Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

pape_françois

  • ATHÉISME : 2016 -

    Le monothéisme est la racine du sectarisme, l’athéisme est universel et le plaisir est racine de la morale

    charb-laicitc3a9.jpg

    Calliste et le jeune écuyer
    Édmond, jeune écuyer et Calliste, fille du seigneur étaient éperdument amoureux.
    Mais le père ne l’entendant pas de cette oreille, mit le jeune homme d’atteindre le sommet du mont la tenant dans ses bras.
    S’il y parvint, le père lui céderait la main se sa fille.
    Investi par la force de son amour, le vassal y parvint mais mourut aussitôt
    De chagrin Calliste rendit l’âme sur le corps de son amant. - selon une légende romantique antérieure au XIIe siècle raconté par Anne Merville

    Cette histoire fait la preuve qu’au-dessus ni au-dessous et nul part ailleurs en ce monde à fortiori du vivant il n’y a de dieu ni de grand ni de petit quoique puissent prétendre certaines personnes atteintes de la maladie d’illusions
    I

    Protection juridique internationale
    États-Unis : sans jouer sur le velours, désormais, l’athéisme entre en compte dans une loi de protection
    [ À moins d’un mois de la fin de son mandat, le Président des États-Unis Barack Obama a signé une modification de loi sur la liberté de religion à l’international. Celle-ci inclut désormais les athées comme groupe à protéger au même titre que les groupes religieux Source CITIZENPOST ]
    Voilà un fait, qui fera, en partie, un peu oublier l’affligeant discours dObama, pas vraiment inspiré par les riantes muses d’Hélicon ni par la poétesse Asma*** fille de Marwan qui, en son temps, écrivit des poèmes contre l’islam et Mahomet, quand au Caire il avait tenu, en début de son premier mandat, sans tenir compte de l’égalité femmes-hommes, il s’était mis très malencontreusement, compte tenu à l’époque du récit porté sur la place publique par tous les apôtres sexistes du fanatisme musulman, à valoriser le port de l’odieux et hyper phallocrate voile islamique
    *** Esprit éclairé, Asma Bint Marwan critique l’islam et les musulmans, réprimande les tribus qui se convertirent hâtivement à l'Islam et qui suivirent Mahomet aveuglément
    Elle dénonce les meurtres perpétrés sous son commandement et demande si quelqu'un est prêt à l'arrêter ;
    poétesse lucide et responsable, à son tour elle sera assassiné pour avoir critiqué Mahomet un chef de tribu guerrier vénéré « messager » d’une religion ou plutôt d’une sorte de manifeste de l’irresponsabilité

    I
    La superstition engendre la crainte, obstacle à la vérité - Épicure
    [ L’astrologie est une réminiscence de ce l’on croyait il y a 4000 ans avec un dieu dans le ciel qui dirigeait le monde - André Brahic ]
    I
    Vagabonde, planète dans l’antiquité grecque
    Il ni y a plus rien de pourri au royaume du Danemark, sauf pour les anglais qui, à présent et depuis bien longtemps déjà, dédaignent la langue de Shakespeare pour celle du plus affligeant des communautarismes

     

    [ André Brahic disait rêver " d’un chef d’État qui se prenne d’un coup de cœur pour la science comme l’avait fait Frédéric II, roi du Danemark, qui, en 580, avait dépensé 5 % du produit national brut de son pays pour financer un observatoire
    Ce fut le début de la renaissance de la science en Europe et c’est pourquoi l’Europe a été en avance
    Un tel effort, nous pouvons encore le faire, ce sont des crédits qui sont à la marge
    Mais au-delà des crédits, c’est l’enthousiasme, c’est la passion et je pense que la science doit être au cœur de tout
    D’ailleurs, si j’étais candidat en 2022 à la présidence de la République, j’aurais un programme avec trois priorités : la science, la culture et l’éducation", concluait-il ]
    Mille fois merci à André Brahic qui hélas n’est plus...
    I

