Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Athéisme

  • La religion, c’est le clonage des esprits


    Le déni de la réalité
    Un petit garçon se demande si son papa athée est au paradis. La réponse bouleversante du Pape.
    Le Pape l’invite alors à le rejoindre sur son estrade, discute quelques instants avec lui, avant de s’adresser à la foule :
    [ … ] Alors, Emanuele, voici ta réponse : bien sûr que Dieu est fier de ton père, parce que c’est plus facile de faire baptiser ses enfants lorsqu’on est croyant que lorsqu’on est athée. Et Dieu a dû beaucoup aimer ça, c’est évident. [ … ], telle fut la réponse du Pape
    Source : + POSITIVR

    Pourquoi duper les enfants ?, sinon pour conserver le pouvoir sur les esprits, les enfants sont parfaitement capables de comprendre que la mort est absence de sensation, qu'il importe, le plus longtemps possible, de jouir sans se nuire ni nuire à autrui, que les moments de bonheur, c'est quand on est pas malheureux, que penser de temps en temps à des proches disparus fait partie de la vie dans une société émancipée où le plaisir est la racine de la morale ? - CRAB


    Suite : déroulé d’articles

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=ath%C3%A9isme+libertaire

  • Mercuriale

     

     

    Liminaire
    Enfin une bonne nouvelle, 64% des jeunes Français de 16 à 29 ans se déclarent non-croyants – Source AFP – et si l’on se souvient que, dans notre pays plus d’un électeur sur deux, lors des dernières élections à choisi l’abstention, les minorités de braillards de toutes obédiences ( donc pas que religieuses ) n’ont plus qu’à bien se tenir car, sans recourir à la violence c’est, désormais, à court et moyen-terme la fin de leurs mondes

    Mercuriale - Citation : Au cours du XVIe siècle, les mercuriales furent réduites à une par trimestre, puis, finalement, à une par semestre ( ordonnance de Blois de 1579, art. 144 ). Le discours qu'y faisait le procureur général ou l'avocat général portait sur les devoirs des magistrats. La réunion avait lieu à huis clos. Parfois sévère à l'égard des magistrats, le discours prenait, dans certains cas, l'allure de réprimande. Ainsi s'explique la nouvelle extension du mot « mercuriale », employé pour désigner des remontrances privées. Les dix-neuf discours prononcés par d'Aguesseau en qualité d'avocat, puis de procureur général au Parlement de Paris entre 1698 et 1715 au titre des Mercuriales sont demeurés célèbres. Il y traite, dans un style un peu grandiloquent, des devoirs et des qualités des magistrats, de leur science et de leur sens de l'humain. Ces pages ont pris valeur de code du bon magistrat. Jean GAUDEMET

    Pourquoi Démocrite rit ?
    À des milliards d’années lumières du rire abrasif et solaire de Démocrite, plus épisodiquement, quand l’Avicenne Edwy Plenel sorte de Platon en construction prétend avec une ire sans pareille qu’il est le seul vrai journaliste de son époque et en même temps quelque soit l’affaire du jour le grand nettoyeur à la fois Procureur, Juge d’Instruction et Cour Suprême

    Tête de gondole d’un naturel anti-laïque il aimerait cloner tous ses confrères journalistes qui ont l’audace chronique de ne pas penser comme lui, sans compter cette opinion publique ( plus de 60 % de nos compatriotes sont sans religion et qui en ont ras le bol des religions dont la pire de toutes - la musulmane ), qui lui tient si bien tête sans jamais parvenir à la persuader que du bien contre le mal il a la conscience absolue - il ne décolère pas...il ne s’entend plus...

    Hors, dans son passé médiatique ou médiapartisan pas aussi simple qu’il veut bien le dire, assurément pas Charlie au bon moment, mais en bon , communicant ( du moins le croit-il ) d’autant que ça ne mange pas de pain, à retardement Charlie - - CRAB

    Suite : Pour les ouistiti-moustachus
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2018/01/pour-les-ouistiti-moustachus-suite.html

    Suite 2 :
    https://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/04/blasphemer-ou-rire.html?showComment=1521651185788#c2623507192405094549

     

    Commentaire:

    1. Notes :
      Religion : 64% des jeunes Français se déclarent non-croyants
      A La Une Religion - Publié le .21/03/2018

      Une étude a été menée sur les croyances religieuses des jeunes Européens.
      AFP

      La France et la Grande-Bretagne sont similaires
      Le rapport se penche de manière plus approfondie sur la France et la Grande-Bretagne, qui affichent selon l’auteur des "similarités". 

      Les jeunes catholiques britanniques sont toutefois plus pratiquants que les français, avec 17% de la population concernée se rendant à la messe chaque semaine au Royaume-Uni, contre 7% en France. 

      Les Tchèques sont les plus sécularisés 
      L’auteur du rapport, le sociologue et théologien Stephen Bullivant, juge "remarquable" de constater que "les six pays les plus chrétiens sont historiquement des pays à majorité catholique", et non protestante ou orthodoxe, "et qu’ils comprennent aussi bien des pays d’Europe occidentale (Irlande, Portugal et Autriche) que d’Europe centrale (Pologne, Lituanie et Slovénie)". Ni l’Italie ni la Grèce n’ont été étudiées.
      Les deux pays où la jeunesse semble la plus sécularisée (la République tchèque à 91%, l’Estonie à 80%) et les deux où elle l’est le moins (la Lituanie à 25%, la Pologne à 17%) sont des "pays postcommunistes", relève l’étude.

  • Athéisme en Égypte

     

    Hypatie d’Alexandrie


    Les monothéistes ont toujours vécus dans la peur des livres dont-ils ne sont pas les auteurs - CRAB

    L’Égypte prépare une loi pénalisant l'incroyance. L'incarcération des athées deviendrait légale. Cela nous choque. Nous oublions que Platon y rêvait déjà, et Voltaire encore un peu. Notre incroyance ordinaire serait-elle une parenthèse dans l'Histoire ?
    Au Caire, la police a fermé le « Café des athées ». Et le parlement égyptien préparerait une loi pénalisant l'incroyance. Ainsi, demain, dans ce pays, peut-être sera-t-il possible d'aller en prison si l'on pense que Dieu n'existe pas, et qu'on refuse soit de mentir soit de se taire. Pareille éventualité se situe aux antipodes de tout ce que nous estimons normal, humain et juste.
    Trois bons siècles de droits de l'homme - élaborations de leurs fondements, mises en œuvre de leurs contenus - nous ont convaincus que les croyances sont à respecter et l'incroyance aussi. En outre, « ne pas croire » est devenu pour nous, désormais, si répandu, si banal et si familier que nous n'avons plus en tête combien ce fut longtemps scandaleux. Nous oublions que l'évidence inverse existe : en d'autres lieux, en d'autres temps, incroyance et athéisme sont objets de scandale et d'horreur.
    L'athéisme comme une menace
    Il ne faut donc pas considérer cette affaire égyptienne comme purement anecdotique. Elle l'est aussi : en période préélectorale, le régime du Président Al-Sissi souhaite visiblement adresser quelques signes, purement symboliques, à la rue. Simple question de politique locale, de tactique ? Pas seulement, car si l'on considère ce projet comme un symptôme, et qu'on ouvre grand la focale historique, ce qu'on observe est tout différent. La question de l'athéisme considéré comme menace à combattre, délit pénalisable, voire crime inexpiable n'est pas nouvelle, ni spécifiquement musulmane.
    Sans doute pensera-t-on d'abord à l’Église - catholique, apostolique et romaine - et à l'Inquisition, diabolisant le moindre doute, cultivant l'idée qu'un début de mise en cause de l'existence de Dieu signale une emprise du Malin sur les âmes. On aura raison, mais partiellement. Parce que ce sont des hérétiques qui se retrouvaient sur les bûchers, c'est-à-dire des gens qui croyaient à un autre dogme, et non des athées à proprement parler. Parce qu'être athée, au sens moderne, était pratiquement impossible dans le cadre mental du Moyen-Âge et de la Renaissance, comme l'a mis en lumière le grand historien Lucien Febvre dans une étude devenue classique (1).
    Peine de mort
    En fait, pour trouver exprimée la volonté explicite de jeter les athées en prison, il faut scruter en aval et en amont, avant et après la toute-puissance de l’Église, c'est-à-dire dans la Grèce antique et au siècle des Lumières. Dans l'Athènes classique, on ne saurait oublier que Platon, dans les Lois, son dernier dialogue, préconise le cachot pour ceux qui mettent en cause l'existence des dieux. Il prévoit même la peine de mort pour les récalcitrants qui persistent dans leur provocation et se révèlent impossibles à fléchir. Le motif : de tels esprits sont des ferments de discorde et de désorganisation, donc des dangers majeurs, aux yeux du philosophe, pour toute Cité juste.
    Il ne faut pas oublier non plus combien Voltaire, en plein combat pour « écraser l'infâme » (le clergé et son pouvoir, le fanatisme et les superstitions) ne cesse de s'en prendre aux athées, parce qu'il les suppose de s'affranchir de toute morale. Voltaire est libre penseur, mais ne juge pas que pareille liberté doive être partagée par tous. Il préfère que le peuple soit tenu en bride. Et pour cela rien de mieux que les freins de la religion et la crainte du châtiment divin. « Si Dieu n'existait pas, il faudrait l'inventer », écrit Voltaire. Cette formule célèbre anticipe sur le constat du Dimitri des Frères Karamazov de Dostoïevski : si l'homme devient « roi de l'univers », au nom de quoi sera-t-il encore vertueux ?
    Sécularisation du monde
    On voit que le symptôme égyptien est plus qu'une anecdote. Il débouche en fait sur une nuée de questions. Certaines ont été mille fois débattues. Par exemple : l'athéisme rendrait-il immoral ? Si ce n'est pas le cas, sur quoi donc se fonde exactement une morale sans Dieu ? D'autres commencent seulement à émerger. Ce qui nous paraît irréversible - sécularisation du monde, protection du droit de ne pas croire comme du droit de pratiquer une religion ou d'en changer, coexistence des credo - pourrait-il laisser place à une toute autre configuration ? Notre athéisme ordinaire ne sera-t-il, un jour, qu'une parenthèse dans l'histoire de l'humanité ? Dans quelle mesure un secteur carcéral réservé aux athées est-il ou non comparable, en miroir, aux quartiers pénitentiaires dédiés aux « radicalisés » ? Nous n'avons pas encore de réponses à ces questions. Mais nous devrions, au moins, avoir les questions. Et savoir les déjouer.
    (1) Lucien Febvre. Le problème de l'incroyance au XVIe siècle. La religion de Rabelais (1942, Rééd. Albin Michel, 2014)
    Roger-Pol Droit

     

    Le récit d’un Univers créatif nous apprend que nous sommes tous des poussières d’étoiles. Nous sommes des êtres interdépendants dont le bonheur dépend de celui des autres. Sachons ne pas l’oublier. Henri Génard

     

    « La spiritualité, c’est la vie de l’esprit, la vie de la conscience humaine qui s’affranchit de l’immédiat. .../..

