Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

démocrite

  • L’islam sans fard

    Aïcha_et_Mahomet.png

    Les faits sont têtus
    L'islam est, nous dit-on à longueur d’années, une religion de paix et d'amour et surtout pas le moins du monde sexiste !
    Le coran n’est en rien une parole divine, ce document fabriqué, rédigé exclusivement par des hommes s’adresse aux hommes du 7e siècle, certes, mais pas seulement par le biais du verset 34 cité ci-dessous, c’est l’ensemble du texte dont aucune des sourates n’est rédigée directement à l’attention des femmes - L’homme dispose, c’est selon son bon vouloir
    Sourate 4 verset 34 :
    " Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu'Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs bien. Les femmes vertueuses sont obéissantes ( à leurs maris ), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l'absence de leurs époux, avec la protection d'Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d'elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand ! "
    Prétendre que cette sourate est contrebalancée par la vie « exemplaire » du prophète qui lui n’a jamais frappé ses femmes, si ce n’était aussi tragique, serait à mourir de rire quand on sait que le pire de ses abus de pouvoir c’est en tant que chef de tribus d’obliger une fillette de six ans à l’épouser pour la mettre dans son lit à neuf ans – cet acte pédocriminel sera odieusement sacralisé par le hadith, qui sans vergogne, soutiendra qu’Allah destinait Aïcha à devenir, pour l’ensemble des musulmans, la mémoire du prophète - le fin du fin d’un un acte qui signe symboliquement la dépersonnalisation de toutes les femmes, Aïcha " est la mémoire de " comme d’autres sont " la femme de "

    .

    Spiritualité de l’immanent ou le marqueur de la recherche permanente de l’éthique
    Il n’est jamais trop tard de se référer à la spiritualité proposée par les penseurs de l’immanent : les humanistes universalistes tels Démocrite, Épicure, Lucrèce, Mozart... qui d'un siècle à l'autre nous invitent contre l’irrationnel, les dogmes et les préjugés à ne pas changer d’iPhone tous les trois mois

    .

    La laïcité et l’égalité femmes-hommes
    Piqûre de rappel :
    Le voile est-une expression majeure du refus de la mixité dans l’espace public et surtout le porte-flambeau d’un projet de société inégalitaire, à la fois le symbole de l’inégalité entre femmes, de l’inégalité entre femmes-hommes, notamment quand le fanatisme islamique oblige les femmes à « vivre » sous le regard du clan dans certains des quartiers de nos ville à forte présence musulmane
    Ne jamais perdre de vue que le voile est le pire des signes de l’infériorisation de la femme - le symbole de l’abaissement du statut des femmes – le port n’est-en aucun cas une prescription religieuse ( et quand bien même il le serait... )
    Il importe d’observer que les vraies femmes - encore - de confession musulmane ne se voilent pas et pour ces dernières
    rejettent plus de 70% des sourates du coran, se torchent les fesses avec la sharia et expédient le sexiste Mahomet en Enfer
    Pour que la France ne ressemble jamais à n’importe lequel des pays dominé par des musulmans
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/03/couvertes-de-pieds-en-cape.html?spref=fb

    .

    Artistes iraniennes
    Ce sont de vraies femme dont-on-est sûr que jamais un voile ne leur brouillera l’esprit

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/03/artistes-iraniennes.html

    .

    Artistes en Tunisie
    C’est se risquer à penser envers et contre tout dans-une société tunisienne qui jette les athées en prison parce qu’ils sont athées tout-en tentant hypocritement de faire accroire cet oxymore, à la ville et au monde, que l’islam est compatible avec la démocratie
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/05/artistes-en-tunisie.html

    .

    Contre ce que femme veut … ni les dieux ni les maîtres ne parviendront à l’interdire, que ce fusse en Irak ou ailleurs
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/03/contre-ce-que-femme-veut-tous-les-dieux.html?spref=fb

    .

    Les-audacieuses
    Confondre individualisme et égoïsme c’est nuire à autrui - faire cette confusion caractérise les intentions déshonorantes des pires-ennemis de la liberté ou de l’égalité femmes-hommes
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/03/les-audacieuses.html.

    .

    Mini-Jupe
    La pulsion de vie contre la pulsion de mort des mortifères patriarcats passe par la liberté des femmes à s'approprier leur corps, suites :
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/03/mini-jupe.html

    .

    La catharsis
    Élisabeth Badinter a sa place dans le Panthéon des femmes démocrates, républicaines et féministes qui vraiment savent se défendre car elle compte parmi celles qui ont-été sans cesse attaquées à cause de leur indépendance d’esprit
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/la-catharsis.html

    .

    Lectures comparées
    Salomé inspirera éternellement les artistes ;
    Saint Jean-Baptiste a eu le sort qu’il méritait car en bon phallocrate, bien mal lui prit de vouloir décider de l’avenir de Salomé
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/lectures-comparees_10.html

    .

    « Pour nous dompter, l’État a gravé la charia au fronton de nos temples. Des versets ornent nos sépultures. On a arabisé nos têtes. On a islamisé nos cœurs. Clandestins rejetés par les vagues de l’histoire, nous nous sommes agrippés à des épaves de nous flottons ». - Karim Akouche

    .

    Changelejeu et Mahomet - Réédition
    Unique dans toute l’histoire des religions, c’est quand Mahomet accepte l'interwieve de Changelejeu, en-en prenant connaissance Frédéric Lenoir et Odon Vallet en-ont mangé leur chapeau
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2012/12/changelejeu-et-mahomet-reedition.html

    .

    Laïcité 2017
    On ne peut rien comprendre à la loi de 1905 si l’on ne sait pas que l’invention du monothéisme est la racine du pire des sectarismes
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/02/laicite-2017.html

    .

    L’athéisme à l’école
    Il n’y a rien à craindre de la mort car la mort est absence de sensation, stipulent durant l’antiquité, Épicure et Lucrèce - c’est [ aussi ] la fin d’un long monologue
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/latheisme-lecole-chapitre-n1.html

    .

    La République est la racine du mal
    Dans la 5e République tout s’arrange, en ne s’arrangeant pas
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/la-republique-est-la-racine-du-mal.html

    .

    Laïcité et campagne présidentielle
    L’alerte laïque est d’autant plus nécessaire qu’il y a des menaces de paix pour lesquelles certaines populations ne sont pas du tout prêtes
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/03/laicite-et-campagne-presidentielle.html?spref=fb

    .

