Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

FÉMINISME

  • Les bonnes mœurs

    Inouï
    Caroline De Haas ( spécialiste en milieux musulmans de l’élargissement des trottoirs pour permettre aux femmes de circuler sans être importunées... ), invitée un peu partout sur les plateaux de « grands médias », imperturbable, à présent espère un plan Orsec pour lutter contre les violences faites aux femmes, et ainsi de confondre ce qui es inhérent à la condition humaine avec une catastrophe naturelleni ne peut à fortiori se comparer à un génocide ( féminicide en l’occurrence ) car ces femmes n’ont pas été tuées parce qu’elles sont des femmes ce sont des faits criminels criminels sans le moindre rapport avec la shoah ou le génocide des arméniens 1
    .
    Cette exigence est d’autant plus tragique-comique que dans notre pays, et ce n’est que justice, les femmes ont presque tout gagné ( voir la condition des femmes dans la plupart des autres régions du monde – lire – entre-autres auteures - Leïla Slimani )
    .
    1 - Le refus de la séparation est la principale cause du passage à l’acte, aussi, il me paraît utile, une fois de plus, de rappeler qu’en 2016, 126 femmes ont été tuées par leur « compagnon » ou leur ex et 34 hommes l’ont été par leur « compagne » - et d’insister sur le fait que si 126 femmes ont-été tuées, 44 des auteurs de crimes se sont aussitôt donné la morttriste bilan de la face peu reluisante de la condition humaine
    .
    Il n’est pas question, pour moi, de minorer les harcèlements sexuels ou moraux ( selon les cas ) dont sont victimes majoritairement les femmes mais aussi des hommes ( harcèlements le plus souvent moraux, mais qui n’en sont pas moins humiliants ), et c’est une raison de plus d’inviter à réfléchir sur la frustration " pas que sexuelle " qui conduit des hommes et des femmes à commettre l’irréparable
    Cependant il faut observer que, dans notre pays, la très grande majorité de la population « vit » quotidiennement frustrée de ceci ou par cela sans que les hommes ou les femmes deviennent tous des assassins - ni pour la grande majorité des hommes de tous devenir des violeurs ou des harceleurs ;
    mais sans doute pour Carline De Haas ( qui elle est une vraie catastrophe naturelle ) - sorte dicône archaïsant de la « sécurité sexuelle », qui pour exister se borne à essentialiser les hommes comme s’il y avait une culture masculine du viol ou du harcèlement, au lieu de participer à la réflexion collective sur l’incapacité pour la majeure partie des populations, de notre pays, de résister sainement à la frustration que révèle bien souvent l’absence de retenue observée à travers des comportements, dont certains sont en effet anormalement nuisibles à autrui dès l’instant, bien sûr, qu’il s’agit de viol, de harcèlement moral ou encore sexuel
    La frustration ( ou les ) est globale, presque autant le refus ou l’incapacité psychologique de s’en accommoder ou de faire preuve de retenue, ce qui ne manque pas de laminer les valeurs d’urbanité - cependant, c’est très exactement le sujet majeur dont doit débattre la société - mais c’est sans doute pour cette brave dame, un exercice de réflexion bien trop difficile, c’est tellement plus facile d’incriminer les hommes, les hommes, les hommes... - CRAB
    .
    Suites : Féministes - si vous le dites
    https://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/11/feministes-si-vous-le-dites.html?showComment=1511959131648#c1421489465010004305
    .
    Suites 2 : La parole libérée des femmes
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/11/la-parole-liberee-des-femmes.html

  • La parole libérée des femmes

    Pour courir plus vite, rien ne peut remplacer la minijupe - CRAB


    Une minute de silence – pour qui ?
    N’en déplaise à la pseudo-féministe Caroline De Haas, la minute de silence du Président Macron est symbolique de l’hystérie qui, en rapport avec l’actualité dite « de la parole libérée des femmes », s’est emparée des femmes et des hommes féministes de boudoirs dont principalement le concept avancé de féminicide repris par de nombreux médias ou au cours de débats radios et de la télévision est des plus absurde, car dans la face sombre de la condition humaine, sans rien minimiser, les femmes ne sont pas assassinées parce qu’elles sont des femmes ;
    dans notre pays, les faits sont là,
    la violence ne vient pas exclusivement des hommes, en 2016, 126 femmes ont été tuées par leur « compagnon » et 34 hommes l’ont été par leur « compagne »
    Compte tenu de l’hystérie qui parcoure le milieux des féministes de boudoirs,
    il me paraît nécessaire de rappeler d’autant que ce microcosme se garde bien d’exposer sur la place publique que de source judiciaire ( Ministère de la Justice ) si 126 femmes ont-été tuées, 44 des auteurs de crimes se sont aussitôt donné la mort – mais certains diront que je règle des comptes.... alors que je ne fais que m’appuyer sur les statistiques qui comptent

    Quand à Plenel (
    dit le ouistiti-moustachu ), pour répondre à une question qui m’a été posé, il n’est qu’un néo stalinien adoubé dans les milieux ou la maladie d’illusions fait citoyenneté sexuée pour le plus grand bonheur de Caroline De Haas porte parole d’un caricatural féminisme victimaire


    La face noire de la condition humaine
    Pour tous ceux qui veulent vraiment connaître les fondamentaux presque indécrottables d’une société enpatriarquée depuis plusieurs millénaires - plus d’actualité que jamais en novembre 2016, j’écrivais : " Mes sorcières mal aimées "
    Sénèque ( Ier siècle ) écrivait dans sa " Lettre à Lucilius " : "...L'homme est un être doué de raison ", ce n’est pas assurément ce que l’on peut dire de Freud qui affirmait le plus sérieusement du monde que les femmes aiment être battues ", et ce distingué crétin assurait : "À la vanité corporelle de la femme participe encore l'action de l'envie de pénis, étant donné qu'il lui faut tenir en d'autant plus haute estime ses attraits, en dédommagement tardif pour son infériorité sexuelle originelle ".
    De nos jours il est des spécialistes pour...


    Suites : Mes sorcières mal aimées
    https://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/11/mes-sorcieres-mal-aimees.html?spref=fb

    Suites 2 : Viols et excision 2017
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/11/viols-et-excisions-en-2017.html

    Suites 3 : Féministes – si vous le dites
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/11/feministes-si-vous-le-dites.html

  • Féministes - si vous le dites

    Aliénor d'Aquitaine

    Son intelligence n'avait d'égale que sa beauté. Elle ne s'est pas cantonnée à son rôle d'épouse de Louis VII et d'Henri II, mais a grandement influé sur la géopolitique européenne. On dit qu'elle fut la première femme de pouvoir de l'Histoire.
    Petite-fille du notoire troubadour Guillaume d’Aquitaine, Aliénor hérite d’une écrasante succession. Propulsée à la tête du plus beau duché d’Occident, elle est déjà femme quand son père agonisant, le duc d’Aquitaine, la place sous la protection du roi de France, Louis VI. Elle épousera son fils, le futur Louis VII, réputé pour avoir été le monarque le plus morose de son époque. C’est le couple le plus mal assorti qu’on puisse imaginer. Tous les hommes sont amoureux d’elle, excepté le roi son époux, qui a des apparences et des mœurs de moine.