    Un artiste qui crée des œuvres qui dépassent les limites du vécu immédiat, de l’utilité immédiate, fait œuvre spirituelle

    Un savant qui élucide les lois du réel ou un philosophe qui réfléchit sur les principes de la lucidité et de la sagesse font aussi œuvre spirituelle » Henri Pena-Ruiz

     

    Reflet de la pulsion de mort, le monothéisme est la racine du pire des sectarismes – son-invention dans les temps anciens avait signé l’acte de naissance du sectarisme

     

    La mort est absence de sensation [ Épicure ] - la meilleure façon pour le philosophe de rappeler qu’il ne peut-y avoir d’arrière-mondes* ( *: paradis - enfer ou ciel peuplé de...) - compte tenu d’une absence de sensation parfaitement vérifiable, par déduction, désormais, nous savons qu’il n’y a rien à craindre de la mort contrairement à ce qu’imagine un croyant monothéiste la personne athée sait qu’elle ne sera pas récompensée ni punie qu’elle ait fait, durant sa vie, bien ou mal

     
    La France n’est ni le pays de Platon ni celui de Voltaire mais de Démocrite, d’Aristophane, d’Ésope, d’Épicure, de Lucrèce, d’Hypatie, de Ninon de Lenclos, de La Fontaine, de Jean Meslier, d’Émilie du Châtelet, de Condorcet, de Mozart, d’Olympe de Gouges, de Georges Sand, de Marie Curie, de Jean Moulin, de Simone Veil, de Robert et Élisabeth Badinter - CRAB

    Suite : déroulé d’articles sur l’athéisme
     
    L’Égypte, elle fut martyrisée par les chrétiens, à présent elle set martyrisée par l’inquisition musulmane - Suite 2 : Lettre à Hypatie d’Alexandrie

     

  • Le cannibalisme à l’épreuve du temps

    Rien de bien nouveau sous le soleil


    R....e S.....n, vous m’avez demandé, quelle différence faites-vous entre un athée chrétien et un athée libertaire ?
    Un athée chrétien *1 est un athée qui s'il n'est plus croyant reste néanmoins impacté par les '' valeurs '' dites chrétiennes - un athée libertaire est la plupart du temps éduqué en dehors des religions et vit plutôt dans un environnement social où la pensée critique est bien ancrée
    *1 - par exemple, Michel Onfray est un athée chrétien – dans son village natal, il a notamment été enfant de chœur - certes, je vous l’accorde, « un petit croyant » pas vraiment très convaincu...
    Néanmoins, c'est un plus difficile pour l'athée chrétien Michel Onfray de comprendre qu'une majorité athée libertaire parmi nos compatriotes sans religion ne nie pas le progrès social et au demeurant font plutôt preuve d'un optimisme lucide
    Suite : Les textes malveillants
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2018/01/ni-dieu-ni-maitre.html
     
     

    1 commentaire:

    1. Le matérialisme c'est accepter l'immanence, le monde réel, et partant de là, de se livrer à la recherche permanente de l'éthique – donc l’athéisme n’a rien n' à voir : ni avec le stalinisme ni au-delà de l'offre et de la demande avec les dérives libérales de toutes natures

  • Un objet sexuel peut en cacher un autre

    L’annonciation, façon musulman

    Le sexe des anges
    Reconnaissez, c’était malin et bien bien trouvé, Marie blonde au cheveux doux, pour échapper à la lapidation d’une voix argentine fait croire à son entourage et à tout le village qu’elle s’est fait, sans amertume, possédée par l’Esprit-Saint
    Question : si vous n’êtes pas d’accord avec cette vision des faits, dans ce cas, que dites-vous de l’instrumentalisation de la jeune fille par le dieu des catholiques qui en fait sa créature - un objet de pureté et de fécondité ?
    Morale de l’histoire - il ne s’agit pas d’entrer dans les églises pour vérifier si les anges ont un sexe, mais au contraire d’empêcher les croyantes et les croyants d’en sortir pour s’occuper du nôtre

    La lisibilité célébrée
    Citation : « L’interrogation désormais se déplace puisqu’il s’agit non d’opposer le réel et l’image mais de comprendre comment celle-ci s’est construite dans le bricolage des formes matérielles, iconographiques, textuelles et sonores qui figurent et rendent sensibles simultanément une réalité et son imaginaire. » - Daniel Roche

    Représenter, figurer ou symboliser, en un mot nommer les réalités est un exercice bien difficile
    La femme est un " objet sexuel " est une expression sacralisée dans le monde du " féminisme porcin " ou " doloriste " ( victimaire ), - une chimère simpliste qui participe à l’illisibilité des relations entre femmes et hommes – et la question peut être posée : l’homme n’est-il pas [ aussi ] un objet sexuel ?
    Ni pensez pas, même pas en rêve, attendu que se serait pour ces pseudo féministes admettre l’attirance sexuelle qu’éprouvent les femmes et les hommes entre-eux indifféremment de leurs orientations sexuelles

    Vidéo :
    http://blvids.free.fr/Le_mythe_de_Carmen.mp4

    Accéder à l’idée que les femmes et hommes sont des objets sexuels [ ici ] n’a pas pour intention de cautionner la misogynie ou la criminalité sexuelle qui est un fait, mais de faire comprendre qu’au regard de l’attirance sexuelle, la retenue est un principe car pour les personnes saines d’esprit prime le consentement – pour les autres, sorte de nov-iconographes du retour à " ordre moral ", majoritairement des bigots prédominent les idéologies de toutes celles ou tous ceux qui refusent le " sexuel dans la société " ;
    donc avant de parler d’objet sexuel pour le seul genre - pas faible du tout ( et c’est heureux ) - donc, y regarder à deux fois, et surtout de ne pas perdre de vue que si notre société a su laïciser Marianne la républicaine à travers des figures de « Mariannes » marqueurs de l’irruption de la modernité pour représenter tantôt la République, tantôt la Liberté, tantôt la France, certaines et certains n’en finissent jamais de protéger et d’aduler Marie qu’ils imaginent toujours " leur petite chose ", alors que dans l’authenticité de notre époque, sans prendre la peine de se cacher, allègrement, elle ne manquerait pas de leur rire au nez – puis, avec son amoureux du moment, car Marie aime les hommes, elle irait passer quelques jours à Cythère pour bonifier ses idées, suite :
    Ni patriarcat - ni pudibonderie
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2018/01/ni-patriarcat-ni-pudibonderie.html

    Suite 2 :
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/10/athees-et-sans-religions.html
    CRAB


    La " Liberté d’esprit " - vidéo :
    https://www.youtube.com/watch?v=XdaigSpxxFY


    La " Liberté d’esprit " - vidéo :
    https://www.youtube.com/watch?v=XdaigSpxxFY

  • Ni dieu - ni maître


    Les textes malveillants
    J’ai dû souvent, bien trop souvent, en rapport avec l’actualité mortifère, rappeler que l’invention monothéiste est la racine du pire des sectarisme

    Aux antipodes de l’idée religieuse de la soumission ou à la « morale » due à un présupposé être supérieur, désobéir est le propre de l’artiste ou du caricaturiste, la représentation fait sens car, quoiqu’en dise le théologien, une image vaut mille mots


    L’idolâtrie ou l’iconolâtrie est particulièrement redoutée par bon nombre de théologiens des trois religions abrahamiques, et pour les plus fanatiques d’entre les religieux de la condamner en recourant aux pires violences, le plus souvent dans les pays dits islamistes

    Hors bien mesurée l’idolâtrie ou l’iconolâtrie n’est que la conséquence de l’illustration de livres malveillants parce qu’il est possible, selon l’époque ou l’actualité, de modeler les « textes sacrés » à loisir pour exercer un certains pouvoir sur les personnes ou populations crédules

    À notre époque, afin de se livrer à ce jeu de dupes, rabbins, évêques, pasteurs, imams ou théologiens avec ou sans poil s’en donnent à cœur joie, en profitant de l’offre de médiatisation pour corrompre la société sans jamais devoir, mis au pied du mur, débattre avec des contradicteurs éclairés et connus pour leur efficacité à déconstruire les pommes de la discorde à l’origine des haines intra-religieuses sans oublier la persécution des non-croyants ou des apostats*1 car la religion n’est qu’un instrument de pouvoir
    *1 – essentiellement dans les mondes dominés par des musulmans

    Le monde des religions a tenté de confisquer " l’âme ", cependant « l’aboutissement n’est pas pour autant le commencement », et ce n’est point pour autant la fin de l’histoire car pour le plus grand désarroi de « nos apôtres » Psyché est sans religion, sa beauté est si déconcertante que les hommes viennent l’admirer, l’aduler mais aucun d’eux n’osent demander la merveilleuse demoiselle en mariage - preuve s’il en faut qu’Éros, l’auteur du plus célèbre des actes manqués de toute l’histoire de l’humanité, à sa vue tombe instantanément amoureux de cette belle désobéissante et intemporelle héroïne, cette « garce » qui n’accomplit jamais ce qui est attendu d’elle - mais in fine pour l’éternité, grâce à son incomparable façon d’être, tenace, curieuse, animée d’un esprit de contradiction inébranlable Psyché ne manquera pas de faire don à la multitude les plus délicieuses voluptés qu’engendrent les amours - lesquels ne se font jour que pour mieux transgresser toutes les interdictions - CRAB -

    Suites : Textes de références, plus particulièrement pousse-au-crime
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/search/label/musique?updated-max=2015-01-10T06%3A11%3A00-08%3A00&max-results=20&start=11&by-date=false

    Suite 2 : Science et morales
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/12/science-et-morales.html

    Suite 3 : Éros
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/12/eros-reedition.html

     

    4 commentaires:

    1. J.......e B....n, vous me demandez : pourquoi avez-vous choisi le sacrifice d’Abraham, pour illustrer votre propos ?
      J’ai pris pour sujet les religions abrahamiques, et ce qui est marquant pour chacune des trois religions c’est l’épreuve de la foi - que ce soit dans la Genèse un ordre de dieu, ce sacrifice la préfiguration de la crucifixion dans le Nouveau Testament quand dans le coran il ne s’agit plus d’un ordre divin, Abraham rêve qu’il va immoler son fils
      Dans la Genèse et le coran dieu, au dernier moment, arrête la main d’Abraham, et dans le Nouveau Testament dieu n’intervient pas pour sauver son fils, mais ce ne sont pas ces différences qui m’intéresse - pas vraiment
      .
      Le plus important est d’observer que c’est le fils de l’homme Abraham, un garçonnet ou un adolescent et un jeune homme fils d’un dieu masculinisé qui sont proposés à être sacrifiés parce que dans ces trois religions l’homme est donné supérieur à la femme
      Dans cette scénographie misogyne le garçonnet ou l’adolescent est infiniment plus important que la fillette ou l’adolescente, c’est faire d’une pierre deux coups : montrer que la foi doit-être inébranlable puisque l’homme le chef de la femme, donc le chef de famille n’hésite pas à immoler ce qu’il a de plus cher, son fils - c’est ainsi que s’est construit la sacralisation des patriarcats pour asseoir la domination des hommes sur les femmes
      .
      Si j’écris dieu sans mettre un D majuscule, c’est parce que le sus-nommé n’est rien de plus qu’une invention...
      Mes meilleures salutations

