Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

athéisme

  • Les cinq piliers de l’athéisme

    La science, le matérialisme, la morale utilitaire ou le conséquencialisme, la Laïcité et le féminisme universel sont les cinq piliers de l’athéisme. - CRAB

    https://laicite-moderne.blogspot.com/2018/09/les-cinq-piliers-de-latheisme.html

     

    Amalgame, définition : déclarer plus ou moins péremptoirement que les Hommes ont besoin de religions ou qu’il ne peut y avoir de civilisations sans religions – Suite :

    https://laicite-moderne.blogspot.com/2018/09/civilisations.html


  • La religion, c’est le clonage des esprits


    Le déni de la réalité
    Un petit garçon se demande si son papa athée est au paradis. La réponse bouleversante du Pape.
    Le Pape l’invite alors à le rejoindre sur son estrade, discute quelques instants avec lui, avant de s’adresser à la foule :
    [ … ] Alors, Emanuele, voici ta réponse : bien sûr que Dieu est fier de ton père, parce que c’est plus facile de faire baptiser ses enfants lorsqu’on est croyant que lorsqu’on est athée. Et Dieu a dû beaucoup aimer ça, c’est évident. [ … ], telle fut la réponse du Pape
    Source : + POSITIVR

    Pourquoi duper les enfants ?, sinon pour conserver le pouvoir sur les esprits, les enfants sont parfaitement capables de comprendre que la mort est absence de sensation, qu'il importe, le plus longtemps possible, de jouir sans se nuire ni nuire à autrui, que les moments de bonheur, c'est quand on est pas malheureux, que penser de temps en temps à des proches disparus fait partie de la vie dans une société émancipée où le plaisir est la racine de la morale ? - CRAB


    Suite : déroulé d’articles

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=ath%C3%A9isme+libertaire

  • La Nuit antifasciste

     

     

    Réponse à un lecteur qui se réclame du « mouvement antifasciste »
    Raciste, parce que je critique l’islam, c'est ce que vous voudriez que je sois, hors - les femmes arabes, iraniennes ou originaires des pays dominés par des musulmans ( y compris dans certains quartiers en France ) non seulement font la même analyse que moi et ne mâchent pas leur indigestion de l'islam – vous repasserez... d’autant plus que je les ai publiées sur mes blogs, par dizaines chaque année...*1

    Quand à vos propos insultants à l’égard d’Élisabeth Badinter, ne me faites pas rire, non seulement elle a compris il y a plus de vingt ans avant tout le monde que le féminisme victimaire ( doloriste ) nuisait à la cause des femmes mais aussi à la citoyenneté parce que, un peu à l'image d'Olympe de Gouges, Élisabeth Badinter est une vraie républicaine qui en outre sait depuis toujours que le féminisme universel ne connaît pas la couleur de la peau

    À la différence des féministes victimistes ( doloristes ) Élisabeth Badinter aime les hommes et montre dans ses livres que des femmes transgressent tous les tabous quand d’autres ne sont pas moins responsables que certains des hommes de la transmission de valeurs masculines négatives – ce qui, pour le ou la militante de base et ses icônes est bien dérangeant, n’est-ce pas ? *
    * - Élisabeth_Badinter, ses livres :
    https://www.amazon.fr/Elisabeth-Badinter/e/B001HMRJ0O

    Laïcité et luttes féministes - silence radio ?
    Le combat intellectuel contre la barbarie générée par les idéologies véhiculées par le coran et la sharia passe par l'enseignement à l'école du fait athée en contrepartie du fait religieux - l'abrogation du Concordat religieux - de mettre fin au détournement de l'argent public en cessant de subventionner les écoles confessionnelles ( majoritairement catholiques ) - d'exiger du service public télévision une matinée réservée à l'athéisme en contrepartie de la matinée réservée aux religions le dimanche matin
    On ne peut oublier que les '' Droits des femmes'' ont tous été obtenus contre les religions - idem pour les libertés individuelles des citoyens et citoyennes - on peut ajouter pour les homosexuels le droit de se marier ou non, comme pour tout autre citoyen, là encore obtenu contre les bouffées de délires des représentants des hiérarchies monothéistes - mais chut, silence radio - CRAB

    *1 - :
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/search/label/islam

  • Mercuriale

     

     

    Liminaire
    Enfin une bonne nouvelle, 64% des jeunes Français de 16 à 29 ans se déclarent non-croyants – Source AFP – et si l’on se souvient que, dans notre pays plus d’un électeur sur deux, lors des dernières élections à choisi l’abstention, les minorités de braillards de toutes obédiences ( donc pas que religieuses ) n’ont plus qu’à bien se tenir car, sans recourir à la violence c’est, désormais, à court et moyen-terme la fin de leurs mondes

    Mercuriale - Citation : Au cours du XVIe siècle, les mercuriales furent réduites à une par trimestre, puis, finalement, à une par semestre ( ordonnance de Blois de 1579, art. 144 ). Le discours qu'y faisait le procureur général ou l'avocat général portait sur les devoirs des magistrats. La réunion avait lieu à huis clos. Parfois sévère à l'égard des magistrats, le discours prenait, dans certains cas, l'allure de réprimande. Ainsi s'explique la nouvelle extension du mot « mercuriale », employé pour désigner des remontrances privées. Les dix-neuf discours prononcés par d'Aguesseau en qualité d'avocat, puis de procureur général au Parlement de Paris entre 1698 et 1715 au titre des Mercuriales sont demeurés célèbres. Il y traite, dans un style un peu grandiloquent, des devoirs et des qualités des magistrats, de leur science et de leur sens de l'humain. Ces pages ont pris valeur de code du bon magistrat. Jean GAUDEMET

    Pourquoi Démocrite rit ?
    À des milliards d’années lumières du rire abrasif et solaire de Démocrite, plus épisodiquement, quand l’Avicenne Edwy Plenel sorte de Platon en construction prétend avec une ire sans pareille qu’il est le seul vrai journaliste de son époque et en même temps quelque soit l’affaire du jour le grand nettoyeur à la fois Procureur, Juge d’Instruction et Cour Suprême

    Tête de gondole d’un naturel anti-laïque il aimerait cloner tous ses confrères journalistes qui ont l’audace chronique de ne pas penser comme lui, sans compter cette opinion publique ( plus de 60 % de nos compatriotes sont sans religion et qui en ont ras le bol des religions dont la pire de toutes - la musulmane ), qui lui tient si bien tête sans jamais parvenir à la persuader que du bien contre le mal il a la conscience absolue - il ne décolère pas...il ne s’entend plus...

    Hors, dans son passé médiatique ou médiapartisan pas aussi simple qu’il veut bien le dire, assurément pas Charlie au bon moment, mais en bon , communicant ( du moins le croit-il ) d’autant que ça ne mange pas de pain, à retardement Charlie - - CRAB

    Suite : Pour les ouistiti-moustachus
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2018/01/pour-les-ouistiti-moustachus-suite.html

    Suite 2 :
    https://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/04/blasphemer-ou-rire.html?showComment=1521651185788#c2623507192405094549

     

    Commentaire:

    1. Notes :
      Religion : 64% des jeunes Français se déclarent non-croyants
      A La Une Religion - Publié le .21/03/2018

      Une étude a été menée sur les croyances religieuses des jeunes Européens.
      AFP

      La France et la Grande-Bretagne sont similaires
      Le rapport se penche de manière plus approfondie sur la France et la Grande-Bretagne, qui affichent selon l’auteur des "similarités". 

      Les jeunes catholiques britanniques sont toutefois plus pratiquants que les français, avec 17% de la population concernée se rendant à la messe chaque semaine au Royaume-Uni, contre 7% en France. 

      Les Tchèques sont les plus sécularisés 
      L’auteur du rapport, le sociologue et théologien Stephen Bullivant, juge "remarquable" de constater que "les six pays les plus chrétiens sont historiquement des pays à majorité catholique", et non protestante ou orthodoxe, "et qu’ils comprennent aussi bien des pays d’Europe occidentale (Irlande, Portugal et Autriche) que d’Europe centrale (Pologne, Lituanie et Slovénie)". Ni l’Italie ni la Grèce n’ont été étudiées.
      Les deux pays où la jeunesse semble la plus sécularisée (la République tchèque à 91%, l’Estonie à 80%) et les deux où elle l’est le moins (la Lituanie à 25%, la Pologne à 17%) sont des "pays postcommunistes", relève l’étude.

