Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

athéisme

  • La parole des muses

     Aristophane, athéisme, Barbara_Cassin, Hésiode, monothéismes, Nietzsche, polythéisme, religions, théogonie_d’ Hésiode

    Les Neufs Muses " …, qui n'ont en leur poitrine souci
    que de chant et gardent leur âme libre de chagrin,"...
    .

    Naissance des dieux ou principe d’incertitude ordonné
    Ainsi que Nietzsche l’observait, avant lui, sans s’interdire parfois de dire des vérités, les muses savaient que les mensonges sont-infiniment moins dangereux que les « vérités »


    Citation : « Commençons, pour chanter, par les Muses Héliconiennes,
    qui habitent la grande et divine montagne de l’Hélicon,
    Et qui autour de la source à l’aspect de violette, de leurs pieds délicats,
    dansent, ainsi qu’autour de l’autel du très puissant fils de Cronos.
    » ( V.1 ) Théogonie d’Hésiode - VIIIe siècle avant notre ère -

    .

    Extrait vidéo : le " mauvais ventre " par Barbara Cassin
    http://blvids.free.fr/Barbara_Cassin.mp4

    .

    Notes :
    Clio : la muse de l'histoire
    Euterpe : la muse de la musique, joueuse de flûte
    Thalia : la comédie
    Melpomène : la tragédie
    Terpsichore : la poésie lyrique et la danse
    Erato : le chant nuptial
    Polymnie : la pantomime et la rhétorique

    Uranie : l'astronomie et l'astrologie Calliope : la poésie épique
    I

    Suites :
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/04/orphee.html

    .

    Suite 2 :
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/04/culture.html

  • Féministes ?

     
    Toujours se défier des « féministes » qui vise à essentialiser*0 les hommes - parfois même par le biais de la loi, ce qui revient à rendre les hommes coupables par « nature » de toutes les dérives ou agressions sexuelles
    * 0 : Intimus
    http://blvids.free.fr/0_Intimus.mp4

    .
    Il n’y a rien d’inné ni de génétique dans ces sordides-affaires, l’homme ne naît pas ni violeur ni prédisposé à agresser les femmes qu’il rencontre, pas plus que les femmes qui, ainsi que des hommes, parfois se rendent coupables du crime d’inceste sur de jeunes garçons n’y sont naturellement préposée
    Ce qui n’est jamais vraiment mis-en cause sur le fond par les pouvoirs publics ou les-institutions, ce sont les idéaux misogynes du patriarcat à travers la sacralisation de la phallocratie par la religion qui pourtant par leur impact sur la jeunesse sont la cause majeure des désordres anti-sexuels dont le plus souvent sont victimes des femmes et des fillettes*1 ou des adolescentes*2 ( *1 - *2 : excision, viols et mariage forcé ) car ces-idéaux malsains ont pour vocation d’interdire le sexuel dans la société ;
    la transmission de ces « valeurs » de la peur du corps se fait essentiellement par les femmes, et dans la plus part des cas ce sont des femmes dites à la maison qui s’en chargent - plus nombreuses qu’ailleurs au sein des milieux très croyants

    .
    Si la nature était bonne, nul besoin de médecine, si les religions étaient bonnes nul besoin de la critique athée, antiraciste et féministe des religions
    Contre les idéaux chrétiens ou musulmans où dans notre pays plus de soixante pour cent des français-es sont sans religion, il s’avère que presque presque une femme sur deux, à présent, est infidèle et, bon-an mal an, elles sont toujours, et c’est-un vrai bonheur, de plus-en plus nombreuses

    .
    Dans notre société, la haine du sexuel émane pour l’essentiel de populations non préparées pour la paix - ces femmes-infidèles sont les seules à pacifier, à construire réellement la paix sociale car elles perpétuent ou renouent pour le bien de tous et de toutes avec le principe du désir et du plaisir originel quand, dans la nuit des temps au cours de " l’Évolution ", conscientes de leurs corps les femmes, au regard de cette éventualité parmi les plus-opportunes, dans leur volonté affirmée d’être doué de raison, il leur apparût nettement afin de ressembler à leurs fesses qu’elles devaient faire pousser leurs seins pour enfin être prises par devant ;
    ce coup de maîtresse leur valut d’imaginer le " Droit ";
    sans cette mutation sexuelle voulue par les femmes, à notre époque dans les pays civilisés, il n’y aurait point d’État de Droit ni " Les Droits de la Femme et de la Citoyenne " dont " Les droits des femmes "

    .
    Vidéo : Mâle ou mal dominant ?
    http://blvids.free.fr/Mal_dominant.mp4

    I
    Suites : Mini-jupe
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/03/mini-jupe.html

  • Présidentielles 2017 - Laité suites

    Charlie hebdo.png


    Loi de 1905
    Fondatrice de notre culture, elle est l’expression humaniste de la citoyenneté : le droit de ne pas croire ou de croire
    Liberté d’expression
    Depuis Hara-Kiri ( 1960 ), je suis Charlie - La liberté d’expression ne s’arrête pas là où commence la religion

    Raison

    On ne peut rien comprendre à la loi de 1905 si l’on ne sait pas que l’invention du monothéisme est la racine du pire des sectarismes

    Tartufferie d’un « journaliste »

    Sur BFMTV ce matin, j’observe, une fois de plus, que le détournement de l’argent public pour subventionner les écoles confessionnelles ne choque pas jean-Jacques Bourdin
    Bien-au contraire l’anti-laïque Bourdin s’est déclaré totalement favorable au financement public de toutes les écoles religieuses
    Par ailleurs, peu épris de justice, en bon prosélyte ce grand « journaliste » ne s’est pas risqué à poser à son-interlocuteur la question que toute personne laïque éprise d’équité pose sur l’enseignement à l’école du fait religieux sans en contrepartie l’enseignement du fait athée, ce qui est d’une injustice d’autant plus grave et insupportable que plus de 60 % des français-es sont sans religion

    Bon sens

    Si la nature était bonne, nul besoin de médecine, si les religions étaient bonnes nul besoin de la critique athée, anti-raciste et féministe des religions

    I

    Suite :
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/03/laicite-et-campagne-presidentielle.html

    I

    Suite 2
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/02/laicite-2017.html

    I

    Suite 3
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/04/election-presidentielle-2017-alerte.html

  • Le triomphe de l’individualisme

     athéisme, Barbra_Streisand, culture, démocrite, féminisme, Laïcité, religions

    " Une image, c'est mille mots " - Proverbe Français
    .

    Quand naissent les étoiles triomphe la beauté d’un amour de soi-même positif et sain, c’est-aussi un plaidoyer contre les dogmes et les préjugés, - *1
    C’est notre culture, c’est notre humanité, dans nos société ni le judéo-christianisme ni l’islamisme ne pourra résister ni à l’évolution ni à l’émancipation des femmes - y viendront tôt ou tard celles encore sous-servitudes ou encore et encore captives, comme une fin en soi, de l’idée psycho-rigide de la famille nucléaire associée, ( certes de moins-en moins ), à la contre nature fidélité conjugale - les sans froque ou les défroqué-e-s ont su, en tout temps, abolir les rôles sexuels traditionnels générés par les mortifères religions monothéistes à seule fin de permettre à l’homme d’être de droit divin le chef de la femme ;
    faire ce pas qui fait la différence, change la société, installe progressivement l’égalité femmes-hommes - va, en référence à plus proche de nous, de Francesca Bruni et Casanova en passant par la subversive modernité de Barbra Streisand ;
    insoumis-es à la règle du jeu formatée par les idéaux de moyenâgeux patriarcats sacralisés par la religion, ils sont là puissant-e-s, à chaque époque présent-e-s pour donner le là ;
    urbi et orbi ( sans-attendre pâques ni de finir sous les pâquerettes ), ils montrent ou rappellent, au quotidien, que les femmes et les-hommes de talent sont fidèles à eux-mêmes qu’ils ou elles sont toujours sincères, ils ou elles changent de sincérité, voilà tout
    *1 - Vidéo 1, affranchie de la tutelle masculine, triomphante, sans jamais nuire à ses performances d’artiste, un modèle d’individualisme qui ne modifie rien à son identité pour plaire :
    http://blvids.free.fr/Barbra_Streisand.mp4

    I
    Vidéo 2, se dire féministe me paraît très réducteur, excepté dans-un « cas de figure » précis, qui chères lectrices sensibles et averties, je n’en doute pas-un-instant, ne saurait vous décevoir :
    I
    Une vie sans plaisir, c’est-un long voyage sans-auberge. Démocrite
    I

    Casanova
    Les hommes à l’image de Casanova sont toujours sincères, ils changent de sincérité, voilà tout – et puis mesdames, bien-entre nous, les baisers n’ont-ils pas-été inventés par les amants pour ne pas dire de sottises ?