    Le samedi 25 novembre 2017 à 08 : 20 -0500, S...... a écrit :
    Vous semblez régler vos comptes avec certaines féministes dans une sorte de fourre-tout qui affaiblit votre argumentation.
    D’abord merci de me faire part de votre observation, mais je ne suis pas d’accord car je ne règle pas de comptes - avec qui que ce soit - je ne m'intéresse qu'aux faits ( en toutes circonstances ) - et j'entends bien rester entièrement libre de dire ce que j'ai envie de dire aussi souvent que possible sans me préoccuper de plaire ou de déplaire
    .
    L’important n’est pas d’être " féministe " mais " pas que féministe "
    Je n’y peux rien si des féministes de boudoir, à l’image de Caroline De Haas, d’un genre assez spécial, propose d’élargir les trottoirs pour permettre aux femmes de circuler sans être importunées par une population d’hommes pour la plupart musulmans dans le quartier de la Chapelle-Bourbon à Paris - ceci rappelé, ce qui me dérange et me blesse bien plus encore que son bon niveau de crétinerie, c’est d’observer que les « grands médias » s’empressent de lui tendre leurs micros - c’est écœurant -

    De même, je ne peux accepter ni excuser ni minorer au nom d’un différencialisme venant de personnes autoproclamées « féministes » qui au nom d’une prétendue lutte antiraciste nient la loi commune pour minorer les agressions sexuelles commises récemment en Gare de Cologne
    De toutes façons je considère suspectent les personnes qui se disent féministes pour leur préférer les personnes qui n’ont pas besoin de démontrer qu’elles ne sont " pas que féministes ", elles concourent à ne pas dissocier le féminisme de la citoyenneté ou de la loi commune qui considère les femmes comme des personnes, des citoyennes en inscrivant dans les esprits le principe majeur de l’égalité femme-homme afin de prévenir toutes les formes d’oppressions entretenues par le biais des convictions culturelles/religieuses véhiculées intrafamilial obligeant les femmes à vivre sous-servitudes, quand, comble de l’ironie, certaines minorités religieuses, dans l’actualité, pour la plupart musulmanes, vont jusqu’à demander aux mères de transmettre à leurs enfants les idéaux sacralisés du patriarcat

    Pour que les ouistiti-moustachus en prennent plein les yeux et les oreilles
    Quand au célébrissime ouistiti-moustachu ( Edwy Plenel ) admirablement caricaturé par Coco ( dessinatrice à Charlie ) il est au féminisme ce que vaut la liberté des femmes dans une théocratie – inutile de s’étendre sur le cuir de l’animal aux fesses dégarnies car il a, depuis longtemps déjà, tombé le masque dans la mesure puisqu’il est favorable déclaré au communautarisme, ce qui signifie pour lui que la citoyenneté est sexuée
    Hors, la laïcité sans adjectif ajouté garante de la liberté de la pensée prime sur les tentatives, par le biais d’assauts théocratiques pour la plupart musulmans plus vénaux les uns que les autres, de fragmenter notre société dans l’objectif de totalement l’enpatriarquer à nouveau sur des bases culturelles/religieuses d’un autre âge, et comptant parmi les plus inégalitaires

    Excusez-moi du peu mesdames et messieurs de préférer Éléonor d’Aquitaine, Ninon de Lenclos, Émilie du Châtelet, Francesca Bruni, Olympe de gouges, Georges Sand, Marie Curie, Amélia Earhart, Peggy Gouguenheim, Anne Sinclair ou Élisabeth Badinter à Simone de Beauvoir qui, durant l’occupation, a travaillé à Radio Vichy

    N’en déplaise aux innocents toute parole peut-être aussi douteuse ou vénéneuse que celle de chacun des sept évangiles
    Le viol auparavant n’était qu’un simple délit, plus jeune j’ai participé ainsi que beaucoup de personnes de ma génération ( mais pas seulement ) à criminaliser le viol - cependant quand Marlène Schiappa dit " Il faut croire la parole des femmes " j’invite à la prudence en rappelant que durant l’occupation allemande de nombreuses femmes, pour se débarrasser de leurs maris ( surtout s’il est infidèle ), les ont dénoncés par lettres signées adressées à la police française en les faisant passer, entre-autres, pour des communistes ou de virulent opposants au régime de Pétain - 1 -, donc il faudra dans les diverses institutions susceptibles d’accueillir les femmes des personnes bien formées pour valider une parole assurément vraie dans l’absolue majorité des cas - CRAB

    1Notes :
    Il était plus facile d’envoyer une lettre de délation que d’entamer une procédure de divorce - ( ...des hommes ont fait exactement la même chose pour se débarrasser de leur femme ou de leur maîtresse )

    Durant l’occupation allemande, citation : Une autre forme de collaboration, c’est la dénonciation. Les femmes ( cela ne va pas vous faire plaisir mesdames ) ont beaucoup plus dénoncé que les hommes. Les lettres de dénonciation, majoritairement, sont écrites par des femmes.
    Qui dénonce?
    Pourquoi dénoncent-elles?
    Ce sont des femmes comme vous et moi, elles ne sont pas engagées dans la Résistance. Elles sont jalouses d’un voisin, de la réussite du fils d’un ami et elles vont dénoncer. [ .../... ] Une autre femme n’aime plus son mari et décide de le dénoncer. Il était chef d’un réseau de Résistance, tout le réseau va tomber. Très peu reviendront. [ … ] Source : Isabelle Soulard ( auteure de " Les femmes sous l’occupation " )

    Suites : VIOLS et EXCISIONS en 2017
    https://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/11/viols-et-excisions-en-2017.html

    Une minute de silence – pour qui ?

    N’en déplaise à la pseudo-féministe Caroline De Haas, la minute de silence du Président Macron est symbolique de l’hystérie qui, en rapport avec l’actualité dite « de la parole libérée des femmes », s’est emparée des femmes et des hommes féministes de boudoirs dont principalement le concept avancé de féminicide repris par de nombreux médias ou au cours de débats radios et de la télévision est des plus absurde, car dans la face sombre de la condition humaine, sans rien minimiser, les femmes ne sont pas assassinées parce qu’elles sont des femmes ;

    dans notre pays, les faits sont là, la violence ne vient pas exclusivement des hommes, en 2016, 126 femmes ont été tuées par leur « compagnon » et 34 hommes l’ont été par leur « compagne »

    Compte tenu de l’hystérie qui parcoure le milieux des féministes de boudoirs, il me paraît nécessaire de rappeler d’autant que ce microcosme se garde bien d’exposer sur la place publique que de source judiciaire si 126 femmes ont-été tuées, 44 des auteurs de crimes se sont aussitôt donné la mort – mais certains diront que je règle des comptes.... alors que je ne fais que m’appuyer sur les statistiques qui comptent

     

    Quand à Plenel ( dit le ouistiti-moustachu ), pour répondre à une question qui m’a été posé, il n’est qu’un néo stalinien adoubé dans les milieux ou la maladie d’illusions fait citoyenneté sexuée pour le plus grand bonheur de Caroline De Haas porte parole d’un caricatural féminisme victimaire

     

     

     

  • L’écriture inclusive

    L’écriture inclusive est une « agression de la syntaxe par l'égalitarisme» qui donne « des mots illisibles », et fustige « une réécriture qui appauvrit le langage » - Raphaël Enthoven

    Raphaël Enthoven n’hésite pas à évoquer la novlangue dans le roman 1984 d’Orwell : car dans les deux cas « c’est le cerveau qu’on vous lave quand on purge la langue ». Pour lui, la langue est une « mémoire dont les mots sont les cicatrices » et il serait donc vain de s’imposer « un lifting du langage qui croit abolir les injustices du passé en supprimant leur trace ». Lu dans la presse

    L’intelligibilité de la langue
    Tout vocable devra comporter sa double nature, « une subtilité » qui ne concerne pas le féminisme universel car en matière de sexisme le langage n’est pas, loin de là, la première des agressions
    La féminisation des titres doit relever de l’usage et non de l’inesthétique codification
    j’écrirai toujours et toujours, n’en déplaise aux féministes de boudoirs – une écrivain – elle est une écrivain d’un immense talent – madame la Ministre - …. la ministre la plus populaire du.... - à madame la Procureur, ajouter un [ e ] n’apporte rien en revanche j’aime lire non pas « les hommes de bonne volonté » mais « les personnes de bonne volonté » - écrire « ceux-là et celles-là qui se dressent... » est carrément stupide car ceux-là [ femmes et hommes ] est neutre de genre – elle est Ambassadeur de France – elle est Préfet du département de … elle est la Maire de la ville de....et non la Mairesse de …. elle est ébéniste – elle est urbaniste – elle est architecte – elle est paysagiste ou ingénieur-paysagiste – une estafette ou une ordonnance est un métier d’homme dans l’armée qu’il faudrait masculiniser ? - et j’en passe... et des meilleures
    École d’ingénieur.e.s - c’est une trouvaille pas vraiment ingénieuse pour ( tenez-vous bien ) un Conservatoires des Arts et métiers - - au fait métier, « c’est masculin ou féminin » – profession « on sait pas »
    Franchement, où est le problème.... poursuivre ce débat ? - Non merci - pour moi, je m’arrête à cette page - je laisse le soin de s’y employer à ces « féministes de la classe de Caroline De Haas préoccupés » par l’élargissement des trottoirs dans les quartiers où des phallocrates d’un autre âge entendent interdire aux femmes de circuler librement
    c’est un peu comme l’écriture inclusive, les trottoirs y sont un peu trop étroit d’esprit, mais, dans ce petit monde très médiatisé qui manifestement semble ignorer que le français n’est pas tant un problème de structure que d’usagemieux encore : qui sait vraiment dans ce microcosme d’absolutistes si peu artistes que ce ne sont pas les cheminots qui parfois font grève, mais les trains ? - quand, sorti d’on ne sait d’où, ce n’est pas un camion fou qui a renversé un piéton ou encore quand une personne me téléphone par erreur et s’excuse de s’être trompée, je lui répond toujours que pour se tromper il faut ( au moins ) être deux, mais que plus vraisemblablement elle a faire une erreur de numéro – enfin, bon le politiquement correct a encore de beaux jours devant lui, mais ce sera sans moi
    Fausse route
    L’écriture inclusive est au féminisme ce quune théocratie est à la liberté de la pensée – CRAB