       
       
    2. Alors que l’invention du monothéisme s’était limitée à sacraliser la misogynie, la civilisation s’est fondée sur le mythe de Psyché et d’Éros

       
       
    3. Psyché (Gr. Ψυχη) épouse d'Eros (Cupidon), est la personnification de l'âme représentée avec des ailes d'un papillon. Psyché est l'une des trois filles d'un roi, si belle que tous les habitants du royaume l'adoraient et qu'Aphrodite en était jalouse au point de vouloir tramer sa perte.
      .
      Elle envoya Eros avec comme mission de lui inspirer l'amour pour l'être le plus hideux de la terre. Mais tel est pris (épris?) qui croyait prendre: Eros tombe lui aussi sous le charme de Psyché. Il demanda à Apollon de donner un oracle au roi lui prescrivant d'exposer sa fille sur un rocher. Là vêtue de noir, soumise, elle attend la venue du monstre mais c'est le souffle léger de Zéphyr qui l'emporte vers un palais mystérieux. Elle est la seule habitante de ce palais merveilleux où les portes sont ornées de pierres précieuses et où le dallage du sol est d'or pur.
      Jamais elle ne peut voir le maître de céans mais il lui rend visite toutes les nuits, et lui promet que leur bonheur durera toujours, à la condition qu'elle ne cherche pas à voir le visage de son amant.
      Mais les sœurs de Psyché la persuadent qu'elle est aimée d'un monstre. Une nuit, elle allume une lampe. Tandis qu'elle contemple avec ravissement la beauté de son amant, une goutte d'huile tombe sur lui. Il se réveille et s'enfuit, alors disparaît le palais enchanté.
      .
      Commence pour Psyché une série d'épreuves, dont elle se tire grâce à l'appui secret d'Amour et la ténacité de son amour.
      Chassée de toutes parts, elle arrive finalement dans la demeure de sa rivale : Aphrodite.
      Cette dernière l'accable de mille tourments, la retient comme esclave et lui impose quatre épreuves réputées impossibles. Mais à chaque fois quelqu'un sera là pour l'aider.
      Ainsi, elle trie des graines mélangées de toutes espèces à l'aide de fourmis,
      elle rapporte la laine d'or de moutons féroces grâce à un roseau qui lui indique le bon chemin pour traverser la rivière
      elle puise l'eau inaccessible du Styx avec l'aide de l'aigle de Zeus.
      Pour la dernière épreuve, Psyché doit se rendre aux enfers demander à Perséphone un précieux flacon contenant une lotion de beauté; persuadée de ne pas pouvoir y parvenir elle est sur le point de se jeter du haut d'une tour quand la tour se met à lui parler et lui indique la marche à suivre; il lui est recommandé de ne pas l'ouvrir et de ne pas partager le repas de Perséphone.
      .
      Normalement, nul mortel ne pouvait se rendre aux enfers sous peine d'être dévoré par son terrible gardien : Cerbère. Pour passer la porte des enfers sans dommage, Psyché donne au monstre un gâteau trempé dans du vin drogué qui l'endormit.
      Elle n'avait pas oublié de prendre deux pièces de monnaie pour payer Charon à l'aller et au retour.
      .
      Mais au retour alors que s'est bien passé, Psyché est à nouveau perdue par sa curiosité; elle débouche le flacon, une fumée noire se répand et se dépose sur son visage qui devient hideux. En se regardant dans un miroir Psyché s'évanouit. Cependant, Eros ne l'a pas oubliée, il l'éveille d'une piqûre de ses flèches et lui rend sa beauté première.
      Enfin, Zeus intervient et Aphrodite pardonne:
      Zeus accorde son pardon à Éros et convoque les dieux pour célébrer l'immortalité de Psyché et le mariage du couple.
      Les jeunes mariés auront une fille : Hêdonê en grec ou Volupté pour les Romains. Fin de citation

       
       

    4. Jean de LA FONTAINE   (1621-1695)
      .
      Les Amours de Psyché - Éloge de l'Amour
      Tout l'Univers obéit à l'Amour ;
      Belle Psyché, soumettez-lui votre âme.
      Les autres dieux à ce dieu font la cour,
      Et leur pouvoir est moins doux que sa flamme.
      Des jeunes coeurs c'est le suprême bien
      Aimez, aimez ; tout le reste n'est rien.

      Sans cet Amour, tant d'objets ravissants,
      Lambris dorés, bois, jardins, et fontaines,
      N'ont point d'appâts qui ne soient languissants,
      Et leurs plaisirs sont moins doux que ses peines.
      Des jeunes coeurs c'est le suprême bien
      Aimez, aimez ; tout le reste n'est rien.
      .
      Les Amours de Psyché - Éloge de la Volupté
      Ô douce Volupté, sans qui, dès notre enfance,
      Le vivre et le mourir nous deviendraient égaux ;
      Aimant universel de tous les animaux,
      Que tu sais attirer avecque violence !
      Par toi tout se meut ici-bas.
      C'est pour toi, c'est pour tes appâts,
      Que nous courons après la peine :
      Il n'est soldat, ni capitaine,
      Ni ministre d'État, ni prince, ni sujet,
      Qui ne t'ait pour unique objet.
      Nous autres nourrissons, si pour fruit de nos veilles
      Un bruit délicieux ne charmait nos oreilles,
      Si nous ne nous sentions chatouillés de ce son,
      Ferions-nous un mot de chanson ?
      Ce qu'on appelle gloire en termes magnifiques,
      Ce qui servait de prix dans les jeux olympiques,
      N'est que toi proprement, divine Volupté.
      Et le plaisir des sens n'est-il de rien compté ?
      Pour quoi sont faits les dons de Flore,
      Le Soleil couchant et l'Aurore,
      Pomone et ses mets délicats,
      Bacchus, l'âme des bons repas,
      Les forêts, les eaux, les prairies,
      Mères des douces rêveries ?
      Pour quoi tant de beaux arts, qui tous sont tes enfants ?
      Mais pour quoi les Chloris aux appâts triomphants,
      Que pour maintenir ton commerce ?
      J'entends innocemment : sur son propre désir
      Quelque rigueur que l'on exerce,
      Encore y prend-on du plaisir.
      Volupté, Volupté, qui fus jadis maîtresse
      Du plus bel esprit de la Grèce,
      Ne me dédaigne pas, viens-t'en loger chez moi ;
      Tu n'y seras pas sans emploi.
      J'aime le jeu, l'amour, les livres, la musique,
      La ville et la campagne, enfin tout ; il n'est rien
      Qui ne me soit souverain bien,
      Jusqu'au sombre plaisir d'un coeur mélancolique.
      Viens donc ; et de ce bien, ô douce Volupté,
      Veux-tu savoir au vrai la mesure certaine ?
      Il m'en faut tout au moins un siècle bien compté ;
      Car trente ans, ce n'est pas la peine.
      Jean de LA FONTAINE   (1621-1695)

  • Ni patriarcat - ni pudibonderie


    La place de la femme ou de l’homme entre patriarcat ou puritanisme et « féminisme porcin »
    Le « droit d’importuner » est un titre inadapté, donc contre-productif - en effet Céline Pina le dit très bien, cette tribune n’aura servi qu’à redorer le blason de pseudo fèministes qui à longueur d’années polluent le débat public pour mieux tarir le sexuel, la liberté d’expression et la laïcité dans la société
    « ….poser la question de la place de la femme entre patriarcat et puritanisme et interroger ces drôles de féministes à la De Haas ou à la Autain *1, si promptes à tomber sur l’échine d’un Weinstein, mais prêtes à censurer la parole des femmes lors des viols de masse de Cologne » écrit avec perspicacité Céline Pina, une parmi les trop rares socialistes à avoir compris ( entre-autres ) que le féminisme est envers et contre tout universel ainsi que tout bien pesé la laïcité sans adjectif

    *1 - De Haas et Autain, spécialistes d’un « féminisme victimaire, doloriste... » qui méconnaît la force et la puissance des femmes, - ce même « féminisme porcin » de deux poids deux mesures, n’avait pas manqué de tenter de museler les femmes de la Chapelle-Pajol à Paris ainsi que deux ans plus tôt de dénaturer les agressions sexuelles commis par des migrants ou par des individus originaires de pays dominés par des musulmans en Gare de Cologne pour, dans l’actualité la plus récente, se déchaîner exclusivement sur Weinstein et « balance ton porc »

    Sur mes blogs, j’aime parler ou publier la parole de nos héroïnes, car libre, pour une femme ( idem pour un homme ) est une façon d’être, un point c’est tout !
    Athée-libertaire et non athée chrétien, libertin, passionné par le chant lyrique ou la musique, amoureux des arts, de la philosophie ainsi que des belles lettres, entre patriarcat et puritanisme, donc peu inspiré par la famille nucléaire, je n’ai jamais eu à choisir – CRAB

    Suite : Le Féminisme porcin
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2018/01/le-feminisme-porcin.html

  • L’œuf et la poule

    L’Homme n’est pas un but mais un pont. Nietzsche

    Toujours d’actualité :

    Ces hommes et ces femmes qui, depuis l’Antiquité à nos jours, participent à humaniser notre monde car, quelque soit la forme choisie, à travers leurs écrits en accord avec leur comportement individuel ils n’ont pas craint de transgresser tous les tabous qu’imposent tous les régimes totalitaires ou pudibonds qu’engendrent, selon les saisons, les mondes totalement empartriarqués

    CRAB.jpg

    Acrylique sur toile : CRAB

     

    Je suis un optimiste lucide - à vous de choisir : êtes-vous plus proche des idéaux du dessinateur mondain et bobo Plantu ou du réalisme et de l’humour du caricaturiste Charb ?