  • L’inquisition musulmane – suite

     


    « L’éternel féminin »
    Dans un pays dominé et dirigé par des barbares, j’aimerais connaître le point de vue des féministes victimistes ( doloristes ) qui aiment parler au nom de toutes les femmes - Vidéo :
    http://blvids.free.fr/Atheisme_en_Egypte.mp4

     
    Suite : déroulé d’articles
    https://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=L%E2%80%99inquisition+musulmane+en+%C3%88gypte

    Commentaires :

    1. Bonne nouvelle, en Allemagne ces derniers jours, le ministère public de Saarbrücken vient d’abandonner les charges contre une femme politique d’origine iranienne, appartenant au parti de la AfD, Laleh Hadjimohamadvali. En effet, cette dernière, lorsqu’elle était candidate au Bundestag, l’année dernière en juin, lançait dans la ville de Völklingen, que « l’islam est pire que la peste ». Une procédure était engagée en août 2017 contre la candidate pour l’éternelle incitation à la haine raciale.
       

       
    2. La critique de l’Islam menace tous ceux qui l’exercent. Les dessinateurs de Charlie Hebdo l’ont payé de leurs vies, Théo van Gogh avant eux. Les caricaturistes danois, suédois, sont frappés, sans oublier les Geert Wilders, Salman Rushdie, Hamad Abdel Samad, Robert Redeker et j’en oublie, sur les têtes desquels des fatwas sont toujours d’actualité après des années, quand des Ayan Irsi Ali, ou des Wafa Sultan doivent vivre en exil aux Etats Unis.

  • Athéisme en Égypte

     

    Hypatie d’Alexandrie


    Les monothéistes ont toujours vécus dans la peur des livres dont-ils ne sont pas les auteurs - CRAB

    L’Égypte prépare une loi pénalisant l'incroyance. L'incarcération des athées deviendrait légale. Cela nous choque. Nous oublions que Platon y rêvait déjà, et Voltaire encore un peu. Notre incroyance ordinaire serait-elle une parenthèse dans l'Histoire ?
    Au Caire, la police a fermé le « Café des athées ». Et le parlement égyptien préparerait une loi pénalisant l'incroyance. Ainsi, demain, dans ce pays, peut-être sera-t-il possible d'aller en prison si l'on pense que Dieu n'existe pas, et qu'on refuse soit de mentir soit de se taire. Pareille éventualité se situe aux antipodes de tout ce que nous estimons normal, humain et juste.
    Trois bons siècles de droits de l'homme - élaborations de leurs fondements, mises en œuvre de leurs contenus - nous ont convaincus que les croyances sont à respecter et l'incroyance aussi. En outre, « ne pas croire » est devenu pour nous, désormais, si répandu, si banal et si familier que nous n'avons plus en tête combien ce fut longtemps scandaleux. Nous oublions que l'évidence inverse existe : en d'autres lieux, en d'autres temps, incroyance et athéisme sont objets de scandale et d'horreur.
    L'athéisme comme une menace
    Il ne faut donc pas considérer cette affaire égyptienne comme purement anecdotique. Elle l'est aussi : en période préélectorale, le régime du Président Al-Sissi souhaite visiblement adresser quelques signes, purement symboliques, à la rue. Simple question de politique locale, de tactique ? Pas seulement, car si l'on considère ce projet comme un symptôme, et qu'on ouvre grand la focale historique, ce qu'on observe est tout différent. La question de l'athéisme considéré comme menace à combattre, délit pénalisable, voire crime inexpiable n'est pas nouvelle, ni spécifiquement musulmane.
    Sans doute pensera-t-on d'abord à l’Église - catholique, apostolique et romaine - et à l'Inquisition, diabolisant le moindre doute, cultivant l'idée qu'un début de mise en cause de l'existence de Dieu signale une emprise du Malin sur les âmes. On aura raison, mais partiellement. Parce que ce sont des hérétiques qui se retrouvaient sur les bûchers, c'est-à-dire des gens qui croyaient à un autre dogme, et non des athées à proprement parler. Parce qu'être athée, au sens moderne, était pratiquement impossible dans le cadre mental du Moyen-Âge et de la Renaissance, comme l'a mis en lumière le grand historien Lucien Febvre dans une étude devenue classique (1).
    Peine de mort
    En fait, pour trouver exprimée la volonté explicite de jeter les athées en prison, il faut scruter en aval et en amont, avant et après la toute-puissance de l’Église, c'est-à-dire dans la Grèce antique et au siècle des Lumières. Dans l'Athènes classique, on ne saurait oublier que Platon, dans les Lois, son dernier dialogue, préconise le cachot pour ceux qui mettent en cause l'existence des dieux. Il prévoit même la peine de mort pour les récalcitrants qui persistent dans leur provocation et se révèlent impossibles à fléchir. Le motif : de tels esprits sont des ferments de discorde et de désorganisation, donc des dangers majeurs, aux yeux du philosophe, pour toute Cité juste.
    Il ne faut pas oublier non plus combien Voltaire, en plein combat pour « écraser l'infâme » (le clergé et son pouvoir, le fanatisme et les superstitions) ne cesse de s'en prendre aux athées, parce qu'il les suppose de s'affranchir de toute morale. Voltaire est libre penseur, mais ne juge pas que pareille liberté doive être partagée par tous. Il préfère que le peuple soit tenu en bride. Et pour cela rien de mieux que les freins de la religion et la crainte du châtiment divin. « Si Dieu n'existait pas, il faudrait l'inventer », écrit Voltaire. Cette formule célèbre anticipe sur le constat du Dimitri des Frères Karamazov de Dostoïevski : si l'homme devient « roi de l'univers », au nom de quoi sera-t-il encore vertueux ?
    Sécularisation du monde
    On voit que le symptôme égyptien est plus qu'une anecdote. Il débouche en fait sur une nuée de questions. Certaines ont été mille fois débattues. Par exemple : l'athéisme rendrait-il immoral ? Si ce n'est pas le cas, sur quoi donc se fonde exactement une morale sans Dieu ? D'autres commencent seulement à émerger. Ce qui nous paraît irréversible - sécularisation du monde, protection du droit de ne pas croire comme du droit de pratiquer une religion ou d'en changer, coexistence des credo - pourrait-il laisser place à une toute autre configuration ? Notre athéisme ordinaire ne sera-t-il, un jour, qu'une parenthèse dans l'histoire de l'humanité ? Dans quelle mesure un secteur carcéral réservé aux athées est-il ou non comparable, en miroir, aux quartiers pénitentiaires dédiés aux « radicalisés » ? Nous n'avons pas encore de réponses à ces questions. Mais nous devrions, au moins, avoir les questions. Et savoir les déjouer.
    (1) Lucien Febvre. Le problème de l'incroyance au XVIe siècle. La religion de Rabelais (1942, Rééd. Albin Michel, 2014)
    Roger-Pol Droit

     

    Le récit d’un Univers créatif nous apprend que nous sommes tous des poussières d’étoiles. Nous sommes des êtres interdépendants dont le bonheur dépend de celui des autres. Sachons ne pas l’oublier. Henri Génard

     

    « La spiritualité, c’est la vie de l’esprit, la vie de la conscience humaine qui s’affranchit de l’immédiat. .../..

    Un artiste qui crée des œuvres qui dépassent les limites du vécu immédiat, de l’utilité immédiate, fait œuvre spirituelle

    Un savant qui élucide les lois du réel ou un philosophe qui réfléchit sur les principes de la lucidité et de la sagesse font aussi œuvre spirituelle » Henri Pena-Ruiz

     

    Reflet de la pulsion de mort, le monothéisme est la racine du pire des sectarismes – son-invention dans les temps anciens avait signé l’acte de naissance du sectarisme

     

    La mort est absence de sensation [ Épicure ] - la meilleure façon pour le philosophe de rappeler qu’il ne peut-y avoir d’arrière-mondes* ( *: paradis - enfer ou ciel peuplé de...) - compte tenu d’une absence de sensation parfaitement vérifiable, par déduction, désormais, nous savons qu’il n’y a rien à craindre de la mort contrairement à ce qu’imagine un croyant monothéiste la personne athée sait qu’elle ne sera pas récompensée ni punie qu’elle ait fait, durant sa vie, bien ou mal

     
    La France n’est ni le pays de Platon ni celui de Voltaire mais de Démocrite, d’Aristophane, d’Ésope, d’Épicure, de Lucrèce, d’Hypatie, de Ninon de Lenclos, de La Fontaine, de Jean Meslier, d’Émilie du Châtelet, de Condorcet, de Mozart, d’Olympe de Gouges, de Georges Sand, de Marie Curie, de Jean Moulin, de Simone Veil, de Robert et Élisabeth Badinter - CRAB

