Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Islam

  • L'Aïd el-Kebir

    L'Aïd el-Kebir marque la fin du Pèlerinage à La Mecque, le "hajj", qui constitue le cinquième pilier de l'Islam. La fête a lieu au lendemain de l'ascension du mont Arafat, point culminant du pèlerinage.

    Cette fête commémore un événement relaté à la fois dans le Coran et l'Ancien Testament :
    la soumission d'Ibrahim, ou Abraham, à Dieu. Le texte dit que celui-ci était prêt à sacrifier son fils Ismaïl, ou Ismaël, pour prouver sa foi. Alors qu'il était sur le point d'égorger son fils, l'ange Djibril, ou Gabriel, est intervenu, et a remplacé l'adolescent par un animal.

    Suite

    https://laicite-moderne.blogspot.com/2013/10/laid.html?spref=fb


  • Croire ou croire autrement - reédition -

    c'est quif quif ?

     


    Rappel : Avicenne - Averroès
    Le matérialisme progresse : pour Avicenne, Dieu était justifié par la métaphysique, et la métaphysique justifiait la physique. Mais dans la pensée d'Averroès, Dieu est justifié par la physique, et non par la métaphysique
    Averroès une sorte de pré-matérialiste croyait bien en « Dieu », mais sa pensée est déjà semblable à celle de Baruch Spinoza, le « Dieu » n'étant qu'un simple moteur sans personnalité du monde éternel
    Préambule :
    En Seine Saint-Denis un hôpital est baptisé du nom du fanatique musulman Avicenne, curieusement aucun hôpital n'a été baptisé du nom de Jean Meslier
    Dispute entre Changelejeu, Averroès et Avicenne

    Avicenne et Averroès ont préféré amorcer la discussion avec Changelejeu, dans le jardin de la Maison de l'Athéisme, ne souhaitant ni l'un ni l'autre, entrer dans le Salon des Lumières

     

    Averroès

    Savez- vous que Malek Chébel a trouvé des lumières dans l'Islam ?

    Changelejeu

    Ça me paraît un exercice de haute voltige, bien difficile, mais je vois Avicenne votre coreligionnaire qui se joint à nous, c'est peut-être à lui qu'il faut le dire

    Avicenne
    Inutile, j'ai tout entendu, c'est encore une idée de mécréant, je suis sûr que les juifs et la CIA sont derrière

    Changelejeu
    Ce qui m'étonne le plus, c'est la naïveté* ( *ou la lâcheté ) des politiques qui ont baptisé Avicenne un Hôpital situé en Seine-Saint-Denis

    Averroès
    Oui, je conviens, je m'en étonne, c'est clair que demander à Avicenne de croire autrement, c'est parler à un mur sans oreilles !

    Avicenne
    Et puis quoi encore, je vous vois venir, la seule évocation d'un islam modéré est une insulte à l'islam

    Changelejeu
    En somme, vous voulez rester sur votre position de fondamentaliste, et ne pas admettre ni débattre de toutes les philosophies qui ne matérialisent pas la volonté de domination

    Avicenne
    C'est quoi encore ce truc, il n'y de dieu que dieu et sa parole ne se discute pas

    Averroès
    Je ne suis pas contre la philosophie, ni philosopher, je n'ai rien contre le principe du débat, mais pas sans dieu !

    Changelejeu
    C'est bien là, le seul point commun que vous avez tous les deux, l'un, complètement fermé genre Khomeini, l'autre, un peu à la turc, '' pas vraiment laïc ''

    Avicenne
    Si je n'étais en France, mais dans mon quartier du 9_3 '' cité du rêve islamique '' j'te lui ferais une grosse tête à celui-là !

    Averroès
    Ô, allons, allons, '' on '' se calme, ce n'est qu'une discussion, et qui plus est, nous sommes invités dans le jardin à la française de notre hôte

    Changelejeu
    Que veut dire, au juste, croire autrement ?

    Averroès
    C'est par exemple, adapter notre religion et son dogme aux '' droits de l'homme '', respecter la laïcité et être plus doux avec les femmes

    Avicenne
    Traite, t'as pas intérêt à te pointer, rue de la lapidation, au cœur mon quartier !!!