     

    Pour moi, c’est tout choisi :

    Plantu, non - Charb, oui -

    Platon, non - Démocrite, oui -

    Aristote, non - Ésope, Épicure et Lucrèce, oui -

    Holopherne, non - Judith, oui -

    Jean-Baptiste, non - Salomé, oui -

    Descartes, non - Locke, oui -

    Leibniz, non – Gassendi, oui -

    Antoine de la Furetière, non - La Fontaine, oui -

    Anne D’Autriche, non - Ninon de Lenclos et Christine de Suède, oui -

    Voltaire non - Émilie du Châtelet et Jean Meslier, oui -

    Kant, non - Casanova, Francesca Bruni, Mozart, Da Ponte, Darwin et Helvétius, oui -

    Hegel, non - d’Holbach, oui -

    Robespierre, Danton et Fouquier-Tinville, non - Olympes de Gouges, oui -

    Jésus Christ, non - Lou Salomé et Nietzche, oui -

    L’Église, non - Georges Sand, oui

    Sartre et Simone de Beauvoir, non - Albert Camus et Élisabeth Badinter, oui -

    Jean Coumaros, Maurice Georges et Flornoy, non - Neuwirth, oui -

    Jean Foyer, Michel Debré, Philippe Gosselin, non - Mai 68, Gisèle Halimi, Simone Veil et Axelle Lemaire, oui

    L’islam, Esther Benbassa et Dounia Bouzar, non - Hypatie, Karam Saber, Margot Wallström et Céline Pina, oui -

    Voiles islamiques et burqa, non - Élisabeth Badinter et Robert Badinter, oui -

    Christine Boutin et Ludovine de La Rochère, non - Laure Pora et Sérénade Chafik, oui – etc. ect. ect.

     

    Vidéo : L’œuf et la poule

    http://blvids.free.fr/Loeuf_et_la_poule_integrisme_religieux_et_intolerance.mp4

     

    Sérénade Chalik.png

     

    Suites 1 : Lectures comparées

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/lectures-comparees_10.html

     

    Suites 2 : Athées et sans religions

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/10/athees-et-sans-religions.html

     

    Suites 3 : Genre - une théorie ?

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/02/genre-une-theorie.html

     

     

  • Triomphe de la Raison

    Darwin
    .

    Bonne nouvelle, Albion est de plus-en plus impudique - CRAB

     

    Plus de la moitié de la population britannique ne croit plus en Dieu
    Il semblerait que la société britannique soit de plus en plus laïque, avec un nombre record de citoyens qui déclarent ne pas avoir de religion. Pour la première fois dans l’histoire moderne du Royaume-Uni, les athées, qui ne croient donc ni en Jésus, ni en Allah, Yahvé, Brahman, Waheguru, Jah, etc., sont majoritaires. Selon le Centre national de recherche sociale (NatCen), un organisme indépendant, plus de 53 % des Britanniques se considèrent comme non croyants, et le fossé générationnel concernant la religion continue de se creuser.

     

    Cette étude sur les comportements sociaux montre que seulement 15 % de la population appartient encore à l’Église anglicane, 9 % à l’Église catholique, 17 % pour les autres courants de la chrétienté, et 6 % pour les autres religions. Depuis la première étude menée par le NatCen sur le sujet en 1983, le pourcentage d’athées, qui était alors estimé à 31 %, n’a cessé d’augmenter. Roger Harding, qui dirige le département des "comportements publics" au NatCen, explique que cette baisse du nombre de croyants s’inscrit dans une tendance à long terme :
    "Les différences en fonction des tranches d’âge sont flagrantes, et comme les jeunes sont nombreux à ne pas avoir de religion, il est difficile d’envisager une inversion de cette tendance dans un avenir proche. Ces chiffres devraient inciter tous les leaders religieux à prendre un moment pour réfléchir."
    Les chercheurs affirment que l’absence d’affiliation religieuse est plus importante chez les jeunes, 73 % des 18-24 ans se considérant comme athées. Ils étaient déjà 62 % à se définir comme tels en 2015. À l’inverse, seulement quatre personnes sur dix âgées entre 65 à 74 ans déclarent ne pas avoir de religion.

     

    Ces données, récoltées auprès de 2 942 citoyens britanniques, posent la question de la place des Églises dans les écoles publiques, ainsi celle des subventions d’État qu’elles perçoivent. Andrew Cooper, de l’association caritative Humanists UK, engagée pour la laïcité, s’interroge :
    "Comment est-il possible que 20 % des écoles appartiennent encore à l’Église anglicane alors que 97 % des jeunes ne sont pas anglicans. Comment l’Église anglicane peut-elle être encore reconnue comme une religion d’État quand elle rassemble une portion de la population aussi congrue ?" - Matthew Kirby

     

    Notes :
    Se souvenir que la « pudique Albion » est le pays de Darwin, de John Locke et de Richards Dawkins - à leur tour la plupart des anglais constatent que l’invention monothéiste est la racine du pires des sectarismes
    La mort des dieux inventés par des hommes est d’autant plus consommée que la science démontre sans peine que la mort humaine est-absence de sensation - ce qui signifie que les arrière-mondes ne sont rien de plus que des fables mortifères destinées irresponsablement à faire peur aux-enfants
    En France 63 % de nos compatriotes se déclarent sans religion, ( quatrième pays athée ) : dans notre pays l’athéisme est le plus importants des mouvements spirituels - sa philosophie se fonde exclusivement sur la recherche citoyenne et permanente de l’éthique
    Macron, grand réformateur devant ses-ouailles ( moins de trente pour cent des électeurs inscrits sur les listes électorales ) aura t-il dans l’idée laïque d’introduire à l’École l’enseignement du Fait Athée en contrepartie du fait religieux ? - CRAB

     

    Déroulé d’articles :
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Ath%C3%A9isme+libertaire

  • Beauté et nudité - suite 2

    Léonado Da_Vinc.jpg

    Léonard de Vinci – L’homme de Vitruve, 1485 - 1490

    .

    Liminaire

    L’art se délecte avec volupté de la nudité dévoilée, dans l’Antiquité et plus objectivement après la parenthèse judéo-chrétienne, le nu sera réactualisé, sortis dès la Renaissance des canons de la Grèce antique, et depuis, en-Occident, les artistes ayant fait fi de la notion impudente de péché n’ont pas manqué de célébrer la nudité - qu’ils soient, danseurs, sculpteurs ou peintres, écrivains ou poètes, photographes, cinéastes, comédiens

    .

    À la recherche du temps Twitter

    .

    Ne pas confondre athée libertaire avec athée chrétien car la loyauté envers le pays est une valeur républicaine au-dessus de la fraternité

    .

    Jeanne Moreau : Merci à la femme insoumise et à la talentueuse actrice

    .

    Déshabillez-Moi : Il n’y a pas de nu en Chine, mais y en t-il encore à Saint-Germains-des-Prés ?

    .

    Dévoiler sa féminité en public est-un art, sinon ainsi que dans tous les autres domaines de l’activité humaine ça peut-être n'importe quoi

    .

    Le NU, c’est l’animal humain dans sa plus belle robe - en France " mode islamique " est-un oxymore "

    .

    Ce sont essentiellement des musulmans qui ne veulent pas voir les femmes dans l'espace public sinon couvertes de pieds en cape

    .

    Pudibonderie sans frontière : Il n’y a pas de film porno, mais de bons ou mauvais films érotiques

    .

    L'infidélité est naturelle, c'est la fidélité qui ne l'est pas - l'infidélité, c'est la sincérité qui se déplace

    .

    Le mariage est le tombeau de l'amour et la vaisselle un des symptômes de l'étiolement du couple

    .

    Ignorer la ressemblance de genre pour prioriser le différencialisme tue le féminisme universel au profit du sexiste communautarisme

    .

    Le patriarcat est-un terrain nocif, oui, mais la réponse sur le fond ne passe pas par la parité obtenue grâce à une loi

    .

    Eva Joly proposait un jour férié pour le judaïsme et l'islam, mais pas pour l'athéisme [ elle a été juge ]

    .

    Les monothéismes sont des documents infantiles et égoïstes et sont la racine du pire des sectarismes

    .

    Ainsi depuis toujours contre les religions ou le communautarisme, la citoyenneté bien comprise est ce qui doit nous réunir

    .

    Relisez les textes monothéistes plus-attentivement : racistes, sexistes, athéophobes, homophobes, xénophobes et pour certains antisémites

    .

    Sur mes blogs je publie très très souvent la parole des femmes insoumises et je suis résolument de leur coté - les-autres je m’en fout

    .

    La mort est absence de sensation - il n'y aura ni récompense ni punition quoiqu’on-ai pu faire durant sa vie

    .

    Qu'attendent-ils '' « nos paisibles et modérés » musulmans '' pour brûler le coran ?

    .

    Coran : avoir toujours présent à l’esprit qu’Allah est-un dieu raciste et sexiste - il tient l’homme supérieur à la femme

    .

    Turquie : il n’y a pas pire ennemi des droits des femmes qu’ Erdogan et sa clique d’islamistes

    .

    Le voile est le pire des signes d'infériorisation des femmes - Tolérer les idéologies islamistes est-une forme masquée de démission

    .

    Sous le voile pudibond du burkini se cache une volonté d’imposer l’islam dans ce qu’il a de plus-odieux

    .

    Féminisme islamique ou afro machin-chouette, c’est de la bigoterie ou de la désinformation - le féminisme est universel ou il n’est rien

    .

    Un féminisme dénaturé a tenté de faire passer pour racistes tous ceux critiquaient la culture des agresseurs sexuels à Cologne

    .

    Au lieu de dénoncer les harceleurs musulmans la gauchiste Caroline De Haas a préféré proposer d’élargir les trottoirs à la Chapelle

    .

    Homophobie: Je ne généralise pas, sans pour autant couvrir la lâcheté des représentants des toutes les hiérarchies monothéistes

    .

    En France, le déclin de la civilisation judéo-chrétienne est-achevé depuis longtemps, 63 % de nos compatriotes sont sans religion

    .

    Contre le multiculturalisme, choisir la raison universelle, qui veut qu’on pense d’abord à ce qui nous unit, avant ce qui nous distingue

    .

    Pourquoi à l’école on enseigne le fait religieux sans en contrepartie enseigner le fait athée ?

    .

    Penser pour être et non croire pour exister

    .

    L'Athéisme est la recherche permanente de l'éthique - rappel : l'invention monothéisme est la racine du pire des sectarisme

    .

    La spiritualité, c’est la vie de la conscience, la mort est-absence de sensations et signe la fin d’un long monologue

    .

    Humanisme et Éthique : Incroyant et sans religion, c’est-être sensible à la vérité

    .

    Richard Dawkins est probablement avec Nietzsche le philosophe qui a le mieux déconstruit l'idée d'un '' dieu ''

    .

    La première qualité d'un chercheur, c’est de faire preuve d’humilité car il est conscient et fier de ne pas savoir

    .

    L’athée libertaire est une personne debout, il - elle - ne peut concevoir l'inégalité femmes-hommes, sinon, c'est tout sauf un athée

    .

    Survivants à la peste et à la famine, le plaisir est la racine de la morale de la majorité de la population des pays civilisés

    .

    Élection présidentielles ou autres : L’abstention ainsi que le blasphème est la quête de nouveau

    .

