Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

libertins

  • AMOURS


    Fragonard

    .
    Tripartite du rire - Recueil
    Il n’y a rien à craindre de la mort, la mort est-absence de sensation – ÉPICURE et LUCRÈCE morale : il n’y a point d’au-delà, ni Paradis ni Enfer, accordons donc toute notre attention aux vivants - CRAB

    .
    " Jouir sans se nuire ni nuire à autrui " - ÉPICURE - " Le plaisir est la racine de la morale " - LUCRÈCE
    Quand la recherche de l’éthique prime sur l’irrationnel - pour la société, c’est faire œuvre de civilisation
    Le grand siècle [ français ] n'est pas celui de Louis XIV, ni de Bossuet, mais celui de Ninon de Lenclos, de Jean-Philippe Rameau, de Molière et de Jean de La Fontaine - CRAB

    .

    Citation : Dès lors, l'esprit humain se délivre des contraintes théologiques et formelles pour s'intéresser à la nature, dans une nouvelle démarche de recherche des connaissances, caractéristique de l'esprit même des Lumières. - LAROUSSE
    Le siècle des " Lumières " n’est pas celui de Voltaire mais celui de Jean Meslier, d’Émilie du Châtelet ( ...traduit et commente Newton ), de d’Holbach, de Mozart et Da Ponte, de Francesca Bruni et de Casanova - CRAB

    .
    « le mariage est le tombeau de l'amour et de la fortune.» - Olympes de GOUGES - le mariage forcé et qui plus est ponctué d’un sordide examen gynécologique pour vérifier l’état de virginité des femmes, c’est la liberté violée - CRAB

    .
    « En amour, la propriété c’est le viol ». - Henriette DEVANCE - Aller voir ailleurs sans se mentir : L’infidélité est l’expression majeure de la force vitale, elle est naturelle, c’est la fidélité qui n’est pas naturelle
    Que peut-on dire de la monogamie, sinon qu’elle est réductrice puisqu'elle n'est rien de plus que la pire des idéologies inventées pour rendre tout-un chacun propriétaire exclusif du corps de l'autre - cause des pires et stupides drames dus à l’extrême jalousie, dont bien souvent, quand il y en-a, font les frais les enfants de divorcés ou de parents séparés mariés ou non-mariés - CRAB
    « Il faut beaucoup plus d'esprit pour faire l'amour que pour faire la guerre.» - « Plaignons les tourterelles qui ne baisent qu'au printemps. » - Ninon de LENCLOS - Cueillez dès-aujourd’hui les roses de la vie - RONSARD
    Il n’y aura jamais d’égalité femmes-hommes sans réaliser un féminisme libertin, et je ne vois pas ce qu'il y aurait de réducteur à être libertin libertaire puisque les amours des femmes et des hommes libertins libertaires sont non-contraints
    Il n’y a de vraiment scientifique que la notion d’attirance sexuelle : elle est hétérosexuelle, bisexuelle ou homosexuelle
    Sans se soucier du lendemain ne signifie pas pour-autant " point de lendemain du tout ", car rien n’est plus faux que de dire que les-amours libertins libertaires séparent le sexe ou le sexuel des sentiments*1 car ces femmes et ces hommes sont toujours sincères, elles ou ils changent de sincérité, voilà tout *1: « sauf peut-être dans un club d’échangistes, ce qui, sans façon, n’est-en rien répréhensible, n’en déplaise au « âmes sensibles » - CRAB

    .
    Vidéo : Point d’Amours sans la liberté
    http://blvids.free.fr/Mozart_et_da_Ponte.mp3