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/10/casanova.html

     
  • Antisémitisme et laïcité

    L'essayiste d'extrême droite Alain Soral a été condamné, mardi 14 mars, à trois mois de prison ferme pour contestation de crime contre l'humanité et injure raciale, pour avoir publié sur son site internet un dessin*1 jugé négationniste - *1: couverture, coté droit
    En avril 2016, après les attentats de Bruxelles, le site Égalité et Réconciliation avait publié un dessin représentant une une titrée " Chutzpah Hebdo " ( allusion à Charlie Hebdo ), avec le visage de Charlie Chaplin devant l'étoile de David et, dans une bulle, " Shoah où t'es ? "
    I
    Lu dans la presse, un article signé par Francesca de Villasmundo
    [ …/... ]
    Le tribunal correctionnel de Paris a condamné, le 14 mars dernier, le polémiste français à trois mois de prison ferme pour contestation de crime contre l’humanité et injure raciale
    [ …/... ]
    « Cette condamnation marque une nouvelle étape dans la détermination de la justice et des associations à empêcher cet idéologue de la haine de propager l’antisémitisme et le négationnisme sur internet et les réseaux sociaux »,
    s’est réjoui dans un communiqué Sacha Ghozlan, président de l’UEJF ( Union des étudiants juifs de France ) qui s’était portée partie civile.
    Pour Alain Soral cette peine de prison est une première. Il va semble-t-il faire appel.
    Sans portée de jugement sur cette décision du Tribunal de Paris, on peut toutefois noté qu’il est loisible en France de nier l’existence de Dieu, de caricaturer les symboles catholiques de façon parfois outrancière et pornographique, de produire des spectacles blasphématoires sans que cela n’émeuve les juges ni entraîne une quelconque sanction… De même de vrais criminels, violeurs, pédophiles circulent en toute impunité, faute de condamnation sévère et de places en prison.
    On vit vraiment une époque…renversante ! - Fin de citation
    I
    Shoah et religions ?
    S’il ne s’agissait que d’une simple bouffée de délire, il est des instituts pour soigner les patientes atteintes de la même maladie d’illusions que Francesca de Villasmundo - hors ici, c’est bien plus grave que ça, car, d’une année à l’autre, répététivement il est des individus, des associations et mouvements d’opinions pour tenter de faire passer un FAIT historique* la Shoah pour une croyance, et aucun-e citoyen-ne ne peut se permettre de laisser passer un tel déni de l’histoire sans réagir ( * : 6 millions de juifs sacrifiés, au nom de l’idéologie nazie )
    I
    Francesca de Villasmundo n’échappe pas à la règle car il s’agit pour-elle de faire passer la Shoah pour une croyance, c’est la spécificité de tous les falsificateurs de l’histoire tentés de faire accroire cette idée qu’empêcher la critique de la Shoah est-une injustice dans la mesure ou la société autorise la critique athée, libertaire et féministe des religions
    Hors, les religions sont des croyances fondées sur des textes parfaitement critiquables au même titre que n’importe qu’elles autres idéologies, la Shoah n’est pas-une croyance de même qu’en science l’Évolution n’est pas une croyance ni une théorie, mais-un FAIT
    En résumé Francesca de Villasmundo se livre à une tentative délibérée et courante de faire passer la Shoah pour une croyance comme une autre pour in fine faire d’une pierre trois coups :
    1. éliminer, dans l’espace public et plus particulièrement du paysage culturel et médiatique, la présence juive dans notre pays
    2. Plus subrepticement obtenir l’interdiction de nier une existence divine jamais démontrée par les tenants de religions inventées par des hommes de pouvoirs pour dominer au mieux leur clan
    3. L’objectif final : obtenir l’interdiction de la pensée athée, libertaire et féministe, abroger la loi sur la laïcité et rétablir « l’école de dieu » sur l’ensemble de nos territoires en s’inspirant entre-autres contraintes du Concordat religieux ( donc anti loi de 1905 ) Meurthe-Mosellan - CRAB
    I
    Suites : on-est parfaitement réveillé
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/02/on-est-parfaitement-reveille.html

  • Présidentielles 2017 - suite

    IRE.png


    IRE
    Benoît Hamon, Vincent Peillon Peillon, Jean-Luc Mélenchon ne sont ni des gauches ni des centres ni des droites - il sont ce qu’il y a de pire, des communautaristes, prêts-à tout par électoralisme pour empêcher toute critique des idéaux racistes, athéophobes, sexistes, homophobes et xénophobes du pire des monothéismes, c’est-à dire l’islam dont l’objectif des islamistes se révèle à travers le port du voile le pire signe d’infériorisation de la femme pour installer concrètement dans notre pays l’abaissement du statut des femmes, obtenir la séparation dans l’espace public des femmes et des hommes afin de reproduire le même type de société d’oppression des femmes et des laïcs observée dans les pays dominés par les musulmans

    .

    Il se gardera bien de démanteler le communautarisme, mais avec Emmanuel Macron les contraires s’attirent, n’en doutez point il fera mieux, messie nouveau, et c’est sans précédant ni à gauche - ni au centre - ni à droite, à lui seul, sans manquer de sel, tout puissant son règne enfin arrivé il parviendra là ou Moïse avait-échoué, il réussira le mariage parfait de l’alliance et du veau d’or [ y compris avec la vache folle ]

    .

    François Fillon, à l’image de ses adversaires ne rétablira pas la laïcité ( loi de 1905 ) sur l’ensemble des territoires de la république car notre homme de foi ultra_catholique partage avec les-islamistes [ ne pas faire de confusion : arabes et noirs ne sont pas tous ni croyants ni musulmans ] - partage disais-je un point commun avec les-islamistes c’est de se faire le porte parole de leurs dieux connus pour leur détestation de la démocratie, et de la laïcité

    .

    Avec Marine le Pen notre pays retrouvera sa virginité, la grande chirurgienne opérera post-mortem Jeanne d’Arc afin de refaire en totalité son hymen dont l’avait sournoisement privé les anglais, ainsi fait de rétablir son identité ;
    sans-ambages nous pouvons compter sur sa haute destinée, ainsi que les-autres candidats à la présidence de la république elle ne réclamera pas l’enseignement du fait athée en l’école en contrepartie du fait religieux ni ne proposera un jour férié pour l’athéisme

    I

    Piqûre de rappel :
    Il est naturel qu’une femme insoumise, libre et autonome ne respecte pas les règles puisque pour la plupart il s’agit de règles religieuses inventées par des hommes de peu d’esprit contre les droits de la femme et de la citoyenne

    .

    Hommes de si peu d’esprit qu’ils n’ont-eu de cesse depuis l’invention du monothéisme de situer la spiritualité très-en dessous le niveau de la ceinture des femmes

    .

    N’étant pas pro-européen, exigeant une autre définition politique de l’Europe, néanmoins j’apprécie Erasmus dont je soutiens activement le développement, et notamment élargi en direction des collaborateurs des entreprises – néanmoins j’approuve sans réserve que la Cour Européene des Droits de l’Homme est-enfin pris la décision d’autoriser les entreprises à bannir dans leur règlements internes les signes ostensibles religieux dont le port du voile islamique car cela induit deux-effets : le premier est de préserver la dignité et l’identité sexuelle des femmes qui se battent pour ne par porter le pire des signes d’infériorisation des femmes - [ aussi ] d’autre part indirectement, nul ne se verra plus imposer du dieu ou d’un dieu quand il se rend à son travail* ( * : afin de réagir au prosélytisme de quelques-uns des employé-e-s, un de mes-amis avait placé un écriteau sur son son bureau : je suis-athée et je suis Charlie )

    .

    La ressemblance de genre ne vient ni de Mars ni de Vénus car l’éducation et l’environnement culturel priment sur les hormones
    Naturellement né athée, avec cette chance unique de n’avoir subi aucun endoctrinement dans la religion - ayant grandi dans-un milieu où le questionnement était ou est-encore la règle, décomplexé, j’ai pu et peux toujours et toujours me revendiquer athée et profondément démocrate ou plus que jamais vrai républicain

    .

    Athée, libertin libertaire, féministe, amoureux des arts, fou du chant lyrique, de la philosophie, de la littérature, de la poésie, farouche démocrate, vrai républicain* [ * : girondin ], donc non jacobin je conteste et désavoue la république jacobine qui nous-est-imposée - girondin j’estime que le seul moyen pour parvenir à construire une république fédérale*1 c’est prioritairement de faire le choix de l’abstention à chaque élection

    I

    *1 : République fédérale : 13 régions = treize Parlements – les élus de chaque Parlement mandatent par vote leurs représentants pour constituer un congrès chargé, à son tour, d’élire d’une part les membres du gouvernement et d’autre part de débattre et voter les lois nationales – à leur tour les membres du gouvernements élisent un Président et un vice Président – le Président est le chef du gouvernement CRAB -

    I

    Suites : Présidentielles 2017 - Justice divine ou État de droit ?
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/03/presidentielles-2017-justice-divine-ou.html

    I

    Suite 2 : La République est la racine du mal
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/la-republique-est-la-racine-du-mal.html

  • Spiritualité

    athéisme, catholicisme, chrétienté, Élisabeth_Badinter, Henri Pena-Ruiz, Laïcité, religions, sexisme

    Vie intérieure
    « On ne comprend absolument rien à la civilisation moderne si l'on n'admet pas d'abord qu'elle est une conspiration universelle contre toute vie intérieure. » Georges Bernanos - La France contre les robots -

    .

    Cette phrase de Bernanos, est souvent citée ( hors de son contexte ) par le chœur des pleurnicheurs et pleurnicheuses qui estiment que l’Occident a décidé de prendre ses distances par rapport à la foi chrétienne sous l'influence des philosophes des Lumières et des courants politiques qui en sont issus
    Aujourd'hui, l'Occident vit comme si Dieu n'existait pas, disent-ils, ce qui n’est vrai qu’en Europe, mais ne l’est pas, à mon grand regret, dans quelques pays ainsi que l’Irlande, la Grèce ou la Pologne

    .

    L'orientation athée d'une vie est presque toujours une option de la volonté *1. L'homme ne veut plus réfléchir à son rapport à Dieu, car il entend devenir Dieu lui-même, disent nos « bons-apôtres » - extraordinaire, n’est-ce pas ?

    .

    Non, pas vraiment, cette définition de l’athéisme est de l’ordre de la diffamation ou fait d’une pensée puérile, souvent le reflet de la plus vile propagande chrétienne, plus particulièrement en usage dans le monde catholique

    .
    Évoquer l’athée pour aussitôt dans la phrase suivante se rabatte sur l’Homme - " bizarroïde " [ ? ]
    .

    Parler de l’homme et de son rapport à dieu n’est pas sans rappeler que l’idole des catholiques a inventé le pécher pour tous et prétendait sans craindre le ridicule de racheter à elle seule l’humanité – mais bon, passons, car il est-essentiel de rappeler à ces hordes chrétiennes fanatisées que l’athée ne peut en aucun cas se prendre pour dieu ou un dieu puisque les philosophies de l’athéisme ne matérialisent pas la volonté de domination que proposent les philosophes de pouvoir tels Platon ou Aristote si chers aux chrétiens ;
    n’en déplaise sans référence à je ne sais quels et imaginaires arrière-mondes, l’athée se réfère exclusivement à la société dans laquelle il vit, il est libertaire, spirituellement impliqué dans la recherche de l’éthique, animé d’une [ *1 volonté farouche ] de défendre la démocratie, la ressemblance de genre des femmes et des-hommes que dénature le déni de la démocratie par le biais de la parité imposée par une loi anti-citoyen-ne et l’abaissement du statut des femmes par la religion, et le droit de vivre, penser et rire - autant de valeurs à caractère universel dérangeantes que tentent de faire oublier ou de dénaturer les représentants des hiérarchies monothéistes qui aiment le péché pour tous mais pas le mariage pour tous, qui peuvent compter sur le déni de démocratie, et c’est-un fait d’autant plus grave, émanant de mouvements soit disant antiracistes quand-il s’agit de l’islam ou encore, cerise sur le Gâteau de la misogynie ordinaire, par le détournement des luttes antisexistes par certaines associations qui n’ont du féminisme que l’enseigne - CRAB

    I

    Ne pas confondre Spiritualité avec Religion, ni religiosité, la véritable spiritualité est l'attention de l'Esprit portée dans le vécu de l' Ici et Maintenant

    .

    Notes : « La spiritualité, c’est la vie de l’esprit, la vie de la conscience humaine qui s’affranchit de l’immédiat. .../..

    .

    La religion est une forme de spiritualité, mais il y en a d’autres.

    .

    Un artiste qui crée des œuvres qui dépassent les limites du vécu immédiat, de l’utilité immédiate, fait œuvre spirituelle.

