Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

libertins

  • Le polyamour


    Le polyamour pour se sentir plus vivant
    Ce n’est pas l’apologie de l’échangisme ni du libertinage, mais une conception du couple ouverte, basée sur la communication, la tolérance et le respect du désir de l’autre.
    Cette conception de l'amour multiple, plusieurs fois illustré au cinéma, part d’un double constat : une personne, quelle que soit la puissance des sentiments que nous pouvons ressentir à son égard, ne peut pas nous appartenir. Elle est libre, à l’image de son désir, protéiforme, vivant, qui se manifeste lors que nous passons d’agréables moments en sa compagnie. Et tous les désirs que nous ressentons, qu’ils soient sexuels ou affectifs, ne peuvent pas être comblés par une seule personne. Penser le contraire, c’est l’enfermer dans un rôle mortifère qui n’est pas plus réalisable pour lui que pour moi. À partir de ces bases saines et partagées, les polyamoureux tissent des relations ouvertes, basées sur la confiance, la communication et le respect de l’autre et de son désir. Dans les récits de polyamoureux, que l’on peut lire ou écouter sur Internet, il y a quelque chose de touchant qui donne à réfléchir. Bousculant les conventions, ils inventent d’autres manières de s’aimer. Clément Baudet.

      Jules et Jim avec Jeanne Moreau


    Notes
    Un tiers des femmes ont déjà trompé leur partenaire au cours de leur vie. Le chiffre est en augmentation, mais reste inférieur à la proportion d’hommes ayant déjà été infidèles, qui atteint presque 50 %. Ces résultats sont tirés d’un sondage effectué par l’IFOP auprès de 3406 Françaises âgées de 18 ans et plus, du 25 octobre au 3 novembre 2016, par questionnaire autoadministré en ligne.

    L’enquête de l’IFOP met en évidence certaines évolutions. Ainsi, plus le niveau d’études et la catégorie socioprofessionnelle sont élevés, plus les chances d’être infidèles sont grandes (40 % des diplômées du supérieur l’ont déjà été, contre 30 % de celles qui n’ont pas le bac). « Les femmes les plus autonomes sont celles qui trompent le plus, relève François Kraus. Elles sont mobiles, indépendantes financièrement. Une rupture aurait potentiellement moins d’impact sur le niveau de vie que pour les femmes des catégories populaires, qui dépendent davantage de leur conjoint. Le niveau d’infidélité peut être interprété comme un indicateur de la liberté des femmes dans un pays. »

    Selon M. Onfray, " Brigitte Bardot a beaucoup plus fait pour la femme que Simone de Beauvoir "
    Suite :
    https://laicite-moderne.blogspot.fr/2018/02/les-femmes-qui-comptent.html

    Suite 2 : Le triomphe de l’individualisme
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/04/le-triomphe-de-lindividualisme.html

    Déroulé d’articles
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Les+femmes+qui+comptent

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Les+femmes+qui+comptent&updated-max=2018-02-05T01:56:00-08:00&max-results=20&start=2&by-date=false


  • Paco Conti - plasticien -

     




    Un visage immatériel ?
    Autant médiatique que le fut, en son temps, " l’Effet Streisand " ou encore " l’effet Flanby ", j’ai pu observer que ce portrait - ci-dessus - avait suscité, sur Facebook, d’indénombrables commentaires allant tous dans le même sens : la description d’un visage d’ange ou d’un visage d’une infinie douceur – bref, une nov Sainte-Vierge
    .
    Ce n’est pas du tout, du tout mon approche, loin de tutoyer l’apparence absurde, sur ce portrait je lis l’expression d’une jeune femme qui hésite, mais pas vraiment pour très longtemps – oui, ainsi qu’aime à le faire toute femme saine, dont l’esprit se réjouit en son corps, et sans caution contre-nature, c’est donc avec beaucoup de grâce et de liberté qu’elle s’interroge, se demande, si elle va prendre un amant ou de préférence plusieurs en même temps – Suites :
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/12/feminisme-libertin.html
    CRAB

  • Éros – réédition

    Éros – réédition

     


    Les deux hémisphères d'Éros – photo de la NASA
     
    PARADIS TERRESTRE Anno 2010
     
    Il était une fois___au Paradis terrestre – la complainte d'Érectus-without
     
    L'on y raconte qu'un homo – Sapiens – Sapiens, surnommé Érectus-without, souffrant de bien des malheurs, que pour y porter remède s'en alla trouver Éros, l'ami de tous les Sapiens -Sapiens
     
    Dans cette histoire lecteurs et lectrices sensibles et avertis -es, vous ne manquerez pas de vous retrouver face à vous-même, mais à l'endroit devant votre psyché et non pas à l'envers comme tente de vous ledire votre miroir
     
    Début de l'automne, bien que la demande lui parut quelque peu tardive, Éros néanmoins accepta de recevoir Érectus-without pour un entretien
     
    A présent :
    Oyez-oyez !!! Gentes dames et gentils seigneurs, écoutez la complainte d'Érectus-without où il est dit, que pour un temps, la lumière ne se veut plus compagne de l'amour
     
    […./...]
     