    L'extrême-droite n'a aucune chance de l'emporter dans notre pays, mais-elle sert à lutter contre la bien dérangeante abstention – 52%

    .

    C'est tout-aussi scandaleux de parler ou de prétendre établir un statut de '' première dame '' à l'épouse ou à la compagne d'un élu

    CRAB

    .

    Suites :

    Beauté et nudité

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/08/beaute-et-nudite.html

    .

    Beauté et nudité suite

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/08/beaute-et-nudite-suite.html

    .

    Femme, Vie, Liberté

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/03/femmes-kurdes-yezidis-et-syriaques.html

    .

    Mini-jupe

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/03/mini-jupe.html

    .

    Spiritualité athée à l’Opéra

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/07/mozart-lenlevement-au-serail.html

    .

    La politique de l'excuse

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/01/la-politique-de-lexcuse.html?spref=tw


  • Arkadia

    ARKADIA .png

    ARKADIA
    .

    Le guide de l’Arcadie de la princesse Helena
    Au centre de la Pologne à Nieborowa créé par la princesse Helena dans son jardin de l’Arcadie peut se lire écrit sur le fronton d’un-édicule " L’espérance nourrit une chimère et la vie s’écoule "
    Ne pourrait-on pas rappeler que la notion d’espérance est-une invention religieuse en perte de notoriété, une notion repris à son compte par la majeure partie de la classe politique et dont-elle use, au présent, insatiablement ?
    La compréhension de l’éphémère
    Dans notre pays la plupart des femmes et des-hommes sont sans religion et savent que la mort est-absence de sensation - qu’en bonne conséquence : ce qui les attends n’est ni le purgatoire, ni le paradis ni l’enfer, mais le Néant - et quoi qu’ils aient fait leur vie durant, rien ne viendra jamais ni les récompenser ni les punir
    La notion religieuse d’espérance ne fait plus recette, au fil du temps de moins-en moins profite à la classe politique qui a cru bon de s’en-emparerrésultat : 52 % d’abstention - nos politiciens et leurs-économistes analystes ou commentateurs ( perroquets ) d’une bonne partie des « grands médias », biens calés " dans-un mode de « pensée » qui consiste à faire accroire cette idée que l’abstention conduirait l’extrême droite au pouvoir comme si nos compatriotes pouvaient croire, ne serait-ce qu’un-instant, qu’une organisation politique pourrait gouverner la France avec moins de 20 % des gens inscrits sur les listes électorales – RI DI CU LE -
    En réalité, « ces braves gens » ne digèrent pas et tentent par tous les moyens ou médias de faire oublier que l’abstention aux mêmes fins que le blasphème est essentiellement la quête de nouveau CRAB

    I

    Extrait vidéo du jardin d’ Helena :
    http://blvids.free.fr/Le_Jardin.mp4

    I

    Suites : Présidentielles 2017 - suite
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/03/presidentielles-2017-suite.html

    I

    Suites 2 : La République est la racine du mal
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/la-republique-est-la-racine-du-mal.html

  • L’athéisme à l’école - Chapitre n°2

    « Robespierre, qui croyait en Dieu, envoyait les athées à l’échafaud ». Michel Onfray

    [ Parenthèse ] Mélenchon, Hamon, dont le déni de la laïcité est indissociables des-idéaux communautaristes qui sont à la source des-inégalités entre femmes et des inégalités entre femmes-hommes sont des héritiers légitimes de Robespierre - CRAB

    I

    Accoutume-toi à penser que pour nous la mort n’est rien, puisque tout bien et tout mal résident dans la sensation, et que la mort est l’éradication de nos sensations. Dès lors, la juste prise de conscience que la mort ne nous est rien autorise à jouir du caractère mortel de la vie : non pas en lui conférant une durée infinie, mais en l’amputant du désir d’immortalité. - Épicure - ( 341 av. J.-C. et mort en 270 av. J.-C. )

    I

    Mais tu vas croire peut-être que je t'enseigne des doctrines impies, et qui sont un acheminement au crime; tandis que c'est la superstition, au contraire, qui jadis enfanta souvent des actions criminelles et sacrilèges.

    [ … ]

    Ce qui rend les hommes esclaves de la peur, c'est que, témoins de mille faits accomplis dans le ciel et sur la terre, mais incapables d'en apercevoir les causes, ils les imputent à une puissance divine.

    [ … ]

    Ainsi donc, tout ce qui semble détruit ne l'est pas; car la nature refait un corps avec les débris d'un autre, et la mort seule lui vient en aide pour donner la vie.

    [ … ]

    Rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme. [ … ] - Lucrèce - ( 98-55 av, J. C )

    Athéisme, Élisabeth_Badinter, Elisabeth de Fontenay, Épicure, Lucrèce, Michel Delon, Michel_Onfray, Raphaël Enthoven

    Les Lumières face au retour de l’obscurantisme – Extraits :

    « nous sommes revenus de l’idée que le progrès de l’esprit humain apporterait le bonheur ». La raison reste « la seule arme sur laquelle nous pouvons tabler pour nous émanciper de nos propres préjugés.»- Elisabeth Badinter

    I

    « en chacun de nous le désir de plaisir. » Avec les lumières « le désir n’est plus manque, il devient dynamisme.» - Michel Delon

    I

    « les philosophes des Lumières n'ont cessé de forger des contrepoisons à

    l'enthousiasme qui les porte » - Raphaël Enthoven

    I

    « a-t-on le droit de se passer d’un noyau de justice et de vérité, d’une espérance qui soit commune à tous ? J’ai beaucoup de mal à mettre l’universel au pluriel. » - Elisabeth de Fontenay

    I

    « L’idée de civilité va donner naissance à celle de « civilisation », tandis que la politesse est « suspectée d’hypocrisie, donc de corruption morale ». - Philippe Raynaud

    I

    Suite : L’athéisme à l’école - Chapitre n°3

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/02/latheisme-lecole-chapitre-n3.htm

    I

    Retour : L’athéisme à l’école - Chapitre n°1

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/latheisme-lecole-chapitre-n1.html


     

  • L’athéisme à l’école - Chapitre n°1

    La mort est absence de sensation – Épicure

    Discrimination ?
    Pourquoi les médias et les analystes politiques ne demandent pas aux candidats à la présidentielle s’ils comptent insérer dans leur programme l’enseignement du Fait Athée à l’école en contrepartie de l’enseignement du fait religieux?

    I

    Extrait de L'athéisme expliqué aux croyants - par Paul Desalmand

    athéisme,collège,école,laïcité,lycée,présidentielles,religions

     

    Suites : Sémantique de l’athéisme
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/semantique-de-latheisme.html

    I

    ou sur :
    http://democrite-epicure.hautetfort.com/atheisme/

    I

    Suite 2 : L’athéisme à l’école - Chapitre n°2

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/02/latheisme-lecole-chapitre-n2.html

     

  • Sémantique de l’athéisme

    Le récit d’un Univers créatif nous apprend que nous sommes tous des poussières d’étoiles. Nous sommes des êtres interdépendants dont le bonheur dépend de celui des autres. Sachons ne pas l’oublier. Henri GÉNARD

    athéisme,éthique,monothéisme,psychologie,religions

    Contentes-toi du monde donné - Nietzche

    La mort est absence de sensation [ Épicure ] - la meilleure façon pour le philosophe de rappeler qu’il ne peut-y avoir d’arrière-mondes* ( *: paradis - enfer ou ciel peuplé de...) - compte tenu d’une absence de sensation parfaitement vérifiable, par déduction, désormais, nous savons qu’il n’y a rien à craindre de la mort

    Cependant il convient de se méfier des affidés des mortifères monothéismes, sortes de religions fondées sur la pulsion de mort, attendu qu’ils ne se contentent pas, bien que ce soit particulièrement dérisoire, de croire pour exister, il convient [ en-effet ] d’observer qu’ils se livrent, dans le plus parfait mépris de la liberté de conscience, à la persécution des non-croyants, essentiellement dans les pays dominés par les musulmans, et autant précisément savoir, pourquoi ? ;

    parce que les athées se réfèrent à la pulsion de vie, quand pour le monde totalitaire musulman endoctriné dans une religion de l’irresponsabilité, il est impensable qu’une personne puisse naturellement ( car on ne naît pas monothéite ) faire le choix de penser pour être

    I

    Reflet de la pulsion de mort, le monothéisme est la racine du sectarisme son-invention dans les temps anciens avait signé l’acte de naissance du sectarisme -

    I

    Jouir sans se nuire ni nuire à autrui - Épicure

    L’athéisme ne propose aucun dogme, il est universel car nul ne naît monothéiste ;

    par le biais d’un mode de questionnement qui le caractérise il génère la recherche saine, généreuse de l’éthique - pour le non-croyant le plaisir est la racine de la morale aux-antipodes d’un rattachement à l’état infantile de dépendance absolue que confère la maladie d’illusions pour constituer le socle des erreurs communes entretenues de façon durable par l’angoisse ressentie par des hommes et des femmes devant la puissance prépondérante de la mort

    Aucune représentation suscitée par les monothéismes ne parviendra jamais

    à cloner tous les-esprits dans la religion, et c’est-un effet croissant que traduit, dans la plupart des sociétés, la montée irréversible de l’incroyance

    I

    Le désir fait l’illusion ou prendre son désir pour la réalité

    La révélation, l’intuition, la divination s’ils sont depuis toujours à ranger dans la catégorie des illusions et parmi les réalisations imaginaires d’un désir, fort-heureusement il s’avère, d’une décennie à l’autre, que la connaissance grâce à la science progresse, et, de plus en plus rapidement

    I

    La question d’actualité,

    sans-ambiguïté la religion apparaît comme étant la plus dangereuse pour la quête de vérité, et, ce qui ne manque pas de surprendre ou d’interpeller l’observateur passe en réalité par le constat d’un-incroyable décalage avec la vérité ( y compris la vérité scientifique ) lorsque l’École lieu d’apprentissage des savoirs omet dans la transmission de la connaissance du vivant d’apprendre ou de rappeler aux élèves que la mort est absence de sensation Pourquoi en-est-il ainsi ?

    Cette censure n’est pas seulement une atteinte à l’entendement humain* ( * : psychisme ), mais-aussi à la liberté de conscience des élèves, elle est également révélatrice de la lâcheté de l’Éducation Nationale et de sa ministre Najat Vallaud-Belkacem de ne pas prévoir dans ses programmes scolaires l’enseignement du fait athée car si elle le faisait cela ne manquerait pas de constituer, en quelque sorte, l’aveu que seule la science peut prétendre à la dignité de véritable connaissance

    Voie lactée.png

    Suites : La mort n'est rien pour nous - Épicure

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/01/la-mort-nest-rien-pour-nous-epicure.html

    I

    Suites 2 : Conseil d'État : nébuleuse de la République ?

