Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Inquisition - terrorisme musulman

  • Procès d’Abdelkader Merah – suite

    « Les convictions sont des ennemies de la vérité plus dangereuses que les mensonges » Friedrich Nietzsche - [ Humain, trop humain ]

    Ce sont les idées qui arment le bras - même sa mère d’Abdelkader Merah devrait être dans le box des accusés

    Ce n’est pas la pauvreté ni les « discriminations » qui font le violeur ou le terroriste, mais l’inculture – CRAB

    procès d'Abdelkader Merah et Fettah Malki.jpg

    Dans ses attendus ou motivations la Cour de Justice n’a pas retenu la notion de complicité d’assassinat qui aurait permis la réclusion à perpétuité d’Abdelkader Merah – c’est un non sens - le Parquet à raison de faire Appel - de même que l’on peut vivement regretter que la mère de cet individu malfaisant ne figure pas dans box des accusés

    Un oubli toxique
    Lors des cinq semaines de ce procès, ce qui est regrettable, c’est que ni le Parquet ni les avocats " de la défense des indéfendables " n’aient attiré l’attention sur un point idéologique ou théocratique majeur : La croyance dans la vie éternelle après la mort qui, en éliminant la crainte de se faire tuer, détermine le passage à l’acte d’un fanatique et génère ce type de terrorisme sous influence religieuse
    Hors, il en sera toujours ainsi du fanatisme ou du terrorisme religieux aussi longtemps que la société ne prendra pas la décision courageuse d’apprendre à l’école aux enfants que la mort est absence de sensation, donc qu’il n’y a rien à espérer ni de bon ni de moins bon après la mort – 03 Novembre 2017 – CRAB

    Notes :
    « Les convictions sont des ennemies de la vérité plus dangereuses que les mensonges » Friedrich Nietzsche - [ Humain, trop humain ]


    Commentaires
    Le voile n’est pas un signe ostensible religieux, mais le pire des signes d’infériorisation des femmes - CRAB
    Quelques lecteurs se sont empressés de me faire observer que " la femme voilée sur la photo est la mère d’une des victimes " - Fin de citation

    Oui, et alors, il n’empêche que le port volontaire du voile revient à poignarder les autres femmes dans le dos, sinon c’est faire preuve d’une inconscience qui fait les jours heureux des fanatiques - CRAB


    Suite : Procès d’Abdelkader Merah
    https://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/10/proces-dabdelkader-merah.html?showComment=1509737764093#c3174334630745297196

  • La voix de la raison

    Place Aux Femmes
    Inspiré par le refus de la maladie d’illusions s’élève la voix de la raison et du courage contre la force de nuisance de l’islamosphère
    Par Soad Baba Aïssa, un pertinent discours anti Edwy Plenel, anti Tarik Ramadan, anti Emmanuel Todd, anti Pascal Bonniface, anti Caroline De Haas, anti Edgar Morin, anti Rokhaya Diallo, anti Jean-Louis Bianco, anti Danièle Obono, anti Laurent Joffrin et j'en passe...
    .
    Vidéo : Soad Baba Aïssa

    Suites : L’islamosphère
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/10/lislamosphere.html
     
  • Procès d’Abdelkader Merah

    Procès de l’inquisition et du terrorisme musulman ?
    Zoulikha Aziri, la mère du terroriste musulman M.Merah avait dit beaucoup de choses, tout de suite après les attentats commis par son fils
    Elle aurait été « fière » de lui. Aurait enseigné à ses fils que « les Arabes sont nés pour haïr les Juifs ». Que « le prophète permet de tuer des enfants juifs »
    Le grand-père d’Arieh et Gabriel, exécutés par Mohamed Merah devant l’école Ozar Atorah, voyant passer près de lui, affublée du mortifère voile islamique, la mère de l’assassin de ses enfants, il l’avait traitée de « merde » - [ pour moi le mot est faible ]

    Le rôle d’un avocat est de participer à éclairer la justice et non à l’instar de Dupont-Moretti, plus particulièrement ici devant ce Tribunal, de faire des effets de manches
    Ce double crétin ne trouve rien de mieux que de faire un parallèle avec la guerre d’Algérie, et ainsi de livrer au Tribunal une observation du « meilleur cru » singulièrement déplacée – le marqueur d’un mépris absolu de la douleur des victimes : « Entre la justice et son fils, elle a choisi son fils », a dit Éric Dupond-Moretti, l’avocat d’Abdelkader, [ fin connaisseur d’Albert Camus selon un journaliste ]

    Ce n'est pas le doute, c'est la certitude qui rend fou. Friedrich Nietzsche
    Fin connaisseur non, il ne paraphrase pas Camus car pour Camus la fin ne justifiait pas les moyens, il condamnait sans appel le terrorisme organisé par le FLN et la torture pratiquée par une partie de l’armée française et ne manquait pas de dénoncer le fanatisme des deux cotés de la méditerranée responsable de ce chaos : la guerre d’Algérie
    Camus, s’il avait eu un fils n’aurait pas eu à choisir : son fils ne serait pas devenu terroriste car lui Camus n’était pas une « merde » - CRAB

    Suites : Les indéfendables
    https://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/10/les-indefendables.html

    Dans ses attendus ou motivations la Cour de Justice n’a pas retenu la notion de complicité d’assassinat qui aurait permis la réclusion à perpétuité d’Abdelkader Merah – c’est un non sens - le Parquet à raison de faire Appel

    Lors des cinq semaines de ce procès, ce qui est regrettable, c’est que ni le Parquet ni les avocats " de la défense des indéfendables " n’aient attiré l’attention sur un point idéologique ou théocratique majeur : La croyance dans la vie éternelle après la mort, en éliminant la crainte de se faire tuer, détermine le passage à l’acte d’un fanatique et génère ce type de terrorisme sous influence religieuse

    Hors, il en sera toujours ainsi du fanatisme ou du terrorisme religieux aussi longtemps que la société ne prendra la décision courageuse d’apprendre à l’école aux enfants que la mort est absence de sensation, donc qu’il n’y a rien à espérer de bon ou de moins bon après la mort – 03 Novembre 2017 – CRAB

     

    Notes : Le voile n’est pas un signe ostensible religieux, mais le pire des signes d’infériorisation des femmes