    Changelejeu
    Ne pensez-vous pas que l'ablation d'une grosse partie du livre s'impose, tout autant que l'égalité femmes-hommes ?
    Heureusement que le port d'arme est interdit ou soumis à autorisation spécifique dans notre pays, Avicenne fait glisser sa main le long de sa ceinture comme pour y dégainer un sabre

    Averroès

    C'est à dire ?

    Changelejeu
    Votre question me fait penser à Yves Calvi : quand, pendant plus d'une décennie, chaque fois qu'il a produit une émission sur la laïcité il invite des représentants des religions mais jamais, au grand jamais des représentants des incroyants et des agnostiques pourtant majoritaires dans notre pays

    Averroès
    Mais en quoi l'athéisme concerne la laïcité ?

    Changelejeu
    La laïcité, c'est le droit de ne pas croire ou de croire, mais pas seulement
    Changelejeu, coupé par Avicenne, ne peut terminer sa phrase
    En islam, comme aux États-Unis ou dans la Russie de Poutine les incroyants n'ont pas leur mots à dire sur aucun des choix de société

    Averroès
    Ça n'engage à rien de discuter avec eux

    Changelejeu
    C'est un principe, là où le débat d'idées est autorisé c'est la civilisation, la liberté d'expression des musulmans s'arrête là où commence le débat d'idées, dans ce cas la religion n'est qu'un voile destiné à brouiller l'esprit des croyants ?

    Avicenne
    Dieu c'est l'idée de toutes les idées, la liberté d'expression n'est que le reflet de la mentalité d'impies, tous des ennemis de dieu, nous les pendons ou les emprisonnons

    Averroès
    C'est vrai qu'une partie des sourates ne sont plus vraiment d'actualité !

    Avicenne
    Entendez-le, ce bouffon !!!

    Changelejeu
    Plutôt que d'essayer de croire autrement, ne serait-il pas plus simple de ne plus se référer aux expériences des autres pour se référer à ses propres expériences

    Avicenne
    Allo ! Il faut l'enfermer !

    Averroès
    Mais, alors que faites-vous de la transmission ?

    Changelejeu
    Justement, puisque vous mettez le doigt sur l'essentiel
    Changelejeu est interrompu, une fois de plus par Avicenne
    Qu'est-ce qu'il va encore nous sortir, ce suppôt de Satan ?

    Changelejeu

    En matière de transmission, il y a bien d'autres voies sans passer par la religion, d'autant plus que notre pays connaît une grave crise économique, il aurait bien besoin de moins d'irrationalité

    Averroès
    Par exemple ?

    Changelejeu
    Volontiers, pourquoi ne pas dire aux enfants que les grands scientifiques adorent ne pas savoir ?

    Averroès
    Je ne comprends pas [ ??? ]

    Avicenne
    Moi je comprends, il est pire que les juifs !!!

    Changelejeu
    Tiens il commence à trouver aux juifs quelques qualités
    Ne pas savoir, ne pas prétendre tout savoir ou détenir la vérité c'est faire preuve d'humilité, c'est la condition même du chercheur, dont notre société à tant besoin pour sortir de la crise économique et sociale

    Avicenne
    La science occidentale est une croyance de mécréants, toutes les vérités scientifiques sont dites dans le coran

    Averroès
    La science sans la religion
    Coupé par Avicenne
    Faut toujours qu'il la ramène, je vais te l'exclure de l'islam, vite fait bien fait, par ma barbe* (* salafiste ) j'en fait le serment !

    Changelejeu
    La science n'est pas une croyance puisqu'elle prétend ne pas savoir, ce qui n'est votre cas puisque vous prétendez tout savoir, le chercheur s'en tient aux faits

    Averroès
    Peut-être, mais une société sans religion, n'est plus que l'ombre d'elle-même

    Changelejeu
    J'y reviens, ne pas savoir ouvre la voie, en dehors de toutes idées préconçues, à la recherche ( commune ) de l'éthique dans l'option d'affiner toujours plus notre mode de vie ( nos modèles de vies ), et de rehausser notre niveau de civilisation

    Avicenne
    Allah est le plus grand et Mahomet son messager, Allah maudit celui qui maudit ses parents et Allah maudit celui qui assiste quelqu’un apportant une chose nouvelle [ dans la religion ]

    Averroès
    Là, c'est différent, ce que dit Changelejeu est en dehors de dieu et de la religion, mais je persiste à dire que l'on peut croire autrement !