    Noël
    Si cela déplaît au pape, c’est tant mieux, le jour de Noël, avant d’être un événement commercial, c’est avant tout, et pour le meilleur, exclusivement un jour de grande fête pour les enfants
    On reconnaît un pouvoir totalitaire à sa volonté de contrôler la totalité des vies, et la veille de Noël, le pape des pauvres d’esprits François du Vatican dans son homélie, avec une dose d’hypocrisie dont-il a le secret, n’a pas manqué à la règle de ses prédécesseurs, sous couvert de penser aux enfants qui un peu partout dans le monde souffrent, ne s'est pas privé, depuis son malsain siège, de radoter pour dénigrer*1, sans le moindre scrupule, les femmes autonomes qui en toute conscience librement choisissent d’interrompre leur grossesse
    *1 : Homélie de Noël : le pape pense aux enfants qui souffrent et qu'« on ne laisse pas naître » - Ce type et ses pareils sont indécrottables *2

    *2 : La catharsis
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/la-catharsis.html

    I
    ATHÉISME, LIENS :
    I
    I

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/10/deradicalisation.html

    I

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/une-question-dhonneur.html

    I

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/11/la-racine-du-mal_85.html

    I

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/jean-soler.html

    I

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/11/enseigner-le-fait-athee.html

    I

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/06/feminisme-universel-2015.html

    I

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/en-democratie-islam-est-un-oxymore.html

    I

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013/02/lexception-dalsace-et-moselle.html

    I
    I
    I
    I
    I

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/11/journaliste-un-metier.html

    I

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/11/la-racine-du-mal_85.html

    I

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2012/12/changelejeu-et-mahomet-reedition.html

    I

    NOËL 2016 - Classement de mes personnalités préférées : chronologie
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/noel-2016.html
    CRAB

  • Le fumier du diable

    Égypte_antique.png

    Égypte Antique

    I

    Se gausser des " vertus performatives " du pape

    De par sa nature d’idéologie nécrophage, ce n’est pas pour demain qu’un pape écrira " Le livre pour sortir au jour "

    Pape des pauvres d’esprit, François qui n’en est pas à une ganacherie près, décrivait en 2015 le capitalisme comme " le fumier du diable "

    L’homme pape montre qu’il n’est ni éleveurs ni agriculteur, de fait il ignore que du fumier éclosent les roses les plus délicates et les plus éblouissantes, car si l’Évolution est un FAIT et non une théorie, de tout temps, l’homme pape en bon phallocrate, c’est son genre, se montre saisissant de niaiserie - la maladie d’illusions paraît incurable, sommes toutes rien d’inattendu ni de réellement étrange à observer sous le ciel de plomb du Vatican - ainsi en-est-il pour l’éternité depuis l’invention par une poignées de cerveaux dérangés du monothéisme

    I

    Hors ICI, depuis le début des temps civilisés et dans l’avenir, s’il est bien quelque chose d’éternel, ce n’est pas l’invention par quelques cerveaux fêlés d’un dieu avec ses arrières-mondes* ( * : paradis- enfer ), mais c’est bien le capitalisme - pourquoi ?

    Parce que le capitalisme est l’offre et la demande – le capitalisme est intemporel, en un mot - éternel ;

    si l’offre n’est pas satisfaisante, nuisible à autrui ou encore participe à la destruction de l’environnement, le capitalisme n’y est pour rien, mais le libéralisme, le communisme d’État, les théocraties en sont les grands responsables et là un énorme nettoyage s’impose ;

    aussi longtemps que les libéraux ou les théocrates du libéralisme refusent le changement de l’offre, s’emploient à bloquer, à interdire de produire autrement, ce sont eux avec leurs idéologies, leurs dogmes qui sont ou seront à mettre en cause et à clouer au pilori

    Évitons, de se conformer ou de suivre le catilinaire infantile ou caricatural qu’exposent sur la place publique ces chasseurs de sorcières - car le comble du ridicule atteint son apogée quand le pape réclame le changement de comportement des croyants et des non-croyants quand lui-même se révèle incapable de changer, ne serait-ce par exemple de faire l’effort de penser