    .

    Un savant qui élucide les lois du réel ou un philosophe qui réfléchit sur les principes de la lucidité et de la sagesse font aussi œuvre spirituelle ».

    Henri Pena-Ruiz
    I

    Suites : Lectures comparées
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/lectures-comparees_10.html

    I

    Suites 2 : La catharsis
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/la-catharsis.html

    I

    Suites 3 : Dieu est anti-laïque
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/02/dieu-est-anti-laique.html

  • Laïcité 2017

    Charlie Hebdo.png

    Ne laissons pas la Le Pen, seule sur le terrain de la laïcité

    Dans l’Orient simpliste, Michelle Obama, en 2015, Angela Merkel, en 2010, Madeleine Albright en 1999, toutes ces femmes ont refusé de porter le voile

    Citation :
    La candidate du Front National pour l'élection présidentielle, Marine Le Pen, a annulé une rencontre aujourd'hui avec le Grand Mufti du Liban après avoir refusé de porter le voile en sa présence.

    Dans un communiqué, le service de presse du Grand Mufti a déclaré que l'équipe de Marine Le Pen avait été informée bien avant de la nécessité de porter le voile. - Source le Figaro
    I
    C’est-un fait, je ne voterai pas Le Pen pour autant ( ni pour les-autres ), cependant, il serait bienvenu d’exiger de toutes les politiciennes qu’elles-en fasse de même, notamment quand-elles se rendent en Iran pour représenter leur pays


    I

    Citation : Laïcité: l'appel de Charlie Hebdo aux candidats à la présidentielle
    Riss, directeur de Charlie Hebdo, a expliqué mardi sur BFMTV pourquoi son journal interpelle dans un texte à paraître ce mercredi les politiques engagés dans la course à l'Élysée.
    " Charlie Hebdo " demande des engagements aux candidats à la présidentielle sur la laïcité. Riss, directeur de Charlie Hebdo, a défendu le contenu d'un texte à paraître ce mercredi dans les colonnes de l'hebdomadaire satirique. Cette implication dans la campagne est inédite dans l'histoire du journal.

    Le titre de presse appelle les candidats à " s'engager clairement " sur trois points : " ne pas modifier, de quelque manière que ce soit, la loi du 9 décembre 1905 sur la laïcité ", " ne jamais introduire dans la législation, sous quelque forme que ce soit, des aménagements particuliers à l'égard d'une communauté religieuse ", " ne jamais introduire, de quelque manière que ce soit, un délit de blasphème dans la législation ".

    "Est-ce qu'on parle bien de la même laïcité?"
    Riss précise avant toute chose que l'implication de son journal dans la campagne " est limitée sur un thème qui nous est cher, celui de la laïcité ". Selon lui, cette thématique est évoquée dans les débats " parfois avec beaucoup de légèreté ". " On aimerait que les choses soient plus claires de la part des candidats ", souligne-t-il. - Source BFMTV

    I
    Lire Charlie hebdo - aucun voile ne vous brouillera l’esprit ni ne couvrira votre tête - CRAB
  • Abstention - pourquoi ?

    Les-Amants-  RENÉ MAGRITTE.jpg

    Élections
    Depuis plusieurs décennies je pratique l’abstention, car je considère qu’une république jacobine n’est pas une république démocratique au sens ou l’entendait la vraie républicaine Olympe de Gouges, c’est-à dire : une république fédérale* ( * Girondine )
    [ Olympe de Gouges, anti-esclavagistes, contre la peine de mort, féministe et auteure " Des droits de la Femme et de la Citoyenne " fut guillotinée sous Robespierre * ( * le grand-ami de Mélenchon ) et sa clique composée de contre-révolutionnaires de la même espèce que Fouquier-Tinville ]
    Sur la laïcité ( sans-adjectifs ), par le biais du refus du différentialisme, du multiculturalisme ou du communautarisme facteurs de division des populations de notre pays, indissociable de la recherche de l’égalité entre femmes et de l’égalité entre femmes et hommes, je m’inscris dans la démarche d’Élisabeth Badinter vraie républicaine et vraie féministe qu’éclaire son refus, tout-en respectant les principes de la démocratie, de la discrimination de genre sans pour autant craindre de s’opposer publiquement à la victimisation des femmes à l’encontre des pratiques peu scrupuleuses émanant de bon nombre de mouvements ou associations autoproclamées féministes dont le sectarisme étalé jusqu’à l’hystérie traduit le manque de perception ou la volonté réelle de s’attaquer au problème de la condition des femmes sur le fond
    Le respect de la loi de 1905, n’est ni le cas, loin s’en faut, ni des droites, ni des centres, encore moins des gauches qui, plus particulièrement, détournent les notions d’antiracisme pour lâchement depuis Mitterrand et Jospin, d’une décennie à l’autre, se corrompent dans-un électoralisme de bas-étage sans jamais manquer aucune des occasions de trahir la laïcité

    I

    La République
    Ni de 5e, ni de 6e, ni de retour à la 4e république, imaginons : plus de Sénat ni de Parlement ni de Conseil constitutionnel* ( *: d’autant que ce C.I est à géométrie variable dès qu’il s’agit de donner un avis, notamment sur la laïcité )

    Opter pour la suppression des départements au profit de communautés urbaines
    Remplacer l’ensemble des grandes institutions par un gouvernement fédéral gouverné par un Président et un Vice Président devant composer avec un congrès composé de représentants de nos 13 régions, chacune des régions dotée d’un Parlement
    Le rôle de l’État n’est-il pas de collecter les impôts pour couvrir ses missions régaliennes dont le financement responsable : de la Justice* ( * : indépendante du pouvoir politique ), de l’enseignement, de la Santé publique, des pompiers, de la gendarmerie, de l’armée et de la police - avec la charge renforcée de veiller à l’application des lois ( entre-autres de veiller scrupuleusement au respect de l’égalité femmes-hommes, de la liberté d’expression... ), mais-aussi de contrôler tout ce qui relève des réglementations sanitaires protectrices des citoyen-e-s et des animaux de consommations* et de l’environnement (* : notamment en interdisant efficacement, les mariages forcés, l’excision ou encore de mettre un terme au cruel abattage rituel et à la tauromachie pratiquée avec blessures et mise à mort de l’animal ) [ ? ]

    I

    L’école et la Laïcité
    Aucun-enfant ne devrait accéder au collège sans qu’il ne soit vérifié par les enseignants qu’il comprend bien ce qu’il lit, qu’il est capable d’un écrit de qualité et suffisamment avancé dans sa compréhension des mathématiques La volonté des politicien-ne-s de faire respecter la laïcité par le biais des programmes scolaires doit se traduire, en appui des cours d’histoire et des cours d’histoire de l’art, par l’obligation faite à l’Éducation nationale de prévoir l’enseignement du Fait athée en contrepartie de l’enseignement du Fait religieux - ce ne sera que justice, dans ce pays où en-outre les athées et les sans-religion sont majoritaires et pourtant victimes de discriminations à cause des omissions* de l’institution ( * : " Les Lumières " ne suffisent pas, à elles seules, à rendre compte de l’athéisme depuis l’antiquité à nos jours )

    .

    La laïcité n’est pas la religion ni l’athéisme, la laïcité : c’est le droit de ne pas croire ou de croire *1
    Dans notre pays, il est urgent de ne pas laisser s’installer un communautarisme diviseur importé par des populations issues de l’immigration car les conséquence de la division, c’est à terme la guerre à civile *1.a
    [ *1 et *1.a : Il suffit d’observer que dans les pays ou la laïcité est inexistante les athées sont assassinés ou emprisonnés - ces pays sont pour la plupart, sinon tous, en guerre civile et la condition des femmes et des homosexuel-le-s y est des plus-inhumaine ]

    I

    Rétablir la laïcité dans le respect scrupuleux de la loi de 1905
    La loi de 1905 est un jeune texte de lois civiles destiné à humaniser la société, un texte innovant qui ne peut en aucun cas se comparer avec de vieux « textes sacrés » obsolètes car tous plus infantiles, égoïstes, sexistes, sectaires et plus ou moins racistes les-uns que les autres ;
    il importe de rétablir la laïcité sur l’ensemble des territoires de la république, en abrogeant le Concordat dans ses-aspects liés à la religion, en cessant de subventionner des écoles confessionnelles et plus-ou moins directement des lieux de cultes - un état de faits qui dans la réalité et l’actualité correspond à un détournement d’une partie de l’argent public au profit de minorités religieuses - autant d’atteintes à la laïcité qui ne semblent pas le moins du monde troubler la conscience de B. Hamon, ni de V. Peillon, ni de J-L. Mélenchon ni de F. Fillon ou encore de M. Le Pen

    I

    Santé, Retraites et chômage
    Sortir définitivement du XXe siècle par la suppression de toutes les caisses complémentaires de l’assurance maladie et de retraites ;
    la Santé n’est pas faite pour gagner de l’argent, ( il en est ainsi de l’enseignement ou de la police... ), et sommes toutes la santé pourrait-être entièrement financée par l’impôt - idem pour le financement des retraites, ( qu’importe l’âge de départ ) - idem pour les allocations versées aux chômeurs ;
    ainsi, au nom de la solidarité : la santé, les retraites et les allocations versées aux chômeurs financées par l’impôt, auraient pour conséquence d’abaisser considérablement le coût du travail dans la mesure ou toutes les cotisations sociales ne seraient plus prélevées ni sur les sociétés ou les entreprises, ni sur les salaires des salarié-e-s

    I

    Sommes-nous vraiment intéressés à l’émancipation ?
    La notion fondatrice de la formation est celle d’intérêt à l’émancipation suggère que les prélèvements ( environ 32 milliards ) destinés à la formation professionnelle ne seraient plus gérés ni par le patronat ni par les syndicats mais par l’État avec pour priorité la formation des chômeurs sans qualification - les organismes de formations hyper-contrôlés afin de mettre fin aux activités nocives résultantes d’organismes de formations inutiles ou carrément obsolètes concourants à un-énorme gaspillage de l’argent public

    I

    De la démocratie encore et toujours avant toute chose
    Dans les entreprises*1, à partir de trente employés ( ou peut-être moins ? ), il serait bien, sans se méprendre, de constituer un collège composé de représentants de salarié-e-s, de cadres et d’actionnaires afin de nuancer et décider, bon an mal an, de la nature de la recherche ou de la production, des services caractérisés, de la stratégie géo-économique, de l’organisation du travail, du niveau ou de l’échelle des salaires, [ aussi ] de désigner les gérants pour un mandat dont la durée pourrait-être régulièrement renouvelable sur décision à la majorité de l’Assemblée
    *1: piqûre rappel : l’entreprise est laïque, elle n’est pas un lieu de culte ni de prosélytisme religieux ou autre... ( aucun signe ostensible religieux n’y a sa place car exhiber sa religion c’est imposer du dieu ou de son dieu à tous les autres travailleurs ou collaborateurs... )