    Suites : déroulé d’articles
    https://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=f%C3%A9minisme+universel

  • L’œuf et la poule

    L’Homme n’est pas un but mais un pont. Nietzsche

    Toujours d’actualité :

    Ces hommes et ces femmes qui, depuis l’Antiquité à nos jours, participent à humaniser notre monde car, quelque soit la forme choisie, à travers leurs écrits en accord avec leur comportement individuel ils n’ont pas craint de transgresser tous les tabous qu’imposent tous les régimes totalitaires ou pudibonds qu’engendrent, selon les saisons, les mondes totalement empartriarqués

    CRAB.jpg

    Acrylique sur toile : CRAB

     

    Je suis un optimiste lucide - à vous de choisir : êtes-vous plus proche des idéaux du dessinateur mondain et bobo Plantu ou du réalisme et de l’humour du caricaturiste Charb ?

     

    Pour moi, c’est tout choisi :

    Plantu, non - Charb, oui -

    Platon, non - Démocrite, oui -

    Aristote, non - Ésope, Épicure et Lucrèce, oui -

    Holopherne, non - Judith, oui -

    Jean-Baptiste, non - Salomé, oui -

    Descartes, non - Locke, oui -

    Leibniz, non – Gassendi, oui -

    Antoine de la Furetière, non - La Fontaine, oui -

    Anne D’Autriche, non - Ninon de Lenclos et Christine de Suède, oui -

    Voltaire non - Émilie du Châtelet et Jean Meslier, oui -

    Kant, non - Casanova, Francesca Bruni, Mozart, Da Ponte, Darwin et Helvétius, oui -

    Hegel, non - d’Holbach, oui -

    Robespierre, Danton et Fouquier-Tinville, non - Olympes de Gouges, oui -

    Jésus Christ, non - Lou Salomé et Nietzche, oui -

    L’Église, non - Georges Sand, oui

    Sartre et Simone de Beauvoir, non - Albert Camus et Élisabeth Badinter, oui -

    Jean Coumaros, Maurice Georges et Flornoy, non - Neuwirth, oui -

    Jean Foyer, Michel Debré, Philippe Gosselin, non - Mai 68, Gisèle Halimi, Simone Veil et Axelle Lemaire, oui

    L’islam, Esther Benbassa et Dounia Bouzar, non - Hypatie, Karam Saber, Margot Wallström et Céline Pina, oui -

    Voiles islamiques et burqa, non - Élisabeth Badinter et Robert Badinter, oui -

    Christine Boutin et Ludovine de La Rochère, non - Laure Pora et Sérénade Chafik, oui – etc. ect. ect.

     

    Vidéo : L’œuf et la poule

    http://blvids.free.fr/Loeuf_et_la_poule_integrisme_religieux_et_intolerance.mp4

     

    Sérénade Chalik.png

     

    Suites 1 : Lectures comparées

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/lectures-comparees_10.html

     

    Suites 2 : Athées et sans religions

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/10/athees-et-sans-religions.html

     

    Suites 3 : Genre - une théorie ?

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/02/genre-une-theorie.html

     

     

  • Nov-antisémitisme

    Les tweets de la haine des juifs
    Les accusations de viol visant Tariq Ramadan ont déclenché, sur les réseaux dits sociaux, un déferlement de réactions antisémites de ses fans, notamment contre ses victimes présumées
    Henda Ayari est ainsi à plusieurs reprises traitée de « pute » payée par « des juifs / sionistes » pour salir l'honneur de Tariq Ramadan

    Cette affaire Ramadan est révélatrice du « nouvel » antisémitisme – lit-on dans LE FIGARO.fr

    Par Barbara Lefebvre citation : La judéophobie est un élément de l'inconscient collectif musulman, un marqueur culturel identitaire, comme elle le fut dans la France du XIXè et du début du XXè sicèle. Mais l'humanité est bien faite: il existe des musulmans pratiquants ou non, croyants ou non, qui ont su déraciner de leurs cœurs et leurs esprits cet antisémitisme primaire qui gangrène les sociétés musulmanes. Les hommes sont pourvus d'un cerveau qui peut se déprendre de lui-même, par l'exercice de la raison, par l'effort de penser qui arrache les ferments d'une haine transmise par l'éducation familiale, institutionnelle ou populaire. La famille Merah en est un exemple: élevé par des parents antisémites obsessionnels, Abdelghani a su s'extraire de ce magma de haine où se complaisaient Abdelkader, Souad et Mohamed. On peut donc parler d'antisémitisme musulman sans viser tous les musulmans, comme on parlait de l'antijudaïsme chrétien sans oublier les chrétiens amis des juifs. Fin de l’extrait

    Oui, c’est assez juste, sauf qu’on ne peut qualifier ce nov-antisémitisme entretenu dans les milieux musulmans de vraiment nouveau, mais plutôt d’observer que l’inquisition musulmane, au fil des saisons, s’en fut emparée, et de plus en plus vigoureusement, voilà tout !
    Qui dit mieux peut faire le mieux : pour l’instant ce « brave homme » peu inspiré par la dimension argumentative anti-juive de ses fans s’est contenté d’adresser ses remerciements à ceux qui lui ont manifesté « soutien et affection » contre ses ennemis de toujours - CRAB -

    Notes :
    L'extermination de la tribu juive de l'oasis de Khaybar en 628, premier acte de guerre de Mohamed et ses troupes, est la réponse au prétendu complot juif... [ ??? ]

    Suites : Déroulé d’articles sur l’actualité antisémite
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Antis%C3%A9mitisme

  • Les indéfendables


    Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire. Albert Einstein

    Dieu a tout créé
    Dieu a créé le sexisme
    Mais Dieu a aussi créé l’anti-sexisme
    Dieu a créé l’inquisition christiano-musulmane
    Mais Dieu par surcroît a de nouveau créé la tolérance
    Avec tout le respect que je lui dois, Dieu est un sacré fouteur de merde

    Harcèlement sexuel
    Pourquoi beaucoup trop d’hommes se considèrent propriétaires de leur femme, sinon des femmes ?
    Ce sont les religieux de toutes les religions monothéistes qui, depuis plus de deux mille ans, gravent de la façon la plus perverse qui fut donnée cette insanité dans la tête des enfants : dieu est le chef de l’homme et l’homme le chef de la femme sans omettre, pour justifier la domination des femmes par l’homme de dévaloriser les femmes : la femme, dès « l’origine » est la pécheresse, puis, au fil du temps religieux, une tentatrice, une sorcière, pire une ensorceleuse et j’en passe...d’où la nécessité de la contrôler en l’affublant du voile pour aller jusqu’à la couvrir de pieds en cape
    Si l’inquisition chrétienne fait partie d’un passé lointain, désormais, plus particulièrement, la religion musulmane, pourtant clairement la plus sexiste, génère dans notre pays, ainsi qu’un peu partout ailleurs dans le monde l’inquisition musulmane
    Si, à notre époque, cette inquisition prospère ce n’est pas seulement parce que l’idéologie politico-sociétal de cette religion de l’irresponsabilité n’est pas suffisamment critiquée - c’est avant tout parce que la parole de ses chefs religieux est de très loin la moins critiquée dans l’espace public, notamment par les « grands médias » faisant preuve, souvent par omission, de beaucoup de complaisance
    Donc contrairement à ce que disait, hier, Christian Estrosi sur BFMTV Bourdin, " dans notre pays, il faut protéger les musulmans car eux-aussi sont des victimes du terrorisme, bla bla bla... " - et bien non ce sont tous les citoyens qui doivent-être protégés et non les musulmans car les musulmans n’étaient pas visés en particulier par les terroristes musulmans, ce qui n’était pas le cas des Charlie ou des juifs de l’hyper casher, ceux-là mêmes étaient visés en particulier, ailleurs c’est la citoyenneté française qui était visée notamment au Bataclan ou à Nice
    Hors le terrorisme, il serait inconvenant de protéger les affidés des autres religions qui, au même titre que la mahométane, prônent cette idéologie destructrice pour maintenir la domination ou la suprématie de l’homme sur les femmes