    Éros
    Ah_a_a_a____vous aussi, comme trente pour cent des français mariés depuis plus de trois ans vous avez un problème d'érection...
     
    Érectus-without
    Je ne savais pas que nous étions si nombreux_______mais cela me rassure
     
    Éros
    Cependant, vous me disiez tout au début de notre entretien que votre dieu avait inventé l'amour - n'est-ce pas?
     
    Érectus-without
    Çà ! Je ne le sais que trop bien, c'est pourquoi je suis dans un état perplexité qui par moment dépasse mon entendement
     
    Éros
    Pourquoi me consulter?
     
    Érectus-without
    Je me rend compte que de mon état, ma vie de couple en souffre
    Après le prêche, j'avais interrogé notre guide spirituel qui m'avait dit que j'avais fait mon devoir puisque j'ai des enfants
     
    Éros
    La réponse de cet homme de foi, ne vous parait pas adaptée?
     
    Érectus-without
    En fait il m'a suggéré de consulter un psychanalyste...
     
    Éros
    Vous avez consulté ?
     
    Érectus-without
    Non car, entre-temps, j'ai lu '' Le crépuscule d'une idole '' *
     
    Éros
    Un excellent essai, mais saviez-vous que son auteur, Michel Onfray est un athée ?
     
    Érectus-without
    Oui, mais je vis dans de tels tourments____ de tous les cotés, je cherche, je cherche, je cherche la solution à mon problème
    Je ne sais plus trop à quel Saint me vouer car jusqu'à présent je ne vois rien venir
     
    Éros
    Résumons ; j'ai compris que vous étiez croyant, mais que « la pensée » et la vie asexuée de Saint Paul, n'est pas en ce moment votre crédo - que vous n'êtes pas disposé à l'impuissance - qu'à juste raison vous vous méfiez des Freudiens et de leurs tentatives à partir de leurs fantasmes personnels de prétendre faire de l'universel, c'est bien cela, n'est-ce pas ?
     
    Érectus-without
    Oui, mais comment m'y prendre ?
     
    Éros
    Avant cela, dites-moi___votre dieu___il a certes inventé l'amour, mais sauf erreur de ma part, n'a t-il pas, si bon soit-il, aussi inventé le diable?
     
    Érectus-without
    Oui, mais je ne vois pas le rapport______?????
     
    Éros
    Ah_a_a_a, vous ne voyez pas le rapport...
     
    Érectus-without
    Non pas vraiment___
     
    Éros
    Reprenons - votre dieu à inventé l'amour mais n'a pas inventé le mariage et quatre vingt dix neuf pour cent des problèmes d'érections de l'Homme - toutes les statistiques concordent - c'est pendant le mariage
     
    Érectus-withnout
    C'est donc cela ! C'est vrai que c'est diabolique, je le reconnais___c'est donc un fait___mais___que faire?
     
    Éros
    Mon cher Érectus-without, je pressens dans cet instantané, qu'en vous sonne la plus douce musique, la voix du seul vrai bonheur – voyez-vous très cher, ni homme – ni femme - c'est Éros l'ami de tous les singuliers du genre humain qui en vérité vous le dit
    Alors___ plutôt que de perdre du temps et votre argent à consulter des '' hommes de foi '' ou des « sexologues » tout simplement faites comme tous les hommes de bonne volonté – changez souvent de partenaire – et faites-le toujours avant que ne surviennent les premières difficultés, et ainsi vous serez assurément l'homme aimé des femmes
     
    Érectus-without
    Merci – je__tout à coup - je sens en moi quelque chose – comme un renouveau - une résurrection!
     