    Maltraitance des animaux et Présidentielles 2017
    L’abattage rituel, au nom d’une croyance religieuse ou autre* et la tauromachie avec blessures et mise à mort par exemple, ne doit plus faire débat car la souffrance, largement démontrée, des animaux due à cette pratique moyenâgeuse relève de la plus extrême maltraitance des animaux
    Sans-étiquetage sérieux, beaucoup trop de gens ignorent qu’on leur impose de manger Halal ou Casher
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/02/maltraitance-des-animaux-et.html
    CRAB

  • Qui connaît Adeline Baldacchino ?

    Adeline Baldacchino.png

    « Il était une fois trois petits singes », celui qui se couvre les yeux, celui qui se bouche les oreilles, celui qui s'auto-bâillonne
    Refuser de voir, d'entendre et de parler, une attitude adoptée à la lettre, à en croire l'essai incisif d'Adeline Baldacchino, par l'énarque moyen, qui a repris à son compte le slogan « Pas de vagues, mon vieux, pas de vagues » - Eléonore de Vulpillières

    .

    Vidéo 1:
    https://www.youtube.com/watch?v=AXPe3eEjWWs

    .

    Vidéo 2 :
    https://www.youtube.com/watch?v=W1JgNts8z9g

    .

    Notes :
    Adeline Baldacchino, née le 1ᵉʳ mars 1982 à Rillieux-la-Pape, est une femme de lettres et poétesse française

    I

    Suites : Diogène
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/04/diogene.html

  • Diogène

    Adeline Baldacchino.png

    Adeline Baldacchino
    Démocrite, Diogène, Épicure, Ésope, Jean_de_La_Fontaine, Jean_Meslier, Lucrèce, Nietzsche, Ninon_de_Lenclos, Francesca_Bruni, Casanova, Mozart, Olympes_de_Gouges, Georges_Sand, Marie_Curie, Élisabeth_Badinter...
    I

    Diogène
    https://www.youtube.com/watch?v=hSFOQt0wEss

    I

    Sans-attendre, à ne pas manquer
    http://disq.us/t/2mlk8vc

     
     
  • Élection présidentielle 2017 - Alerte républicaine

    Google et Apple encensés par les États pour avoir mit fin à la vie privée, il n’en demeure pas moins, au lieu de faire le jeu des marchands d’illusions pour in fine se livrer pieds-et poings liés ou encore se laisser souiller l’esprit par la parole viciée de tous les stasistes et morbides Scarpia de la planète, qu’il est tout-à fait possible de se convaincre qu’il n’est jamais trop tard de se référer à la spiritualité proposée par les penseurs de l’immanent : les humanistes universalistes tels Démocrite, Épicure, Lucrèce, Mozart... qui d'un siècle à l'autre nous invitent contre l’irrationnel, les dogmes et les préjugés à ne pas changer d’iPhone tous les trois mois

     

    Voter pour qui ou pourquoi quand rien de vraiment positif ne peut-arriver dans-une république jacobine ?

    Franchement, pourquoi faudrait-il voter pour les gauches qui depuis « les grands frères » de Mitterrand en passant par « les grands discernements » de Jospin n’ont jamais cessé de trahir la laïcité pour sous Hollande finir par introduire le fait religieux à l’école sans, en contrepartie, insérer dans les programmes scolaires l’enseignement du fait athée
    Les droites n’ont jamais voulues abroger le Concordat, pire elles-ont permis le subventionnement des-écoles confessionnelles et n’ont pas-eu le courage, au nom de l’égalité femmes-hommes, d’interdire le port de tous les voiles islamiques dans notre pays
    Voici à présent que dans l’actualité la plus récente, dans cette campagne pour gagner la Présidence, de constater des affinités électives entre M. Le Pen et F. Fillon, notamment quand ce dernier s’accoquine avec de notoires homophobes ultra-cathos issus de " Sens commun ", dont le bon sens ou l’humanité n’est pas le point fort d’un mouvement ennemi de la Culture qui, maintes-et maintes fois, a démontré son incapacité à admettre que ce n’est pas donner des droits à une minorité que de donner les mêmes droits à tous les citoyen-e-s quelques soient leurs orientations sexuelles
    En matière de programmes économiques à quelques nuances près les choix des candidats ne différent-en rien des options de programmes de gouvernement plus-ou moins démagogiques ou inadaptés mis-en place depuis la fin des-années soixante du siècle dernier car il ne prennent pas-en compte la destruction justifiée ou non des métiers ou emplois liés à la robotisation, à l’automatisation sinon du moins à la numérisation de l’économie - exemples : visite d’une usine en 1972 : 5 personnes au lieu de cinquante auparavant pour faire fonctionner la production de glace clairedans l’actualité, le système bancaire, engage sa clientèle à accéder à ses services par le biais d’applications, ce qui aura pour conséquence de fermer à court terme la grande majorité des succursales bancaires, c’est peut-être intéressant, mais cela se traduit par, une fois de plus, par des pertes d’emplois idem, dans de très nombreux domaines de l’économie
    .

    Dans son-étriqué carré, Benoît Hamon joue les torero, mais est-il vraiment le seul ?

    En-effet... et la culture dans tout çà... [ ???? ] - à l’exception de l’anachronique « habit de lumières » du clientélisme dont savent se vêtir tant-et si bien « nos prétendant-e-s » à diriger la nation ainsi, cette fois-ci encore, en-est-il de la mode sans cesse « renouvelée » d’une élection à l’autre lorsque chacun des-éventuellement éligibles prennent les problèmes sociétaux ou politico-économiques très-en Hamon
     
    Collage photo et dessin par CRAB
    .
    Anamnèse
    L’abstention, est avant tout-autres choses, un vaccin contre l’ennui des lendemains désenchantés
    I
    " Parler est un besoin, écouter est un art." - Goethe
    I

    La laïcité et l’égalité femmes-hommes
    Les candidats et la candidate à la présidence de la république omettent de rappeler que le voile est le porte-flambeau d’un projet de société inégalitaire, à la fois le symbole de l’inégalité entre femmes, de l’inégalité entre femmes-hommes
    Piqûre de rappel :
    Le voile est-une expression majeure du refus de la mixité dans l’espace public, notamment quand le fanatisme islamique oblige les femmes à « vivre » sous le regard du clan dans certains des quartiers de nos ville à forte présence musulmane
    ne jamais-oublier que le voile est le pire des signes de l’infériorisation de la femme - le symbole de l’abaissement du statut des femmes – le port n’est-en aucun cas une prescription religieuse ( et quand bien même il le serait... )
    Il importe d’observer que les vraies femmes - encore - de confession musulmane ne se voilent pas et pour ces dernières rejettent plus de 70% des sourates du coran, se torchent les fesses avec la sharia et expédient le sexiste Mahomet en Enfer
    Pour que la France ne ressemble jamais à n’importe quel pays dominé par des musulmans
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/03/couvertes-de-pieds-en-cape.html?spref=fb