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/11/conseil-detat-nebuleuse-de-la-republique.html

    CRAB

  • ATHÉISME : 2016 -

    Le monothéisme est la racine du sectarisme, l’athéisme est universel et le plaisir est racine de la morale

    charb-laicitc3a9.jpg

    Calliste et le jeune écuyer
    Édmond, jeune écuyer et Calliste, fille du seigneur étaient éperdument amoureux.
    Mais le père ne l’entendant pas de cette oreille, mit le jeune homme d’atteindre le sommet du mont la tenant dans ses bras.
    S’il y parvint, le père lui céderait la main se sa fille.
    Investi par la force de son amour, le vassal y parvint mais mourut aussitôt
    De chagrin Calliste rendit l’âme sur le corps de son amant. - selon une légende romantique antérieure au XIIe siècle raconté par Anne Merville

    Cette histoire fait la preuve qu’au-dessus ni au-dessous et nul part ailleurs en ce monde à fortiori du vivant il n’y a de dieu ni de grand ni de petit quoique puissent prétendre certaines personnes atteintes de la maladie d’illusions
    I

    Protection juridique internationale
    États-Unis : sans jouer sur le velours, désormais, l’athéisme entre en compte dans une loi de protection
    [ À moins d’un mois de la fin de son mandat, le Président des États-Unis Barack Obama a signé une modification de loi sur la liberté de religion à l’international. Celle-ci inclut désormais les athées comme groupe à protéger au même titre que les groupes religieux Source CITIZENPOST ]
    Voilà un fait, qui fera, en partie, un peu oublier l’affligeant discours dObama, pas vraiment inspiré par les riantes muses d’Hélicon ni par la poétesse Asma*** fille de Marwan qui, en son temps, écrivit des poèmes contre l’islam et Mahomet, quand au Caire il avait tenu, en début de son premier mandat, sans tenir compte de l’égalité femmes-hommes, il s’était mis très malencontreusement, compte tenu à l’époque du récit porté sur la place publique par tous les apôtres sexistes du fanatisme musulman, à valoriser le port de l’odieux et hyper phallocrate voile islamique
    *** Esprit éclairé, Asma Bint Marwan critique l’islam et les musulmans, réprimande les tribus qui se convertirent hâtivement à l'Islam et qui suivirent Mahomet aveuglément
    Elle dénonce les meurtres perpétrés sous son commandement et demande si quelqu'un est prêt à l'arrêter ;
    poétesse lucide et responsable, à son tour elle sera assassiné pour avoir critiqué Mahomet un chef de tribu guerrier vénéré « messager » d’une religion ou plutôt d’une sorte de manifeste de l’irresponsabilité

    I
    La superstition engendre la crainte, obstacle à la vérité - Épicure
    [ L’astrologie est une réminiscence de ce l’on croyait il y a 4000 ans avec un dieu dans le ciel qui dirigeait le monde - André Brahic ]
    I
    Vagabonde, planète dans l’antiquité grecque
    Il ni y a plus rien de pourri au royaume du Danemark, sauf pour les anglais qui, à présent et depuis bien longtemps déjà, dédaignent la langue de Shakespeare pour celle du plus affligeant des communautarismes

     

    [ André Brahic disait rêver " d’un chef d’État qui se prenne d’un coup de cœur pour la science comme l’avait fait Frédéric II, roi du Danemark, qui, en 580, avait dépensé 5 % du produit national brut de son pays pour financer un observatoire
    Ce fut le début de la renaissance de la science en Europe et c’est pourquoi l’Europe a été en avance
    Un tel effort, nous pouvons encore le faire, ce sont des crédits qui sont à la marge
    Mais au-delà des crédits, c’est l’enthousiasme, c’est la passion et je pense que la science doit être au cœur de tout
    D’ailleurs, si j’étais candidat en 2022 à la présidence de la République, j’aurais un programme avec trois priorités : la science, la culture et l’éducation", concluait-il ]
    Mille fois merci à André Brahic qui hélas n’est plus...
    I

    Noël
    Si cela déplaît au pape, c’est tant mieux, le jour de Noël, avant d’être un événement commercial, c’est avant tout, et pour le meilleur, exclusivement un jour de grande fête pour les enfants
    On reconnaît un pouvoir totalitaire à sa volonté de contrôler la totalité des vies, et la veille de Noël, le pape des pauvres d’esprits François du Vatican dans son homélie, avec une dose d’hypocrisie dont-il a le secret, n’a pas manqué à la règle de ses prédécesseurs, sous couvert de penser aux enfants qui un peu partout dans le monde souffrent, ne s'est pas privé, depuis son malsain siège, de radoter pour dénigrer*1, sans le moindre scrupule, les femmes autonomes qui en toute conscience librement choisissent d’interrompre leur grossesse
    *1 : Homélie de Noël : le pape pense aux enfants qui souffrent et qu'« on ne laisse pas naître » - Ce type et ses pareils sont indécrottables *2

    *2 : La catharsis
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/la-catharsis.html

    I
    ATHÉISME, LIENS :
    I
    I

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/10/deradicalisation.html

    I

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/une-question-dhonneur.html

    I

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/11/la-racine-du-mal_85.html

    I

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/jean-soler.html

    I

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/11/enseigner-le-fait-athee.html

    I

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/06/feminisme-universel-2015.html

    I

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/en-democratie-islam-est-un-oxymore.html

    I

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013/02/lexception-dalsace-et-moselle.html

    I
    I
    I
    I
    I

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/11/journaliste-un-metier.html

    I

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/11/la-racine-du-mal_85.html

    I

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2012/12/changelejeu-et-mahomet-reedition.html

    I

    NOËL 2016 - Classement de mes personnalités préférées : chronologie
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/noel-2016.html
    CRAB

  • La catharsis

    Athéisme, blasphème, crèches, coran, institutions_républicaines, laïcité, religion_catholique

    La Vierge colle une fessée au Christ

    I

    La synagogue, l’Église et la mosquée, dans toute l’histoire des monothéismes ( y compris à Cordoue ou encore à Grenade ) n’ont jamais-été des lieux d’amour et de fraternité susceptible d’influencer une coexistence paisible entre les peuples avec ou sans confessions, mais, plus sûrement ont été des lieux de dominations et de pouvoir

    Rien ne menace autant les « puissants clergés », les fanatiques, les partisans de la famille nucléaire et purement hétérosexuelle, que la sexualité humaine ou le sexuel qu’ils voudraient à coup de bondieuseries chasser de notre société ;

    ne leur en déplaise, la pornographie n’existe pas - tout ce qu’on peut dire, c’est qu’il y a un art ou encore des films érotiques bons et d’autres de mauvaise qualité ;

    des monothéismes, compte tenu de leur détestation de l’Éros et de la volupté nous savons que rien de bon ne peut-en-être extrait de ces religions ;

    athée le plaisir est ma morale – amoureux de la fête, des Arts, de l’Opéra, de la musique dite à tord classique, du jazz et de la java, de la Tragédie, de la Comédie, solidaire des femmes et des hommes qui refusent l’abaissement du statut des femmes, solidaire de tous les fronts du refus de l’antisémitisme et de l’homophobie, hautement et vivement, plus déterminé que jamais je dis non à Aristote et aux aristotéliciens, non à Platon et aux platoniciens, tous faiseurs d’illusions, car toujours plus nombreux, les femmes et les hommes de mon temps comme eux j’observe que s’il y a vraiment quelque chose pouvant prétendre à l’universel, en jetant le sectarisme dans les poubelles de l’histoire de l’humanité, c’est bien l’athéisme

    I

    La catharsis : la vie, l’art et la religion formerait un tout, ce propos est symbolique de l’arrogance extrême dû à un manque d’humilité ;

    à notre époque, en Occident, il s’agit moins d’une assertion venant de croyants, mais plutôt relève des bouffées de délires formulées, sur la place publique ou encore dans les médias, par les chefs des hiérarchies monothéistes ou d’intellectuels « spéculant philosophiquement » sur les « textes sacrés » et leurs annexes pour entretenir, voire maintenir ou tenter de confiner bon nombre de populations dans la maladie d’illusions, et bien sûr dans l’objectif de dénoncer ou de détricoter la laïcité*1 principal vecteur de la sécularisation des croyants

    [ *1 : notamment, entre-autres dispositions, quand récemment la ministre Najat Vallaud-Belkacem introduit à l’École l’enseignement du fait religieux mais pas en contrepartie le fait athée ]

    I

    Dans l’Antiquité le polythéisme, quelques soient leurs origines, accueillait tous les dieux

    Dans ces société les non-croyants sont combattus intellectuellement sans être persécutés, assassinés, emprisonnés, souvent est apprécié, valorisé l’athéisme de Démocrite, de Leucippe, d’Épicure, de Lucrèce, etc. ect.

    .

    Avec l’invention du monothéisme, le sectarisme prend le dessus sur la fraternité, fragmente les populations - cette idéologie pousse à la haine, pousse au crime...

    La notion de blasphème est le reflet de l’esprit de secte à l’origine de toutes les formes que prend la xénophobie ou encore de rejet de l’autre

    Force est d’observer qu’à notre époque les populations non sécularisées*2 en sont-encore là figées au XVe siècle de notre ère

    [ *2 : quelques minorités en Europe Occidentale pour une grande majorité de fanatiques totalement formatés par la religion en Orient ]

    Pour le fanatique, le blasphème qui en principe ne devrait concerner que les croyants entre-eux, puisque ce sont leurs chefs « spirituels » qui disent pour-eux ce qui est bien ou mal, hors quand un non-croyant conteste le caractère insaisissable de dieu il est mécaniquement accusé de blasphémer ;

    Le théologien ou l’hadîth rappelle que dans les textes le caractère de dieu est dit insaisissable, c’est d’autant plus risible quand les trois principaux monothéismes en font un dieu personnel*3 : tout puissant, menaçant, vengeur, punisseur, parfois ou rarement pardonneur, récompenseur et j’en passe..., en fait, aux antipodes de la démonstration de Nietzsche, font de leur dieu une sorte de surhomme comptant parmi les plus mal embouchés - le caractère insaisissable n’est en fait qu’une assertion par défaut de ne pouvoir proposer la moindre preuve tangible de l’existence d’un dieu ou de son dieu face à un athée qui mentionne que l’Univers à une histoire, que rien ne naît de rien, que la fin d’un processus est le début d’un autre, que par conséquent il ne peut y avoir de création, ce qui évidemment exclu la notion de créateur ou de grand penseur de l’Univers – [ aussi ] qu’après la mort il n’y a rien puisque la mort est absence sensation, que par conséquent il ne peut y avoir d’arrière-mondes

    [ *3 : on peut se demander pourquoi dans les écritures dites saintes on ne dit jamais du bien des incroyants – curieusement et paradoxalement le coran ( religion ou manifeste de l’irresponsabilité*4 ) fait de l’athée quasiment son personnage principal et son meilleur ennemi avant même d’abaisser le statut des femmes, de dégommer les juifs et les homosexuels, ce qui n’est pas peu dire... ]

    .