    Éros
    Oui, je devine - vous pensez très fort à la femme de votre voisin
     
    Érectus-without
    Heue_ee_e
     
    L'entretien avait pris fin, mais la rue parle, parle beaucoup, et la rue dit que c'est ainsi chez-nous, traditionnel, que le message spirituel d'Éros rayonne et inonde de sa lumière divine et sublime l'immense tissus d'urbanité constitué par les villes, les villages et les hameaux de notre douce France
    Crab – Rédigé le 29 septembre 2010
     
    Note
    Le langage du corps défendant
     
    *
     
    Suite :
    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/chez-isaac-pierrot-et-rachid/

    Suite 2 :
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/12/feminisme-libertin.html
     
    Suite 3 :
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/12/metalepse.html
     

  • Féminisme libertin

    Sans attendre l’antidémocratique et humiliante parité, depuis la nuit des temps, incandescentes, lumineuses, les femmes indépendantes ont transgressé tous les tabous sans jamais enseigner la liberté par l’écrit ou la parole ni autrement que par leur façon d’être

    Manuel Gaudoy amant préféré de Marie-Louise l’épouse de Charles IV d’Espagne qui selon l’expression même de la reine : " forme avec le couple royal, la trinité sur terre "

    L’ordre moral en souffrance, mais pas partout en même temps
    La tradition libertine contre la peur-haine de la sexualité qu’inspire, encore à notre époque, la " pudibonderie sans frontière " entretenue par certains milieux latino-catholiques en Occident, plus particulièrement en Amérique et au Canada puritains*1 et pour le pire jusqu’à l’odieuse sacralisation de la « pudeur » dans les régions du monde dominées par des musulmans

    La tradition libertine offre un contraste sympathique au regard de la peur-haine qu’inspire encore la sexualité, les sexualités, le sexuel dans la société auprès de certaines parties de populations alors que notre pays sur une base historique, depuis l’époque des Lumières, se compte parmi les premiers à s’être émancipé des idéaux platoniciens ou aristotéliciens si chers aux chrétiens

    En France, la tradition du libertinage est une composante essentielle de notre identité que le monde entier nous reconnaît et peut-être bien nous envie – ce qui, depuis une cinquantaine d’années, au regard de précieuses avancées à mettre à l’actif de mouvements féministes démocratiques et de l’essor irréversible d’un féminisme libertin élitaire et populaire qui s’est développé avant tout contre les interdictions faites aux femmes dues aux idéaux des patriarcats, tous plus ou moins sacralisés par les religions du monothéisme - ce qui nous vaut en contrepartie la haine féroce de notre culture, de notre humanité émanant principalement de fanatiques religieux venus pour la plupart d’entre-eux d’Orient pour relayer un reliquat en perte de vitesse constitué de catholiques attardés ou restés pétrifiés dans des idéologies pudibondes d’un autre temps

    *1 - Bien que de façon généralisée la civilisation occidentale sous l'impulsion de ses artistes et de ses lettrés à fait de l'humain un être majeur, autonome en renvoyant la religion dans le privé, néanmoins vous aurez  à cœur de rappeler qu’on importe de la viande canadienne contenant 46 produits interdits sur notre territoire, donc pourquoi ne pas ajouter une dose de la traditionnelle pudibonderie marqueur d’une large partie de cette société ?
    ( en attendant d’observer les piètres frétillements de la pudibonderie américaine d’inspiration pentecôtiste, sinon formatée par les principes d’involution qui régissent l’empire facebook )

    Toutefois, aujourd’hui à travers le monde se développe chez bon nombre de femmes « une conscience de sexe » propice à la réalisation d’un féminisme libertin - Suites :
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/03/realiser-un-feminisme-libertin_16.html

    Suite 2 :
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/10/la-pudeur.html

    Suite 3 :
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/10/qui-peur-du-sexe.html

    Suite 4 :
    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2009/12/08/carmen.html

    Suite 5 :
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/11/la-parole-liberee-des-femmes.html

    Suite 6 :
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/11/feministes-si-vous-le-dites.html

    Suite 7 :
    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2010/09/29/eros.html
    CRAB

    Commentaires :

     

    • Féminisme ou féminisme infantile et infantilisant?

      - "Charlie Hebdo" prend la défense de l'animateur Tex, évincé de France 2 après une blague sur les femmes battues
      Dans son éditorial, Riss, rédacteur en chef de l'hebdomadaire, défend "la liberté de rire avec quelque chose qui n'est pas drôle". - Tex compte un nouveau soutien. Après quelques humoristes, c'est au tour de l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo de prendre part au débat sur l'éviction de Tex par France 2 après une blague sur la violence conjugale. Dans l'éditorial du numéro à paraître mercredi 20 décembre, Riss écrit : "Qu'importe que les blagues soient drôles ou pas, qu'elles aient de l'esprit ou pas, qu'elles soient fines ou grossières". Selon lui, "ce qui compte, c'est de s'approprier une liberté et d'en faire usage : je ris, donc j'existe".
      "Le féminisme a bon dos"

      "Le féminisme a bon dos", juge Riss. "Cette explication est inacceptable, car c'est toujours par ce procédé qu'on censure et qu'on interdit", poursuit-il. Dans "une France de corbeaux, de lâches et de délateurs, qui croient défendre le bien, mais ne défendent que leur servilité (...) on s'adresse aux citoyens comme s'ils étaient des gosses. On leur fait les gros yeux quand ils disent des gros mots", regrette-t-il.