    I
    Artistes iraniennes
    Ce sont de vraies femme dont-on-est sûr que jamais un voile ne leur brouillera l’esprit
    I

    Artistes en Tunisie
    C’est se risquer à penser envers et contre tout dans-une société tunisienne qui jette les athées en prison parce qu’ils sont athées tout-en tentant hypocritement de faire accroire cet oxymore, à la ville et au monde, que l’islam est compatible avec la démocratie
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/05/artistes-en-tunisie.html

    I

    Contre ce que femme veut ni les dieux ni les maîtres ne parviendront à l’interdire, que ce fusse en Irak ou ailleurs
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/03/contre-ce-que-femme-veut-tous-les-dieux.html?spref=fb

    I

    Les-audacieuses
    Confondre individualisme et égoïsme c’est nuire à autrui - faire cette confusion caractérise les intentions déshonorantes des pires-ennemis de la liberté ou de l’égalité femmes-hommes

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/03/les-audacieuses.html.

    I

    Mini-Jupe
    La pulsion de vie contre la pulsion de mort des mortifères patriarcats passe par la liberté des femmes à s'approprier leur corps, suites :
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/03/mini-jupe.html

    I
    La catharsis
    Élisabeth Badinter a sa place dans le Panthéon des femmes démocrates, républicaines et féministes qui vraiment savent se défendre car elle compte parmi celles qui ont-été sans cesse attaquées à cause de leur indépendance d’esprit
    I
    Lectures comparées
    Salomé inspirera éternellement les artistes ;
    Jean-Baptiste a eu le sort qu’il méritait car en bon phallocrate, bien mal lui en prit il a voulu décider de l’avenir de Salomé
    I

    « Pour nous dompter, l’État a gravé la charia au fronton de nos temples. Des versets ornent nos sépultures. On a arabisé nos têtes. On a islamisé nos cœurs. Clandestins rejetés par les vagues de l’histoire, nous nous sommes agrippés à des épaves de nous flottons ». - Karim Akouche

    I

    Changelejeu et Mahomet - Réédition
    Unique dans toute l’histoire des religions, c’est quand Mahomet accepte l'interwieve de Changelejeu, en-en prenant connaissance Frédéric Lenoir et Odon Vallet en-ont mangé leur chapeau
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2012/12/changelejeu-et-mahomet-reedition.html

    I
    Laïcité 2017
    On ne peut rien comprendre à la loi de 1905 si l’on ne sait pas que l’invention du monothéisme est la racine du pire des sectarismes
    I
    L’athéisme à l’école

    Il n’y a rien à craindre de la mort car la mort est absence de sensation, stipulent durant l’antiquité, Épicure et Lucrèce - c’est [ aussi ] la fin d’un long monologue

    I

    La République est la racine du mal

    Dans la 5e République tout s’arrange, en ne s’arrangeant pas
    I

    Laïcité et campagne présidentielle
    L’alerte laïque est d’autant plus nécessaire qu’il y a des menaces de paix pour lesquelles certaines populations ne sont pas du tout prêtes
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/03/laicite-et-campagne-presidentielle.html?spref=fb

    I

    Maltraitance des animaux et Présidentielles 2017
    L’abattage rituel, au nom d’une croyance religieuse ou autre* et la tauromachie avec blessures et mise à mort par exemple, ne doit plus faire débat car la souffrance, largement démontrée, des animaux due à cette pratique moyenâgeuse relève de la plus extrême maltraitance des animaux
    Sans-étiquetage sérieux, beaucoup trop de gens ignorent qu’on leur impose de manger Halal ou Casher
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/02/maltraitance-des-animaux-et.html

  • Le triomphe de l’individualisme

     athéisme, Barbra_Streisand, culture, démocrite, féminisme, Laïcité, religions

    " Une image, c'est mille mots " - Proverbe Français
    .

    Quand naissent les étoiles triomphe la beauté d’un amour de soi-même positif et sain, c’est-aussi un plaidoyer contre les dogmes et les préjugés, - *1
    C’est notre culture, c’est notre humanité, dans nos société ni le judéo-christianisme ni l’islamisme ne pourra résister ni à l’évolution ni à l’émancipation des femmes - y viendront tôt ou tard celles encore sous-servitudes ou encore et encore captives, comme une fin en soi, de l’idée psycho-rigide de la famille nucléaire associée, ( certes de moins-en moins ), à la contre nature fidélité conjugale - les sans froque ou les défroqué-e-s ont su, en tout temps, abolir les rôles sexuels traditionnels générés par les mortifères religions monothéistes à seule fin de permettre à l’homme d’être de droit divin le chef de la femme ;
    faire ce pas qui fait la différence, change la société, installe progressivement l’égalité femmes-hommes - va, en référence à plus proche de nous, de Francesca Bruni et Casanova en passant par la subversive modernité de Barbra Streisand ;
    insoumis-es à la règle du jeu formatée par les idéaux de moyenâgeux patriarcats sacralisés par la religion, ils sont là puissant-e-s, à chaque époque présent-e-s pour donner le là ;
    urbi et orbi ( sans-attendre pâques ni de finir sous les pâquerettes ), ils montrent ou rappellent, au quotidien, que les femmes et les-hommes de talent sont fidèles à eux-mêmes qu’ils ou elles sont toujours sincères, ils ou elles changent de sincérité, voilà tout
    *1 - Vidéo 1, affranchie de la tutelle masculine, triomphante, sans jamais nuire à ses performances d’artiste, un modèle d’individualisme qui ne modifie rien à son identité pour plaire :
    http://blvids.free.fr/Barbra_Streisand.mp4

    I
    Vidéo 2, se dire féministe me paraît très réducteur, excepté dans-un « cas de figure » précis, qui chères lectrices sensibles et averties, je n’en doute pas-un-instant, ne saurait vous décevoir :
    I
    Une vie sans plaisir, c’est-un long voyage sans-auberge. Démocrite
    I

    Casanova
    Les hommes à l’image de Casanova sont toujours sincères, ils changent de sincérité, voilà tout – et puis mesdames, bien-entre nous, les baisers n’ont-ils pas-été inventés par les amants pour ne pas dire de sottises ?