    Changelejeu
    Dans ce cas, il ne reste plus qu'a vous demander, pourquoi croire, pourquoi faudrait-il croire ?

     

    Suites :
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=French+corner

    Notes :
    Selon les circonstances, Changelejeu peut-être une femme ou un homme
    Crab 27 Septembre 2013

  • L’inquisition musulmane – suite

     


    « L’éternel féminin »
    Dans un pays dominé et dirigé par des barbares, j’aimerais connaître le point de vue des féministes victimistes ( doloristes ) qui aiment parler au nom de toutes les femmes - Vidéo :
    http://blvids.free.fr/Atheisme_en_Egypte.mp4

     
    Suite : déroulé d’articles
    https://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=L%E2%80%99inquisition+musulmane+en+%C3%88gypte

    Commentaires :

    1. Bonne nouvelle, en Allemagne ces derniers jours, le ministère public de Saarbrücken vient d’abandonner les charges contre une femme politique d’origine iranienne, appartenant au parti de la AfD, Laleh Hadjimohamadvali. En effet, cette dernière, lorsqu’elle était candidate au Bundestag, l’année dernière en juin, lançait dans la ville de Völklingen, que « l’islam est pire que la peste ». Une procédure était engagée en août 2017 contre la candidate pour l’éternelle incitation à la haine raciale.
       

       
    2. La critique de l’Islam menace tous ceux qui l’exercent. Les dessinateurs de Charlie Hebdo l’ont payé de leurs vies, Théo van Gogh avant eux. Les caricaturistes danois, suédois, sont frappés, sans oublier les Geert Wilders, Salman Rushdie, Hamad Abdel Samad, Robert Redeker et j’en oublie, sur les têtes desquels des fatwas sont toujours d’actualité après des années, quand des Ayan Irsi Ali, ou des Wafa Sultan doivent vivre en exil aux Etats Unis.

  • Révolution tranquille ou régression tranquille ?

     

     

    Nabila Ben Youssef
     
    Le voile préconisé par des mouvements religieux frustrés de ne pas détenir le pouvoir absolu sur les consciences est avant tout le symbole du pire des signes visibles de l’infériorisation ou de l’abaissement du statut des femmes, et Nabila Ben Youssef de rappeler, non sans humour, que porté « volontairement » il est, dans ce cas précis, plus probablement le reflet d’un cerveau mal oxygéné - CRAB


    Lire sa vidéo : Nabila Ben Youssef – Le voile
    http://blvids.free.fr/Nabila_Ben_Youssef_Le_voile.mp4

    Suite : islamophobie ou racisme ?
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2018/02/islamophobie-reaction-la-video-par-usul.html

  • Islamophobie ou racisme ?




    La démocratie – elle avance chaque fois que la raison et non la morale peut créer du consensus - CRAB
    « L’antiracisme et l’anti sexisme de boudoirs » parfaitement déconstruit par Usul - cliquer sur le lien :
    http://blvids.free.fr/Islamophobie%20r%C3%A9action%20%C3%A0%20la%20vid%C3%A9o%20par%20Usul.mp4

    Suites : L’esprit de la Suède
    https://laicite-moderne.blogspot.fr/2018/02/lesprit-de-la-suede.html

  • Metalepse

    La perversion de la cité commence toujours par la fraude des mots !