    Protéger et défendre le citoyen bec et ongles passe par par la prévention
    C’est, à l’École, en enseignant le fait athée et les philosophies de l’athéisme car la spiritualité athée, affranchie de toute forme sectaire, est l’expression de la recherche permanente de l’éthiqueainsi en s’évitant le recours à l’inefficace déradicalisation des fanatiques, c’est par la prévention de toutes les formes de fanatismes générés par les monothéismes et plus particulièrement, dans l’actualité, le développement de l’inquisition ou du terrorisme musulman
    Sans la spiritualité athée, " Les Droits de la Femme et de la Citoyenne ", n’auraient jamais vu le jour
    Défendre le Citoyen, c’est efficacement défendre les Droits de la Femme et de la Citoyenne et non faire preuve d’une irresponsable complaisance envers des minorités qui, à longueurs d’années, répandent dans nos société la peste ou le choléra au point d’affecter ou de rendre presque impossible une relation, un rapport de qualité entre les hommes et les femmes - CRAB

    Suites : Mémoires Facebook
    https://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/10/memoires-facebook.html

    Suites 2 : Les FAITS sont têtus
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/10/les-faits-sont-tetus.html

  • Les FAITS sont têtus

    mais pas pour tout le monde

    harcèlement sexuel.png

    Extraits :

    Après la mise en cause du producteur américain Harvey Weinstein, le mot-clé #BalanceTonPorc a connu un grand succès sur Twitter. Peut-on parler de libération de la parole au sujet du harcèlement sexuel ?

    Des femmes se lâchent sur Twitter et c’est tant mieux, même si elles ne représentent pas toutes les femmes victimes de harcèlement sexuel. Ce sont surtout des journalistes qui témoignent, donc des personnes qui ont plutôt l’habitude de s’exprimer. Marilyn Baldeck


    " Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur ". Sénèque

     

    Le Lundi 9 Octobre 2017 - j’écrivais, aujourd’hui c’est d’actualité, suites : Mémoires Facebook

    https://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/10/memoires-facebook.html


  • Féminisme universel en Octobre 2017

    Pour victimiser*1 sans partage toutes les femmes au lieu de les considérer majeures, certains voudraient remettre en cause la ressemblance de genre, hors le féminisme universel ne nie pas pour mémoire les différences entre les femmes et les hommes
    *1 : quand une femme poignarde les autres femmes dans le dos en portant volontairement un des voiles islamique ou la burqa, fait-elle partie des victimes … ?
    Rappel : Le voile n’a pas d’autre fonction que de servir d’emballage à la musulmane comparée à un objet sexuel
    Le féminisme universel est l’efficace antidote du " « féminisme » musulman " qui s’appuie sur les différences entre les femmes et les hommes ( et non sur l’égalité des droits ) ainsi que sur le différentialisme culturel vise à ethniciser le « combat féministe » dans le dessein de maintenir en l’état l’inégalité entre les femmes et les hommes ;
    ce « féminisme » musulman n’a pas d’autre objectif que de pérenniser la substantielle moelle des patriarcats car ne peuvent résister à l’examen les effets de ces tentatives d’imposer, plus particulièrement policés ou pervers, ressentis par les habitants de certains des quartiers de nos villes ainsi que dans toutes les régions du monde dominées par des musulmans et que dénoncent, sans relâcher, les femmes émancipées ou insoumises frappées par cette interdiction de vie publique et d’autonomie qui caractérise les idéologies musulmanes
    Au regard de ce que nous savons des mondes totalitaires, donc pour la plupart dominés par des musulmans, au moment du référendum en Turquie, peut-on oublier ou ne pas tenir compte des visées coloniales d’Erdogan s'adressant à ces compatriotes vivant en Europe ? : Ne faites pas trois enfants mais cinq parce que vous êtes l’avenir de l’Europe qu’il faut raccorder à ses déclarations précédentes, cette fois-là en 1998, quand il était Maire d’Istanbul : " Les minarets seront nos baïonnettes, les coupoles nos casques, les mosquées nos casernes et les croyants nos soldats."
    Ce qui grave, et extrêmement irresponsable, surtout d’une lâcheté effarante dans la mesure ou la presse française n’en a dit mot, dont en tête de pont le pontifiant journal " Libération " qui a pris l’habitude, certes à géométrie variable ignorant superbement la symétrie axiale, de se prendre pour le défenseur attitré des " Droits de l’Homme " - quitte à me répéter c’est tout aussi irresponsable de laisser un Edwy plenel se répandre, sans contradicteurs, dans les médias pour asséner que " les premières victimes des totalitarismes se réclamant indûment de l’islam sont les musulmans eux-mêmes " - hors, c’est archi-faux, les premières victimes des islamistes que la grande majorité des musulmans laissent, sans lever le petit doigt, assassiner ou emprisonner sont les athées, les femmes insoumises, les apostats et les homosexuels - CRAB -

    Suites : L’islamosphère
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/10/lislamosphere.html

    Suites 2 : Déroulé d’articles sur la critique de l’islamisme
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Islam

    Suites 3 :
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Edwy+Plenel

  • L’islamosphère

    Judith Waintraub .png

    Ci-dessus, une enquête publiée le 06/10/2017 par Judith Waintraub, dans LE FIGARO,fr

    « Ils haïssent la France, non parce qu'elle opprime les musulmans, mais parce qu'elle les libère » - Bruckner

    Lois et valeurs de la république
    Mille merci aux femmes insoumises, avant tout démocrates car vraies républicaines ou vraies citoyennes, celles-là même qui au nom de la ressemblance de genre à l'instar de la vraie ( entre-autres ) féministe Élisabeth Badinter, qui a le culot de « ne pas craindre d'être traitée d'islamophobe », ne concèdent jamais rien aux islamistes sans se laisser impressionner par ce quarteron d’individus dont le passe-temps favoris est de couvrir ( pour l’essentiel ) la haine culturelle sacralisée par la religion de tous les idéaux destinés à conforter l’égalité femmes-hommes, dont plus particulièrement la haine des femmes émancipées, insoumises, la haine de la liberté de conscience - un quarteron n’existant dans le débat public que par la grâce ou la complaisance irresponsable de certains médias prenant, la plupart du temps, un soin scrupuleux sur les plateaux, à ne les mettre en face de ceux qu’ils diffament à longueurs d’années en les traitant d’islamophobes – de toutes façons c’est peine perdue car être accusé d’islamophobie n’est pas en soi négatif car il n’est rien de plus naturel de trouver tout à fait détestable une religion totalitaire qui de pages en pages sacralise l’irresponsabilité pour ne jamais laisser le plus petit espace au jugement personnel
    Merci encore à Kamel Daoud, coupable entre autres méfaits d'avoir dénoncé « la misère sexuelle dans le monde arabo-musulman, le rapport malade à la femme » après les agressions de la nuit du Nouvel An à Cologne, en 2016. - CRAB -

    Suites : Jeannette Bougrab et la banlieue
    https://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/10/jeannette-bougrab-et-la-banlieue.html

  • Mémoires Facebook

    Il ne suffit pas d'avoir de l'esprit ou être débrouillard : il faut aussi et avant tout avoir du cœur afin de se faire aimer et d'être heureux. Comtesse de Ségur