    Suite : déroulé d’articles sur l’athéisme
     
    L’Égypte, elle fut martyrisée par les chrétiens, à présent elle set martyrisée par l’inquisition musulmane - Suite 2 : Lettre à Hypatie d’Alexandrie

     

  • Le cannibalisme à l’épreuve du temps

    Rien de bien nouveau sous le soleil


    R....e S.....n, vous m’avez demandé, quelle différence faites-vous entre un athée chrétien et un athée libertaire ?
    Un athée chrétien *1 est un athée qui s'il n'est plus croyant reste néanmoins impacté par les '' valeurs '' dites chrétiennes - un athée libertaire est la plupart du temps éduqué en dehors des religions et vit plutôt dans un environnement social où la pensée critique est bien ancrée
    *1 - par exemple, Michel Onfray est un athée chrétien – dans son village natal, il a notamment été enfant de chœur - certes, je vous l’accorde, « un petit croyant » pas vraiment très convaincu...
    Néanmoins, c'est un plus difficile pour l'athée chrétien Michel Onfray de comprendre qu'une majorité athée libertaire parmi nos compatriotes sans religion ne nie pas le progrès social et au demeurant font plutôt preuve d'un optimisme lucide
    Suite : Les textes malveillants
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2018/01/ni-dieu-ni-maitre.html
     
     

    1 commentaire:

    1. Le matérialisme c'est accepter l'immanence, le monde réel, et partant de là, de se livrer à la recherche permanente de l'éthique – donc l’athéisme n’a rien n' à voir : ni avec le stalinisme ni au-delà de l'offre et de la demande avec les dérives libérales de toutes natures

  • Le féminisme heureux

     

    Marceline Loridan-Ivens et Simone Veil


    Aux antipodes du féminisme porcin
    Le « féminisme victimaire » est au féminisme universel ce que la pudibonderie est au sexuel dans la société
    Depuis la nuit des temps, incandescentes, lumineuses, les femmes indépendantes ont transgressé tous les tabous sans jamais enseigner la liberté par l’écrit ou la parole ni autrement que par leur façon d’être – CRAB

    Citation : C'est une toute petite femme très rousse, très maigre, de bientôt 90 ans, qui ne voit plus guère, mais demeure une boule de volonté, d'appétit de vivre, de parler cru et de drôlerie. - Anne Sinclair

     

    Marceline Loridan-Ivens, déportée à 15 ans


    Citation : La vie est à la fois brève et longue. Plus longue qu’on ne le pense, moins qu’elle ne devrait l’être. Cela représente beaucoup d’amours de toutes sortes. Je les raconte, et je raconte aussi ce que c’est d’aimer et de se laisser aimer, y compris physiquement,... - Marceline Loridan-Ivens - Vidéo : " Liberté d’esprit "

    http://crab.painter.free.fr/videos/Marceline_Loridan-Ivens.mp4


    Notes :
    http://crab.painter.free.fr/textes/LA_LETTRE_D_ANNE_SINCLAIR.pdf

    Suite : Ni patriarcat - ni pudibonderie
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2018/01/ni-patriarcat-ni-pudibonderie.html

  • Ni dieu - ni maître


    Les textes malveillants
    J’ai dû souvent, bien trop souvent, en rapport avec l’actualité mortifère, rappeler que l’invention monothéiste est la racine du pire des sectarisme

    Aux antipodes de l’idée religieuse de la soumission ou à la « morale » due à un présupposé être supérieur, désobéir est le propre de l’artiste ou du caricaturiste, la représentation fait sens car, quoiqu’en dise le théologien, une image vaut mille mots


    L’idolâtrie ou l’iconolâtrie est particulièrement redoutée par bon nombre de théologiens des trois religions abrahamiques, et pour les plus fanatiques d’entre les religieux de la condamner en recourant aux pires violences, le plus souvent dans les pays dits islamistes

    Hors bien mesurée l’idolâtrie ou l’iconolâtrie n’est que la conséquence de l’illustration de livres malveillants parce qu’il est possible, selon l’époque ou l’actualité, de modeler les « textes sacrés » à loisir pour exercer un certains pouvoir sur les personnes ou populations crédules

    À notre époque, afin de se livrer à ce jeu de dupes, rabbins, évêques, pasteurs, imams ou théologiens avec ou sans poil s’en donnent à cœur joie, en profitant de l’offre de médiatisation pour corrompre la société sans jamais devoir, mis au pied du mur, débattre avec des contradicteurs éclairés et connus pour leur efficacité à déconstruire les pommes de la discorde à l’origine des haines intra-religieuses sans oublier la persécution des non-croyants ou des apostats*1 car la religion n’est qu’un instrument de pouvoir
    *1 – essentiellement dans les mondes dominés par des musulmans

    Le monde des religions a tenté de confisquer " l’âme ", cependant « l’aboutissement n’est pas pour autant le commencement », et ce n’est point pour autant la fin de l’histoire car pour le plus grand désarroi de « nos apôtres » Psyché est sans religion, sa beauté est si déconcertante que les hommes viennent l’admirer, l’aduler mais aucun d’eux n’osent demander la merveilleuse demoiselle en mariage - preuve s’il en faut qu’Éros, l’auteur du plus célèbre des actes manqués de toute l’histoire de l’humanité, à sa vue tombe instantanément amoureux de cette belle désobéissante et intemporelle héroïne, cette « garce » qui n’accomplit jamais ce qui est attendu d’elle - mais in fine pour l’éternité, grâce à son incomparable façon d’être, tenace, curieuse, animée d’un esprit de contradiction inébranlable Psyché ne manquera pas de faire don à la multitude les plus délicieuses voluptés qu’engendrent les amours - lesquels ne se font jour que pour mieux transgresser toutes les interdictions - CRAB -

    Suites : Textes de références, plus particulièrement pousse-au-crime
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/search/label/musique?updated-max=2015-01-10T06%3A11%3A00-08%3A00&max-results=20&start=11&by-date=false

    Suite 2 : Science et morales
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/12/science-et-morales.html

    Suite 3 : Éros
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/12/eros-reedition.html

     

    4 commentaires:

    1. J.......e B....n, vous me demandez : pourquoi avez-vous choisi le sacrifice d’Abraham, pour illustrer votre propos ?
      J’ai pris pour sujet les religions abrahamiques, et ce qui est marquant pour chacune des trois religions c’est l’épreuve de la foi - que ce soit dans la Genèse un ordre de dieu, ce sacrifice la préfiguration de la crucifixion dans le Nouveau Testament quand dans le coran il ne s’agit plus d’un ordre divin, Abraham rêve qu’il va immoler son fils
      Dans la Genèse et le coran dieu, au dernier moment, arrête la main d’Abraham, et dans le Nouveau Testament dieu n’intervient pas pour sauver son fils, mais ce ne sont pas ces différences qui m’intéresse - pas vraiment
      .
      Le plus important est d’observer que c’est le fils de l’homme Abraham, un garçonnet ou un adolescent et un jeune homme fils d’un dieu masculinisé qui sont proposés à être sacrifiés parce que dans ces trois religions l’homme est donné supérieur à la femme
      Dans cette scénographie misogyne le garçonnet ou l’adolescent est infiniment plus important que la fillette ou l’adolescente, c’est faire d’une pierre deux coups : montrer que la foi doit-être inébranlable puisque l’homme le chef de la femme, donc le chef de famille n’hésite pas à immoler ce qu’il a de plus cher, son fils - c’est ainsi que s’est construit la sacralisation des patriarcats pour asseoir la domination des hommes sur les femmes
      .
      Si j’écris dieu sans mettre un D majuscule, c’est parce que le sus-nommé n’est rien de plus qu’une invention...
      Mes meilleures salutations

       
       
    2. Alors que l’invention du monothéisme s’était limitée à sacraliser la misogynie, la civilisation s’est fondée sur le mythe de Psyché et d’Éros

       
       