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/10/casanova.html

     
  • Jean Soler

    L’Athéisme est universel – les religions sont tribales et le reflet d’un état d’esprit sectaire - CRAB

    Athéisme, Démocrite, Éducation_Nationale, Épicure, Ésope, Jean_Soler, Leucippe, Lucrèce, Mozart, Najat_Vallaud-Belkacem, religions

    Les non-croyants occultés par les médias

    L’historien critique des religions monothéistes déplore que les non-croyants soient occultés par les médias

    I

    La laïcité bafouée

    Pour ma part, depuis la création de mon premier blog début 2006, ainsi qu’auparavant sur les forums de discutions ( comprenant les forums des chaînes de télévisions ), je n’ai jamais cessé, plusieurs fois par an ( en rapport avec l’actualité ), de faire observer que sur une chaîne publique une matinée était réservée aux religions sans que ne fut prévu en contrepartie une matinée réservée aux philosophies qui ne matérialisent pas la volonté de domination, c’est à dire en un mot, l’athéisme

    J’ai rappelé sans cesse, à chaque fois qu’à la télévision a eu lieu une émission sur la laïcité, qu’aucun représentant de l’athéisme n’était invité – qu’aussi souvent que les religions étaient mises en cause, notamment quand il s’agissait du " Droit de la femme " et des " Droits des femmes " qu’aucun intellectuel athée n’était appelé pour donner son avis ou faire part de sa positions sur ses sujets de société pourtant majeurs

    I

    Je ne compte plus les fois où j’ai dénoncé l’hypocrisie des droites et bien plus encore la lâcheté des gauches dans la défense ( pour ces dernières ) des voiles islamiques, quand nul ne peut ignorer que ces accoutrements n’ont pas le moindre rapport avec la religion - l’incroyable avis du Conseil Constitutionnel qui sans le plus petit scrupule et le plus grand mépris de la loi de 1905, déclarait que la laïcité pouvait cohabiter avec l’anti-laïque Concordat de Meurthe et Moselle

    Combien de ai-je dénoncé le détournement de l’argent public aux profit des minorités religieuses : financement avec les deniers de tous les contribuables du Concordat, d’écoles confessionnelles et plus ou moins directement de mosquées ?

    I

    Dans notre pays où la majorité de nos compatriote est athée ou sans religion, cette discrimination majeure autant majeure que peuvent l’être les discriminations subies par les femmes, les juifs, les homosexuels devient insupportable, et, la classe politique au plus haut niveau* ( * : essentiellement de gouvernement ) bornée, sans affect, clientéliste, carriériste, en se montrant, décennies après décennies, incapable de tenir compte des réalités de notre société, porte l’entière responsabilité de clivages dont-on observe qu’ils sont dû à toutes sortes de tentatives visant la censure de la liberté d’expression, des liberté individuelles, surtout d’installer, dans notre pays, le communautarisme, voire des zones de non-droit l’émanation de minorités religieuses fanatisées ou partisanes ennemies de la laïcité, suites :

    Fillon un mauvais coton, pour une Valls à contre-temps

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/fillon-un-mauvais-coton-pour-une-valls.html

    I

    La République est la racine du mal

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/la-republique-est-la-racine-du-mal.html

    I

    Lectures comparées

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/lectures-comparees_10.html

    CRAB

  • Athées et sans religions

    la couronne de pampres*.-3e-s.-avt-JC.JPG

    La couronne de pampres - 3e siècle avant notre ère

    Tarente musée archéologique

    I

    Le passé dévoilé - le présent agissant

    La société française avance dans le sens d’une profonde sécularisation,

    en 2016, grâce à l’imagination des poètes et à l’expérience des philosophes penseurs de l’immanence présents et agissants dans les sociétés de la Grèce Antique, grâce à la philosophie des Lumières, grâce à la science et aux découvertes scientifiques, grâce à la pensée critique athée et féministe des religions les athées et les sans-religions n’ont jamais été aussi nombreux, désormais en France ils sont majoritaires ;

    ce Fait de Société ne doit rien au hasard, entre gentes et gents de bonne foi nous savons que nous sommes vaccinés presque naturellement contre les tourmentant, insipides et finalement nocifs monothéismes, car nous savons aussi par les poètes de la Grèce Antique, inspirés par les Muses, que " les vérités " sont infiniment plus dangereuses que les mensonges – CRAB – 27 Octobre 2016

    I

    La Persistance de la mémoire

    [ - Il y a là comme une sorte de " devoir de mémoire ", un message sacré dans cette recherche des origines : les Muses et leur mère chantent le monde en commençant par le commencement - Hésiode, Théogonie - ]

    I

    [ - Les Muses : nous savons dire beaucoup de pseudea, beaucoup de mensonges, beaucoup de fictions, et quand nous voulons nous pouvons aussi dire beaucoup de vérités - Hésiode, Théogonie - ]

    I

    Poème ( Extrait )

    Je m’appelle Barbara – ça compte un nom, un prénom ! –, ça veut dire « bla-bla-bla ». Ça veut dire que je suis une barbare. Et c’est un prénom que j’ai choisi, c’est-à-dire que je m’appelle Laure Sylvie Barbara, et j’ai choisi Barbara. Les barbares, pour les Grecs, c’est ceux qu’on ne comprend pas. Donc, ils parlent et on ne sait pas ce qu’ils disent.

    [ … ]

    les hommes sont enceints des muses.

    Et ce qu’il y a de magnifique c’est que l’enthousiasme, donc le souffle, comme ça, se balade, se transporte depuis la muse via le poète, via le rhapsode – c’est-à-dire celui qui chante et qui interprète les poèmes –, jusqu’aux auditeurs, et il y a une chaîne d’enthousiasmés qui est comme une chaîne d’anneaux qui sont aimantés les uns par les autres.

    Le plus clair pour comprendre ça c’est de prêter attention au début de chacun des grands poèmes fondateurs de la Grèce et du grec : l’Iliade, l’Odyssée et la Théogonie d’Hésiode.

    [ … ]

    Et ce qu’il y a de très beau c’est que les premiers mots que disent les muses à Hésiode c’est : « Nous savons dire beaucoup de pseudea, beaucoup de mensonges, beaucoup de fictions, et quand nous voulons nous pouvons aussi dire des vérités. »

    I

    Autrement dit, la différence entre un poète et un prophète – qui après tout est un homme qui est aussi insufflé, enthousiaste –, la différence c’est qu’un poète peut et même doit dire des mensonges, des fictions et pas seulement des vérités, et des vérités, autrement dit,, avec le paganisme, l’enthousiasme et le poète, on est au plus loin de la vérité, on est dans le multiple et dans les véritésBarbara Cassin

    I

    Notes : Les 9 Muses - Leur nom est formé à partir de la racine Man ou Men " penser " -

    Elles résidaient dans les montagnes de l'Hélicon, près d'Ascra ( Béotie ), et de Piérie, près de l'Olympe

    .