     

    Dans une démocratie, la diversité multiculturelle ne fait pas force loi, c’est une question d’honneur ;

    à l’esprit, ainsi qu’à la lettre, le code civil de notre pays n’érige pas en " Droit ", à l’encontre des valeurs républicaines, la prééminence du relativisme multiculturel qui incarne l’abaissement du statut des femmes dans toutes les « cultures » dites traditionnelles fortement impactées par des religions plus politiques et sociétales, à l’image du coran, que réellement préoccupées de spiritualité ;

    aussi, dans notre pays, " Les Droits Humains " sont en l’occurrence insécables des " Droits de la Femme et de la Citoyenne "

    Le démontrer est propre à la vision athée libertine-libertaire intimement liée au féminisme universel car elle est radicale et transformatrice, particulièrement efficace dans la déconstruction des patriarcats sacralisés par la religion

    Il ne faut, à titre d’exemple, jamais oublier que tous les droits des femmes et l’égalité des droits obtenus pour les homosexuels l’ont été à la fois par la pensée critique athée et féministe des textes infantiles et égoïstes de chaque religion et en contrant avec pertinence toutes les bouffées de délires émanant de toutes les hiérarchies monothéistes

    Les « féministes » de salon font flèche de tout bois lorsque qu’un blanc puissant et riche est accusé de viol ou sous des formes différentes de harcèlement*1, mais ce montrent nettement plus discrets, voire absents dans les médias quand sont touchées d’autres catégories de populations, hors dans la critique de la misogynie chaque fois que nous l’avons identifiée, pas une seule fois nous n’avons pas exempté un violeur, un homme qui frappe les femmes ou un pédocriminel sous prétexte qu’il était pauvre ( car la plupart du temps, et c’est une raison suffisante, leurs victimes étaient pauvres aussi ) - ni un homme de couleur ( ses victimes étaient souvent des personnes de couleur aussi ) - ni encore parce qu’il avait subi une maltraitance infantile ( ainsi que souvent ses victimes )

    Pour nous Démocrates et Républicains*1, quelque soient ses origines ou sa culture ( prétendument traditionnelle ), c’est en tant que citoyen que le criminel doit-être jugé au Pénal, et non faire l’impasse ou minimiser le crime ainsi que s’y emploie ( par exemple ) la pseudo féministe Caroline De Haas ( qui plaît tant à la plupart des animateurs ou à bon nombre de journalistes de la télévision) sous le prétexte fallacieux que dans certains cas ce sont des individus d’origines non européennes ou fraîchement arrivés, ce qui sous entend que ces « braves gens » ne sont pas responsables de leurs actes puisqu’ils ne savent pas que la femme est l’égale de l’homme - CRAB -

     

    *1 : Athéniens. Que devez-vous faire, pour suivre sans embarras ma discussion sur l'illégalité ? Je vais vous le dire : Examinez à quelle classe appartient l'homme qui fait l'objet du décret. Est-il étranger, métèque ou citoyen ? Si nous l'appelons métèque, nous ne dirons pas la vérité. Si nous l'appelons étranger, nous aurons tort, car le bienfait du peuple qui lui a donné la qualité de citoyen constitue pour lui un droit acquis et irrévocable. Prenons-le donc comme citoyen et parlons de lui en conséquence. Extrait de Démosthène contre Aristocrate ( 476, avant notre ère )

     

    Suites :

    https://www.facebook.com/profile.php?id=100008312689210&ref=bookmarks


  • Laïcité et égalité femmes-hommes en Octobre 2017

    Les Droits de la Femme et de la Citoyenne
    La laïcité garantit la liberté de conscience et notre humanité, mais ne garantit pas l’égalité femmes-hommes - néanmoins partiellement participe à l’émancipation des femmes dans tous les compartiments de la vie publique dans notre société
    J’ai entendu un excellent Manuel Valls, ce matin, sur BFMTV, dommage qu’il n’en ait pas profité pour rétablir la laïcité quand-il était 1er Ministre

     
    De la nature dans l’immanent
    Si la nature était bonne, nul besoin de médecine, si les religions étaient bonnes nul besoin de la critique athée, féministe et scientifique des religions
    Les fascismes ne sont jamais dus au hasard, mais-à l’esprit de secte, et toujours s'appuient sur les religions
    L'islam politique et son corollaire l’inquisition musulmane est une réalité dès le début du 20e siècle - sur ce point Michel Onfray fait erreur, ce ne sont pas les interventions militaires actuelles dans les mondes dominés par des musulmans qui sont la cause de l'islam politique ou de son corollaire l’inquisition musulmane, cette idéologie de conquête de l’Occident par la force ou divers moyens plus pervers les-uns que les-autres a pris forme peu avant 1920
     
    Matière à réfléchir
    Dans notre pays, le port " volontaire " du voile, du voile intégral ou de la burqa est le signal qui ouvre la porte à la radicalisation et à l’inquisition musulmane
    C’est contre-productif de qualifier le port du voile de dégradant, car il est parfaitement identifié comme le pire des signes d’infériorisation des femmes

    Il est urgent pour l’ensemble de la classe politique d’écouter la parole ou le cri d’alarme lancé par Nadia Ould Kaci de Femmes sans voile d’Aubervilliers et Nadia Remadna de la Brigade des Mères, sur les femmes des banlieues qui subissent de plein fouet la pression de l’islamisme, mais aussi, pour aider les nouvelles générations à aimer la vie, impérativement de former les professionnels d’accueil et encadrants des enfants et des jeunes à l’analyse de genre si au nom de la démocratie l’on veut vraiment faire comprendre l’importance du féminisme universel

     
    Piqûre de rappel : être contre ou détester une « religion » de l’irresponsabilité ce n’est pas être d’extrême droite ( ou autres tendances politiques ), mais profondément démocrate car l’émancipation des femmes dans certains des quartiers de nos villes dominés démographiquement par des populations musulmanes et partout ailleurs dans les régions du monde régis par des islamistes demeure la priorité pour toute personne qui considère que la raison doit toujours l’emporter sur l’obscurantisme - CRAB -
     

    Suites : Apologie du terrorisme musulman
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/10/apologie-du-terrorisme-musulman.html

    Suites 2 :

     
  • Apologie du terrorisme musulman

    Pour que Sonia Nour soit inculpée d'apologie du terrorisme

    À l'attention : du Gouvernement
    Tandis que deux jeunes femmes viennent d'être assassinées lâchement, tandis que s'ouvre le procès Merah, tandis que l'Europe et la France comptent leurs morts, leurs blessés, leur familles endeuillées, une employée de mairie de la Courneuve fait l'apologie du terrorisme et appelle ça du féminisme bafouant le combat des femmes.

    Pour que la loi s'applique contre Sonia Nour :
    Article 421-2-2 du Code Pénal :
    le fait de provoquer directement des actes de terrorisme ou de faire publiquement l'apologie de ces actes de 5 ans de prison et de 75 000 euros d'amende. Ces peines peuvent être portées à 100 000 euros d'amende et à sept ans d'emprisonnement ont été commis en utilisant un service de communication au public en ligne - Auteure : Femmes Libres


    « On vous traite de raciste et d’islamophobe quand vous êtes laïque » - Jeannette Bougrab
    C’est logique, le coran est un document infantile et égoïste ; il n’est pas l’expression d’une religion ou alors par excellence le texte d’une religion de l’irresponsabilité sacralisée car ses contenus se limitent du début à la fin à des injonctions, ce qui, du coup, interdit tout jugement personnel ou toute réflexion personnelle et en fait sans équivoque un programme politique et sociétal totalitaire, donc par essence anti-laïque – CRAB

    La loi de 1905 a consacré – si j’ose dire – un sécularisme déjà installé dans les esprits modernes. Si j’en crois les enquêtes de l’Institut Montaigne, une bonne part des musulmans de France font passer la charia avant la loi française. Comment faire respecter la laïcité aux réfractaires ? - Jeannette Bougrab