    3. Psyché (Gr. Ψυχη) épouse d'Eros (Cupidon), est la personnification de l'âme représentée avec des ailes d'un papillon. Psyché est l'une des trois filles d'un roi, si belle que tous les habitants du royaume l'adoraient et qu'Aphrodite en était jalouse au point de vouloir tramer sa perte.
      .
      Elle envoya Eros avec comme mission de lui inspirer l'amour pour l'être le plus hideux de la terre. Mais tel est pris (épris?) qui croyait prendre: Eros tombe lui aussi sous le charme de Psyché. Il demanda à Apollon de donner un oracle au roi lui prescrivant d'exposer sa fille sur un rocher. Là vêtue de noir, soumise, elle attend la venue du monstre mais c'est le souffle léger de Zéphyr qui l'emporte vers un palais mystérieux. Elle est la seule habitante de ce palais merveilleux où les portes sont ornées de pierres précieuses et où le dallage du sol est d'or pur.
      Jamais elle ne peut voir le maître de céans mais il lui rend visite toutes les nuits, et lui promet que leur bonheur durera toujours, à la condition qu'elle ne cherche pas à voir le visage de son amant.
      Mais les sœurs de Psyché la persuadent qu'elle est aimée d'un monstre. Une nuit, elle allume une lampe. Tandis qu'elle contemple avec ravissement la beauté de son amant, une goutte d'huile tombe sur lui. Il se réveille et s'enfuit, alors disparaît le palais enchanté.
      .
      Commence pour Psyché une série d'épreuves, dont elle se tire grâce à l'appui secret d'Amour et la ténacité de son amour.
      Chassée de toutes parts, elle arrive finalement dans la demeure de sa rivale : Aphrodite.
      Cette dernière l'accable de mille tourments, la retient comme esclave et lui impose quatre épreuves réputées impossibles. Mais à chaque fois quelqu'un sera là pour l'aider.
      Ainsi, elle trie des graines mélangées de toutes espèces à l'aide de fourmis,
      elle rapporte la laine d'or de moutons féroces grâce à un roseau qui lui indique le bon chemin pour traverser la rivière
      elle puise l'eau inaccessible du Styx avec l'aide de l'aigle de Zeus.
      Pour la dernière épreuve, Psyché doit se rendre aux enfers demander à Perséphone un précieux flacon contenant une lotion de beauté; persuadée de ne pas pouvoir y parvenir elle est sur le point de se jeter du haut d'une tour quand la tour se met à lui parler et lui indique la marche à suivre; il lui est recommandé de ne pas l'ouvrir et de ne pas partager le repas de Perséphone.
      .
      Normalement, nul mortel ne pouvait se rendre aux enfers sous peine d'être dévoré par son terrible gardien : Cerbère. Pour passer la porte des enfers sans dommage, Psyché donne au monstre un gâteau trempé dans du vin drogué qui l'endormit.
      Elle n'avait pas oublié de prendre deux pièces de monnaie pour payer Charon à l'aller et au retour.
      .
      Mais au retour alors que s'est bien passé, Psyché est à nouveau perdue par sa curiosité; elle débouche le flacon, une fumée noire se répand et se dépose sur son visage qui devient hideux. En se regardant dans un miroir Psyché s'évanouit. Cependant, Eros ne l'a pas oubliée, il l'éveille d'une piqûre de ses flèches et lui rend sa beauté première.
      Enfin, Zeus intervient et Aphrodite pardonne:
      Zeus accorde son pardon à Éros et convoque les dieux pour célébrer l'immortalité de Psyché et le mariage du couple.
      Les jeunes mariés auront une fille : Hêdonê en grec ou Volupté pour les Romains. Fin de citation

       
       

    4. Jean de LA FONTAINE   (1621-1695)
      .
      Les Amours de Psyché - Éloge de l'Amour
      Tout l'Univers obéit à l'Amour ;
      Belle Psyché, soumettez-lui votre âme.
      Les autres dieux à ce dieu font la cour,
      Et leur pouvoir est moins doux que sa flamme.
      Des jeunes coeurs c'est le suprême bien
      Aimez, aimez ; tout le reste n'est rien.

      Sans cet Amour, tant d'objets ravissants,
      Lambris dorés, bois, jardins, et fontaines,
      N'ont point d'appâts qui ne soient languissants,
      Et leurs plaisirs sont moins doux que ses peines.
      Des jeunes coeurs c'est le suprême bien
      Aimez, aimez ; tout le reste n'est rien.
      .
      Les Amours de Psyché - Éloge de la Volupté
      Ô douce Volupté, sans qui, dès notre enfance,
      Le vivre et le mourir nous deviendraient égaux ;
      Aimant universel de tous les animaux,
      Que tu sais attirer avecque violence !
      Par toi tout se meut ici-bas.
      C'est pour toi, c'est pour tes appâts,
      Que nous courons après la peine :
      Il n'est soldat, ni capitaine,
      Ni ministre d'État, ni prince, ni sujet,
      Qui ne t'ait pour unique objet.
      Nous autres nourrissons, si pour fruit de nos veilles
      Un bruit délicieux ne charmait nos oreilles,
      Si nous ne nous sentions chatouillés de ce son,
      Ferions-nous un mot de chanson ?
      Ce qu'on appelle gloire en termes magnifiques,
      Ce qui servait de prix dans les jeux olympiques,
      N'est que toi proprement, divine Volupté.
      Et le plaisir des sens n'est-il de rien compté ?
      Pour quoi sont faits les dons de Flore,
      Le Soleil couchant et l'Aurore,
      Pomone et ses mets délicats,
      Bacchus, l'âme des bons repas,
      Les forêts, les eaux, les prairies,
      Mères des douces rêveries ?
      Pour quoi tant de beaux arts, qui tous sont tes enfants ?
      Mais pour quoi les Chloris aux appâts triomphants,
      Que pour maintenir ton commerce ?
      J'entends innocemment : sur son propre désir
      Quelque rigueur que l'on exerce,
      Encore y prend-on du plaisir.
      Volupté, Volupté, qui fus jadis maîtresse
      Du plus bel esprit de la Grèce,
      Ne me dédaigne pas, viens-t'en loger chez moi ;
      Tu n'y seras pas sans emploi.
      J'aime le jeu, l'amour, les livres, la musique,
      La ville et la campagne, enfin tout ; il n'est rien
      Qui ne me soit souverain bien,
      Jusqu'au sombre plaisir d'un coeur mélancolique.
      Viens donc ; et de ce bien, ô douce Volupté,
      Veux-tu savoir au vrai la mesure certaine ?
      Il m'en faut tout au moins un siècle bien compté ;
      Car trente ans, ce n'est pas la peine.
      Jean de LA FONTAINE   (1621-1695)

  • Ni patriarcat - ni pudibonderie


    La place de la femme ou de l’homme entre patriarcat ou puritanisme et « féminisme porcin »
    Le « droit d’importuner » est un titre inadapté, donc contre-productif - en effet Céline Pina le dit très bien, cette tribune n’aura servi qu’à redorer le blason de pseudo fèministes qui à longueur d’années polluent le débat public pour mieux tarir le sexuel, la liberté d’expression et la laïcité dans la société
    « ….poser la question de la place de la femme entre patriarcat et puritanisme et interroger ces drôles de féministes à la De Haas ou à la Autain *1, si promptes à tomber sur l’échine d’un Weinstein, mais prêtes à censurer la parole des femmes lors des viols de masse de Cologne » écrit avec perspicacité Céline Pina, une parmi les trop rares socialistes à avoir compris ( entre-autres ) que le féminisme est envers et contre tout universel ainsi que tout bien pesé la laïcité sans adjectif

    *1 - De Haas et Autain, spécialistes d’un « féminisme victimaire, doloriste... » qui méconnaît la force et la puissance des femmes, - ce même « féminisme porcin » de deux poids deux mesures, n’avait pas manqué de tenter de museler les femmes de la Chapelle-Pajol à Paris ainsi que deux ans plus tôt de dénaturer les agressions sexuelles commis par des migrants ou par des individus originaires de pays dominés par des musulmans en Gare de Cologne pour, dans l’actualité la plus récente, se déchaîner exclusivement sur Weinstein et « balance ton porc »

    Sur mes blogs, j’aime parler ou publier la parole de nos héroïnes, car libre, pour une femme ( idem pour un homme ) est une façon d’être, un point c’est tout !
    Athée-libertaire et non athée chrétien, libertin, passionné par le chant lyrique ou la musique, amoureux des arts, de la philosophie ainsi que des belles lettres, entre patriarcat et puritanisme, donc peu inspiré par la famille nucléaire, je n’ai jamais eu à choisir – CRAB

    Suite : Le Féminisme porcin
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2018/01/le-feminisme-porcin.html

  • Vœux 2018

    Macron n’aurait pas dit mieux, et pour nos très distingués économistes ( ceux-là même qu’on voit à la télé ) d’ajouter que " même travailler pour des clopinettes, vaut toujours mieux que de ne pas travailler "