    I

    Europe
    Mettre l’Europe en pause ou de coté afin, dans notre pays, de mettre fin à la destruction des métiers et des-emplois aussi longtemps que les salaires des travailleurs délocalisés ne seront pas-alignés sur les salaires des français-ses
    En Europe, dans l’actualité, l’ai-je souvent rappelé, seul Erasmus mérite d’être développé et acquis à des filières professionnelles sans-omettre de rappeler qu’il manque 50 % de logements étudiants depuis-une éternité
    Trop de pauvreté, trop de précarité ou d’actifs précaires, la croissance de l’emploi dans notre pays, c’est bien fini et depuis longtemps déjà ;
    hors, il n’existe pas d’autre solution présentement que de compter sur le temps pour se défaire de la pauvreté, des précarités, pour réduire considérablement le chômage et parvenir à loger tout le monde, et surtout décemment ;
    cette « perspective d’avenir » ne permet plus d’encourager la natalité * ni l’immigration en s’efforçant néanmoins de réunir les condition de création de métiers et d’emplois dans les régions du monde points des départs, sans gaieté de cœur, de la grande majorité de ces migrants qui viennent ou s’imaginent « se refaire une santé » en Europe
    * : un-e français-se sur vingt la bien compris en France, au grand dam de nos distingués-économistes bedonnants très médiatisés, il/elle ne veut pas faire d’enfant

    I

    Morale : ce n’est pas demain, ni très probablement après-demain que je me déplacerai pour voter, mais je me paierai, ainsi qu’à l’accoutumé, de la musique encore et toujours avant toute chose et à me régaler de beaucoup trop de caricatures - plutôt que pas du tout ;
    ainsi sans-illusion ni craindre la maladie d’illusions, il m’est devenu possible envers et contre toute espèce de nostalgie, mais en tragique-joyeux, athée fort d’un optimisme lucide de m’inscrire dans-un parcours qui se satisfait pleinement de l’immanent comme exclusive source vive, le vecteur imprévisible des grandes rencontres ponctuées par la quintessence d’inoubliables amours dont-on ne peut se passer d’un jour à l’autre et même le dimanche, sans pour autant contrevenir à m’enivrer non sans délectation de ces moments d’exquise volupté, si généreusement dédiés aux femmes et aux-hommes, nés de l’imagination insolite d’Euterpe, inaccoutumé de Terpsichore et étrange de Melpomène – par elles si généreusement dédiés à toutes les femmes et à tous les-hommes ;
    car, de vous-à moi chers lecteurs et chères lectrices, n’est-il pas préférable, sans modération, de ces miracles de la nature d’en épuiser et en tirer, tant qu’il est temps, la substantifique moelle puisque nul-le à commencer par votre « serviteur » n’est dupe que la mort est-absence sensation !? - CRAB

    I

    Suite : Élisabeth Badinder sur la sellette
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/02/elisabeth-badinder-sur-la-sellette.html

    I

    Suites : Sémantique de l’athéisme
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/semantique-de-latheisme.html

  • Présomption d’innocence ou de culpabilité ?

    Albert Einstein.png

    Sectarisme et communautarisme
    Il y a quelques jours, dans le questionnaire que devait remplir une étudiante pour postuler à Kedge Business School, on demandait :
    « Quel est l’événement majeur, de ces derniers mois, qui vous a marqué-e- ? » Et la jeune fille, une marseillaise issue, comme on dit, de l’immigration, de répondre : « Le viol du jeune Théo… » - Présomption d’innocence ou de culpabilité ?

    I

    Le silence assourdissant des « grands médias »
    En 2015, 12.388 policiers blessés en mission et en service n’intéressent pas les hyper gauchistes – d’autre part, quels sont les grands médias qui en parlent en boucle et longuement [ ? ]

    I

    Algérie - Piqûre de rappel : après les victoires de la marine américaine en méditerranée, la France à occupé l’Algérie pour mettre un terme aux activités criminelles, sur les mers et cotes européennes, des esclavagistes musulmans
    Un seul regret, j’eusse préféré une occupation militaire et non coloniale, mais on ne peut refaire l’histoire
    Crime contre l’humanité : les deux parties ( FLN et une partie de l’armée française ) peuvent se les partager équitablement durant les épisodes sanglants des années de guerres - mais les pires exactions des deux cotés de la méditerranée, notamment à l’encontre des harkis furent commises en Algérie après le départ des troupes françaises
    Sans les fanatiques des deux cotés l’Algérie serait indépendante et les pieds-noirs presque tous encore sur place - se référer à Albert Camus -

    I

    Quand Michel Onfray ne joue pas auxs
    De par son livre " Décadence " le philosophe durant l’émission " on-est pas couché " déclare que c’est la fin de la civilisation chrétienne, essentiellement sur le vieux continent – jusque là, je suis d’accord et je m’en réjouis ;
    selon M. Onfray les citoyen-n-e-s européens n’auraient pas d’autre alternative que de « sombrer avec élégance », c’est-à dire faire un peu mieux que les romains
    Hors, c’est oublier que tout le monde n’est pas endoctriné dès sa naissance ni dans les-idéaux de la chrétienté ou de l’islam, que l’athéisme et les sans-religions sont majoritaire dans notre pays – c’est faire un peu rapidement l’impasse que grâce aux découvertes scientifiques l’athéisme, chez les non-musulmans, gagne rapidement du terrain, ( surtout ces dix dernières années )
    L’athéisme progresse, certes, nettement plus lentement et s’accompagne d’une sécularisation, certes faible, mais néanmoins de plus-en plus visible dans les populations originaire des pays totalitaires dominés par les musulmans
    Si nous voulons construire une société fraternelle nous ne pouvons ignorer que dans les familles dès leur plus jeune âge, âgés d’à peine plus d’un an, on apprend aux enfants " quoi penser " ( * : religions et autres ) au lieu de les aider à apprendre à " comment penser "
    Dans la mesure ou la mort est absence de sensation, le déclin observé, annoncé ou encore constaté par les penseurs de l'immanent nous donne autant de raison de déconstruire ( sans relâcher ) toutes les idéologies relevant de la maladie d'illusions dont principalement la chrétienté et l'islam pour construire une société plus fraternelle, donc universelle
    Pour faire primer la recherche de l’éthique sur les fables infantiles et égoïstes colportées, imprimées dans les jeunes cerveaux à l’aide de « textes sacrés » racistes et sexistes, il importe d’enseigner à l’école le fait athée en contrepartie de l’enseignement du fait religieux car les mortifères monothéismes sont les sources ou les racines des pires sectarismes

    I

    Question subsidiaire : selon vous, cher-e-s-ami-e-s, les candidat-e-s à la présidence de la république ont-ils une préférence pour les dés ou les jeux de cartes électoraux ? - CRAB

    I

    Suites : L’athéisme à l’école - Chapitre n°1 - suivi du n°2 et n°3
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/latheisme-lecole-chapitre-n1.html

     

  • Une Femen condamnée

    Exhibition sexuelle : une Femen condamnée

    Extrait de presse :
    [ …/... ]
    « Le caractère cultuel du lieu où a été commise l'infraction supposée a manifestement pesé dans la décision de la cour d'appel », a estimé Me Tewfik Bouzenoune. Une analyse partagée par l'avocat de la partie civile, Me Laurent Delvolvé. «Cette décision est la juste reconnaissance du fait que tous les agissements ne sont pas autorisés au sein d'une église», a déclaré le conseil du curé de l'église de la Madeleine, à qui l'ex-Femen devra payer 2.000 euros de dommages et intérêt, en plus des frais de justice.
    Me Bouzenoune dénonce donc un retour du «délit de blasphème, pourtant supprimé en droit français», et un «deux poids deux mesures ». Il cite en effet le cas d'une Femen qui avait mené une action au Musée Grévin en 2014. Condamnée en première instance pour exhibition sexuelle, elle avait finalement été relaxée en janvier devant la cour d'appel de Paris. « La justice retient le délit d'exhibition sexuelle dans une église, mais pas dans un musée… Cela revient à retenir une circonstance aggravante selon que le délit supposé a été commis dans un lieu cultuel ou non. C'est proprement scandaleux au regard de la loi de séparation de l'Église et de l'État», avance Me Bouzenoune.
    Après la relaxe en appel de la Femen du Musée Grévin, Éloïse Bouton devient la première Femen à être condamnée en France pour exhibition sexuelle. La jurisprudence est encore mouvante sur le sujet: dans son arrêt de relaxe, la cour d'appel de Paris avait estimé que l'exposition d'un corps nu de femme, «en dehors de tout élément intentionnel de nature sexuelle », ne pouvait être qualifiée d'exhibition sexuelle. En mars 2016, trois Femen poursuivies pour les mêmes faits avaient aussi été relaxées, après une action contre Dominique Strauss-Kahn devant le palais de justice de Lille, où il comparaissait pour proxénétisme. Le conseil d'Éloïse Bouton a déjà annoncé son intention de se pourvoir en cassation. Par Edouard de Mareschal - ( http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/02/15/01016-20170215ARTFIG00366-exhibition-sexuelle-une-femen-condamnee.php )

    I

    Le NU, c’est l’animal humain dans sa plus belle robe, mais qui donc s’en plaindrait ?
    Cloué sur une croix, pratiquement nu, à peine vêtu d’un extravagant cache-sexe, la tentative saugrenue de soustraire des regards les plus coquins, à l’ultime seconde de vie, la dernière et libératrice érection du Christ tout juste avant que ne s’affiche sur son visage une dernière et bien décevante grimace ;
    personnage fictif éminemment pernicieux et mystificateur, il aurait selon ses bailleurs inventé « le péché pour tous » avec cette niaise prétention à lui seul de racheter l’humanité - visible dans les églises la poitrine nu pour la plus grande jouissance de ses adoratrices hétéros et adorateurs Gays, il s’entend que la « représentation » dans les églises de cette créature masculine née de la maladie d’illusions ne pose aucun problème de conscience à « nos » défenseurs des « bonnes mœurs » qui n’y voit pas la plus petite sexualisation du corps de leur idole

    Éloge
    À nos bien-aimés bigot-e-s n’attendons pas pour leur poser la divine question qui fâche : dès-un peu avant Mai 68, plus sûrement à partir de la libération sexuelle due pour l’essentiel aux femmes pour les femmes ainsi qu’aux libertin-e-s, pourquoi la majorité d’entre-elles allaient, sans-être accompagnées, si souvent se recueillir à l’église ou parfois se faire cueillir derrière l’église, juste à coté de la tombe de leurs grands-parents ? - CRAB

    I

    Suites - Blasphème - déroulé d’articles :
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Blasph%C3%A8me

    I

    Suites 2 : L’athéisme à l’école
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/latheisme-lecole-chapitre-n1.html

  • ÉROS

    Publié en 2010 et toujours d'actualité

    Éros.jpg

    Les deux hémisphères d'Éros – photo de la NASA
     
     
     
    PARADIS TERRESTRE– Anno 2010
     
    Il était une fois___au Paradis terrestre – la complainte d'Érectus-without
     
    L'on y raconte qu'un homo – Sapiens – Sapiens, surnommé Érectus-without, souffrant de bien des malheurs, que pour y porter remède s'en alla trouver Éros, l'ami de tous les Sapiens -Sapiens
     
    Dans cette histoire lecteurs et lectrices sensibles et avertis -es, vous ne manquerez pas de vous retrouver face à vous-même, mais à l'endroit devant votre psyché et non pas à l'envers comme tente de vous le faire accroire votre miroir
     
    Début de l'automne, bien que la demande lui parut quelque peu tardive, Éros néanmoins accepta de recevoir Érectus-without pour un entretien
     
    A présent:
    Oyez-oyez!!! Gentes dames et gentils seigneurs, écoutez la complainte d'Érectus-without où il est dit, que d'un temps, la lumière ne se veut plus compagne de l'amour
     
    […./...]
     