    Racisme anti-blancLe mot souchien se lit en deux mots ( sans nécessairement passer par l’écriture inclusive )
    Passez-moi le mot et je vous passerai la chose car, en effet, le mot et la chose, c’est dans cette affaire mettre le mot avant la chose – et, si peu que vaille le mot, enfin c’est toujours quelque chose d’observer qu’inspirée par la malhonnêteté intellectuelle, le déni des réalités de notre société que dégage et sur le mot et la chose Edwy Plenel ( dit le ouistiti-moustachu ) ou Claude Askolovitch, au point de feindre d’ignorer qu’en France les juifs, les laïcs et les athées féministes ( surtout s’ils sont blancs de peau ) sont les premiers visés par la propagande raciste ( au nom de « l’antiracisme » ) et par le biais de la haine des « souchiens » entretenue, à la petite semaine, par les islamo-gauchistes ou mieux encore par les indigènes de la république dont le petit mot de Houria Bouteldja est, si peu que vaille le mot disais-je, pour le temps présent, dans sa bouche venu avec la chosebéance oblige -
    Néanmoins, à ce moment précis, madame Houria Bouteldja je vous dis que le mot vaut bien plus pour moi que la chose – vous devez me croire, à ce mot bien que peu connaisseur en la chose !
    Et bien voici, mon dernier mot et sur le mot et la chose : Madame vous qui incarnez le PIR-e- ( en un seul mot ), passez-moi le mot et je vous passerai la chose

    Salut à la France, salut à la gloire
    C’est la moindre des choses, faisons plaisir et prenons au mot cette grande dame qui estime ou prône que ce sont les souchiens qui doivent-être éduqués de façon à laisser l’étranger venu d’autres mondes de rester tel qu’il est – dans cette perspective nous devons de toutes urgences :
    Exciser nos fillettes, et autant que possible devant les caméras de la télévision – pédagogie oblige -
    Ne plus apprendre l’autonomie à nos filles ni à penser selon leurs goûts, sans omettre de les marier de force très jeunes en profitant des périodes de vacances scolaires
    Voiler les femmes, contrôler la virginité de la jeune fille, lui faire porter non seulement sa virginité mais aussi celle des autres femmes de sa famille et la virilité des hommes, sans ne jamais perdre de vue que la virginité appartient au groupe familial, elle est l’affaire de toute la famille – ainsi, l’honneur familial est lié au comportement féminin...
    Assassiner ( crimes d’honneurs ) ou pratiquer le viol collectif pour punir la femme infidèle ou ayant eu un rapport sexuel en dehors du mariage ( par défaut une balle de revolver dans la nuque - mais inconvénient ça coûte plus cher )
    Envisager la lapidation des femmes qui trahissent les valeurs de l’islam sans attendre le moratoire promis ( de longue date ) par Tarik Ramadan
    Sans coup férir, si elle lève, ne serait-ce que le petit doigt, en faisant référence à l’interprétation par Tarik Ramadan du coran battre sa femme modérément, le faire aussi bien que lui, désormais, doit-être la règle
    Renoncer à l’égalité femmes-hommes et faire de la femme la complémentaire de l’homme est une chose, mais en faire sa bonniche, ne pas hésiter, je me suis laissé dire que c’est nettement plus rentable
    Pour leur éviter de devenir des souchiennes, obliger les femmes à « Vivre » continuellement sous le regard du clan sans plus jamais les autoriser à faire ce quelles veulent quand elles veulent
    Veiller scrupuleusement à accabler la femme d’interdits quitte à ce que leur frère même cadet soit, si besoin est, le substitut de leur père ou de leur oncle afin de mêler indissoluble corps féminin et honneur familial, ce qui est la moindre des choses dans un monde musulmanisé
    Appeler tous les garçons Mohamed et toutes les filles Aïcha ( cette dernière l’exemple à suivre, à six ans, mariée de force à Mahomet )
    Obliger tous les blancs à violer les femmes et plus si affinités pour qu’ils se conforment selon Houria Bouteldja au normes testostoronisées des dominés noirs ou dominés musulmans qui par le biais du viol d’une femme échappent aux normes des « dominants » blancs
    Interdire la critique des religions pour exclure la quête de nouveau nécessaire à la recherche permanente de l’éthique qui caractérise l’urbanité
    Abroger la laïcité, convertir à coups de bâtons les « dominants » blancs réfractaires dans l’objectif de faire de l’islam la religion de l’État
    Persécuter, emprisonner ou assassiner les athées, les femmes insoumises et les homosexuels sans omettre de relancer l’esclavage ou de généraliser le presque esclavage
    Se complaire dans la liberté de penser ( donc totalitaire ) pour se priver définitivement de la liberté de la pensée – etc. ect.
    Désormais, sans nécessairement passer par l’écriture inclusive, le mot et la chose sont entendus : " éducation des souchiens " - CRAB