    [ *4 : À partir de 2012, dans la magistrature les femmes représentaient 80 % des diplômées, hors une gamine de 16 ans défendait mordicus, tentait de me convaincre, en se référant au coran, ( je résume ) qu’il fallait dans le cas de jugement d’une affaire par un Tribunal le témoignage de deux femmes pour s’équilibrer avec le témoignage d’un homme ]

    I

    Certaines personnes tel Michel Onfray, dans leur enfance, « éduquées » dans la religion, nouvelles venues à l’athéisme ont parfois du mal à comprendre que le blasphème est avant tout un coup porté contre l’ordre établi par la violence durant des siècles - le blasphème est en fait la quête d’une nouveauté

    Cela dit, c’est terrible de constater quand un croyant se prend pour dieu, qu’il fait preuve d’arrogance et de bien peu d’humilité quand il décide que tel ou tel propos est blasphématoire

    I

    La laïcité leur est insupportable car les fanatiques religieux n’ont jamais admis ou ne voudrons jamais admettre que la foi est une affaire personnelle – jouir sans se nuire ni nuire à autrui ne les concernent pas, incapables de s’épanouir, sans passions, détestant les plaisirs, sans amours, abhorrant le sexuel, ils prétendent et clament à la ville et au monde que la société n’a pas de sens, en bons fanatiques ils voudraient lui donner du « sens » ou leur vision en imposant du dieu ou je ne sais que trop bien quelles bondieuseries*5 en introduisant la religion dans la politique

    .

    Blasphémer relève de la liberté d’expression, et ( ai-je souvent écrit ) la liberté d’expression ne s’arrête pas là ou commence la religion, sinon c’est la fin de toutes les libertés, la fin de la démocratie car là où le débat contradictoire n’est pas ou n’est plus permis, le clonage des esprits*5 par la religion remplace l’urbanité ou la civilisation ce qui est le principe majeur connu définissant toutes les dictatures théocratiques

    I

    [ *5 : en installant une crèche dans le hall d'entrée du conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez explique obéir à une " tradition " qui ne constitue pas une " menace pour la laïcité " sous le prétexte que la France selon certains est un pays catholique ou de tradition catholique – hors la France pays où des fragments de populations devaient se taire ou cacher leur athéisme, pays où l’on brûlait sur le bûcher au nom du dieu catholique des femmes* pour sorcellerie ( * : environ 80.000 en Europe au cours des 17e et 18e siècle ) après avoir subie pendant des siècles le fanatisme de l’Église, de « ses rois » massacreurs d’hérétiques ou de mécréants, désormais la France n’est plus un pays dominé par les catholiques, mais un pays laïque et la laïcité c’est le droit de ne pas croire ou de croire d’où la neutralité exigée des Institutions ]

    Noël 2016, merci petit Jésus, j’ai la peau de ventre bien tendu : aucun risque d’écoper d’une gastro, je ne consomme aucune Ostie ( because j’suis pas cannibale ), ni ne bouffe jamais du curé ni de l’imam ( because, je ne mange que bio ) – CRAB -

    I

    Suite : Lectures comparées

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/lectures-comparees_10.html


  • En démocratie - islam est un oxymore

    Athéisme, Charlie_hebdo, islam, Justice, musulmans, oxymore, religions

    L’écrivaine Djemila Benhabib gagne son procès contre l’École musulmane de Montréal

    La Cour suprême du Québec a tranché en faveur de la militante féministe et laïque, dans son procès qui l’oppose à l’École musulmane de Montréal pour diffamation. Auparavant, elle avait déclaré sur les ondes de la radio de Montréal que l’enseignement procuré aux élèves de cette école était de « l’endoctrinement digne d’un camp militaire en Afghanistan ou au Pakistan » .

    Son avocat, Maître Marc-André Nadon, évoque là une énième victoire en faveur de la liberté d’expression, d’autant plus que le tribunal estime que l’auteure de Ma vie à contre Coran n’avait pas outrepassé les limites de la liberté d’expression. - Kabylie NEWS

    I

    On reconnaît la profondeur d’esprit d’une personne de bonne volonté à son rapport à la vérité, à la justice et à la justesse ;

    il fallait que ce procès induit par cette école musulmane contre l’écrivaine Djemila Benhabib fut gagné car non seulement il conforte l’idée généreuse que la liberté d’expression est un des cinq piliers de notre démocratie, de notre Culture, de notre Humanité

    Il fallait et il faut rappeler, sans relâche, que dans une société démocratique la liberté d’expression ne s’arrête pas là où commence la religion

    Les cinq piliers de la démocratie

    1. La Laïcité - ( le droit de ne pas croire ou de croire )

    2. La liberté d’expression

    3. l’Égalité femmes-hommes

    4. Le " Droit de la femme " et " les Droits des femmes "

    5. l’égalité de Droit pour tous les citoyen-e-s - ( quelques soient leurs sexualités )

    I

    Gagner ce procès montre, que dans une démocratie islam est un oxymore, et cette énième victoire contre l’obscurantisme n’est pas sans rappeler, en 2007, le procès dit " des caricatures de Mahomet " gagné par Charlie hebdo ;

    lors de l’audience, dans une ambiance, de fous rires, le rapport à la vérité, à la justice et à la justesse aura permis, avant tout, dans la mesure où les terroristes font-eux mêmes le lien avec la religion, de ne plus nier qu’un croyant blessé ou se sentant offensé par un athée ne peut en aucun cas se comparer à un athée blessé mortellement par un croyant - CRAB

    I

    Suites : Point de contrainte en athéisme

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/point-de-contrainte-en-atheisme.html

    ou sur :

    http://democrite-epicure.hautetfort.com/archive/2016/12/14/point-de-contrainte-en-atheisme-5886734.html

     

  • Point de contrainte en athéisme

    Athéisme, Écoles,  Éducation_Nationale, islam, religions, terrorisme_islamique

    D’emblée il faut préciser que " Point de contrainte en religion " ( coran ) n’est en rien un appel aux croyants à tolérer les autres religions ni par ailleurs à accepter l’athéisme puisque religion s’écrit au singulier ;

    en ce sens " Point de contrainte en religion " ne signifie rien de plus que si tu n’a pas le temps de faire tes prières à 14 Heures tu fais le double à 17 Heures

    [ Si tu dis que tu es athée, on te dit que tu te goure et on te tuePierre Perret ]

    Dans aucun pays la religion n’est passible de la peine de mort ou d’emprisonnement, dans de nombreux pays l’athéisme si, et pourquoi ? : parce qu’une croyance n’est pas une idée que possède l’esprit, mais une idée qui possède l’esprit au point de pas supporter la liberté de conscience de l’autre essentiellement – la majorité de ces crimes contre l’humanité s’observe dans les pays dominés par les musulmans

    Enseigner à l’école le fait religieux, sans en contrepartie enseigner le fait athée est une discrimination – dans notre pays cette politique de l’Éducation nationale, depuis 2016, due à nos gouvernants issus des gauches a pour vocation de privilégier les minorités religieuses puisqu’elle ne tient compte ni ne respecte les convictions des athées *1

    I

    Point de contrainte en athéisme

    N’en déplaise à qui de droit, l’athéisme met en lumière les trois monothéismes, animés par une même pulsion de mort généalogique qui partagent une série de mépris identiques : haine de la raison et de l'intelligence, haine de la liberté, haine de tous les livres au nom d'un seul, haine de la vie, haine de la sexualité, des femmes et du plaisir, haine du féminin, haine des corps, des désirs, des pulsions

    I

    Réponse aux lecteurs qui me reprochent d’être islamophobe

    C’est vrai, à mainte reprises, j’ai écris : " être islamophobe, c’est naturel – c’est le contraire qui ne l’est pas ", dans la mesure où j’estime que le coran est un document raciste – le manifeste social-politique le plus néfaste avec Mein Kampf jamais rédigé par des cerveaux fêlés tous plus phallocrates les-uns que les-autres

    I

    Est-une discrimination, toute mesure politique qui privilégie les religions

    Contrairement à ce que voudraient faire croire d’hypocrites islamophiles qui, sans vergogne, déclarent dans les médias que la radicalité peut frapper tout le monde,et , en outre pour certains d’entre-eux ( ou elles ) prétendent agir en première ligne pour obtenir la déradicalisation de certains jeunes, ( sans d’ailleurs obtenir de succès ), laisserait ainsi supposer que la radicalité s’attraperait comme un rhume ;

    hors, nous savons parfaitement, depuis toujours, qu’elle est générée par la « religion » musulmane et impacte essentiellement les jeunes et moins jeunes issus des milieux musulmans;

    n’en déplaise à ces islamophiles, nous constatons que les françaises et les français dans leur grande majorité ne font pas du tout preuve de faiblesse d’autant plus que dans notre pays les athées et les sans religion femmes et hommes sont majoritaires et en constante progression démographique ( y compris dans les population maghrébines ou d’Afrique... )

    I

    Mais dites-moi, vous n’imaginez tout de même pas qu’après m’être livré, pendant des décennies, à la critique athée et féministe des religions sexistes et homophobes judéo-chrétiennes que je vais épargner l’islamique qui, depuis l’installation au début des années 80 par Mitterrand des « grands frères », graduellement, d’une décennie à l’autre, divise notre pays en renforçant les inégalités car le comportement anti-social des tenants de cette fausse religion à pour effet d’inciter les jeunes enfants à s’identifier à des pratiques religieuses stéréotypées, sexistes et parfois fondamentalistes, et, progressivement se livrent, dans notre société, à des assauts théocratiques incessant contre la laïcité, à une tentative quasi permanente d’abaisser le statut des femmes, de les chasser de la rue, des cafés, des lieux de fêtes, et, pour la plupart d’entre-eux, de faire preuve d’un nov-antisémitisme – allant, dans l’actualité la plus récente, jusqu’à générer sur notre sol un terrorisme islamique au nom de l’Oumma - CRAB

    I

    Suites : Lectures comparées

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/lectures-comparees_10.html

    I

    La femme de Loth

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/la-femme-de-loth.html

    I

    Salomé

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/08/salome.html

    I

    MARIE

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/marie.html

    I

    *1 - L’œuf et la poule

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/10/luf-et-la-poule_29.html


  • MARIE

    Un jour sidéral

    CIEL (du); et du mois de Mai joli...

    Vierge_Marie - par CRAB.jpg

    Le ciel ?
    L'astrophysique a démontré ; d'une part l'espace presque vide de densité et matière extrêmement faible - des galaxies plus ou moins dotées d'un milieu interstellaire, c’est selon au dire de certains, à suivre...