    I

    Il n’existe ni de laïcité fermée ni de laïcité ouverte - mais la laïcité sauf pour évêques

    Hier, dans leurs délires les évêques de France qui ne manquent jamais de faire preuve d’un cynisme révoltant réclament une laïcité ouverte au lieu de faire preuve de responsabilité en cessant de raconter aux enfants des absurdités sur les origines de l’univers et de la vie, ainsi que sur l’après mort

    Clairement ces esprits moyenâgeux, soit sont dans l’incapacité ou ne veulent pas admettre que la spiritualité, sans nul nécessité de faire référence au surnaturel, c’est tout simplement la vie de la conscience ;

    dans la société l’athéisme construit, pas à pas, notre humanité, notre culture car l’athéisme est la philosophie de la recherche de l’Éthique - dans la dimension athée, e de la nature des choses, le plaisir est la morale ;

    une morale en évolution constante pour placer l’humain aux antipodes des religions organisées à partir d’un bricolage idéologique servant de corpus pour définir le principe malsain d’un système de punitions ou de récompenses, et de surcroît entièrement déconnecté des réalités observées dans nos sociétés ;

    voilà bien ce qui dérange le plus ces bricoleurs d’idéologies qui, d’un siècle à l’autre, s’ingénient, sans grand succès, depuis les premières publications de l’athée Démocrite [ 460 – 370, avant notre ère ] de faire passer la science ou toutes découvertes scientifiques l’équivalent de leurs croyances – Crab – 13 Octobre 2016

    I

    Suite :

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/10/religions-les-grands-mensonges-la-tele_10.html

    Suite 2 :

    http://democrite-epicure.hautetfort.com/archive/2016/10/08/obscurantistes-de-colombie-5858024.html

     

  • Obscurantistes de Colombie

    Colombie.png

    Des partisans du non à la paix

    I

    Ahurissant

    Lu dans LE MONDE – daté du 06.10.2016

    I

    Colombie : la paix, les FARC et la « théorie du genre »

    Les opposants à l’accord de paix avec les rebelles des FARC, rejeté dimanche par référendum, ont agité un argument surprenant : c’était, selon eux, le risque d’imposer l’« idéologie du genre ». Sources : M Amérique

    Le genre a-t-il joué contre la paix ? La Colombie continue de s’interroger sur les raisons de la victoire du non au référendum du dimanche 2 octobre. Les électeurs qui ont voté contre l’accord de paix signé avec la guérilla des Forces armées révolutionnaires de Colombie ( FARC, extrême gauche ) ont argué de la crainte du « castro-chavisme ». De manière surprenante, l’autre risque invoqué a été « l’idéologie du genre ». Le terme a envahi la campagne et l’imaginaire des croyants, catholiques ou évangéliques -

    « J’ai voté non parce que je ne veux pas que la Colombie tombe dans les griffes de l’athéisme, du communisme et du pouvoir homosexuel », a expliqué sur Twitter le pasteur évangélique Marco Fidel Ramirez, conseiller municipal à Bogota. « Je ne veux pas voir les homos arriver au pouvoir », renchérit un chauffeur de taxi à Bogota.

    Comme ailleurs en Amérique latine, les Églises évangéliques sont en pleine expansion en Colombie. Elles compteraient aujourd’hui plus de 10 millions de fidèles. De l’avis des observateurs, l’opposition ouverte de la majorité d’entre elles à l’accord de paix a pesé dans le résultat du plébiscite. Le silence de l’Église catholique, qui, au nom de la liberté de conscience, a choisi de ne pas prendre parti, aussi.