    Suite : Esclavage et traite des esclaves ( s’adresse à tous ceux qui oublient volontiers de remettre les pendules à l’heure de l’histoire de l’esclavage )
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2011/07/malek-chebel-et-onfray.html

    Suite 2 : La politique de l'excuse
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/01/la-politique-de-lexcuse.html

    Suite 3 : L’irresponsabilité sanctuarisée
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/09/lirresponsabilite-sanctuarisee.html

    Suite 4 : La catharsis
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/la-catharsis.html

    Suite 5 : Lectures comparées
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/lectures-comparees_10.html

    Suite 6 : Pour les ouistiti-moustachus
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/11/pour-les-ouistiti-moustachus.html

  • Pour les ouistiti-moustachus

    Condensés de paralipomènes, " Pour les ouistiti-moustachus "
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Edwy+Plenel

  • Le meilleur des mondes monde à l’envers

    Le meilleur des mondes est islamique [ ? ]
    " Il est à noter ici que nombreuses sont les femmes qui finissent, lors d'une scène conjugale, par sombrer dans l'hystérie. Par conséquent, l'expression « frappez-les » signifie donner une tape légère sur le corps, sans aucune violence et comme dernier recours. Précisons que la « tape légère » est le terme que l'on trouve dans tous les ouvrages de tafsîr (explication du Coran) et cela, quelle que soit la date de leur rédaction.
    Cette mesure décrite plus précisément dans le tafsîr comme étant une petite tape sur le corps est en fait une mesure plus symbolique que punitive. La loi musulmane précise qu'y recourir est exceptionnel et est soumis à des restrictions claires. Il est bien entendu que s'agissant d'une petite tape, elle ne doit en aucun cas être sévère au point de causer des blessures ou même laisser une marque sur le corps " (Asma Lamrabet, Musulmane tout simplement. Préface de Tariq Ramadan. Tawhid p.72-73)

    La raison commande de rappeler à l’encontre de ce sexisme des plus obscurantistes que dans le coran aucune " petite tape " n’est prescrite par Allah pour enjoindre aux femmes de symboliquement sanctionner les hommes qui au sortir d’une crise conjugale finissent par sombrer dans l’hystérie mais pour les islamo-gauchistes, faire part de cette lacune divine relève d’un féminisme blanc le plus abjecte, sous-entendu nov-raciste - ( la suite sur le lien de redirection " Les diktats musulmans " en bas de page...)

    La « complémentarité entre l’homme et la femme » et rejetant le terme d’« égalité », c’est ce qui caractérise depuis sa création l’islam, une définition « sacrée » qui ne fait plus parti du vocabulaire des chefs des autres hiérarchies monothéistes ( du moins sur la place publique ), et c’est toujours ça de gagné...
    Houria Bouteldja qui déclarait : « J’appartiens à ma famille, à mon clan, à ma race, à mon quartier, à l’islam, à l’Algérie ». - c’est ce qui s’appelle « vivre » sous le regard des autres – donc sous-servitudes

    Critiquer le conservatisme, sexisme, lesbophobie/homophobie des religions est progressiste et c’est le propre de l’action des féministes universalistes et laïques qui combattent, au quotidien, la perversité du relativisme culturel - sans condescendance vis-à-vis de personnes issues d’une autre culture/religion souvent, pour beaucoup, incapables de savoir ce qu’émancipation ou liberté veut dire

    Mais nest pas féministe qui veut, cependant à présent tout va très bien dans le meilleur des mondes médiapartisé, le ouistiti moustachu peut passer le plus obscur de son temps à jouer le vierge effarouché puisqu’il a désormais " La gloire de Caroline De Haas " qui compte parmi les soutiens pétitionnaires de Médiapart ou d’Edwy Plenel contre Charlie ou encore plus particulièrement contre l’édito de Riss