    Éros
    Ah_a_a_a____vous aussi, comme trente pour cent des français mariés depuis plus de trois ans vous avez un problème d'érection...
     
    Érectus-without
    Je ne savais pas que nous étions si nombreux_______mais cela me rassure
     
    Éros
    Cependant, vous me disiez tout au début de notre entretien que votre dieu avait inventé l'amour - n'est-ce pas?
     
    Érectus-without
    Çà! Je ne le sais que trop bien, c'est pourquoi je suis dans un état perplexité qui par moment dépasse mon entendement
     
    Éros
    Pourquoi venir me consulter?
     
    Érectus-without
    Je me rend compte que de mon état, ma vie de couple en souffre
    Après le prêche, j'avais interrogé notre guide spirituel qui m'avait dit que j'avais fait mon devoir puisque j'ai des enfants
     
    Éros
    La réponse de cet homme de foi, ne vous parait pas adaptée?
     
    Érectus-without
    En fait il m'a suggéré de consulter un psychanalyste...
     
    Éros
    Vous avez consulté?
     
    Érectus-without
    Non car, entre-temps, j'ai lu ''Le crépuscule d'une idole'' *
     
    Éros
    Un excellent essai, mais saviez-vous que son auteur, Michel Onfray est un athée?
     
    Érectus-without
    Oui, mais je vis dans de tels tourments, que je cherche partout, de tous cotés, la solution à mon problème 
    Je ne sais plus trop à quel Saint me vouer et jusqu'à présent je ne vois rien venir
     
    Éros
    Résumons; j'ai compris que vous étiez croyant, mais que ''la pensée'' et la vie de Saint Paul, n'est pas en ce moment votre crédo - que vous n'êtes pas disposé à l'impuissance, qu'à juste raison vous vous méfiez des Freudiens et de leurs tentatives à partir de leurs fantasmes personnels de prétendre faire de l'universel, c'est bien cela, n'est-ce pas?
     
    Érectus-without
    Oui, mais comment m'y prendre?
     
    Éros
    Avant cela, dites-moi___votre dieu___il a certes inventé l'amour, mais sauf erreur de ma part, n'a t-il pas, si bon soit-il, aussi inventé le diable?
     
    Érectus-without
    Oui, mais je ne vois pas le rapport______?????
     
    Éros
    Ah_a_a_a, vous ne voyez pas le rapport...
     
    Érectus-without
    Non pas vraiment___
     
    Éros
    Reprenons - votre dieu à inventé l'amour mais n'a pas inventé le mariage – quatre vingt dix neuf pour cent des problèmes d'érections de l'Homo _ toutes les statistiques concordent_ c'est pendant le mariage
     
    Érectus-withnout
    C'est donc cela! C'est vrai que c'est diabolique, je le reconnais___c'est donc un fait___mais___que faire?
     
    Éros
    Mon cher Érectus-without, je pressens dans cet instantané, qu'en vous sonne la plus douce musique, la voix du seul vrai bonheur – voyez-vous très cher, ni homme – ni femme - c'est Éros l'ami de tous les singuliers du genre humain qui en vérité vous le dit
    Alors___ plutôt que de perdre du temps et votre argent à consulter des ''hommes de foi'' ou des ''spécialistes'', tout simplement faites comme tous les hommes de bonne volonté – changez souvent de partenaire – et faites-le toujours avant que ne surviennent les premières difficultés, et ainsi vous serez assurément l'homme aimé des femmes
     
    Érectus-without
    Merci – je__tout à coup - je sens en moi quelque chose – comme un renouveau - une résurrection!
     
    Éros
    Oui, je devine - vous pensez très fort à la femme de votre voisin
     
    Érectus-without
    Eee_ee_e
     
    L'entretien avait pris fin, mais la rue parle, parle beaucoup, et la rue dit que c'est ainsi chez-nous, traditionnel, que le message spirituel d'Éros rayonne et inonde de sa lumière divine et sublime l'immense tissus d'urbanité constitué par les villes, les villages et les hameaux de notre douce France - CRAB
  • L’athéisme à l’école - Chapitre n°3

    L'athéisme comme expérience, et exigence ultime, de la raison

    Si notre société s’entend fraternelle et équitable, les gouvernants, d’autant plus que dans notre pays les athées, les agnostiques et les sans-religion sont majoritaires, doivent prendre la décision de l’enseignement du fait athée à l’école en contrepartie du fait religieux - ce ne sera que justice car il faut toujours avoir à l’esprit que si l’on n’entend souvent dire : « la laïcité, ce n’est pas l’athéisme », quand d’autre part, et, plutôt rarement sinon pas du tout, on n’entend guère dire « la laïcité, ce n’est pas la religion »

    Athéisme, Éducation_Nationale, laïcité_Nietzsche, Simone_Veil, Richard_Dawkins, André_Brahic, Michel_Onfray,  Robert_Badinter,t Elisabeth_Badinter

    En France et en Europe, c’est à l’abbé Jean Meslier que l’on doit très probablement en premier la déconstruction de l’invention dieu

    Il est important de rappeler que des philosophes ( en réalité des philosophes de pouvoir ), dont Voltaire, estimaient, tout en se déclarant « athées », qu’il n’était pas nécessaire de saper la construction de dieu érigée par les monothéistes

    Dans la réalité pour Voltaire et quelques-uns des philosophes comptant parmi ses contemporains il s’agissait d’un '' Athéisme de salon '';

    donc d’un Athéisme de bon ton car si le peuple devenait Athée « n’y songez pas mon bon monsieur », cela le conduirait à ne pas pardonner mais à vouloir la justice et que justice soit rendue - à vouloir le Droit et non la loi de la jungle

    I

    Une éthique humaniste et une spiritualité sans Dieu, les reflets de la sagesse athée

    Le socle du " TESTAMENT " de Jean Meslier composé des huit preuves

    La première - Preuves de la vanité et de la fausseté des religions : Elles se contredisent

    La deuxième - La foi-créance aveugle

    La troisième - Les visions des prophètes sont affaire de fous

    La quatrième - Les prophéties ne se réalisent jamais

    La cinquième - La morale chrétienne contredit tout ce qu’enseigne la nature

    La sixième - La religion agit en complice des tyrannies

    La septième - L’Athéisme est une vieille idée, vieille comme le monde *0

    La huitième - L’âme est mortelle, une idée aussi ancienne que la précédente

    *0 : dans le coran expression jamais dépassée de l’idéologie masculine, l’athéophobie des rédacteurs fait pratiquement de l’athée le personnage principal de ce livre raciste

    .

    Le péché pour tous

    Sans nier l’existence historique du Christ, Jean Meslier considère que c’est un pauvre type et ridiculise cette prétention d’inventer le péché pour tous et de prétendre racheter le genre humain

    .

    L’Abbé Meslier, homme pour qui le plaisir est la racine de la morale, convaincu que " jouir sans se nuire ni nuire à autrui* " ( * : Épicure ) en bon Hédoniste, soutenu par les villageois, ( le petit peuple de l’époque ), contre la hiérarchie cléricale, vécu ( contre les-idéaux de l’Église ) en union libre. ( Il aurait-eu successivement, durant sa vie deux compagnes connues de tous )

    I

    La France n’est pas le pays de Voltaire ni de Christine Boutin

    Voltaire, qui plaît tant aux croyants ( avec ou sans poils ) des régions occidentales, ( et pour cause ), adoubé par nos très médiatisés bien-pensants du communautarisme ou du différentialisme au point de le faire passer pour le « philosophe » majeur, exemplaire de la tolérance ;

    hors, il n’en-est rien car sans l’ombre d’un scrupule, il avait, sans hésiter, falsifié le texte du " TESTAMENT " de Jean Meslier, au point de le dénaturer, avant de le faire publier ;

    on peut dire de Voltaire ou de Diderot, ainsi que le fait-observer Michel Onfray, qu’il accuse d’avoir été les fossoyeurs de l’œuvre des « véritables athées » qu’étaient l’abbé Meslier, le baron d’Holbach ou Ludwig Feuerbach ;

    c’est ce qui me fait écrire ou rappeler, de temps-à autre, que la France n’est pas le pays ni de Voltaire ni de Robespierre ou encore de Napoléon, mais qu’elle est le pays de Jean Meslier, d’Émilie du Châtelet, de Mozart, d’Olympe de Gouges, de Georges Sand, de Marie Curie et d’Élisabeth Badinter

    I

    L’intolérance religieuse est un fléau universel

    Dans cette perspective introduire l’enseignement du fait athée à l’école, participe de mettre en Lumières et à concrétiser la recherche de l’Éthique - n’est-il pas urgent, parce que les philosophies de l’athéisme nous accompagnent depuis l’antiquité, ravivées dès la Renaissance, puis au cours du XVIIIe siècle à nos jours, de se référer à l’or et à l’ambre des grandes légendes de la pensée et à l’œuvre philosophique et littéraire des penseurs de l’immanent ?

    I

    Forgé sur la pulsion de mort, le monothéisme est la racine du sectarisme

    Son-invention avait signé l’acte de naissance du pire ou du plus-odieux des sectarismes

    I

    L’infantilisme, c’est imaginer l’enfer ailleurs que sur terre

    C’est faire du tord à l’humanité que d’enseigner le fait religieux sans déconstruire les histoires mortifères et infantiles construites ainsi que des contes dans ce que les religions ont de contes pour enfants car ne nous racontons pas d’histoire il n’y aura ni pardon ni résurrection, ni récompense ni punition ;

    ne compte que ce qui se passe sur terre où le vrai est cruel, souvent atroce quand-il n’est pas-un terrible cauchemar et le meilleur bien trop rare

    Le temps n’est-il pas enfin venu d’enseigner aux enfants que la raison est la seule arme contre les croyances et les préjugés véhiculés à travers des textes infantiles et égoïstes - sans réel autre objet que de sacraliser le sexisme, l’homophobie et une paroxysmique haine de l’athée pour les répandre dans la société*1 ?