    I
    La voûte ou sphère céleste et le ciel des falsificateurs
    Glaucon, aimait-à dire que l'astronomie habituait notre esprit à regarder en haut et le tournait vers le ciel
    C'est ainsi que plusieurs siècles plus tard, dans les périodes de régression culturelle, sur ce même raisonnement le pas est vite franchi,et, nul ne s'étonnera que sur cette conception ou interprétation du ciel aient été inventées et dressées les cathédrales
    I

    Platon, un peu plus « subtil », précisait que « sa république existe dans le ciel, c'est à dire dans l'absolu et l'idéal »

    Mais Platon un peu déiste sur les bords ne su pas dire de sa république, avec un peu plus de modestie, que l'idée était l'esprit du temps...

    Mais bon c'est Platon, il plaît aux hétéros, nettement moins coté homos...
    Le ciel n'est donc ni un lieu ainsi que l'entendait Glaucon ni une sorte d'esprit comme le dit Platon

    I

    En suivant, le théologien de service rédigera une sorte de copié collé à seule fin de faire dire à sa créature qu'il nomme Jésus ; « il existe un ordre, un règne, une république dans le ciel, c'est à dire dans l'absolu et dans l'idéal »

    I

    Platon dit encore ; « Ma république n'est pas réalisée sur terre, mais elle se réalisera peut-être un jour ; et quand même elle ne se réaliserait jamais sur la terre, qu'importe ? Le sage n'en voudra jamais gouverner d'autres ; [...] »
    Là, méthodiquement, une fois encore, « notre » falsificateur monothéiste se fend à nouveau d’un copié collé mais cette fois sans aucune retenue fait proclamer par le sus nommé Jésus ; « Le royaume de dieu ou du ciel se réalisera sur terre »

    I

    Quand enfin, Marie sort de l'ombre le ciel s’éclaircit

    Tout lecteur avertit sait depuis longtemps pourquoi l'intelligente et gracieuse Marie entendant le bruit des pas, les crissements de gravier à l'extérieur de sa maison s'est aussitôt et vivement écriée à l'adresse de son amant : « Ciel, mon mari ! »
    Le sain d'esprit et non le saint esprit, voyez-vous, faut se rendre à l'évidence, est en tout et en toute chose ou il y a de la vie
    Le ciel ou le saint esprit étant Un, c'est comprendre que « le royaume de dieu ou le royaume céleste » suivant la théorie est un avenir, celui d'être soi par le règne du désir, de la volupté, en un mot le règne des amants car dans notre monde non-musulman, bonheur suprême, le plaisir est la racine de la morale
    I

    Art d'être femme

    MARIE
    - L’Art d'être femme - une note plaisante dans une histoire à dormir debout sauf dans les bras de Marie -

    Le comble du sexisme et c’est bien, pourrait-on dire '' une idée de mec '' de ne pas comprendre que si Marie déclare s’être fait engrosser par le Saint esprit c’est pour échapper à la lapidation

    Heureusement pour la finaude Marie, et, nous ne pouvons que nous en réjouir, de savoir son entourage captif d'une croyance qui n'est pas une idée, mais sous-soumission d'une idée qui possède l'esprit
    I

    Pas de corps, donc pas d’empreintes ADN du bien-aimé, amant de passage, un parfait inconnu qui ne manquait ni de goût ni d’esprit, car Marie était jolie, jolie, jolie et encore bien plus
    Hédoniste, Marie, Marie l’histoire de Marie, celle d’une femme fière, et, Marie symbole et mère de toutes les femmes infidèles - elle est Marie -
    L’histoire de la gracieuse Marie, une histoire plutôt bienvenue, salutaire dirais-je, dans un monde phallocrate ;

    un moment de vie, certes un peu coquin diront certains, mais combien libérateur pour toutes les femmes

    I

    Rendons à Marie ce qui est dû à Marie
    Marie finaude Marie, gracieuse, admirable Marie, profitant de la crédulité ou de la niaiserie de son entourage, sans éprouver la moindre culpabilité, dans un moment [ rare ] de grâce invente pour échapper à la lapidation qu’elle doit sa grossesse au Saint-Esprit
    Grâce à Marie, forts de son humanité, bon nombre de femmes et d’hommes infidèles vouent à Marie un immense, un profond respect - le moins pour toute reconnaissance que l’on puisse dire
    I

    Nous vivons une époque formidable, car Marie donnerait une tout-autre version de SON acte amoureux - Marie dirait : "Je fais ce que je veux avec qui je veux, quand je veux, et, rien ne vous empêche de prier pour mon salut, pendant que vous faites cela vous ne me cassez pas les ....." - CRAB - 31 Mai 2009 – modifié et mis à jour le 10 Décembre 2016

    I

    Suite : La femme de Loth
    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/la-femme-de-lot/

    I

    Suite 2 : Femmes - femmes – femmes-infidèles - je vous-aime
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/06/femmes-femmes-femmes-infideles-je-vous.html

    I

    Suite 3 : Salomé
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/08/salome.html

  • Petite musique de jour

    Le Chat.gif

    En France la beauté n’est pas un risque - attendu que dans notre pays, la pensée est la seule lumière

    I

    L’Athéisme est universel - les religions sont tribales et le reflet d’un état d’esprit sectaire

    I

    Qui a t-il de plus vrai que les histoires à dormir debout d’Hermès, d’autant que selon Nietzsche " les vérités sont bien plus dangereuses que les mensonges " ?

    I

    La spiritualité est la vie de la conscience et les religions n’en-ont pas le monopole

    I

    Dans toute l’histoire de la vie spirituelle de l’Humanité, il n’y a jamais-eu qu’un seul miracle : le chant lyrique et la musique

    I

    Le plaisir est la racine de la morale - Épicure* et Lucrèce* observent avec justesse que " la mort est absence de sensation " ( IVe avant notre ère et Ie siècle après J. C )

    I

    Navrant : un survivant d’un séisme en Indonésie remercie dieu – qui donc les victimes doivent-elles remercier ?

    I

    Hommage : [ « Je suis avant tout athée mais, d'un autre côté, je suis juif et si je ne l'étais pas, je serais athée également. - Gotlib ]

    I

    Il n’existe pas d’hommes de bonne volonté ( sauf pour les idéologues des religions ), mais pour l’athée " des personnes de bonne volonté " ainsi que des femmes et des hommes de bon sens

    I

    Culture religieuse est un oxymore - la religion n'est pas une culture ni une science, mais une croyance

    I

    [ Janvier 1954 - L’idée de Dieu est un " produit des faiblesses humaines ", la Bible, " plutôt enfantine " - Albert Einstein ]

    I

    [ « Il semble impossible que, dans un grand champ, il puisse ne pousser qu’une seule tige de blé, et que dans le vaste Univers il n’y ait qu’un seul monde vivant » - Métrodore de Chio, IVe siècle avant notre ère

    I

    « Un être humain est une partie d'un tout que nous appelons « l'univers », une partie limitée dans le temps et l'espace. Il fait l'expérience de lui-même, de ses pensées et de ses sentiments comme quelque chose de séparé du reste - c'est une espèce d'illusion d'optique de la conscience. Cette illusion est une espèce de PRISON pour nous, qui nous limite à nos désirs personnels et à l'affection pour quelques proches. Notre tâche doit être de nous libérer de cette prison en élargissant le cercle de compréhension et de compassion pour embrasser toutes les créatures vivantes et la nature dans sa beauté .» Albert Einstein ]

    I

    La nocuité des religions fait que toutes les répressions commencent et finissent par le droit des femmes

    I

    Le prosélytisme religieux et l’art de désinformer consiste à faire croire que l’individualisme et l’égoïsme sont synonymes

    I

    N’ayez pas peur de déconstruire la religion ni d’être traité d’islamophobe, c’est de l’inverse dont il faut s’inquiéter

    I

    Le coran est un livre esclavagiste, sexiste, athéophobe, et criminalise la liberté de penser

    I

    Le voile n’est pas un signe ostensible religieux, mais le symbole de l’abaissement du statut des femmes

    [ " Voiler les adolescentes et les femmes était un préalable indispensable pour amorcer la réislamisation massive de la jeunesse issue de l’immigration musulmane " - Chahdortt Djavann ]

    I

    Le coran est la racine d’une culture autorisant, « dans la plus sacralisée et la plus parfaite légalité », les hommes à violer les femmes

    Le mariage forcé est un des aspect d’une culture du viol dont la racine est le coran et la vie de Mahomet en témoigne quand il force une fillette de six ans à l’épouser pour la mettre dans son lit à neuf - *1 -

    I

    Terrorisme islamique : alors que la déradicalisation ne fonctionne pas et que l’arrogance et l’ignorance se mélange, Léa Salamé et Vanessa Burggraf influencées par l’idéologue islamophile Dounya Bouzar et par des spécialistes du double langage, dans la matinale de France inter ont conclu et asséné " que n’importe qui peut se radicaliser " comme s’il s’agissait le plus simplement du monde de s’enrhumer – ce genre de propos n’a pas d’autre objet que de masquer que le texte coranique n’est pas celui d’une religion, mais un document anti-démocratie : raciste, sexiste, athéophobe, antisémite, homophobe et xénophobe qui aggrave sans précédent ce qu’il y a d’odieusement nuisible dans les autres religions - 2 -

    I

    [ ...la différence entre un poète et un prophète, … , la différence c’est qu’un poète peut et même doit dire des mensonges, des fictions et pas seulement des vérités, et des vérités, autrement dit, là, avec le paganisme, l’enthousiasme et le poète, on est au plus loin de la vérité, on est dans le multiple et dans les vérités – Barbara Cassin ]

    I

    Sida : L’homosexualité est ni plus ni moins « normale » que l’hétérosexualité - sauf pour les hiérarchies monothéistes


    Toutes les répressions commencent par le " Droit de la femme " ainsi que la remise en cause " des droits des femmes " - la réponse à faire a ce fanatisme religieux passent à l'école par l'enseignement du fait athée en contrepartie du fait religieux

    I

    Contre la montée des fanatismes - Enseigner le fait athée

    I

    Droits des non-croyants : à l’école, en contrepartie du fait religieux, les " présidentiables " vont-ils proposer d’introduire le fait athée ?

    I

    Pourquoi les journalistes des principaux médias ne demandent jamais aux " présidentiables " s’ils comptent introduire le fait athée à l’école ?

    I

    - *1 - Les diktats musulmans

    http://democrite-epicure.hautetfort.com/archive/2016/11/15/les-diktats-musulmans-5874638.html

    I

    - 2 - Lectures comparées

    http://democrite-epicure.hautetfort.com/archive/2016/10/25/lectures-comparees-5865521.html

    I

    Suites 3 : Enseigner le fait athée

    http://democrite-epicure.hautetfort.com/archive/2016/11/21/enseigner-le-fait-athee-5877082.html

    I

    Suite 4 : Qui a peur du sexe ?

    http://democrite-epicure.hautetfort.com/archive/2016/10/24/qui-a-peur-du-sexe-5864974.html

    CRAB