    Le sens de ce qui fait notre culture ou notre humanité échappe entièrement à Sonia Nour - ses propos, en revanche, sont bien le reflet d’un pseudo féminisme à géométrie variable qui nuit gravement à toutes les personnes qui mènent le combat pour réaliser ou parfaire l’idée de Citoyenneté - Droit de la Femme et de la Citoyenne -
    Une lutte libertaire pour une idéologie qui s’affirme d’abord au nom de la démocratie et que l’on qualifie de féminisme universel sans rapport avec on ne sait quel ridicule ou grotesque « féminisme » musulman ou chrétien

    Face à des individus qui ont perdus tout sens d’humanité pour ne sublimer que la mort, on ne propose aucun discours alternatif
    Hors depuis plus de 15 ans, pour ce qu’il en est de ma contribution, je ne cesse de proposer l’enseignement du fait athée à l’École en contrepartie du fait religieux - ne serait-ce que pour faire comprendre aux enfants que la mort est absence de sensation et qu’il n’y aura ni récompense ni punition après la mort mais aussi, c’est autant une question de respect de la laïcité que de cohérence, il importe que la télévision publique réserve une matinée chaque fin de semaine aux philosophies de l’athéisme en contrepartie de la matinée réservée aux religions - CRAB
    Suites : déroulé d’articles
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Islam

    Suite 2 : Insoumission
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/10/insoumission.html

  • INSOUMISSION


    Maryam al-Subaiey est qatarie, elle a 31 ans et a réalisé son rêve malgré le poids des traditions dans son pays: devenir jockey, dans un petit Etat conservateur du Golfe où les athlètes féminines restent rares.
    AFP - le 3 oct. 2017 – Source :
    https://www.youtube.com/watch?v=IbhF3dtuswc

    Démocrates au nom de la ressemblance de genre

    À toutes les époques de l’histoire de l’humanité en transgressant tous les tabous des femmes ont fait la démonstration que les idéologies de victimisations des femmes émanant de « grands théoricien-ne-s » sont la traduction d’illusoires combats déroutés, tous plus exactement suspects d’enfoncer sous l’eau la tête de toutes les femmes ;
    cette idéologie de la victimisation des femmes, aux antipodes des combats réellement démocratiques conduits par de vrais féministes au nom de la ressemblance de genre, est encore de nos jours, partagée par des « mouvements féministes » qui ne cesseront jamais dans le cadre d’un militantisme infantilisant de faire " Fausse route ", sinon de trahir consciemment ou plus rarement inconsciemment toutes les femmes
    Maryam al-Subaiey fait la preuve que toutes les théocraties musulmanes s’effondreraient ainsi qu’un château de cartes si la majorité des femmes sortaient toutes sans voiles dans l’espace public
    Une question se pose : qu’attendent certaines femmes en France pour donner l’exemple car elles ne peuvent ignorer que l’accoutrement islamique est le pire des signes de l’infériorisation des femmes, un marqueur qui en outre vise à essentialiser les hommes
    Dans notre pays l’on ne peut que déplorer que des « féministes » autoproclamés ( femmes-hommes de l’espèce Caroline De Haas, par exemple ) nuisent à ce point à toutes les femmes au nom d’un antiracisme dénué de tout fondement - « féministes » parfois très médiatisés, se confinant lâchement dans un refus de se solidariser avec ces femmes harcelées dans certains des quartiers de nos villes et régions du monde dominées par des musulmans où s’étend de « très, très relativement modérée » à une inquisition musulmane conduisant, jamais auparavant générée par les autres religions ( pourtant pas spécialement tendres ), à la pire des haines du corps de la femme – CRAB -
     

    Suites : Fausse pudeur
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/09/fausse-pudeur.html

    Suites 2 : Droits du Citoyen et de la Citoyenne
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/09/droits-du-citoyen-et-de-la-citoyenne.html

    Suites 3 : Allah est-un dieu raciste
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/08/allah-est-un-dieu-raciste.html

  • Lauren Bacall

     

    Les hommes qui aiment les femmes
    Je travaillais sur le scénario du " Port de l’angoisse ". Bacall était une novice, elle n’avait rien fait auparavant. Je tenais beaucoup à soigner ses débuts à l’écran. Howard Hawks

     

     

    Lauren Bacall, un sex-symbol ?
    Oui, mais, mais comme toujours, seulement pour les imbéciles qui ne voient jamais rien venir
    Pour réaliser ses désirs, Lauren Bacall compte parmi ces femmes dignes d’éloges qui depuis l’Antiquité ce sont démarquées pour ignorer le rôle de femme réduit exclusivement à celui de mère ou de femme au foyer
    Aux antipodes de l’idéologie ambiante répressive qu’imposaient à leurs filles la majorité des femmes et des hommes, elle fut élevée par une mère exceptionnelle « simple secrétaire » qui l’encourage à apprendre la danse et la comédie car elle voulait pour sa fille un autre destin que celui de la voir se résigner, ainsi que la plupart des femmes, à survivre sous la dépendance économique d’un mari
    Sans théoriser ni fréquenter le Café de Flore, le plus naturellement du monde Lauren Bacall fait partie de ces femmes ou de ces hommes qui, très tôt, et à toutes les époques, ont compris que le plaisir est la racine de la morale ;
    et de, le plus simplement de suivre ses envies, sans angoisse de maintenir son cap, en ignorant avec beaucoup de justesse les fondamentaux d’une société qui globalement cherchait à cloner les esprits non pas sur des valeurs humanisées, mais sur les codes douteux ou gravement insipides qu’inspirent aux totalitaires les textes infantiles et égoïstes des patriarcats plus ou moins sacralisés par les mortifères religions du monothéisme
    Ainsi naquit et vécut sur la scène publique une grande actrice, mais aussi une femme émancipée comme il en manque beaucoup trop encore car à notre époque c’est plus particulièrement inquiétant d’observer ce fait asocial dans certains des quartiers de nos villes où la régression du statut des femmes est en marche, sans réaction, pire dans le plus grand mépris ou déni émanant pour une large part de l’élite politique ou d’« intellectuels » très médiatisés de la société civile - CRAB -

     

     Vidéo, extrait de " Lauren Bacall, ombre et lumière ", film diffusé par arte le 23/09/2017 : une façon de dire ses répliques avec insolence, mais sans en être irritante. Howard Hawks
    http://blvids.free.fr/Lauren_Bacall_ombre_et_lumi%C3%A8re.mp4

    Vidéos 2 :
    http://blvids.free.fr/Lauren_Bacall.mp4


    Suites : Barbra Streisand ou le triomphe de l’individualisme
    https://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/04/le-triomphe-de-lindividualisme.html

    Suite 2 : Amours
    https://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/04/amours.html

    Suite 3 : Peggy Guggenheim
    https://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/11/peggy-guggenheim.html

     

  • Droits du Citoyen et de la Citoyenne

    Terrorisme – piqûre de rappel :
    Ce qui caractérise le terrorisme musulman, c’est la persécution des athées, des homosexuels, des femmes insoumises et l’antisémitisme
    En France, on ne s’est pas débarrassé de l’inquisition chrétienne pour que s’installe l’inquisition musulmane
    Dans notre pays, il aura fallu des siècles de combats pour que le principe d’égalité entre hommes et femmes, en droits, en devoirs et en dignité, soit enfin reconnu - CRAB -
    [ Citation n°1: Ces principes semblaient gravés dans le marbre d’une éthique ouverte à l’humanité toute entière, au-delà des appartenances culturelles, religieuses, philosophiques ou politiques. Ils sont aujourd’hui frontalement combattus par ceux qui leur opposent des revendications identitaires, différencialistes et communautaristes. - Marianne ]
    Contrairement à ce que déclarait, hier matin, Marlène Schiappa ( voir notes en bas de page ) en s’adressant au bigot Bourdin, qui n’en demandait pas tant, le voile n’est pas un signe ostensible religieux, mais le pire des signes d’infériorisation de la femme - CRAB -
    [ Citation n°2 : Sheikh Tayseer Al-Tamimi : « Les femmes ne sont pas traitées de la même manière face à la loi », regrette-t-il, laissant entrevoir un vent de changement. « Nous avons besoin d’une révolution de la société », répond la juge Al-Faqih à une question sur l’importance de l’égalité homme-femme dans la région
    L’éducation religieuse actuelle est « choquante », affirme-t-elle, citant en exemple une « photo de femme apposée à une sourate du Coran à propos du diable ». Selon elle, une meilleure éducation est nécessaire pour pallier ce manque de compréhension des droits des femmes. ]