    Calliope ( belle voix )
    Muse de l'éloquence et de la poésie épique.

    Érato ( Aimable )
    Muse de l'élégie et de la poésie érotique.

    Clio ( célèbre )
    Muse de l'histoire.

    Euterpe ( Gaieté )
    Muse de la musique.

    Melpomène ( chanteuse, associée à Dionysos )
    Muse de la tragédie.

    Polymnie ( plusieurs chants)
    Muse de la poésie sacrée.

    Thalie ( abondance )
    Muse de la comédie.

    Terpsichore ( séduction )
    Muse de la danse et des chœurs.

    Uranie ( céleste )
    Muse de l'astronomie.

    I

    Extrait vidéos :

    http://blvids.free.fr/Extrait_Monotheismes_et_polytheisme.mp4

    I

    Suites : Lectures comparées

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/lectures-comparees_10.html

    I

    ou sur :

    http://democrite-epicure.hautetfort.com/archive/2016/10/25/lectures-comparees-5865521.html

     

  • Lectures comparées

    aristophane,démocrite,Éducation_nationale,Épicure,Ésope,euripide,hypatie,johann_sebastian_bach,la_fontaine,leucippe,lucrèce,mozart,najat_vallaud-belkacem,pirrhon,platon,religions

    Loin de toutes dépendances à la religion, en route pour Cythère - l'île du jeu de la séduction, des rencontres, des fêtes galantes et des délices de la volupté
    °
    Coran - Ancien Testament - Nouveau Testament - Réforme de l'École et du collège
    Un athée, bien souvent, ayant dans sa prime enfance « baigné » dans un milieu religieux, s'il admet la critique athée et féministe des religions aura toujours un peu de mal à souscrire au blasphème, c'est un peu surprenant dans la mesure où en principe blasphémer ne concerne que les religieux entre-eux - cela dit, dans l'actualité tout se dit, tout se lit, tout se débat sur le coran dans n'importe quel sens sans que nulle de « nos belles âmes » ne disent enfin qu'avant tout ce texte « sacré », certes infantile, égoïste, raciste et sexiste, de surcroît guère attrayant, peu métaphorique, tous en conviennent, qu'en dehors de ses contenus d'une violence sordide consacrés aux femmes, aux athées, aux homosexuels et aux juifs compte parmi le top 5 des ouvrages les plus mal écrits
    Que vaut littérairement cette lecture comparée au '' De natura rerum '' de Lucrèce, de la lettre à Ménécée d'Épicure, de Lysistrata du féministe Aristophane, d'un poème de Baudelaire ou d'Aragon, d'un roman de Françoise Sagan ou de la '' Comédie humaine '' d'Honoré de Balzac, le plaisir de « perdre un peu de temps » avec Marcel Proust, d' '' Émilie du Châtelet '' par la philosophe et historiographe Élisabeth Badinter ou encore quand aiguise notre esprit de liberté un opéra de Verdi, puis-je vouloir que je ne peux même pas en dire '' moins que rien '' car ce serait concéder au coran qui en son temps n'apportait rien de nouveau quelques bien dérisoires valeurs aussi faibles que les « lumières » que certains des amuseurs publics islamophiles tentent d'y trouver
    ( 80 % des musulmans dans le monde ne sont pas de langue arabe, ne connaissent du coran que des traductions dans leur langue maternelle, ce qui rend caduque l'argument des plus hypocrites qui consiste à dire que seul le « texte sacré » rédigé en arabe est valable et peut éventuellement être critiqué que par des « savants » de langue arabe )
    En tant qu'incroyant et féministe ( entre-autres ), je peux apprécier de lire sans croire pour autant à la fable ni valider le caractère d'une séquence misogyne dévalorisant la « première femme » gravé sur un bloc de marbre oublié dans un coin de l'arborescent jardin de la '' Genèse '', les rares faits avérés historiques, les mythes et légendes, les séquences d'une rare violence insérées d'un chapitre à l'autre, dans le prolifique et touffu '' Ancien Testament '' *1 car se sont des histoires bien racontées et c'est bien là ce qui fait toutes les différences d'avec le coran
    Bon je vous l'accorde quand Moïse ouvre la mer en deux, en surface du fond marécageux on n'aperçoit guère que des canettes de bières vides et de verres érodées, de vieux sacs de plastique, des restes de roues charrettes, des couches culottes si chères aux absolutistes de l'allaitement maternel, puis quand Salomé fait trancher la tête du sexiste Jean-Baptiste ( là, je suis pas contre ) et j'en passe...mais j'insiste - c'est bien écrit
    *0 et 1 :
    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/la-femme-de-lot/
    .
    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/salome/
    Dans le '' Nouveau Testament '' - à sa décharge, sans doute impuissant comme l'était Saint Paul, Jésus Christ ne force pas comme le pédocriminel Mahomet une fillette de six ans à l'épouser, bon c'est toujours çà de pris....cependant à la lecture je constate la violence inouï du coléreux Jésus, sorte de petite frappe, née dans le quartier situé tout juste de l'autre coté de la voie ferrée, chassant à coup de fouets les vendeurs du temple*2, le prétexte sectaire pour consommer l'élimination d'une « culture » qu'il ne faisait plus sienne ou rejetait, néanmoins cela reste une histoire bien écrite - je ne peux qu'être au combien tendrement touché au plus profond de moi-même quand la finaude et gracieuse Marie*3, après s'être si délicieusement envoyée en l'air avec un inconnu de passage, pour échapper à la lapidation annonce à son crédule et sexiste entourage qu'elle est grosse du « saint esprit », puis amusé par l'invendable épisode de la résurrection, mais d'aussi bien écrit, il serait grand temps haut et fort de le dire : rien de comparable dans le coran, autant chercher une aiguille dans une botte de foin - cela dit non sans rappeler que la '' Passion '' du grand Johann-Sebastian Bach où la relation musique-texte est totale ne parlera jamais à notre entendement ni autant ni aussi fortement que les voix puissantes de femmes révélées dans le grand mystère de l'opéra du divin Mozart
    *2 : " L'heure vient, et c'est maintenant où vous adorerez ni au temple de Jérusalem ni au mont Garizim. Les vrais adorateurs adoreront en esprit et en vérité ! '' - chasser les marchands du Temple, cet épisode de la vie d'un prophète dont l'existence au même titre que le saint esprit reste improuvée, ce « fait » rapporté par les théologiens s'inscrit, ni plus ni moins, dans l'histoire des religions comme l'acte naissance du sectarisme, de l'esprit de secte qui générera, pendant des siècles, toutes les intolérances croissantes depuis Constantin dues à la chrétienté, violences religieuses plus particulièrement à mettre sur le compte de l'Église catholique romaine en attendant que la Révolution et la loi de 1905 décide de mettre une croix ( la seule croix qui vaille ) sur des agissements séculaires causes de toutes sortes de désordres publics quand dans d'autres temps ils étaient causes de guerres civiles
    *3 :
    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/marie/
    °
    Figurez-vous chères lectrices et chers lecteurs qu'inspirée par le délire de sa ministre '' l'Éducation Nationale '' dans le plus grand mépris de la conscience des parents incroyants, agnostiques ou déistes sans confessions prévoit l'enseignement du fait religieux à l'école et au collège sans, quand plus d'une françaises et français sur deux se déclarent sans religions, dans ce pays qui se targue d'institutionnaliser '' l'Égalité '', programmer en contrepartie l'enseignement obligatoire des '' Lumières '' ni de prévoir d'enseigner le fait athée non sans omettre de raconter Jean Meslier ni oublier de rappeler qui était sous la Révolution l'explosive, la pétaradante, la subversive Olympe de Gouges auteure de '' Les droits de la femme et de la citoyenne '' et sur un plan plus général évoquer la critique athée et féministe des religions
    Qui, quelle autorité se montrerait capable d'un tel équitable enseignement du fait athée et du fait religieux ?- - - Crab 10 - 11 Mai 2015
    Suites :
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/reforme-du-college.html
    °
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/04/arrogance-culturelle-francaise.html
    °
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/04/signes-religieux-ostensibles-dans-les.html
  • Déradicalisation