    *1: et ainsi, si l’on n’y prend pas garde, peut-être un jour, de se retrouver, à la tête de notre pays, avec un champion de la masculinité retrouvée digne des héros historiques des périodes totalitaires à l’image d’un Trump aux USA

    N’est-il pas désormais bien venu d’alerter les jeunes générations qu’il existe une culture qui n’est ni platonicienne ni aristotélicienne, mais une culture qui se réfère aux penseurs de l’immanent qui, d’une époque à l’autre, se préoccupent pour l’essentiel de la recherche de l’éthique, non dans des mondes imaginaires soit-disant présents dans le ciel, mais dans le monde terrestre tel qu’il est, dont, depuis l’antiquité à notre époque, les plus grand-e-s parmi les plus connus : Aristippe de Cyrène, Aristophane, Démocrite, Épicure, Leucippe, Ésope, Diogène Laërce, Lucrèce, Hypatie, les anonymes du moyen-âge, La Fontaine, Jean Meslier, Casanova avec Francesca Bruni, Émilie du Châtelet, Mozart, Da Ponte, Olympe de Gouges, Georges Sand, Lou Salomé avec Nietzsche, Simone Veil, Richard Dawkins, André Brahic, Michel Onfray, Robert et Elisabeth Badinter ?

    I

    Politique

    Enseigner le fait athée à l’école : quelle est la position des candidats à la présidence de la république ? - Sont-ils soumis, insoumis ou laïcs nos vaillants candidats ? CRAB

    I

    Articles précédents :

    L’athéisme à l’école - Chapitre n°1

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/latheisme-lecole-chapitre-n1.html

    I

    L’athéisme à l’école - Chapitre n°2

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/02/latheisme-lecole-chapitre-n2.html

    I

    Suites :

    Sémantique de l’athéisme

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/semantique-de-latheisme.html

    I

    Suite 2 :

    ATHÉISME : 2016 -

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/atheisme-2016.html

    I

    Suite 3 :

    Théologie apophatique de l’existence de dieu et du féminisme

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/theologie-apophatique-de-lexistence-de.html

    I

    Suite 4 :

    Laïcité et inégalités dans la société française

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/laicite-et-inegalites-dans-la-societe.html

    I

    Suites 5 :

    Mes sorcières mal aimées

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/11/mes-sorcieres-mal-aimees.html

     

  • L’athéisme à l’école - Chapitre n°2

    « Robespierre, qui croyait en Dieu, envoyait les athées à l’échafaud ». Michel Onfray

    [ Parenthèse ] Mélenchon, Hamon, dont le déni de la laïcité est indissociables des-idéaux communautaristes qui sont à la source des-inégalités entre femmes et des inégalités entre femmes-hommes sont des héritiers légitimes de Robespierre - CRAB

    I

    Accoutume-toi à penser que pour nous la mort n’est rien, puisque tout bien et tout mal résident dans la sensation, et que la mort est l’éradication de nos sensations. Dès lors, la juste prise de conscience que la mort ne nous est rien autorise à jouir du caractère mortel de la vie : non pas en lui conférant une durée infinie, mais en l’amputant du désir d’immortalité. - Épicure - ( 341 av. J.-C. et mort en 270 av. J.-C. )

    I

    Mais tu vas croire peut-être que je t'enseigne des doctrines impies, et qui sont un acheminement au crime; tandis que c'est la superstition, au contraire, qui jadis enfanta souvent des actions criminelles et sacrilèges.

    [ … ]

    Ce qui rend les hommes esclaves de la peur, c'est que, témoins de mille faits accomplis dans le ciel et sur la terre, mais incapables d'en apercevoir les causes, ils les imputent à une puissance divine.

    [ … ]

    Ainsi donc, tout ce qui semble détruit ne l'est pas; car la nature refait un corps avec les débris d'un autre, et la mort seule lui vient en aide pour donner la vie.

    [ … ]

    Rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme. [ … ] - Lucrèce - ( 98-55 av, J. C )

    Athéisme, Élisabeth_Badinter, Elisabeth de Fontenay, Épicure, Lucrèce, Michel Delon, Michel_Onfray, Raphaël Enthoven

    Les Lumières face au retour de l’obscurantisme – Extraits :

    « nous sommes revenus de l’idée que le progrès de l’esprit humain apporterait le bonheur ». La raison reste « la seule arme sur laquelle nous pouvons tabler pour nous émanciper de nos propres préjugés.»- Elisabeth Badinter

    I

    « en chacun de nous le désir de plaisir. » Avec les lumières « le désir n’est plus manque, il devient dynamisme.» - Michel Delon

    I

    « les philosophes des Lumières n'ont cessé de forger des contrepoisons à

    l'enthousiasme qui les porte » - Raphaël Enthoven

    I

    « a-t-on le droit de se passer d’un noyau de justice et de vérité, d’une espérance qui soit commune à tous ? J’ai beaucoup de mal à mettre l’universel au pluriel. » - Elisabeth de Fontenay

    I

    « L’idée de civilité va donner naissance à celle de « civilisation », tandis que la politesse est « suspectée d’hypocrisie, donc de corruption morale ». - Philippe Raynaud

    I

    Suite : L’athéisme à l’école - Chapitre n°3

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/02/latheisme-lecole-chapitre-n3.htm

    I

    Retour : L’athéisme à l’école - Chapitre n°1

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/latheisme-lecole-chapitre-n1.html


     

  • Laïcité et inégalités dans la société française

    L'enjeu ultime, c'est notre relation, notre lien à l'autre, comme personnifié, non de notre assujettissement, mais de notre liberté

    laicite et ecritures.jpg

    Le sexuel et le désir dans la société ou la perte d’identité
    Une vie sans les problèmes de sexualité et de désir, sans le choc des volontés individuelles ni dans-une concurrence permanente émulatrice et émancipatrice est négative, elle n’est-autre qu’une vie de soumission proposée par des mondes ou l’interdiction de penser fait place à des mœurs sacralisés par une religion totalitaire rédigée au 7e siècle essentiellement contre la ressemblance des deux sexes par des hommes imbus des valeurs négatives masculines
    Sociétés islamiques ou nul-le ne peut, sans mettre sa vie en danger, se définir par le " je " et le " moi " ;
    cette escroquerie masculine, fige l’appartenance à l’un des deux sexes, car les-illusions sont tenaces - dès sa naissance, chacune et chacun dans les milieux musulmans se voit priver de la possibilité quasi instantanée de construire son identité
    Piqûre de rappel : la dernière enquête de l’Institut Montaigne ( enquête dirigée par Hakim el Karoui ) ne se contente pas de rappeler les préjugés antisémites grandissants chez les jeunes de culture musulmane mais précise que 28 % sont partisans de la suprématie de la charia sur les lois françaises

    I

    La théologie de femmes «qui osent le voyage contre la liberté»
    Ce n’est donc pas sans-effet, et, c’est ce qu’il faut bien comprendre quand, dans les faits les plus actuels, il est aisé d’observer que les femmes djihadistes ne sont pas des victimes, ni d’une instabilité psychologique liée à leur féminité ainsi qu’aiment à le faire observer les « bonnes-âmes » chantres des patriarcats sacralisés par les religions du monothéisme dont la religion la plus nocive de toutes est indiscutablement l’islam, quand, par exemple, il est apparu dès le départ que ces musulmanes étaient tout-aussi responsables et redoutables que leurs très proches, et fréquemment dans-un couple, elles apparaissent assez souvent comme le moteur de la radicalité

    I

    L’absence de la dimension critique dans la « déradicalisation »
    Nous savons ( et qui donc pouvait bien en douter ? ) que les repentis djihadistes sont très minoritaires car la plupart garde une radicalité religieuse, et/ou violente, finalement révélatrices des inutiles entreprises de déradicalisation conduites par de soit-disant spécialistes de la déradicalisation parmi lesquels bizarrement ne figure aucun membre athée – chercher l’erreur...

    I

    L’islam, une idéologie politique et sociétale violente et non une spiritualité religieuse ou athée
    Qu’est-il de plus-imbécile, de plus déplacé de la part de nos gouvernants de demander à l’ État de procéder à la déradicalisation quand domine chez les musulmans l’idée totalitaire de la communauté, un concept de société aux-antipodes de l’idée de Nation Républicaine, c’est-à dire ou en-outre laïque – ce qui explique, dans notre pays, le silence assourdissants de la majeure partie de la communauté musulmane au regard des-actes commis par des terroristes islamistes, et peut s’interpréter comme une forme de tolérance, car dans les faits, dans le plus courant des cas, émerge dans la conversation ou dans les débats pratiquement mécaniquement le pathos le plus sordide : " on doit respecter notre religion et son prophète " justifiant le crime contre l’humanité – conséquence immédiate de ce dire, la meilleur façon d’absoudre la criminalité islamique, car ainsi nommé, pour la majorité des musulman-e-s lui vient-à l’esprit « l’idée naturelle » de ne pas sortir en masse dans la rue pour condamner sans-appel la criminalité islamistes

    I

    Laïcité et inégalité dans la société française
    La France ou plutôt une importante partie de la classe politique et « intellectuelle » très médiatisée aime à présenter au monde notre pays comme un modèle de neutralité, de tolérance et de respect pour les philosophies de l’incroyance et des croyances sans-en privilégier aucune, mais qu’en-est-il vraiment dans la réalité [ ? ]
    Comment entreprendre la déradicalisation des islamistes quand-un gouvernement introduit l’enseignement du fait religieux à l’école sans en contrepartie prévoir d’enseigner le fait athée ?
    Que peuvent bien penser de ces politiques publiques l’émanation du « bien penser » de nos gouvernants et des association « antiracistes » les victimes du terrorisme islamique quand-on sait que quelque soit la manière l’islam ne peut survivre dans-un milieu ouvert, sinon par la violence et les assauts théocratiques sans cesse renouvelés contre la laïcité ?
    Comment entreprendre la déradicalisation des islamistes quand des politicien-es et des « intellectuel-le-s » au lieu de condamner sans réserve les-inégalités considérablement aggravées entre les femmes et les-hommes dues à la religion musulmane ( coran et charia ), s’y refusent, comble de la crétinerie ou de l’incompétence, au nom de la laïcité ?