    Féminicide
    C'est quand-un homme s'imagine propriétaire de sa femme et surtout quand il entend disposer ( viol conjugal ) à son gré du corps de sa femme ou encore exige la fidélité
    - idem, quand-une femme est victime d'un groupe d'hommes, sinon à cause d'un mouvement religieux sacralisant le patriarcat subit le contrôle arbitraire et permanent de sa virginité jusqu’à un mariage souvent arrangé ou forcé - mais aussi quand une société, ainsi que l’Égypte et autres populations résidentes dans certains des États africains noirs - dans certains des quartiers de nos villes en France des familles originaires d’Afrique donnent sauvagement aux femmes la mort sexuelle par le biais de l’excision dès le plus jeune âge des fillettes - CRAB -

     

    Suites 1 :

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/09/terroristes-musulmans-noms.html

     

    Suite 2 : Mettre ou ne pas mettre les voiles islamiques en Iran
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/03/couvertes-de-pieds-en-cape.html

     

    Notes :
    Marlène Schiappa serait auteure de livres érotiques, on me dit qu’elle ne manque pas de talent, c’est tant mieux - étant friand de littérature libertine-libertaire je ne peux que m’en réjouir
    - dommage qu’elle perde sont temps à commenter sans réelle compétence le débat " voile - pas voile "
    Rappel : Estimer le voile ainsi qu’une liberté est-un crime contre la conscience - le voile n’est pas une liberté - Ce n’est pas au nom de la laïcité, mais au nom des '' droits de la femme et de la citoyenne '' qu'il faut interdire les voiles et burqas dans l'entier espace public – car autoriser le port des voiles permet aux radicaux de s'installer ou de banaliser l’inégalité entre femmes et l’inégalité entre femmes et hommes – CRAB -
    Mona Eltahawy : « Les femmes du monde occidental portant un voile contribuent à asservir les femmes ailleurs dans le monde pour lesquelles le port du voile est une contrainte.»
    L’Université d’Alazhar a enfin statué : Le voile n’est pas une obligation islamique !
    http://cnpnews.net/2017/07/02/luniversite-dalazhar-a-statue-enfin-le-voile-nest-pas-une-obligation-islamique/

     

    « le corps est la grande raison » - Gai savoir - Nietzsche, plus que tout autre philosophe, a dit le rôle déterminant du corps dans l’élaboration d’une pensée, d’une œuvre - CRAB -

     

    Déroulé d’articles :
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=voiles+islamiques

  • Vous-avez dit MUSIQUE ?

    Abbaye de Royaumont
     
    Waltraud Meier aura, durant sa carrière, interprété dix-sept rôles dans les opéras de Wagner – elle sait reconnaître les plus grands, admiratrice de Parice Chéreau ; « On retrouve avec lui la grande vérité de l'œuvre et l'amour du métier, le sens de la tension et du rythme », dit-elle
    Waltraud Meier
    Vidéo : Transmettre, est-ce partager ?
    http://blvids.free.fr/Waltraud_Meier.mp4
     
    Yuja Wang
    Quand Yuja Wang décide de s'habiller comme elle le souhaite en concert, les commentaires insultants pleuvent... Pourquoi ?

    Mp3 : Ne pas être réduite à un corps, la chronique d’Aliette de Laleu
    http://blvids.free.fr/Aliette_de_Laleu.mp3

    Bien dit !
    À ! ça ira, ça ira, ça ira les pudibonds à la lanterne.
    Ah ! ça ira, ça ira, ça ira les pudibonds on les aura.
    Quand le pudibond protestera - Le bon citoyen au nez lui rira,
    Sans avoir l’âme troublée,
    Toujours le plus fort sera.
    À ! ça ira, ça ira, ça ira les pudibonds à la lanterne.
    Ah ! ça ira, ça ira, ça ira les pudibonds on les aura.
    D’après Ladré et Bécourt, CRAB

    Vidéo : Berlin - fièvre des années 20
    http://blvids.free.fr/Berlin_fievre_des_annees%2020.mp4

    Suites : Beauté et nudité
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/08/beaute-et-nudite.html

  • Féminité

    Lever le voile

    Je ne devrais pas le dire ni l’écrire : ce n’est pas-écrit dans l’Ancien Testament, ni dans le Nouveau Testament, ni dans le coran que le bikini est porté par les femmes – nul part il est-écrit que le bikini ne doit pas nécessairement être porté par les femmes - et donc le bikini les femmes le porte maintenant -
    Estimer le voile ainsi qu’une liberté est-un crime contre la conscience - le voile n’est pas une liberté - Les voiles, burkas et burkinis sont les pires signes d'infériorisation de la femme et d’idéologisation du corps de la femme - ce n’est pas au nom de la laïcité, mais au nom des '' droits de la femme et de la citoyenne '' qu'ils doivent-être interdit dans l'entier espace public - autoriser le port des voiles permet aux radicaux de s'installer ou de banaliser l’inégalité entre femmes et entre femmes et hommes - CRAB

    .

    L’Université d’Alazhar a enfin statué : Le voile n’est pas une obligation islamique !
    http://cnpnews.net/2017/07/02/luniversite-dalazhar-a-statue-enfin-le-voile-nest-pas-une-obligation-islamique/

    .
    Il n'y a pas de place pour les déshumanisantes idéologies islamistes car dans notre pays une femme fait ce quelle veut, quand-elle veut

    Dévoiler sa féminité en public est-un art, sinon ainsi que dans tous les-autres domaines d’activités humaines, cela pourrait-être n'importe quoi - CRAB

    .

    Suite : une source éternelle d’inspiration pour es artistes :
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/08/salome.html

    .

    Suite 2 : Réaliser un féminisme libertin
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/03/realiser-un-feminisme-libertin_16.html

    .

    Suite 3 : Beauté et nudité - suite 2
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/08/beaute-et-nudite-suite-2.html

  • Entre les bobos et les barbus

    voiles islamiques.jpg

    Lu dans la presse : Entre les bobos et les barbus
    Cela se passait en 1995. Le quartier Couronnes, au pied de la colline de Belleville, apparaissait à Géraldine comme un véritable havre de bonheur. Lorsqu’elle découvrit au fond d’une impasse à un prix abordable la maison de ses rêves, la décision fut vite prise. La jeune famille, avec son petit dernier, Max, allait s’installer dans ce quartier populaire de la capitale.

    .

    L’enthousiasme était au rendez-vous. Le quartier était tout ce qu’il y avait de plus bigarré. Dans ces juifs et ces musulmans, ces artisans et ces artistes, ces chômeurs et ces fonctionnaires, ces petits voyous et ces bobos, Géraldine voulait voir le symbole de la « France plurielle », celle de demain qui allait se fondre dans le même creuset cosmopolite. Les nouveaux arrivants firent rapidement connaissance avec leurs voisins : un compositeur de variété, une agente des douanes réunionnaise, un épicier tunisien et un chauffeur de taxi camerounais.

    .

    Géraldine et son mari sont la quintessence de ce qu’on pourrait appeler des bobos bienveillants. Elle a travaillé comme reporter en Afrique avant de devenir la rédactrice en chef du magazine culturel de la FNAC. Lui était journaliste à Libération avant de se joindre au quotidien Le Monde. Comme l’écrit Géraldine Smith, dans ce témoignage passionnant publié l’an dernier et qui s’étale sur près de vingt ans, « nous aimions l’idée que nos enfants deviennent citoyens du monde ».

    .

    Mais au fil des ans, le quartier des Malaussène de Daniel Pennac avait bien changé. Le premier désenchantement viendra de l’école. Jusque-là, Max avait fréquenté une sorte de garderie cinq étoiles. Le voilà dans une maternelle publique qui se révèle « un centre de préalphabétisation » pour immigrants pauvres.

    .

    En France, contrairement au Canada, les immigrants (la plupart du temps issus de la réunification familiale) ne sont pas sélectionnés sur la base de leur diplôme, de leur fortune ou de leur connaissance de la langue. Au bout de deux ans, entouré d’enfants qui ne parlent pratiquement pas français, Max s’ennuie à mourir et n’apprend rien. Voilà la famille aux prises avec sa première désillusion et forcée d’inscrire Max à l’école catholique privée du quartier.