    Le plaidoyer de Patrick Pelloux et Zineb El Rhazoui pour une meilleure déradicalisation

    Par Anne Jouan – 24/10/2016

    Aristophane, Démocrite, coran, Éducation_nationale, Épicure, Ésope, Euripide, Hypatie, Johann_Sebastian_Bach, La_Fontaine, Leucippe, Lucrèce, Najat_Vallaud-Belkacem, Pirrhon, Mozart, Platon, religions

    INTERVIEW - L'urgentiste et la journaliste, anciens membres de la rédaction de Charlie Hebdo, réagissent à l'annonce de la collaboration entre Dounia Bouzar et l'ex-mentor des Kouachi Farid Benyettou.

    Patrick Pelloux, l'urgentiste et Zineb El Rhazoui*, journaliste, sont des anciens membres de la rédaction de Charlie Hebdo. Ils ne croient pas en la déradicalisation de l'ancien leader de la filière des Buttes-Chaumont Farid Benyettou.

    .

    LE FIGARO.- Etes-vous choqués d'apprendre que Farid Benyettou travaille avec l'association de déradicalisation de Dounia Bouzar? Pourquoi?

    .

    Patrick PELLOUX. Je vais saisir la ministre de la Santé, lui demander que la Haute autorité de santé évalue les pratiques de déradicalisation. Sur quels critères scientifiques travaillent ces associations? Benyettou qui fait de la déradicalisation, c'est comme si on demandait à une marque de cigarettes de se charger des campagnes anti-tabac! C'est une injure. On nous fait croire qu'on est dans un film et qu'à la fin, même les méchants deviennent gentils. Je ne comprends pas les psychiatres qui font confiance à Beneyettou, ils sont dans l'imaginaire et la croyance.

    .

    Zineb EL RHAZOUI. On ne peut pas confier le chantier de la déradicalisation à des amateurs. Et surtout, nous voulons entendre les déradicalisés dire qu'ils désavouent l'idéologie islamiste. Entendre que Beneyettou fait de la déradicalisation est pour moi, de l'ordre du viol ou du pied de nez.

    .

    Comment s'y prendre pour déradicaliser?

    .

    Patrick PELLOUX. C'est comme pour les criminels sexuels, on ne sait pas réellement faire, comment les rééduquer, les déprogrammer. Ce qui est certain, c'est qu'il faut engager des personnels qualifiés comme des psychiatres, des psychologues, des assistantes sociales. L’État doit cesser de faire confiance à des personnalités dont les méthodes n'ont pas été évaluées.

    .

    Vous comparez l'islamisme au fascisme. Pourquoi?

    .

    Zineb EL RHAZOUI. Pour moi, le terrorisme n'a pas seulement des racines sociales ou psychologiques. On doit comprendre que ces jeunes ont reçu un lavage de cerveau: c'est pourquoi il faut les choquer pour les réveiller. Or l'État français considère que l'on ne peut pas dé-radicaliser en parlant des Lumières ou de sciences, mais en disant qu'il s'agit juste d'expurger l'islam de ce qui nous ennuie, à savoir le terrorisme. Pour moi, la vraie déradicalisation, c'est la liberté de critiquer l'islam. Or aujourd'hui, ceux qui critiquent cette théologie vivent avec des gardes du corps. Aujourd'hui en France, on veut respecter l'islam mais, en réalité, c'est l'islamisme que l'on respecte. Par ailleurs, il faut comprendre que les vraies victimes du terrorisme ne sont pas ces radicaux mais nos amis de Charlie, les gens du 13 novembre, de Nice et leurs familles. Quand, après la Seconde Guerre mondiale, on a voulu se débarrasser du nazisme, on n'a pas seulement puni les nazis mais également la littérature. On a interdit les manifestations pacifiques de l'idéologie nazie. On a fait porter le chapeau à une idéologie et pas seulement à des individus.

    Fin de l’interwieve de Patrick Pelloux, l'urgentiste et Zineb El Rhazoui – publié dans LE FIGARO . fr

    I

    La maladie d’illusions frappent les plus sincères d’entre-nous, car c’est vivre dans l’illusion que de se contenter d’exiger ou d’obtenir des dé-radicalisés, je cite : " Et surtout, nous voulons entendre les dé-radicalisés dire qu'ils désavouent l'idéologie islamiste " ;

    Je ne vais pas m’étendre sur l’action de Dounia Bouzar que je n’ai jamais pris au sérieux – une bigote pour entreprendre de dé-radicaliser, c’est un peu comme Jean-Louis Bianco à la tête de l’observatoire bidon de la laïcité, cela ferait rire si ce n’était aussi dramatique

    cette exigence est insuffisante, le coran n’est pas le texte d’une religion, ce document infantile et égoïste est raciste, sexiste, athéophobe, antisémite et homophobe ;

    Ce n’est pas une religion mais un texte dépourvu de spiritualité*1 , c’est une idéologie politique et sociétale qui exclue toute forme de liberté de conscience

    ( *1: les religions n’ont pas le monopole de la spiritualité – la spiritualité, c’est la vie de la conscience - pour les non-croyants la vie de la conscience est consacrée pour l’essentiel à la recherche de l’éthique )

    .