    .
    " Les religions n'ont pas le monopole de la spiritualité - la spiritualité c'est la vie de la conscience " - Henri Peña-Ruiz
    Il est bienvenu, de temps-à autres, de rappeler que les religions n’ont pas le monopole de la spiritualité - pour l’athée libertaire la spiritualité c’est la vie de la conscience, la recherche de l’éthique fait sens et prime sur le langage pétrifié des religions
    Plus de soixante pour cent des français-es sont sans religion ce que semble oublier la majeure partie de la classe politique
    La France n'est pas le pays du déiste Voltaire qui estimait que l’athéisme était bon pour l’aristocratie mais pas pour le peuple, mais est bien ce beau pays de Jean Meslier, de Jean de La Fontaine, d'Olympe de Gouges et d'Élisabeth Badinter ;
    il est urgent pour en finir avec le dieu impuissant, mais raciste, infantile, égoïste, sexiste et homophobe des monothéismes d’enseigner le fait athée à l’École
    Question à Le Pen et à Macron : Pour compenser la fable du fils de dieu qui marche sur les eaux, ressuscite le 3e jour après crucifixion et Mahomet qui contraint une fillette de six-ans à l’épouser pour quelle devienne sa mémoire tout-en expliquant à qui veut bien l’entendre comment battre graduellement sa femme, proposerez-vous à l’école l’enseignement du fait athée, en contrepartie de l’enseignement des écritures, sournoisement appelées « fait religieux » ? - CRAB

    I
    Suite : Culture
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/04/culture.html

    I
    Suite 2 : " Le triomphe de l’individualisme est-un vrai bonheur " - CRAB
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/04/le-triomphe-de-lindividualisme.html

  • Le triomphe de l’individualisme

     athéisme, Barbra_Streisand, culture, démocrite, féminisme, Laïcité, religions

    " Une image, c'est mille mots " - Proverbe Français
    .

    Quand naissent les étoiles triomphe la beauté d’un amour de soi-même positif et sain, c’est-aussi un plaidoyer contre les dogmes et les préjugés, - *1
    C’est notre culture, c’est notre humanité, dans nos société ni le judéo-christianisme ni l’islamisme ne pourra résister ni à l’évolution ni à l’émancipation des femmes - y viendront tôt ou tard celles encore sous-servitudes ou encore et encore captives, comme une fin en soi, de l’idée psycho-rigide de la famille nucléaire associée, ( certes de moins-en moins ), à la contre nature fidélité conjugale - les sans froque ou les défroqué-e-s ont su, en tout temps, abolir les rôles sexuels traditionnels générés par les mortifères religions monothéistes à seule fin de permettre à l’homme d’être de droit divin le chef de la femme ;
    faire ce pas qui fait la différence, change la société, installe progressivement l’égalité femmes-hommes - va, en référence à plus proche de nous, de Francesca Bruni et Casanova en passant par la subversive modernité de Barbra Streisand ;
    insoumis-es à la règle du jeu formatée par les idéaux de moyenâgeux patriarcats sacralisés par la religion, ils sont là puissant-e-s, à chaque époque présent-e-s pour donner le là ;
    urbi et orbi ( sans-attendre pâques ni de finir sous les pâquerettes ), ils montrent ou rappellent, au quotidien, que les femmes et les-hommes de talent sont fidèles à eux-mêmes qu’ils ou elles sont toujours sincères, ils ou elles changent de sincérité, voilà tout
    *1 - Vidéo 1, affranchie de la tutelle masculine, triomphante, sans jamais nuire à ses performances d’artiste, un modèle d’individualisme qui ne modifie rien à son identité pour plaire :
    http://blvids.free.fr/Barbra_Streisand.mp4

    I
    Vidéo 2, se dire féministe me paraît très réducteur, excepté dans-un « cas de figure » précis, qui chères lectrices sensibles et averties, je n’en doute pas-un-instant, ne saurait vous décevoir :
    I
    Une vie sans plaisir, c’est-un long voyage sans-auberge. Démocrite
    I

    Casanova
    Les hommes à l’image de Casanova sont toujours sincères, ils changent de sincérité, voilà tout – et puis mesdames, bien-entre nous, les baisers n’ont-ils pas-été inventés par les amants pour ne pas dire de sottises ?

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/10/casanova.html