    Le féminisme ne se fragmente pas sous peine de s’éteindre
    Mais, les personnes quelque peu averties verront sans surprise figurer sur la nov-affiche rouge la militante pseudo féministe Caroline De Haas, la porte parole, en exercice, d’un féminisme qui compte parmi les plus crétinisés, suite :
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/11/edwy-plenel-un-cas-de-genre.html

    Suite 2 : Nov-antisémitisme
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/11/nov-antisemitisme.html

    Suite 3 : L’édito de Riss
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/11/images-de-lislam-et-des-islamistes.html

  • Nov-antisémitisme

    Les tweets de la haine des juifs
    Les accusations de viol visant Tariq Ramadan ont déclenché, sur les réseaux dits sociaux, un déferlement de réactions antisémites de ses fans, notamment contre ses victimes présumées
    Henda Ayari est ainsi à plusieurs reprises traitée de « pute » payée par « des juifs / sionistes » pour salir l'honneur de Tariq Ramadan

    Cette affaire Ramadan est révélatrice du « nouvel » antisémitisme – lit-on dans LE FIGARO.fr

    Par Barbara Lefebvre citation : La judéophobie est un élément de l'inconscient collectif musulman, un marqueur culturel identitaire, comme elle le fut dans la France du XIXè et du début du XXè sicèle. Mais l'humanité est bien faite: il existe des musulmans pratiquants ou non, croyants ou non, qui ont su déraciner de leurs cœurs et leurs esprits cet antisémitisme primaire qui gangrène les sociétés musulmanes. Les hommes sont pourvus d'un cerveau qui peut se déprendre de lui-même, par l'exercice de la raison, par l'effort de penser qui arrache les ferments d'une haine transmise par l'éducation familiale, institutionnelle ou populaire. La famille Merah en est un exemple: élevé par des parents antisémites obsessionnels, Abdelghani a su s'extraire de ce magma de haine où se complaisaient Abdelkader, Souad et Mohamed. On peut donc parler d'antisémitisme musulman sans viser tous les musulmans, comme on parlait de l'antijudaïsme chrétien sans oublier les chrétiens amis des juifs. Fin de l’extrait

    Oui, c’est assez juste, sauf qu’on ne peut qualifier ce nov-antisémitisme entretenu dans les milieux musulmans de vraiment nouveau, mais plutôt d’observer que l’inquisition musulmane, au fil des saisons, s’en fut emparée, et de plus en plus vigoureusement, voilà tout !
    Qui dit mieux peut faire le mieux : pour l’instant ce « brave homme » peu inspiré par la dimension argumentative anti-juive de ses fans s’est contenté d’adresser ses remerciements à ceux qui lui ont manifesté « soutien et affection » contre ses ennemis de toujours - CRAB -

    Notes :
    L'extermination de la tribu juive de l'oasis de Khaybar en 628, premier acte de guerre de Mohamed et ses troupes, est la réponse au prétendu complot juif... [ ??? ]

    Suites : Déroulé d’articles sur l’actualité antisémite
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Antis%C3%A9mitisme

  • Signes ostensibles religieux - suite

    " Dans le combat féministe, chaque geste du quotidien est un geste politique " - Titiou Lecoq ( romancière, auteure de Libérées – Ed. Fayard ) -

    Quand la religion s'invite dans l'entreprise par Denis Millard
    Un chauffeur manutentionnaire refuse, au nom de sa religion, de transporter de l’alcool. Un conducteur de bus n’accepte pas de toucher le volant si c’est une femme qui l’a précédé. Un autre ne veut pas leur serrer la main. Une aide à domicile met un point d’honneur à ne pas acheter la tranche de jambon pour la vieille dame dont elle s’occupe. 
    Voilà les cas concrets auxquels Denis Maillard,  spécialiste des questions sociales et des mutations du travail, dans un cabinet de conseil spécialisé dans la prévention des risques professionnels, doit faire face depuis quelques années. 
    Comment un patron doit-il réagir  ? Comment gérer ces comportements  sans stigmatiser l’employé  ? Quel rôle doit être celui des syndicats  ? Soutenir le salarié coûte que coûte au risque de laisser le religieux s’immiscer dans les relations internes à l’entreprise  ? Ou sembler l’abandonner  en prenant fait et cause pour le patron  ? La laïcité s’arrête-t-elle aux portes de l’entreprise  ? Ou, au contraire, y a-t-elle droit de cité  ? 
    C’est à toutes ces questions que Denis Maillard doit répondre dans un monde du travail de plus en plus instable. Au travers d’une myriade d’exemples, ce spécialiste offre une démonstration implacable. 
    La situation est aujourd’hui intenable et pose une question essentielle pour faire face aux revendications identitaires  : à quelles conditions peut-on encore travailler et vivre en commun  ? - éditeur - Fayard