    Le coran est l’outil du pouvoir politique, ce texte sert à programmer des ensembles de populations au rejet de tout les modes de vies non-musulmans : modes de vies pour le principal fondés sur la liberté, les libertés individuelles

    .

    Il faut avoir présent à l’esprit que le coran est incompatible avec " Les Lumières " associées aux philosophies non-matérialistes de la volonté de domination* ( *athéisme )*2 qui ont été et sont toujours les ferments de notre Culture, notre Humanité

    ( *2 : ici de rappeler, par exemple, que dans notre pays " Les Droits des Femmes " ont tous été obtenus contre les religions - ce qu’ont bien du mal à admettre la plupart des personnes ayant reçues une « éducation » religieuse )

    .

    En fait il ne suffit pas ... entendre les dé-radicalisés dire qu'ils désavouent l'idéologie islamiste - ce que tout vrai républicain est en droit d’attendre de la part de la très grande majorité des populations originaires des pays dominés par les musulmans, régions de monde où sont persécutés plus particulièrement les athées et les homosexuels, c’est de brûler le coran – certains parmi les hommes et surtout parmi les femmes issus des pays islamiques ou islamisés de force ont dors et déjà réduit en cendre les idéologies islamistes générée par le coran en s’appuyant sur la pensée critique athée, féministe et libertaire de ce même coran - autant dire par un procédé efficace de déconstruction, de dé-radicalisation, cette fois, menée à son terme – CRAB – 25 Octobre 2016

    I

    Suites : Lectures comparées

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/lectures-comparees_10.html

    I

    ou sur :

    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/05/11/lectures-comparees-5619808.html


     

  • Le fumier du diable

    Égypte_antique.png

    Égypte Antique

    I

    Se gausser des " vertus performatives " du pape

    De par sa nature d’idéologie nécrophage, ce n’est pas pour demain qu’un pape écrira " Le livre pour sortir au jour "

    Pape des pauvres d’esprit, François qui n’en est pas à une ganacherie près, décrivait en 2015 le capitalisme comme " le fumier du diable "

    L’homme pape montre qu’il n’est ni éleveurs ni agriculteur, de fait il ignore que du fumier éclosent les roses les plus délicates et les plus éblouissantes, car si l’Évolution est un FAIT et non une théorie, de tout temps, l’homme pape en bon phallocrate, c’est son genre, se montre saisissant de niaiserie - la maladie d’illusions paraît incurable, sommes toutes rien d’inattendu ni de réellement étrange à observer sous le ciel de plomb du Vatican - ainsi en-est-il pour l’éternité depuis l’invention par une poignées de cerveaux dérangés du monothéisme

    I

    Hors ICI, depuis le début des temps civilisés et dans l’avenir, s’il est bien quelque chose d’éternel, ce n’est pas l’invention par quelques cerveaux fêlés d’un dieu avec ses arrières-mondes* ( * : paradis- enfer ), mais c’est bien le capitalisme - pourquoi ?

    Parce que le capitalisme est l’offre et la demande – le capitalisme est intemporel, en un mot - éternel ;

    si l’offre n’est pas satisfaisante, nuisible à autrui ou encore participe à la destruction de l’environnement, le capitalisme n’y est pour rien, mais le libéralisme, le communisme d’État, les théocraties en sont les grands responsables et là un énorme nettoyage s’impose ;

    aussi longtemps que les libéraux ou les théocrates du libéralisme refusent le changement de l’offre, s’emploient à bloquer, à interdire de produire autrement, ce sont eux avec leurs idéologies, leurs dogmes qui sont ou seront à mettre en cause et à clouer au pilori

    Évitons, de se conformer ou de suivre le catilinaire infantile ou caricatural qu’exposent sur la place publique ces chasseurs de sorcières - car le comble du ridicule atteint son apogée quand le pape réclame le changement de comportement des croyants et des non-croyants quand lui-même se révèle incapable de changer, ne serait-ce par exemple de faire l’effort de penser

    I

    Il n’existe ni de laïcité fermée ni de laïcité ouverte - mais la laïcité sauf pour évêques

    Hier, dans leurs délires les évêques de France qui ne manquent jamais de faire preuve d’un cynisme révoltant réclament une laïcité ouverte au lieu de faire preuve de responsabilité en cessant de raconter aux enfants des absurdités sur les origines de l’univers et de la vie, ainsi que sur l’après mort

    Clairement ces esprits moyenâgeux, soit sont dans l’incapacité ou ne veulent pas admettre que la spiritualité, sans nul nécessité de faire référence au surnaturel, c’est tout simplement la vie de la conscience ;

    dans la société l’athéisme construit, pas à pas, notre humanité, notre culture car l’athéisme est la philosophie de la recherche de l’Éthique - dans la dimension athée, e de la nature des choses, le plaisir est la morale ;

    une morale en évolution constante pour placer l’humain aux antipodes des religions organisées à partir d’un bricolage idéologique servant de corpus pour définir le principe malsain d’un système de punitions ou de récompenses, et de surcroît entièrement déconnecté des réalités observées dans nos sociétés ;

    voilà bien ce qui dérange le plus ces bricoleurs d’idéologies qui, d’un siècle à l’autre, s’ingénient, sans grand succès, depuis les premières publications de l’athée Démocrite [ 460 – 370, avant notre ère ] de faire passer la science ou toutes découvertes scientifiques l’équivalent de leurs croyances – Crab – 13 Octobre 2016

    I

    Suite :

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/10/religions-les-grands-mensonges-la-tele_10.html

    Suite 2 :

    http://democrite-epicure.hautetfort.com/archive/2016/10/08/obscurantistes-de-colombie-5858024.html

     

  • Religions - Les grands mensonges à la télé

    andré brahic,aristippe de cyrène,céline_pina,démocrite,leucippe,Épicure,lucrèce,religions,islam,islamistes,socialistes,télévision

     

    Piqûre de rappel :