    I

    Le discours de la différence

    Contre la percée d’une parole novatrice, et l’emprise des patriarcats sacralisés par les monothéismes dire que dieu n’aime pas les femmes est-une aberration puisque dieu a été inventé par des hommes qui n’aimaient pas les femmes

    Quand-un discours de la différence, qui produit ou reproduit de l’inégalité entre femmes, aussi entre les femmes et les hommes : comment, dans cette condition d’infériorisation stéréotypée du statut assigné aux femmes et insuffisamment, voire pas du tout critiqué au plus haut niveau de l’État républicain, entreprendre la déradicalisation des islamistes dans la mesure où certains des signes ostentatoires soit-disant religieux, en réalité les marqueurs d’idéologies sexistes de l’inégalité entre femmes et des-inégalités entre femmes et homme, signes ou symboles totalement incompatibles avec les valeurs républicaines égalitaires et fraternelles, si l’on songe, qu’à ce jour, ils ne sont toujours pas interdits sur l’ensemble de nos territoires [ ? ]
    Comment entreprendre la déradicalisation des islamistes à partir du moment où le Concordat et des écoles privées confessionnelles sont financés ou subventionnés par le détournement de l’argent public avec l’approbation hypocrite du Conseil Constitutionnel qui assez récemment avait déclaré ( ce qui est contraire à la moi de 1905 ) que le Concordat peut cohabiter avec la laïcité ?
    Comment entreprendre la déradicalisation des islamistes quand les pouvoirs publics ferment les yeux sur le sort réservé aux-animaux de consommation - n’interdisent pas l’inacceptable : le sordide et cruel abattage rituel ?
    Comment entreprendre la déradicalisation des islamistes quand la télévision publique consacre une matinée par semaine aux religions sans réserver une matinée aux philosophies nées de la pensée ou de la conscience athée que proposent depuis la plus lointaine antiquité jusqu’à notre époque contemporaine les philosophes de l’immanent – philosophies qui n’entrent pas dans le cadre idéologique restrictif que proposent les philosophes de pouvoir, mais bien-au contraire font preuve d’un engagement universel, au plus près de nous, contre les courants déistes platoniciens ou aristotéliciens ?
    Comment entreprendre la déradicalisation des islamistes quand des politicien-e-s chefs ou cadres de partis ou encore des représentants des religions proposent un jour férié pour l’islam et un autre pour le judaïsme sans proposer une journée fériée pour l’athéisme ? - CRAB

    I

    Suites :
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/benoit-hamon-lhomme-cle-de.html

    I

    Suite 2 :
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/presidentielles-clientelisme.html

    I

    Suite 3 : http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/latheisme-lecole-chapitre-n1.html

    I

    Suites 4 :
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/theologie-apophatique-de-lexistence-de.html

    I

    Suites 5 :
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/10/deradicalisation.html

  • L’athéisme à l’école - Chapitre n°1

    La mort est absence de sensation – Épicure

    Discrimination ?
    Pourquoi les médias et les analystes politiques ne demandent pas aux candidats à la présidentielle s’ils comptent insérer dans leur programme l’enseignement du Fait Athée à l’école en contrepartie de l’enseignement du fait religieux?

    I

    Extrait de L'athéisme expliqué aux croyants - par Paul Desalmand

    athéisme,collège,école,laïcité,lycée,présidentielles,religions

     

    Suites : Sémantique de l’athéisme
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/semantique-de-latheisme.html

    I

    ou sur :
    http://democrite-epicure.hautetfort.com/atheisme/

    I

    Suite 2 : L’athéisme à l’école - Chapitre n°2

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/02/latheisme-lecole-chapitre-n2.html

     

  • ISLAM et les Faux semblants - En finir

    NO COMMENT
    I
    La foi, c'est refuser de connaître la vérité. - F. Nietzsche
    Les fanatiques appellent souvent athée, non un homme qui nie l'existence d'un Dieu ; mais celui qui refuse de croire au Dieu qu'ils ont inventé. – note de voyage d’un casanier de Alphonse Kharr
    I
    La Science est laïque
    Les religions n’ont pas le monopole de la spiritualité car la spiritualité, c’est la vie de la conscience
    Quand-un chercheur, un scientifique élucide avec l’humilité qui le caractérise les lois de l’univers, il fait œuvre de spiritualité
    I
    Suites : Voile islamique ou l’art de désinformer
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/voile-islamique-ou-lart-de-desinformer.html
    I
    Suites 2 : Une question d’honneur
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/une-question-dhonneur.html
    I
    Suites 3 : Déradicalisation
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/10/deradicalisation.html
    I
    La croyance est le reflet surnaturel de la faillite de l'imagination. - E. Abbey
    On accepte un homme dans une Église pour ce qu'il croit et on le vire pour ce qu'il connaît. - M. Twain
    I
    Osons la science pour préparer notre avenir !
    [ … ]
    La télévision publique s’honorerait en faisant intervenir à des heures de grande écoute soit des journalistes de qualité soit des scientifiques ayant du charisme pour traiter de la science et de ses côtés ludiques, pratiques et essentiels.
    [ … ]
    Je n’aime pas ceux qui ont des certitudes. Avec l’imagination, le doute et l’humilité devraient être les principales qualités d’un chercheur. - André Brahic
    I
    « Ce que vous avez lu sur mes convictions religieuses était un mensonge, bien sûr, un mensonge qui est répété systématiquement. Je ne crois pas en un Dieu personnel et je n’ai jamais dit le contraire de cela, je l’ai plutôt exprimé clairement. S’il y a quelque chose en moi que l’on puisse appeler " religieux " ce serait alors mon admiration sans bornes pour les structures de l’univers pour autant que notre science puisse le révéler. »
    « Le mot Dieu n’évoque, pour moi, rien d’autre que l’expression et le résultat de la faiblesse humaine, et la Bible, une collection de légendes honorables, mais primitives et assez naïves. » - Albert Einstein
    I
    Écrivons donc « création » en italique et cerné de guillemets
    [ - Évoquer l’idée même de créer pour, invoquer l’existence même d’un créateur, concevoir les lois de la nature comme des règles pour arriver à un but, c’est renoncer à la démarche scientifique qui consiste à étudier comment fonctionne la nature et non à lui prêter une volonté.
    Le « principe anthropique » signifie que les conditions initiales de l’Univers auraient été choisies exactement ( par qui ? ) pour que l’homme puisse apparaître. En réalité, à tous les niveaux où l’on étudie la matière, la vie et l’homme, on n’a trouvé preuve d’aucune sorte d’une telle intentionnalité. Seulement le fait que le présent découle du passé, sans la moindre preuve que le présent était la seule évolution possible, bien au contraire. - d’après Robert Paris ]
    I
    Rien ne remplace une observation, En quelques décennies, nous en avons appris plus sur les planètes qu'au cours des quarante siècles qui ont précédé. Mais l'aventure ne fait que commencer - André Brahic
    I
    Piqûre de rappel : Le rôle de l'école de la république est l'enseignement des savoirs et non des opinions ou des croyances, hors actuellement, l’école enseigne le fait religieux mais pas, en contrepartie, le fait athée ;
    Hier, lors du premier débat " Primaires de la gauche ", les candidats ont évoqué la laïcité – problème, aucun d’entre eux n’a promis de la rétablir sur l’ensemble de nos territoires*
    * : http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/le-declin-de-la-civilisation-judeo.html
    I
    Suite : Science et morales
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/12/science-et-morales.html
    CRAB

  • Voile islamique ou l’art de désinformer

    Mahomet au volant, la charia au tournant - Ghislaine Dumesnil ( son livre témoigne du machisme islamique grandissant ou la main mise des islamistes dans certains des dépôts de la RATP )

    Voile_islamique.jpg

    Waleed Al-huseini

    I

    Quand un voile brouille l’esprit au point d’anesthésier le bon sens

    Lu dans MEDIAPART daté du 9 Janvier : Contre les arguments " féministes " qui condamnent le port du voile - auteure Moana Genevey ( blogueuse belge sans-humour )

    [… ]

    On s’y oppose souvent au nom de la liberté des femmes. Celles qui se couvrent en public sont des victimes soumises. Leur voile est incompatible avec la liberté, l’égalité et la fraternité dont jouissent les femmes en France. Il faut donc obliger ces femmes à se dévoiler, au nom d’un idéal féministe émancipateur...Ou pas.

    [… ]

    ...comment ne pas s’étonner de l’extrême rareté des témoignages de femmes voilées dans nos médias, quand celles-ci sont tout de même les premières concernées par ce sujet ? Si des musulmanes affirment porter le voile par choix, tout réflexe féministe devrait d’abord être de les laisser s’exprimer sur ce choix. Puis de les laisser tranquille. - Fin de l’extrait

    I

    Une bonne blague belge ?

    D’abord nous ne disons pas que celles qui se couvrent volontairement en public sont soumises mais qu’elles poignardent dans le dos les femmes qui, tant en France ou encore et surtout vivant dans les régions du monde dominés par les musulmans, sans concession veulent l’entière liberté à être et non exister en fonction d’une idéologies moyenâgeuses sans le moindre rapport sémantique avec une spiritualité profane ou religieuse

    Porter volontairement le voile islamique, revendiquer, clamer devant les caméras que c’est un choix personnel, que ce n’est pas, en aucun cas, le reflet de la soumission est révélateur du caractère malsain de l’emprise mentale qui caractérise les modalités d’expressions de ces femmes ;

    l’emprise mentale, cet enfermement invisible dont les préceptes sont incompréhensibles, ressentis par quiconque persuadé de penser par soi-même quand-il n’en-est rien, cette sorte de brouillage interne fait-apparaître plus sûrement sous-servitude la voilée volontaire seule à entendre et qui interfère dans toute réflexion, toute sensation, tout affect, et la porte à satisfaire une sorte de déni des réalités d’oppressions observées dans les milieux ou sociétés islamiques quand bien même toutes les-autres femmes devraient en pâtir

    I

    Dans une démocratie, dans une nation ou les mots liberté, égalité et fraternité prennent tout leur sens, hausser le niveau de civilisation de son pays passe par la recherche de l’éthique pour aboutir in fine à l’égalité entre femmes et l’égalité entre femmes et hommes*1 ;

    la solidarité entre femmes, ça n’existe pas, c’est ce qui justifie, légitime pour les femmes et les hommes épris de liberté de condamner sans appel le port du voile parce qu’il est le marqueur, le symbole et le porte drapeau d’une idéologie totalitaire qui vise à installer dans notre magnifique pays une société inégalitaire entachée par la volonté des islamistes d’asseoir la suprématie de l’homme sur les femmes, de faire disparaître dans notre société le sexuel ( dont plus particulièrement la sexualité et par dessus tout le droit de jouir pour les femmes ) associé à toutes les libertés individuelles ( dont la liberté de conscience et d’expression ) est, sans craindre l’accusation d’islamophobie ou de racisme, le devoir de tous les citoyens, de toutes les citoyennes et/ou de toute personne éprise de liberté