    Pour bien commencer l’année :
    Conscient de l’impact d’une forme des plus détestables de la pudibonderie qui frappe le mental de milieux visiblement très médiatisés comptant parmi les plus nauséabonds, il me paraît opportun de rappeler que si l’ironie et l’impertinence sont un genre majeur de notre culture, il est humainement bien plus essentiel, attendu que la mort est absence de sensation, pour les femmes qui aiment les hommes et les hommes qui aiment les femmes d’avoir présent à l’esprit que le plaisir dans une société hautement civilisée est la racine de la morale ;
    cela s’entend de ne point accorder le moindre crédit à l'imagerie doloriste dessinée par le lamento de « féministes porcin ou de boudoirs » dont la peur irréductible du sexuel dans la société, sinon peut-être plus particulièrement le refus d’admettre la sexualité des hommes *1, ne se priveraient pas, pour toutes fins, de jeter les Amours dans les fosses septiques au profit de la procréation si chère à nos économistes patentés main dans la main avec la représentation des hiérarchies monothéistes en mal de croissance démographique quand au demeurant, nulle personne ne devrait pas vraiment ignorer qu’il n’est pas de vrai bonheur autres que jouir sans se nuire ni nuire à autrui ?
    *1 - bien que le rapport au sexuel des femmes et des hommes s’est considérablement rapproché, depuis la fin des années cinquante du siècle dernier, dû aux bien réelles libertés individuelles obtenues contre les religions et en suivant grâce à une meilleure maîtrise de la contraception -


    Durant cette nouvelle années, ne pas manquer une seule occasion de signifier urbi et orbi que le féminisme est envers et contre tout universel ainsi que tout bien pesé la laïcité sans adjectif
    - en convaincre Macron n’est pas gagné... ni auprès des partisans d’un grotesque statut de première dame de France, d’ailleurs -

    Ainsi prendra corps l'année nouvelle, elle n'en sera que meilleure à souhaits pour les incroyants ou les sans religion*2 tous, à des degrés divers ou d’Été, toujours et toujours en quête de nouveau
    *260 % de nos compatriotes sont sans religion -

    Néanmoins, dans un but humanitaire des plus louables, à seule fin de ne pas laisser les croyants nos meilleurs ennemis sur le bord des chemins bourrés de traîtresses ornières ni se perdre aux croisements des allées marqués par la solitude figée d’insidieux calvaires, rien n’interdit dans notre grande bonté de leur proposer, non pas, à l’orée des bois de bordures, de cueillir quelques-uns dans un ensemble affriandant de champignons vénéneux – mais de manière préférentielle, n’est-il pas concevable de dire distinctement à ces braves gens ( pas tous ) au lieu de se pétrifier dans de vains espoirs ou encore de se déposséder pour des lendemains incertains, de consacrer ainsi qu’une exigence première la volupté heureuse - de prendre un temps précieux pour se familiariser avec " L’œuf et la poule " ? - Suites :
    https://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/10/luf-et-la-poule.html
    CRAB

  • Laïcité " entaché "

    Aurélien Taché


    Le président Macron n’a reçu aucun des représentants de l’athéisme ni aucun représentant des associations laïques ?
    60 % de nos compatriotes sont sans religions, c’est tout l’art de les prendre pour des andouilles, de les traiter avec le plus grand mépris quand le président Emmanuel Macron reçoit jeudi dernier ( 21 décembre ) à l’Élysée les représentants des cultes ( catholique, protestante, orthodoxe, musulmane, juive et bouddhiste ), devant lesquels il a affirmé que la « République est laïque » mais « non la société », et s’est dit « vigilant » face au risque d’une « radicalisation de la laïcité », ont indiqué à l’AFP deux d’entre eux.
    La société n’est pas que religieuse puisque 60 % de nos compatriotes sont sans religion, et c’est se moquer du monde de remettre sur le tapis l’enseignement laïque des faits religieux sans prévoir en contrepartie l’enseignement laïque du fait athéeest-ce ainsi que le président Macron entend lutter contre les discriminations ou le sectarisme ?

     
     

    Il ne risque pas d’être contredit par une gauche inexistante qui n’avait, au pouvoir, jamais cessé de trahir la laïcité, ni par une droite rétrograde que, dans l’actualité, représente Aurélien Taché, député LREM qui déclare à qui veut bien l’entendre : “ Certains confondent aujourd’hui laïcité et athéisme militant ”
    - mais lui que sait-il au juste de la laïcité sans adjectif définie par la loi de 1905 ?
    Il ne se soucie guère de la rétablir ou de la faire respecter ( suite 1 ) car suivant les « bonnes manières » en usages dans la classe politique habituée à nier les réalités de notre société, il s’essaie, à titre personnel, à faire passer les athées pour des crétins - hors, que sait-il au juste de l’athéisme ? Rien,
    mais inutile de s’étendre, pour, sur le champ, s’intéresser à une loi qui clairement ne privilégie ni les philosophies de l’athéisme ni les idéaux des religions du monothéisme ( et autres ) pour que prédomine sur les convictions intimes des uns et des autres la loi commune de l’État de Droit susceptible de garantir la liberté de la pensée et le principe du débat contradictoire - CRAB

    Suite 1 : Le bouffon de la République
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/11/le-bouffon-de-la-republique.html

    Suite 2 : Observatoire de la laïcité

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013/09/observatoire-de-la-laicite.html

    Suite 3 : Contre les assauts théocratiques - suite 2

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/12/contre-les-assauts-theocratiques-suite-2.html

    Déroulé d’articles :
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=La%C3%AFcit%C3%A9

  • Morale absolue

    Il faut en tenir une sacré couche pour en arriver à ça


    Les philosophies : Matérialiste, atomiste et hédoniste à l’origine des Lumières sont, sans recourir à l’invention dieu, l’autre façon de voir le monde

    La morale vient-elle de la religion ?
    Au États-Unis, au cours d'un débat, des représentants religieux affirmaient que les Athées étaient des êtres dépourvus de Morale
    David Silverman, président de l'American Atheists, confirmait effectivement que l'immoralité engendrait forcément la délinquance, la violence et le crime
    [ MDR ] Les mormons, sur le plateau, acquiesçaient
    Il demanda alors, aux représentants religieux de lui expliquer pourquoi 99% des criminels se revendiquaient comme "croyants" dans les prisons américaines ?


    En effet, moins de 1% des détenus sont athées, ce qui n’est pas sans rappeler que la morale est relative et que les religions n’ont pas le monopole de la spiritualité

    Notes : Ce n’est pas nouveau, nous savons depuis longtemps que la criminalité est plus importante dans les villes américaines où le taux de croyants est le plus élevé

    Que dieu bénisse l’Amérique
    Cependant c’est assez logique, en effet : un croyant délinquant ou criminel est avant tout victime de sa mentalité formatée par la religion puisqu’il croie qu’il ne se fera pas prendre et cela, forcément, se retourne contre lui tôt ou tard
    En outre, dans la mesure où rien ne permet de dire ou de prouver que son dieu existe - ses prières pour échapper à son funeste sort s’effondrent sous le sceau de l’implacable réalité de la Justice commune – quand au tout petit nombre « d’athées » emprisonnés je les suspecte de ne pas avoir entièrement remisé dans les poubelles de l’histoire un résiduel de croyances qui leur voile encore l’esprit, et dont-ils payent au prix fort l’ajournement

    Pendant ce temps là en France,
    la Laïcité ne privilégie ni les incroyants ni les croyants car l’esprit de la Nation par ce qui la différencie de la plupart des autres pays européens et du reste du monde ne consiste pas à chosifier nos compatriotes pour les insérer dans les boulins du grand pigeonnier 1, - ainsi que le voudrait obtenir, en fragmentant notre société, une partie de « l’élite » de notre pays en perte de repères
    1, chosifier une population, c’est ce que fait, à longueurs d’années, le ouistiti-moustachu néo-stalinien ( Edwy Plenel ) qui ne parle jamais d’arabes ou de Kabyles pour employer l’essentiel de son temps non pas à réaliser un travail de journaliste mais de militant pour pathologiquement se livrer à la fabrication artificielle de musulmans atteints d’éléphantiasis