    Mais comment ce sujet s’est-il invité dans le débat sur la fin d’un conflit avec une guérilla dans le maquis depuis cinquante-deux ans ? Deux logiques ont joué. Négocié pendant quatre ans à La Havane, l’accord a été rédigé en langage inclusif : il parle « des guérilleros et des guérilleras », « des paysans et des paysannes », de « tous et toutes ». Il prévoit des mesures spécifiques pour les femmes et évoque les droits de la communauté LGBTI ( lesbiennes, gays, bi, trans, intersexués ). Le 24 juillet, la communauté internationale avait célébré « Le premier accord de paix au monde qui prend en compte la perspective de genre ».

    Fascicules dans les collèges

    Parallèlement, à Bogota, la publication de fascicules contre la discrimination dans les collèges suscite une mobilisation sans précédent des défenseurs de la famille traditionnelle. Le 10 août, des manifestations ont lieu dans toutes les grandes villes du pays. Pourtant, deux mois plus tôt, le mariage entre personnes du même sexe avait été légalisé dans une relative indifférence par une décision de la Cour constitutionnelle.

    Les fascicules, intitulés « Milieux scolaires sans discrimination », ont été élaborés sous l’égide des Nations unies et du ministère de l’éducation. Mais de faux extraits, tirés d’une bande dessinée pornographique belge, enflamment les réseaux sociaux. Un questionnaire adressé aux directeurs d’établissements pour détecter d’éventuelles pratiques discriminatoires s’ajoute au scandale. L’Église catholique et ses rivales évangéliques s’insurgent à l’unisson contre « l’idéologie du genre ». Le terme fait mouche.

    La ministre de l’éducation, Gina Parody – qui est homosexuelle – gère très mal la crise. Le président Juan Manuel Santos ( centre droit ) annonce que les fascicules seront retirés. Mais il maintient Mme Parody en poste et lui demande, en septembre, de prendre la tête de la campagne gouvernementale pour le oui.

    En campagne pour le non, l’ancien président Alvaro Uribe a fait le lien entre les deux événements. « L’idéologie du genre incluse dans les accords de paix entrera, sans vrai débat, dans notre ordonnancement constitutionnel », a-t-il menacé. Les évangéliques ont ressassé l’argument à satiété. Le 2 octobre, le non a gagné. Le surlendemain, Mme Parody a démissionné. Marie Delcas ( Bogota, correspondante ) Sources : M Amérique

    I

    Contre l’accord de paix,

    un déluge de crétineries indicibles s’est abattu sur la Colombie, répandu dans une large part de la population colombienne crédule au-delà de l’imaginable ;

    un fait sans précédent de propagande nauséabond dû aux clergés chrétiens et évangélistes, les ennemis séculaires de l’égalité femmes-hommes et homophobes à souhait ;

    il y a lieu de rapprocher ces inhumanités par nature homophobes avec les bouffées de délires émanant de François le pape des pauvres d’esprits de concert " la mano en la mano " avec les hiérarchies monothéistes contre le " mariage pour tous " ;

    En 2014, et plus récemment encore, sur " la perspective de genre " où l’on a pu voir ces fanatiques, à nouveau le pape en tête, s’afficher sur la place publique dans un délire comparable aux déclarations, au demeurant insultantes, mensongères, débiles, nuisibles, propres aux théories de l’homophobie, dont une malveillance sans cesse reconduite et projetée à travers les marqueurs idéologiques d’un net refus de partager la citoyenneté ou l’égalité entre femmes et hommes émanant de F. Belghoul membre éminente de la branche parano-islamo-phallocrate, ( née de parents algériens et proche de A. Soral ) à propos de l’enseignement à l’école des "… ABCD de l’égalité à l’école "

    Vidéo : Ce type sexiste, homophobe, pape de l’inculture et chantre de l’involution est reçu partout dans le monde comme un personnage important - il y même des intellectuels et des journalistes pour le trouver respectable et généreux [ ??? ]
    http://blvids.free.fr/0_pape_Fran%C3%A7ois.mp4

    I

    Suites : article toujours d’actualité

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/02/genre-une-theorie.html

    I

    ou sur :

    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2016/02/15/genre-une-theorie%C2%A0-5760105.html

    Crab – 08 Octobre 2016