    *1 : se référer aux lois en vigueur qui consacrent l’abaissement du statut des femmes dans les pays : arabes, iranien, asiatiques, africains noirs ( ou autres ) dominés par les musulmans

    CRAB

    I

    Suites : Ce mercredi 7 Janvier

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/ce-mercredi-7-janvier_7.html


  • Sémantique de l’athéisme

    Le récit d’un Univers créatif nous apprend que nous sommes tous des poussières d’étoiles. Nous sommes des êtres interdépendants dont le bonheur dépend de celui des autres. Sachons ne pas l’oublier. Henri GÉNARD

    athéisme,éthique,monothéisme,psychologie,religions

    Contentes-toi du monde donné - Nietzche

    La mort est absence de sensation [ Épicure ] - la meilleure façon pour le philosophe de rappeler qu’il ne peut-y avoir d’arrière-mondes* ( *: paradis - enfer ou ciel peuplé de...) - compte tenu d’une absence de sensation parfaitement vérifiable, par déduction, désormais, nous savons qu’il n’y a rien à craindre de la mort

    Cependant il convient de se méfier des affidés des mortifères monothéismes, sortes de religions fondées sur la pulsion de mort, attendu qu’ils ne se contentent pas, bien que ce soit particulièrement dérisoire, de croire pour exister, il convient [ en-effet ] d’observer qu’ils se livrent, dans le plus parfait mépris de la liberté de conscience, à la persécution des non-croyants, essentiellement dans les pays dominés par les musulmans, et autant précisément savoir, pourquoi ? ;

    parce que les athées se réfèrent à la pulsion de vie, quand pour le monde totalitaire musulman endoctriné dans une religion de l’irresponsabilité, il est impensable qu’une personne puisse naturellement ( car on ne naît pas monothéite ) faire le choix de penser pour être

    I

    Reflet de la pulsion de mort, le monothéisme est la racine du sectarisme son-invention dans les temps anciens avait signé l’acte de naissance du sectarisme -

    I

    Jouir sans se nuire ni nuire à autrui - Épicure

    L’athéisme ne propose aucun dogme, il est universel car nul ne naît monothéiste ;

    par le biais d’un mode de questionnement qui le caractérise il génère la recherche saine, généreuse de l’éthique - pour le non-croyant le plaisir est la racine de la morale aux-antipodes d’un rattachement à l’état infantile de dépendance absolue que confère la maladie d’illusions pour constituer le socle des erreurs communes entretenues de façon durable par l’angoisse ressentie par des hommes et des femmes devant la puissance prépondérante de la mort

    Aucune représentation suscitée par les monothéismes ne parviendra jamais

    à cloner tous les-esprits dans la religion, et c’est-un effet croissant que traduit, dans la plupart des sociétés, la montée irréversible de l’incroyance

    I

    Le désir fait l’illusion ou prendre son désir pour la réalité

    La révélation, l’intuition, la divination s’ils sont depuis toujours à ranger dans la catégorie des illusions et parmi les réalisations imaginaires d’un désir, fort-heureusement il s’avère, d’une décennie à l’autre, que la connaissance grâce à la science progresse, et, de plus en plus rapidement

    I

    La question d’actualité,

    sans-ambiguïté la religion apparaît comme étant la plus dangereuse pour la quête de vérité, et, ce qui ne manque pas de surprendre ou d’interpeller l’observateur passe en réalité par le constat d’un-incroyable décalage avec la vérité ( y compris la vérité scientifique ) lorsque l’École lieu d’apprentissage des savoirs omet dans la transmission de la connaissance du vivant d’apprendre ou de rappeler aux élèves que la mort est absence de sensation Pourquoi en-est-il ainsi ?

    Cette censure n’est pas seulement une atteinte à l’entendement humain* ( * : psychisme ), mais-aussi à la liberté de conscience des élèves, elle est également révélatrice de la lâcheté de l’Éducation Nationale et de sa ministre Najat Vallaud-Belkacem de ne pas prévoir dans ses programmes scolaires l’enseignement du fait athée car si elle le faisait cela ne manquerait pas de constituer, en quelque sorte, l’aveu que seule la science peut prétendre à la dignité de véritable connaissance

    Voie lactée.png

    Suites : La mort n'est rien pour nous - Épicure

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/01/la-mort-nest-rien-pour-nous-epicure.html

    I

    Suites 2 : Conseil d'État : nébuleuse de la République ?

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/11/conseil-detat-nebuleuse-de-la-republique.html

    CRAB

  • Vœux 2017

    Reflet de la pulsion de mort, le monothéisme est la racine du sectarisme, l'invention monothéiste signe l'acte de naissance du sectarisme
    L’athéisme est universel car nul ne naît monothéiste
    Reflet de la pulsion de vie, par amantissa nostri natura le plaisir est la racine de la morale

    I
    Galerie des Méduses

    1 Esther Benbassa .jpg

    2 Christine Boutin.jpg

    2 Frigide Barjot .jpg

    3 Ludovine de la Rochelle.jpeg

    En 2017, ce que nous ne voulons, nul part, lire ou entendre : " Le voile n’est pas plus aliénant que la minijupe ", écrivait en avril 2016 la sénatrice EELV Esther Benbassa dans une tribune publiée par " Libération "

    I

    Quand Esther Benbassa ne voit pas ou ne fait pas de différence entre la mini-jupe et le voile, elle se hausse au niveau de la pègre islamiste*0 ou s’aligne sur tout-autre méduses avec ou sans poil
    *0, citation : " Que des jeunes femmes témoignent au quotidien de leurs difficultés à marcher dans certains quartiers vêtues d’une jupe courte ou d’un pantalon moulant se le tiennent pour dit : leur souffrance est raciste. Qu’elles passent leur chemin, et de préférence en talons plats. « Le problème de ces néo-féministes est qu’elles ont un prisme différentialiste et culturaliste, explique l’essayiste Djemila Benhabib. Elles définissent la victime uniquement en fonction d’une origine : à savoir les musulmans*1, forcément victimes de la violence et du racisme de l’Occident. » (…) Et l’écrivain de fustiger « la trahison » de ces féministes-là, « incapables de prendre acte de la réalité ». « Elles ont largué le droit des femmes au passage, c’est cela qui est impardonnable. »
    « On ne naît tout de même pas terroriste. On le devient. Pourquoi certains le deviennent-ils*2 et pas d’autres ? » " - Fin de citation
    *1 : surtout gardons-nous bien de rappeler que les pays dominés par les musulmans ont été les pires pays esclavagistes (...et ce n’est pas terminé ) et que la conquête de l’Algérie a mis mis un terme définitif aux attaques en mer et aux razzias sur les cotes européennes

    I
    L’égalité femmes-hommes est la racine de la civilisation
    Ce qui différencie la civilisation des mondes soumis à de moyenâgeuses idéologies patriarcales sacralisées par la religion est l’égalité femmes-hommes
    *2 : Le coran, la charia et la vie exposée jusqu’à la plus totale désinformation dans les médias sur la réalité des textes « sacrés » et sur l’histoire sublimée d’un prophète criminel de guerre et pédocriminel, sont autant de références sans-autres destination que de maintenir la suprématie des hommes sur les femmes
    Sans que nul ne puisse l’ignorer, la solidarité féminine ça n’existe pas puisqu’il y a des femmes pour s’affubler volontairement de l’accoutrement islamique, donc la vraie question c’est plutôt de se demander pourquoi cette trahison, pourquoi ce coup de poignard des-unes dans le dos des-autres femmes ?
    I
    Point de civilisation sans l’égalité femmes-hommes
    " Le voile n’est pas plus aliénant que la minijupe " dit-elle, hors, non seulement je me méfie beaucoup et invalide, sans la plus petite hésitation, ce genre d’argument - ou encore de lire : '' On vit dans une société où les corps des femmes sont sexualisés, « objectivés » partout autour de nous '' l’argument massue que nous livrent, depuis toujours, les pudibond-e-s que ce soit ou non au nom d’une religion ;
    néanmoins pour la plupart, ils sont issus de mouvements religieux ou d’associations pseudo-féministes plus ou moins impactées par les mortifères religions monothéistes, tous et toutes bénéficiant du soutien sans faille des hiérarchies monothéistes qui ne manquent jamais de se servir de cet-argument - car ils-entendent éradiquer le sexuel dans la société jusqu’à interdire plus particulièrement et surtout aux femmes le droit de jouir sexuellement ( cela va... jusqu’à la mutilation génitale ) ;

    ils se servent de ce type d’argument porter atteinte aux libertés des femmes car nous ne pouvons oublier que la minijupe à été inventé par la styliste anglaise Mary Quant au début des années 1960 pour permettre aux femmes de courir plus vite ne serait-ce que pour attraper un autobus -

    I

    Jouir sans se nuire ni nuire à autrui - Épicure
    Aimer et voir un petit rat ou une danseuse étoile de l’Opéra danser gracieusement est-un moment privilégié il est clair, car on ne peut-imaginer, en tous cas difficilement, Esther Benbassa interpréter " La mort du Cygne " - et ne lui en déplaise ainsi qu’aux aux-apôtres boutonneux de la vertu ou chantres de la fausse pudeur, en France, depuis 1867, quand Johann Strauss décide pour la première fois, sans la partie chantée, de ne faire jouer que la musique de son " Beau Danube bleu " sa valse devient une danse universelle aussitôt jouée partout dans le monde occidental une valse qui ne se danse pas les hommes entre-eux et les femmes dans la pièce d’à coté
    Placer au même niveau le voile et la mini-jupe, c'est donner raison à tous les fanatiques religieux ou puritains de toutes obédiences qui ne veulent pas du sexuel dans la société - bien évidemment dans cette affaire c’est-essentiellement le corps de la femme qui est visé et qui se traduit par le refus, voire la négation totale d’un quelconque érotisme la « meilleure » des façons d'investir et de pourrir le champ politique

    I
    De 1974 à 2015, il aura fallu six lois pour contrecarrer et maîtriser la malhonnêteté intellectuelle des anti-IVG ;
    est-ce que les meilleurs voeux que, les-uns et les-autres, nous-aimons nous adresser chaque début d’année nouvelle suffiront à mettre fin aux agissements de ces-esprits malins dont la parole ex-cathedra n’en finit jamais, dans nos sociétés, de propager la peste ou le choléra ? [ …? ]
    I

    Il faut beaucoup plus d’esprit pour faire l’amour que pour faire la guerre. - Ninon de Lenclos
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/02/elements-de-reflexion.html

    I

    Déroulé d’articles :
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=voiles+islamiques
    CRAB