    Le radicalisé ouistiti-moustachu autrefois solidaire des terroristes de septembre noir peut compter sur le néo-racisme de Danièle Obono ( originaire d’un pays gabonais rythmé, durant trois siècles, par la traite des esclaves entre tribus côtières et marchands portugais ou hollandais ) - un néo-racisme qui n’est que la conséquence de ce formatage idéologique caractérisant certains mouvements politiques autres que le FN, notamment islamo-gauchistes
    Obono défenderesse de la non-mixité qui avait déjà fait parler d’elle pour avoir défendu la porte-parole des Indigènes de la République ou refusé de voir une radicalisation chez un chauffeur de bus qui ne prendrait pas le volant à la suite d’une femme ne saurait étonner les observateurs car depuis trop longtemps le discours de bon nombre politiques au pouvoir ou des représentants de la société civile par le biais d’une partie des intellectuels n’est plus marqué par l’effort nécessaire d’exiger le respect de la laïcité et de l’égalité femmes-hommes non sans éviter la plupart du temps de condamner avec vigueur les assauts théocratiques émanant d’insupportables fanatiques religieux ou de religieux ethno-différentialistes et communautaristes méprisant les valeurs républicaines qui font notre culture, notre humanité – autant de postures et d’actes incivils, au quotidien, qui ne sont pas restés sans conséquences, dont ( entre-autres ) dans l’ actualité la plus récente, une unième incitation à la haine des Charlie
    Vendredi dernier ( 1er Décembre ) le ouistiti-moustachu Ewy Plenel a reconnu et regretté avoir « surréagi »
    Non, non et non, en effet pour toutes les personnes qui, depuis plusieurs années, ont suivi la « démarche » du ouistiti-moustachu : sa réaction n’était que l’expression aboutie de son idéologie ethno-différentialiste recensée parmi les systèmes doctrinaires islamistes de colonisation des femmes identifiés d’entre les plus mortifères - Suite : Pour les ouistiti-moustachus
    https://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/11/pour-les-ouistiti-moustachus.html

    Suites 2 : Les bonnes mœurs
    https://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/11/les-bonnes-murs.html

    Suite 3 : Dé-islamisation en marche
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013/12/de-islamisation-en-marche.html

    Suite 4 : Déroulé d’articles sur les même thèmes
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Les+diktats+musulmans
    CRAB

  • La laïcité en Novembre 2017

    Liminaire

    Bien des choses pourraient changer ne serait-ce qu’en acceptant avec un minimum d’humilité l’idée que nos actes sont la cause de notre avenir car depuis Émilie du Châtelet femme des " Lumières " les progrès plus efficients de la science permettent d'expliquer le monde de manière de plus en plus satisfaisante ou convaincante sans recours à aucun dieu

    .

    La laïcité

    Cependant, sur les politiques préventives face à la radicalisation ou à l’inquisition musulmane

    " La laïcité n'est pas une déclaration de guerre aux religions ", déclare Bernard Cazeneuve

    Rappel :

    Décidément, l’ex-ministre, ainsi qu’avant lui ses prédécesseurs, mais aussi son successeur affecte d’ignorer que le voile 1 n’est pas un signe ostensible religieux mais rien de plus qu’un drapeau misogyne, que les prières de rues peuvent-être entièrement évitées - il suffit que les musulmans prévoient plusieurs offices quand la salle de prières est trop petite, mais aussi de prier chez-eux...

    1 Je ne devais pas le dire ni l’écrire : ce n’est pas-écrit dans l’Ancien Testament, ni dans le Nouveau Testament, ni dans le coran que le bikini est porté par les femmes – nul part il est-écrit que le bikini ne doit pas nécessairement être porté par les femmes - et donc le bikini les femmes le porte maintenant -

    .

    Béance sémantique

    Désinformer ou nier les réalités de notre société est l’art majeur de nos ministres qui finissent par croire qu’ils ont cueilli dans l’arbre toutes les pierres engendrées par la pierre de Inne afin d’oublier au plus vite que de 52 % de nos compatriotes ont choisi l’abstention lors des dernières élections ;

    en vérité, il n’y pas un ministre pour en rattraper un autre, attendu que dans notre pays laïque où plus de 60 % des populations sont sans religions ce sont les chefs ou représentants des hiérarchies monothéistes qui sont mécaniquement consultées dès qu’il s’agit, pour le Gouvernement, de réaliser un projet de loi sociétal – mais jamais ne sont invités les représentants d’organisations athées ou agnostiques

    Rappel : rien ne justifie que le Gouvernement d’un pays laïque consulte les chefs religieux – les convoquer, c’est bafouer le principe même de la laïcité qui par le biais de la loi de 1905 ne privilégie ni les incroyants ni les croyants

    .

    Tragi-comique

    Comble de l’indélicatesse ou de la malhonnêteté morale de « nos » gouvernants successifs l’histoire du fait religieux a été introduite par concussion dans les programmes scolaires par le Gouvernement précédent sans acter, en contrepartie, l’enseignement de l’histoire des philosophies de l’athéisme

    Qui peut dire si l’on verra un seul enseignant faire observer à ses élèves que le coran est un livre qui ne permet pas d’acquérir des connaissances puisque de la première à la dernière page le texte ne comporte que des injonctions ? - ce qui en outre en fait une religion extrême de l’irresponsabilité ;

    qu’en outre, il est impossible de trouver plus misogyne dans tous les « textes sacrés » puisque la « parole divine » de l’intransigible coran autorise la polygamie sans permettre pour les femmes l’équivalent ayant force loi -

    Une enseignante osera expliquer que Marie s’est faite violée par un soldat de passage et que sa famille à peine plus urbaine que la moyenne pour lui éviter la lapidation inventa la grossesse de leur fille par le Saint-Esprit, pas sûr qu’elle en trouve le courage

    Lesquels des enseignants feront observer que le dieu des croyants parmi les juifs fait de la femme une pécheresse et de l’homme à son coté un légume ?

    .

    Enfin qui, à l’école, dira aux écoliers que l’invention monothéiste est la racine du pire des sectarismes jamais inventé par des barbares totalement incultes – et que pour l’essentiel, les religions du monothéisme s’accordent ou se concurrencent pour écraser les femmes [ ??? ]

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/lectures-comparees_10.html

    .

    Chantre des simples d’esprits et plus accessoirement des « sans-dent » Martin Hirsch mériterait la palme d’or de l’abêtissement sacralisé au plus haut degré, " quand des Français de souche appelleront leur enfant Mohamed on pourra enfin parler d’intégration réussie " avait-il solennellement lancé urbi et orbi

    Problème : il y a au moins un chômeur dans chaque famille, par conséquent ce sont tous nos compatriotes qu’il faudra intégrer et vite, bref, rien qu’en métropole, ça fait beaucoup de Mohamedsans compter que ce bon samaritain féru de sacré oublie le plus naturellement du monde de prénommer les femmes – phallocratie sacralisée par le coran et la sharia oblige

    Pas du tout navré, je préfère les prénoms qui caractérisent à des degrés divers l’insoumission, soit pour les femmes : Salomé, Apolline ou Judith et pour les hommes : Axel, Floriant ou Carles – faudra vous y faire mon bon monsieur

    .

    Un procès d’intention des plus injustes a été fait à Manuel Valls interrogé sur l'appel à " rendre gorge " qu'il avait, avec juste raison, lancé à propos de Médiapart et du ouistiti-moustachu ( Edwy Plenel ) bien connu du milieu néo stalinien ou encore des mouvements déviants islamo-gauchistes, il a assuré " ne pas regretter de l'avoir dit " car " rendre gorge, c'est faire recracher les insultes qu'on vous jette au visage " - il faudra bien que l’opprobre change de camp mérite d’être ajouté...
    ( Néanmoins, et c’est bien regrettable, il n’a pas rétabli la laïcité quand il était Premier Ministre )

    Rappel : mercredi dernier ( 22 Novembre ), sur ce même sujet Christophe Castaner macronien de service avait subjugué Bourdin 2 en déclarant que " l’islam est une religion de bonheur comme la religion catholique "

    2. Sur le moment, j’ai cru que le bien-heureux Bourdin allait s’évanouir....

    .

    Suites : Aphorisme

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/11/aphorisme.html

    .