    Être islamophobe, c’est naturel, c’est le contraire qui ne l’est pas :

    ce ne sont pas les Athées qui posent des bombes dans les lieux de cultes ni eux qui assassinent des croyants, mais ce sont bien les athées qui sont persécutés par des croyants dont plus que partout ailleurs dans tous les pays dominés par les musulmans

    I

    En France, il y a toujours, quelque part, contre la liberté d’expression des faut-culs, plus ou moins bénis, pour exiger la censure, en général partie prenante au même titre que les rois des rois du " c’est pas le bon moment pour en parler "

    I

    Attaquer en Justice Zemmour un jour pour islamophobie et le lendemain pour pro-djihadisme, l’accuser de faire l’apologie des islamistes est grotesque - quand bien même si à titre personnel je ne vois rien de respectable dans la mentalité et le comportement des djihadistes inspirés par une « religion » qui n’est rien de plus qu’un document totalitaire raciste et sexiste

    Sans partager certaines de ses analyses dont notamment des propos sexistes qu’il a tenu çà et là, il n’empêche que ce qu’il dit ou écrit sur l’islam est nettement plus juste et très nettement moins dangereux que ce que racontent les chantres de la déradicalisation des candidats au djihad - idem pour le traitement proposé pour circoncire les islamistes de retours sur notre sol ;

    en réalité ces apôtres de la dé-radicalisation et leurs soutiens sont avant tout ( à l’exception de quelques naïfs ) des prosélytes mains dans la mains avec tous ceux qui, dans notre société, s’efforcent, sans relâcher, de masquer que le coran est un document infantile et égoïste : raciste, athéophobe, sexiste, antisémite et homophobe, et sont plus particulièrement bien soutenus par tous ceux qui sans scrupule participent à toutes les tentatives de masquer que l’islam n’est pas une « religion », mais une idéologie totalitaire incompatible avec notre culture, notre humanité ;

    en réalité, ces chantres de la déradicalisation sont, au quotidien, bien aidés par des « journalistes » et des « intellectuels » bigotisés, des politiques carriéristes se complaisant par électoralisme dans un clientélisme forcené qui n’ont jamais-eu d’autres intérêts ou visées que d’obtenir l’enseignement du fait religieux pour exercer une influence normative sur les élèves - puisqu’en contrepartie n’est pas enseigné le fait athée à l’école, ce qui d’emblée interdit aux élèves de prendre connaissance de toutes pensées philosophiques qui pourraient leur permettre d’exercer leur raison critique et penser par eux-mêmes ;

    ces mêmes bigotisés ou corrompus par la religion se contrefichent de la citoyenneté, leur projet plus ou moins avoué est d’installer le communautarisme et pour ce faire insistent, à longueur d’années, pour pour obtenir la généralisation de l’anti-laïque Concordat sur l’ensemble de nos territoires

    I

    En tant que lanceur d’alerte, je n’ai jamais cessé depuis 1995 de dénoncer l’islamisme rampant validé par le train-train d’une propagande soporifique parmi les plus nauséabondes,

    il y a quelque jours, diffusé sous la forme d’une série télévisée prenant pour prétexte fallacieux d’expliquer les différences entre les religions en se gardant bien de ne pas évoquer dans les civilisations de l’Antiquité grecque et romaine, puis en Europe au début de notre ère, la place incontournable qu’occupaient et occupent toujours dans notre [ Culture ] les essentielles et grandes découvertes scientifiques divulguées, vulgarisées et publiées sur parchemins par de grands penseurs ni platoniciens ni aristotéliciens , dont pour les principaux : les chercheurs ou philosophes athées : Aristippe de Cyrène, Démocrite, Leucippe, Épicure, Lucrèce, etc. etc.

    I

    Imaginer réduire les tensions identitaires en gardant le silence sur ( voir les manuels scolaires 2016 ) la condition de la femme en islam médiéval ni sur l'historicité et la fiabilité des éléments biographiques concernant Mohamed, c’est purement, pour ne pas dire autre chose, une scandaleuse entreprise de désinformationnoter, contre le droit pro-égalité, qu’il s’agit là, dans notre pays, de l’institutionnalisation d’un déni de l’histoire de l’islam sans précédent dû à un gouvernement socialiste ;

    hors ne pas évoquer la condition des femmes en islam en rapport étroit avec ce que l’on peut lire ( entre-autres ) dans le coran et ses annexes quand en principe le gouvernement de toutes les françaises et de tous les français se doit, scrupuleusement, d’être garant de l’égalité femmes-hommes, donc de la citoyenneté, donc de la mixité sociale contre toutes les tentatives islamistes de ségrégation sexiste - et j’en passe... [ rire si possible ]

    I

    Cette série télévisée revenons-y, d’emblée commence par un énorme mensonge, un sommet en matière desinformation " une religion répond aux questions auxquelles on n’a pas vraiment de réponses sur l’origine de la vie et du monde, sur ce ce qui se passe après la mort par exemple " - Hors dès l’antiquité par Démocrite et par l’atomiste Leucippe sur les origines de « notre » univers, nous savons que ce " deux doubles " avait tout compris [ je pense, récemment décédé, à l’astrophysicien André Brahic qui ne manquait pas de le rappeler - auteur de " Enfants du soleil " ]

    Quand à la mort, plusieurs siècles avant le sus nommé J.C, par Épicure qui parmi les premiers sinon le premier comprit ou eut clairement conscience qu’il lui fallait mener sa bataille philosophique contre l’expression d’une culture déiste envahissante due à Platon et Aristote, puis plus tard au début de notre ère par Lucrèce ( ainsi que le fit savoir Épicure avant lui ) nous savons qu’il n’y a peu lieu d’épiloguer sur la mort puisque la mort est absence de sensation, ce qui déconstruit toutes les tentatives émanant des religions monothéistes et leurs dignitaires de crédibiliser des arrières-mondes ( Paradis-Enfer ) tous plus imaginaires et infantiles les uns que les autres

    Mais la télé, avec l’argent de tous les contribuables, décidément ne manque pas d’air: " C’est aussi [ la religion ] un chemin et un message à suivre " - beurk, donc inutile de penser votre vie ni de faire référence à vos expériences personnelles puisque la religion " vous dit tout " ;

    ainsi, vous n’avez plus qu’à suivre, à vous conformer, à vous normer – bref, dogme oblige, la religion est bien le clonage des esprits... Crab – 10 Octobre 2016

    I

    Suites : Les diktats musulmans

    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2010/06/01/la-sourate-dite-les-lumieres.html

    I

    Déroulé d’articles :

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Les+diktats+musulmans