      C'est la théorie de l'huile sur le feu. Et si vous riez à une blague, vous contribuez à aggraver l'injustice que l'humour a eu l'audace de mettre en scène.
      Riss

      Charlie Hebdo

       
       
    • il est bon de rappeler qu’en 2016, 126 femmes ont été tuées par leur « compagnon » ou leur ex et 34 hommes l’ont été par leur « compagne » - et d’insister sur le fait que si 126 femmes ont-été tuées, 44 des auteurs de crimes se sont aussitôt donné la mort – triste bilan de la face peu reluisante de la condition humaine

     

  • AMOURS


    Fragonard

    .
    Tripartite du rire - Recueil
    Il n’y a rien à craindre de la mort, la mort est-absence de sensation – ÉPICURE et LUCRÈCE morale : il n’y a point d’au-delà, ni Paradis ni Enfer, accordons donc toute notre attention aux vivants - CRAB

    .
    " Jouir sans se nuire ni nuire à autrui " - ÉPICURE - " Le plaisir est la racine de la morale " - LUCRÈCE
    Quand la recherche de l’éthique prime sur l’irrationnel - pour la société, c’est faire œuvre de civilisation
    Le grand siècle [ français ] n'est pas celui de Louis XIV, ni de Bossuet, mais celui de Ninon de Lenclos, de Jean-Philippe Rameau, de Molière et de Jean de La Fontaine - CRAB

    .

    Citation : Dès lors, l'esprit humain se délivre des contraintes théologiques et formelles pour s'intéresser à la nature, dans une nouvelle démarche de recherche des connaissances, caractéristique de l'esprit même des Lumières. - LAROUSSE
    Le siècle des " Lumières " n’est pas celui de Voltaire mais celui de Jean Meslier, d’Émilie du Châtelet ( ...traduit et commente Newton ), de d’Holbach, de Mozart et Da Ponte, de Francesca Bruni et de Casanova - CRAB

    .
    « le mariage est le tombeau de l'amour et de la fortune.» - Olympes de GOUGES - le mariage forcé et qui plus est ponctué d’un sordide examen gynécologique pour vérifier l’état de virginité des femmes, c’est la liberté violée - CRAB

    .
    « En amour, la propriété c’est le viol ». - Henriette DEVANCE - Aller voir ailleurs sans se mentir : L’infidélité est l’expression majeure de la force vitale, elle est naturelle, c’est la fidélité qui n’est pas naturelle
    Que peut-on dire de la monogamie, sinon qu’elle est réductrice puisqu'elle n'est rien de plus que la pire des idéologies inventées pour rendre tout-un chacun propriétaire exclusif du corps de l'autre - cause des pires et stupides drames dus à l’extrême jalousie, dont bien souvent, quand il y en-a, font les frais les enfants de divorcés ou de parents séparés mariés ou non-mariés - CRAB
    « Il faut beaucoup plus d'esprit pour faire l'amour que pour faire la guerre.» - « Plaignons les tourterelles qui ne baisent qu'au printemps. » - Ninon de LENCLOS - Cueillez dès-aujourd’hui les roses de la vie - RONSARD
    Il n’y aura jamais d’égalité femmes-hommes sans réaliser un féminisme libertin, et je ne vois pas ce qu'il y aurait de réducteur à être libertin libertaire puisque les amours des femmes et des hommes libertins libertaires sont non-contraints
    Il n’y a de vraiment scientifique que la notion d’attirance sexuelle : elle est hétérosexuelle, bisexuelle ou homosexuelle
    Sans se soucier du lendemain ne signifie pas pour-autant " point de lendemain du tout ", car rien n’est plus faux que de dire que les-amours libertins libertaires séparent le sexe ou le sexuel des sentiments*1 car ces femmes et ces hommes sont toujours sincères, elles ou ils changent de sincérité, voilà tout *1: « sauf peut-être dans un club d’échangistes, ce qui, sans façon, n’est-en rien répréhensible, n’en déplaise au « âmes sensibles » - CRAB