    Suites 2 : Le bouffon de la République

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/11/le-bouffon-de-la-republique.html

     

     

  • The time to tweet - Saison 8 et +

    Tweets ou citations

    Athéniens. Que devez-vous faire, pour suivre sans embarras ma discussion sur l'illégalité ? Je vais vous le dire : Examinez à quelle classe appartient l'homme qui fait l'objet du décret. Est-il étranger, métèque ou citoyen ? Si nous l'appelons métèque, nous ne dirons pas la vérité. Si nous l'appelons étranger, nous aurons tort, car le bienfait du peuple qui lui a donné la qualité de citoyen constitue pour lui un droit acquis et irrévocable. Prenons-le donc comme citoyen et parlons de lui en conséquence. Extrait de Démosthène contre Aristocrate  ( 476, avant notre ère )

    L’athéologie est la langue de la pensée, l’athéisme est l’expression de la volonté de ne jamais cesser de penser - CRAB

    "Ce qu’il y a de grand dans l’homme, c’est qu’il est un pont et non un but : ce que l’on peut aimer en l’homme, c’est qu’il est un passage et un déclin. Nietzsche

    Rien ne naît de rien et rien n’a de fin attendu que « la fin d’un processus » est toujours le début d’un autre - CRAB

    Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire. Albert Einstein

    Pourquoi certaines personnalités très médiatisées, sans relâcher, s’évertuent à parler d’effondrement spirituel de notre époque alors que les religions n’ont jamais eu le monopole de la spiritualité ?
    La spiritualité, c’est la vie de la conscience, en tant qu’athée libertin-libertaire et non athée chrétien les religions ne me concernent que pour les détester ou les déconstruire ou encore, à leur dépends, me livrer en permanence à la recherche de l’éthique dans tous les domaines d’activités de notre société - CRAB

    Ce n'est pas le doute, c'est la certitude qui rend fou. Friedrich Nietzsche

    L'athéisme comme expérience, et exigence ultime, de la raison - CRAB

    Dieu a tout créé. Dieu a créé le sexisme. Mais Dieu a aussi créé l’anti-sexisme. Avec tout le respect que je lui dois, Dieu est un sacré fouteur de merde [ ? ]

    Par combien de périodes d’atermoiements faudra-t-il passer pour enfin obtenir dans les filières de la philosophie la place qui revient aux philosophes de l’immanent, dont, notamment, Épicure, Lucrèce, Casanova et Nietzsche ? - CRAB

    Dieu [ aujourd’hui, Macron ] a dit : " Je partage en deux, les riches auront de la nourriture, les pauvres de l'appétit." Coluche

    Le mot progrès n'aura aucun sens tant qu'il y aura des enfants malheureux.
    Albert Einsteinet des pauvres - CRAB


    L'Économie n’est pas une science exacte, sinon nous serions tous riches ! En revanche économiste est un bon gagne-pain - CRAB

    L’autruche, quand il faut voler, dit: « Je suis chameau » et quand il faut porter un fardeau, elle dit: « Je suis oiseau » : proverbe turc illustrant la paresse.
    Note : en turc, l’autruche se dit : l’oiseau-chameau.

    Dans toute l’histoire de l’humanité il n’y a jamais eu qu’un seul et même miracle : le chant lyrique, la musique et la danse
    Chanter est l’acte le plus impudique qui soi, c’est, pour l’artiste lyrique se montrer nu devant le public –
    CRAB


    Le blasphème est la quête de nouveau, un antidote à la perversion des relations entre femmes et hommes véhiculée par les religions monothéistes dont la pire de toutes est colportée par le coran et ses annexes – CRAB

    Nique la pudibonderie : Le NU, c’est l’animal humain dans sa plus belle robe – CRAB

    La pudeur, c'est faire preuve de retenue et non de s’exhiber en public affublée en tenues islamiques CRAB

    L’Islam n’est pas une identité mais une religion et qu’en matière de croyance, il n’y a point de place pour l’hérédité, même en Islam - CRAB

    Le voile n’a pas d’autre fonction que de servir d’emballage à la musulmane comparée à un objet sexuel - CRAB

    Voilée ou violée, telle est la devise de Tarik Ramadan - CRAB

    Rien n'est perdu, l'islam disparaîtra aussi vite qu'il est venu polluer nos sociétés. CRAB – Vidéos ( 2 ) :
    La sincérité têtue de l’anti-star
    http://blvids.free.fr/Isabelle_Adjani_extrait.mp4

    Confession extrait
    http://blvids.free.fr/V%C3%A9nus_%20confessions.mp4

    Affaire T.Ramadan : " Ce que dit Edwy Plenel est vraiment pathétique ". Riss

    Entièrement d'accord, c'est la fin de l'islamosphère - CRAB

    Tous les chats sont mortels. Socrate est mortel. Donc Socrate est un chat. Ionesco idem le terroriste musulman est un martyr - CRAB

    " Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas ; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur ". Sénèque
     
    Depuis longtemps la majeure partie des gauches trahit la laïcité, mais du coup aussi Les Droits de la Femme et de la CitoyenneCRAB

    Ce ne sont pas les religions qui ont inventé le féminisme ni l’athéisme chrétien mais la spiritualité athée libertine-libertaire CRAB

    E=mc2

    Le verbe aimer est difficile à conjuguer : son passé n'est pas simple, son présent n'est qu'indicatif, et son futur est toujours conditionnel. Jean Cocteau

    Le mariage est le tombeau de l’amour et de la fortune. Olympe de Gouges

    Leur mariage étant le plus beau jour de leur vie - conséquence : divorcent au petit matin du jour suivant - CRAB

    L’infidélité, c’est la sincérité qui se déplace, la fidélité, c’est renoncer au sexuel pour sacraliser l’amour de la fourchette – CRAB

    Le patriotisme, c'est aimer son pays. le nationalisme, c'est détester celui des autres. Charles De Gaulle

    Dans notre société, quand un d'Ormesson raconte qu'avec Napoléon ( auteur d’un code civil hyper-misogyne ), c'est l'idée que la république monte sur le trône, cela donne une idée de la perte de sens ou des valeurs par une partie '' bien vieillissante '' d’une « élite » plus passionnée par une vision déiste de la mort que par la pulsion de vie qui imprime, en chacun de nous, le goût de la liberté - CRAB

    Suites :
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/05/the-time-to-tweet-saison-7-et.html

  • Procès d’Abdelkader Merah – suite

    « Les convictions sont des ennemies de la vérité plus dangereuses que les mensonges » Friedrich Nietzsche - [ Humain, trop humain ]

    Ce sont les idées qui arment le bras - même sa mère d’Abdelkader Merah devrait être dans le box des accusés

    Ce n’est pas la pauvreté ni les « discriminations » qui font le violeur ou le terroriste, mais l’inculture – CRAB

    procès d'Abdelkader Merah et Fettah Malki.jpg

    Dans ses attendus ou motivations la Cour de Justice n’a pas retenu la notion de complicité d’assassinat qui aurait permis la réclusion à perpétuité d’Abdelkader Merah – c’est un non sens - le Parquet à raison de faire Appel - de même que l’on peut vivement regretter que la mère de cet individu malfaisant ne figure pas dans box des accusés

    Un oubli toxique
    Lors des cinq semaines de ce procès, ce qui est regrettable, c’est que ni le Parquet ni les avocats " de la défense des indéfendables " n’aient attiré l’attention sur un point idéologique ou théocratique majeur : La croyance dans la vie éternelle après la mort qui, en éliminant la crainte de se faire tuer, détermine le passage à l’acte d’un fanatique et génère ce type de terrorisme sous influence religieuse
    Hors, il en sera toujours ainsi du fanatisme ou du terrorisme religieux aussi longtemps que la société ne prendra pas la décision courageuse d’apprendre à l’école aux enfants que la mort est absence de sensation, donc qu’il n’y a rien à espérer ni de bon ni de moins bon après la mort – 03 Novembre 2017 – CRAB

    Notes :
    « Les convictions sont des ennemies de la vérité plus dangereuses que les mensonges » Friedrich Nietzsche - [ Humain, trop humain ]


    Commentaires
    Le voile n’est pas un signe ostensible religieux, mais le pire des signes d’infériorisation des femmes - CRAB
    Quelques lecteurs se sont empressés de me faire observer que " la femme voilée sur la photo est la mère d’une des victimes " - Fin de citation

    Oui, et alors, il n’empêche que le port volontaire du voile revient à poignarder les autres femmes dans le dos, sinon c’est faire preuve d’une inconscience qui fait les jours heureux des fanatiques - CRAB


    Suite : Procès d’Abdelkader Merah
    https://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/10/proces-dabdelkader-merah.html?showComment=1509737764093#c3174334630745297196

  • L’œuf et la poule

    L’Homme n’est pas un but mais un pont. Nietzsche

    Toujours d’actualité :

    Ces hommes et ces femmes qui, depuis l’Antiquité à nos jours, participent à humaniser notre monde car, quelque soit la forme choisie, à travers leurs écrits en accord avec leur comportement individuel ils n’ont pas craint de transgresser tous les tabous qu’imposent tous les régimes totalitaires ou pudibonds qu’engendrent, selon les saisons, les mondes totalement empartriarqués

    CRAB.jpg

    Acrylique sur toile : CRAB

     

    Je suis un optimiste lucide - à vous de choisir : êtes-vous plus proche des idéaux du dessinateur mondain et bobo Plantu ou du réalisme et de l’humour du caricaturiste Charb ?