    .

     

    Mais, comme l’écrit Géraldine Smith, la famille était convaincue que « l’ouverture et la tolérance auront forcément raison des incompréhensions et des malentendus entre les différentes communautés et classes sociales. Quitte à devoir accepter, provisoirement, d’avaler quelques couleuvres ».

     

    .

    C’était sans compter la mosquée salafiste Omar Ibn Khattab située au nord de la rue Jean-Pierre Timbaud. Elle est animée par l’imam Mohamed Hammami, un antisémite notoire de la mouvance tabligh qui appelait, notamment, à fouetter les femmes adultères. Plusieurs djihadistes connus y sont passés. Par esprit de provocation, l’imam n’hésitait pas à faire prier les fidèles dans la rue, même s’il restait de la place à l’intérieur de la mosquée. Avec le temps, ses coreligionnaires rachètent des commerces sur la rue pour y aménager des librairies intégristes.

    .

    Plus les années passent, plus les petites filles voilées se multiplient dans le quartier. Sarah doit subir les remarques et les regards lorsqu’elle sort les bras nus. À la boulangerie, on la sert après les hommes. Il lui arrive de se faire insulter. Des familles arabes doivent quitter l’école catholique à la suite des pressions de la « communauté ». Les petits musulmans qui continuent à la fréquenter expriment souvent un antisémitisme confondant. On supprime les classes de neige, car certaines familles musulmanes refusent la promiscuité de leur fille avec les garçons.

    .

    La pression est trop forte. Les familles n’ont guère le choix : pratiquer ou quitter le quartier. Pas question de partir pour Lucette, une des dernières Bellevilloises dont la famille possédait une poissonnerie sur la rue. Mais, elle doit se résigner à la disparition de toute convivialité. Longtemps, Géraldine Smith n’a rien voulu voir. « Je raisonnais avec les oeillères de ma génération déchristianisée », écrit-elle.

    .

    Son livre décrit en teintes fines l’implantation lente mais inéluctable du communautarisme dans un quartier qui a pourtant toujours été multiethnique. Il raconte aussi l’arrivée d’un nouvel islam qui n’a plus rien à voir avec celui des premiers Arabes débarqués en France à partir des années 1960. Une époque où Sarah allait pique-niquer à Vincennes avec ses copains sans que personne se demande qui ne mangeait pas de porc.

    .

    Le dernier chapitre s’intitule « Je me suis trompé ». Géraldine Smith sort amère de cette expérience. Pour elle, la crise économique n’explique qu’une partie de ce changement. Elle estime avoir « cru à tort qu’une tolérance sans bornes était la meilleure façon d’aider les étrangers et leurs enfants français à s’intégrer ». Or, dit-elle, si rien ne s’est passé comme prévu, c’est « parce que des gens comme moi nous trouvaient formidablement ouverts alors que nous étions en réalité naïfs […] La tolérance peut être une forme masquée de démission ».

    .

    À lire obligatoirement cet été pour comprendre la réalité pas toujours facile, et même souvent tragique, de l’intégration: Rue Jean-Pierre Timbaud, par Géraldine Smith, Stock. - Christian Rioux

    Note : certes j’apprécie hautement cet article, mais cela ne signifie pas que j’approuve inconditionnellement chacune des analyses publiée par Christian Rioux

    I

    Commentaires :
    La « tolérance » sert-elle de couverture à l’islamo-fascisme ?
    Hors, tolérer les idéologies islamistes est-une forme masquée de démission car qui encore oserait dire que ce ne sont pas majoritairement des musulmans qui ne veulent pas voir les femmes dans l'espace public sinon couvertes de pieds en cape ? - ici de rappeler une fois de plus que 34 % des musulmans placent la sharia au-dessus des valeurs et lois de la république

    .

    Ce n'est pas le cas particulier ( d'un quartier ) - mais-un phénomène de société qui s'est développé dans de nombreuses villes avec la bénédiction de la gauche, aussi par le biais de ses extrêmes islamo-gauchistes et la passivité des droites au pouvoir, alors que la majorité des français-es sait que l'islam est incompatible avec : l'égalité femmes-hommes, la liberté de conscience ou le jugement individuel dont ( entre-autres ) la liberté d'expression

    .



    Pragmatisme lucidité
    Dans notre pays Simone Veil ( hélas décédée ) a fait preuve de pragmatisme en faisant de l’avortement un problème de santé publique et plus particulièrement de la protection des femmes
    Élisabeth Badinter avec constance a toujours fait preuve de lucidité en portant au plus haut le droit d’une femme de faire ce quel veut quand elle veut, donc ne ne pas vivre sous-servitude ou sous le regard du clan ainsi que le préconise l’anti-femme loi islamique
    Ce sont de vraies féministes car en aucun cas ces deux femmes au regard des féminismes machin-choses, quelque soit l’actualité sociétale ou politique ne s’enferment au grand jamais dans la guerre des sexes - CRAB

    .

    Suites :
    http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/503362/entre-les-bobos-et-les-barbus

    .

    Suites 2 :
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/04/feministes.html

    .

    Suites 3 :
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/07/qui-connait-adeline-baldacchino.html

  • Féministes ?

     
    Toujours se défier des « féministes » qui vise à essentialiser*0 les hommes - parfois même par le biais de la loi, ce qui revient à rendre les hommes coupables par « nature » de toutes les dérives ou agressions sexuelles
    * 0 : Intimus
    http://blvids.free.fr/0_Intimus.mp4

    .
    Il n’y a rien d’inné ni de génétique dans ces sordides-affaires, l’homme ne naît pas ni violeur ni prédisposé à agresser les femmes qu’il rencontre, pas plus que les femmes qui, ainsi que des hommes, parfois se rendent coupables du crime d’inceste sur de jeunes garçons n’y sont naturellement préposée
    Ce qui n’est jamais vraiment mis-en cause sur le fond par les pouvoirs publics ou les-institutions, ce sont les idéaux misogynes du patriarcat à travers la sacralisation de la phallocratie par la religion qui pourtant par leur impact sur la jeunesse sont la cause majeure des désordres anti-sexuels dont le plus souvent sont victimes des femmes et des fillettes*1 ou des adolescentes*2 ( *1 - *2 : excision, viols et mariage forcé ) car ces-idéaux malsains ont pour vocation d’interdire le sexuel dans la société ;
    la transmission de ces « valeurs » de la peur du corps se fait essentiellement par les femmes, et dans la plus part des cas ce sont des femmes dites à la maison qui s’en chargent - plus nombreuses qu’ailleurs au sein des milieux très croyants

    .
    Si la nature était bonne, nul besoin de médecine, si les religions étaient bonnes nul besoin de la critique athée, antiraciste et féministe des religions
    Contre les idéaux chrétiens ou musulmans où dans notre pays plus de soixante pour cent des français-es sont sans religion, il s’avère que presque presque une femme sur deux, à présent, est infidèle et, bon-an mal an, elles sont toujours, et c’est-un vrai bonheur, de plus-en plus nombreuses

    .
    Dans notre société, la haine du sexuel émane pour l’essentiel de populations non préparées pour la paix - ces femmes-infidèles sont les seules à pacifier, à construire réellement la paix sociale car elles perpétuent ou renouent pour le bien de tous et de toutes avec le principe du désir et du plaisir originel quand, dans la nuit des temps au cours de " l’Évolution ", conscientes de leurs corps les femmes, au regard de cette éventualité parmi les plus-opportunes, dans leur volonté affirmée d’être doué de raison, il leur apparût nettement afin de ressembler à leurs fesses qu’elles devaient faire pousser leurs seins pour enfin être prises par devant ;
    ce coup de maîtresse leur valut d’imaginer le " Droit ";
    sans cette mutation sexuelle voulue par les femmes, à notre époque dans les pays civilisés, il n’y aurait point d’État de Droit ni " Les Droits de la Femme et de la Citoyenne " dont " Les droits des femmes "

    .
    Vidéo : Mâle ou mal dominant ?
    http://blvids.free.fr/Mal_dominant.mp4

    I
    Suites : Mini-jupe
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/03/mini-jupe.html