    .
    Vidéo : Point d’Amours sans la liberté
    http://blvids.free.fr/Mozart_et_da_Ponte.mp3

    .
    " Les religions n'ont pas le monopole de la spiritualité - la spiritualité c'est la vie de la conscience " - Henri Peña-Ruiz
    Il est bienvenu, de temps-à autres, de rappeler que les religions n’ont pas le monopole de la spiritualité - pour l’athée libertaire la spiritualité c’est la vie de la conscience, la recherche de l’éthique fait sens et prime sur le langage pétrifié des religions
    Plus de soixante pour cent des français-es sont sans religion ce que semble oublier la majeure partie de la classe politique
    La France n'est pas le pays du déiste Voltaire qui estimait que l’athéisme était bon pour l’aristocratie mais pas pour le peuple, mais est bien ce beau pays de Jean Meslier, de Jean de La Fontaine, d'Olympe de Gouges et d'Élisabeth Badinter ;
    il est urgent pour en finir avec le dieu impuissant, mais raciste, infantile, égoïste, sexiste et homophobe des monothéismes d’enseigner le fait athée à l’École
    Question à Le Pen et à Macron : Pour compenser la fable du fils de dieu qui marche sur les eaux, ressuscite le 3e jour après crucifixion et Mahomet qui contraint une fillette de six-ans à l’épouser pour quelle devienne sa mémoire tout-en expliquant à qui veut bien l’entendre comment battre graduellement sa femme, proposerez-vous à l’école l’enseignement du fait athée, en contrepartie de l’enseignement des écritures, sournoisement appelées « fait religieux » ? - CRAB

    I
    Suite : Culture
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/04/culture.html

    I
    Suite 2 : " Le triomphe de l’individualisme est-un vrai bonheur " - CRAB
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/04/le-triomphe-de-lindividualisme.html

  • Le triomphe de l’individualisme

     athéisme, Barbra_Streisand, culture, démocrite, féminisme, Laïcité, religions

    " Une image, c'est mille mots " - Proverbe Français
    .

    Quand naissent les étoiles triomphe la beauté d’un amour de soi-même positif et sain, c’est-aussi un plaidoyer contre les dogmes et les préjugés, - *1
    C’est notre culture, c’est notre humanité, dans nos société ni le judéo-christianisme ni l’islamisme ne pourra résister ni à l’évolution ni à l’émancipation des femmes - y viendront tôt ou tard celles encore sous-servitudes ou encore et encore captives, comme une fin en soi, de l’idée psycho-rigide de la famille nucléaire associée, ( certes de moins-en moins ), à la contre nature fidélité conjugale - les sans froque ou les défroqué-e-s ont su, en tout temps, abolir les rôles sexuels traditionnels générés par les mortifères religions monothéistes à seule fin de permettre à l’homme d’être de droit divin le chef de la femme ;
    faire ce pas qui fait la différence, change la société, installe progressivement l’égalité femmes-hommes - va, en référence à plus proche de nous, de Francesca Bruni et Casanova en passant par la subversive modernité de Barbra Streisand ;
    insoumis-es à la règle du jeu formatée par les idéaux de moyenâgeux patriarcats sacralisés par la religion, ils sont là puissant-e-s, à chaque époque présent-e-s pour donner le là ;
    urbi et orbi ( sans-attendre pâques ni de finir sous les pâquerettes ), ils montrent ou rappellent, au quotidien, que les femmes et les-hommes de talent sont fidèles à eux-mêmes qu’ils ou elles sont toujours sincères, ils ou elles changent de sincérité, voilà tout
    *1 - Vidéo 1, affranchie de la tutelle masculine, triomphante, sans jamais nuire à ses performances d’artiste, un modèle d’individualisme qui ne modifie rien à son identité pour plaire :
    http://blvids.free.fr/Barbra_Streisand.mp4

    I
    Vidéo 2, se dire féministe me paraît très réducteur, excepté dans-un « cas de figure » précis, qui chères lectrices sensibles et averties, je n’en doute pas-un-instant, ne saurait vous décevoir :
    I
    Une vie sans plaisir, c’est-un long voyage sans-auberge. Démocrite
    I

    Casanova
    Les hommes à l’image de Casanova sont toujours sincères, ils changent de sincérité, voilà tout – et puis mesdames, bien-entre nous, les baisers n’ont-ils pas-été inventés par les amants pour ne pas dire de sottises ?

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/10/casanova.html