     

    Pour moi, c’est tout choisi :

    Plantu, non - Charb, oui -

    Platon, non - Démocrite, oui -

    Aristote, non - Ésope, Épicure et Lucrèce, oui -

    Holopherne, non - Judith, oui -

    Jean-Baptiste, non - Salomé, oui -

    Descartes, non - Locke, oui -

    Leibniz, non – Gassendi, oui -

    Antoine de la Furetière, non - La Fontaine, oui -

    Anne D’Autriche, non - Ninon de Lenclos et Christine de Suède, oui -

    Voltaire non - Émilie du Châtelet et Jean Meslier, oui -

    Kant, non - Casanova, Francesca Bruni, Mozart, Da Ponte, Darwin et Helvétius, oui -

    Hegel, non - d’Holbach, oui -

    Robespierre, Danton et Fouquier-Tinville, non - Olympes de Gouges, oui -

    Jésus Christ, non - Lou Salomé et Nietzche, oui -

    L’Église, non - Georges Sand, oui

    Sartre et Simone de Beauvoir, non - Albert Camus et Élisabeth Badinter, oui -

    Jean Coumaros, Maurice Georges et Flornoy, non - Neuwirth, oui -

    Jean Foyer, Michel Debré, Philippe Gosselin, non - Mai 68, Gisèle Halimi, Simone Veil et Axelle Lemaire, oui

    L’islam, Esther Benbassa et Dounia Bouzar, non - Hypatie, Karam Saber, Margot Wallström et Céline Pina, oui -

    Voiles islamiques et burqa, non - Élisabeth Badinter et Robert Badinter, oui -

    Christine Boutin et Ludovine de La Rochère, non - Laure Pora et Sérénade Chafik, oui – etc. ect. ect.

     

    Vidéo : L’œuf et la poule

    http://blvids.free.fr/Loeuf_et_la_poule_integrisme_religieux_et_intolerance.mp4

     

    Sérénade Chalik.png

     

    Suites 1 : Lectures comparées

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/lectures-comparees_10.html

     

    Suites 2 : Athées et sans religions

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/10/athees-et-sans-religions.html

     

    Suites 3 : Genre - une théorie ?

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/02/genre-une-theorie.html

     

     

  • Laïcité – Octobre 2017

    Comble de l’indécence

    La mort est absence de sensation - mal agir ou bien agir, nul ne sera ni puni ni récompensé

    Piqûre de rappel : durant la période où elle était candidate à la présidence de la république, alors que dans notre pays 63 % de nos compatriotes sont sans religion et 61 % estiment que l’on accorde trop d’importance aux religions, Eva Joly, pas jolie-jolie du tout, dont les facultés de jugement sont quelques peu équivoques, voire peu honorables, et qui n’en n’est jamais à un oxymore près, avait proposé, un jour férié pour le judaïsme et l’islam, mais pas de jour férié pour l’athéisme ni pour l’agnosticisme

    Jean-Louis Bianco, éminent symbole de la trahison de la laïcité par la gauche est reconduit à son poste de directeur de " l’observatoire de la laïcité " ou jusqu’à présent « il n’a jamais rien observé » - sinon de fermer les yeux à tous les assauts théocratiques émanant pour le principal de milieux musulmans ce qui n’a pas manqué de laisser le champ libre aux prétentions de l’islamosphère
    Durant les années Hollande, Jean-Louis Bianco ne s’est jamais préoccupé de rétablir la laïcité dans notre pays, hors, les questions sont toujours les mêmes et sont toujours d’actualité :
    À quand, à l’école, l’enseignement du Fait Athée en contrepartie de l’enseignement du fait religieux ?
    À quand, à la télévision publique, une matinée réservée à l’athéisme en contrepartie de la matinée réservée aux religions ?
    La Présidente de la FCPE sur CNEWS ( ce matin ) déclare qu’enseigner à l’école l’histoire des religions est important - mais curieusement ne parle pas d’enseigner l’histoire des philosophies de l’athéisme [ ? ] - serait-elle croyante ?
    Pour établir ou rétablir la laïcité : à quand la suppression du Concordat religieux en Alsace-Moselle qui permet, à l’encontre de la loi de 1905, à l’État de salarier les ministres des cultes catholique, luthérien, réformé et israélite ainsi que, sur l’ensemble de nos territoires, mettre fin au aux subventions accordées à des écoles confessionnelles ? - CRAB -

    Suites : Au nom du ciel
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/02/au-nom-du-ciel.html

  • L’immortalité

    Je ne comprends pas qu'on invite des Évêques pour débattre de l'euthanasie. Anne Bert moi non plus. Crab
    Atteinte de la maladie de Charcot, chaque jour de plus en plus « emmurée » dans son corps, l ’écrivaine Anne Bert a décidé d avoir recours ? une euthanasie en Belgique. Mais elle voudrait être la dernière à devoir aller à l ’étranger pour mourir « dans la dignité ». Alors elle consacre ses ultimes forces à se battre pour que la loi change en France. Elle publie un livre, Le Tout Dernier Été, qui paraîtra le 4 octobre chez Fayard. À cette date, rattrapée par sa maladie, elle aura déjà bénéficié d ’une injection pour abréger ses souffrances. Laure Daussy

    Les religions, ainsi que toutes les hiérarchies monothéistes aiment la mort, l’athéisme et les athées n’aiment que la vie
    Nous étions très jeunes, filles-garçons, déjà conscients que la mort est absence de sensation, amoureux-amoureuses de la vie, avertis-averties que jouir sans se nuire ni nuire à autrui acte, pour toute finalité, que le plaisir, dans notre société, est la racine de la moraleun état d’esprit libertaire qui ne doit rien, ni ne ressemble en rien à cette société mortifère que les religieux de toutes les confessions tentent sans relâcher de nous imposer

    Mais bon, puisque « nos amis les religieux » tiennent à ce point à l’immortalité - qu’ils se livrent donc tous ( entre-eux ) au cannibalisme, les kto par le biais de l’Ostie ont pris un peu d’avance sur leurs concurrents directs, mais les autres peuvent toujours organiser des sessions de rattrapages et ainsi, bien occupés, de ficher la paix aux gens qui ne leur demandent rien

    Aux antipodes des religions et des bouffées de délires des religieux
    Pour nous jeunes et moins jeunes, au fil du temps, reconnaître ou accepter sans réserve que seul le sexuel dans la société est par nature la source sensorielle des petits et grands bonheurs susceptibles de tapisser nos amours des plus belles " fleurs du bien "
    Ainsi l’expérience hédoniste des quotidiens heureux l’emporte sur l’espérance d’une « vie meilleure et éternellement récompensée » dans la mort que propose la maladie d’illusions sacralisée par le biais pervers de la religion
    Loin de toutes idées de soumission, éminemment imperméables à la promesse contorsionnée d’illusoires lendemains-meilleurs promis, avant la mort ou après la mort, par le politique ou le religieux, libertins-libertaires gourmands, amoureux épris de la vie, nous aimions dire " qu’on aimeraient être immortels, certes, mais à la condition d’avoir le droit d’arrêter " ou pour le dire autrement : plébisciter que mettre fin à ses jours incarnerait le dernier acte de liberté dune existence pour une mort choisie - CRAB

    Suites :
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/10/latheisme-en-france-63-de-non-religieux.html

  • La dernière robe de Marlene Dietrich

    athéisme,bernard_giberstein,burkini,Élisabeth_badinter,féminisme,foulard_islamique,juifs,marcel_bleustein-blanchet,marlene_dietrich,mode,robe_scénique

    Marlene Dietrich avait rêvé d'une robe agrémentée de lumières électriques pour briller de mille feux. Trop ambitieuse et complexe, celle-ci n'avait pu être réalisée de son vivant. Dans ce documentaire, les créateurs Wolfgang Joop, Lisa Lang et Anja Dragan lui rendent hommage en réalisant la robe extraordinaire qu’elle avait imaginée.

    Vingt-cinq ans après sa mort, Marlene Dietrich reste un modèle d’audace vestimentaire : entre ses célèbres costumes androgynes et ses longues robes étincelantes, elle s’est imposée comme une icône de la mode du XXe siècle. Vers la fin de sa carrière, elle formule l’un de ses rêves les plus fous : se faire confectionner une robe agrémentée de lumières électriques pour briller littéralement de mille feux. Avec le styliste Jean-Louis Berthault, elle dessine elle-même les patrons de cette robe électrique, hélas trop ambitieuse et complexe pour pouvoir être réalisée de son vivant ! Dans ce documentaire, les créateurs Wolfgang Joop, Lisa Lang et Anja Dragan lui rendent hommage en réalisant la robe extraordinaire qu’elle avait imaginée. Source Arte

     

    Extrait vidéo :

    http://blvids.free.fr/Marlene_Dietrich.mp4

     

    Suites : Un DIManche particulier
    ils sont partout, partout, partout : figurez-vous que

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/09/un-dimanche-particulier.html