    Trahison coutumière de la gauche au pouvoir ou dans l’opposition
    La religion s'invite dans l'entreprise, non c’est faux - c’est exclusivement le fanatisme musulman qui tente de s’imposer dans l’entreprise ainsi que dans toutes les collectivités ou institutions publiques de notre pays
    Laïcité vient du grec et désigne ce qui est commun
    Certifié par la gauche au pouvoir qui, depuis des décennies, n’en est pas à une première dans la trahison de la laïcité ou par électoralisme ne se prive jamais de brader l’égalité femmes-hommes au nom de la défense de ces pauvres hères venus d’ailleurs, d’une autre culture, et qui donc ne savent pas ces braves innocents ( grands esclavagistes devant l’éternel, mais avant tout ex-colonisés – n’est-ce pas, ça fait mieux - ) que la femme n’est pas inférieure à l’homme – à pleurer –

    Mais à présent, que fait Macron ?
    Hors, nul ne peut ignorer que le voile dit islamique n’est pas un signe ostensible religieux musulman mais est le pire des signes d’infériorisation de la femme - ce qui n’a pas empêché M. El Khomri ( née à Rabat au Maroc ) alors ministre du gouvernement d’Hollande de l’autoriser sous condition dans l’entreprise, ni ce même gouvernement d’en autoriser le port pour les accompagnatrices des sorties organisées par les écoles laïques J’insiste, persiste et signe : Mais à présent, que fait Macron ? - CRAB

    Suites 1 : Laïcité – Octobre 2017
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/10/laicite-octobre-2017.html

    Suites 2 : déroulé d’articles
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Signes+ostensibles+religieux

  • Les indéfendables


    Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire. Albert Einstein

    Dieu a tout créé
    Dieu a créé le sexisme
    Mais Dieu a aussi créé l’anti-sexisme
    Dieu a créé l’inquisition christiano-musulmane
    Mais Dieu par surcroît a de nouveau créé la tolérance
    Avec tout le respect que je lui dois, Dieu est un sacré fouteur de merde

    Harcèlement sexuel
    Pourquoi beaucoup trop d’hommes se considèrent propriétaires de leur femme, sinon des femmes ?
    Ce sont les religieux de toutes les religions monothéistes qui, depuis plus de deux mille ans, gravent de la façon la plus perverse qui fut donnée cette insanité dans la tête des enfants : dieu est le chef de l’homme et l’homme le chef de la femme sans omettre, pour justifier la domination des femmes par l’homme de dévaloriser les femmes : la femme, dès « l’origine » est la pécheresse, puis, au fil du temps religieux, une tentatrice, une sorcière, pire une ensorceleuse et j’en passe...d’où la nécessité de la contrôler en l’affublant du voile pour aller jusqu’à la couvrir de pieds en cape
    Si l’inquisition chrétienne fait partie d’un passé lointain, désormais, plus particulièrement, la religion musulmane, pourtant clairement la plus sexiste, génère dans notre pays, ainsi qu’un peu partout ailleurs dans le monde l’inquisition musulmane
    Si, à notre époque, cette inquisition prospère ce n’est pas seulement parce que l’idéologie politico-sociétal de cette religion de l’irresponsabilité n’est pas suffisamment critiquée - c’est avant tout parce que la parole de ses chefs religieux est de très loin la moins critiquée dans l’espace public, notamment par les « grands médias » faisant preuve, souvent par omission, de beaucoup de complaisance
    Donc contrairement à ce que disait, hier, Christian Estrosi sur BFMTV Bourdin, " dans notre pays, il faut protéger les musulmans car eux-aussi sont des victimes du terrorisme, bla bla bla... " - et bien non ce sont tous les citoyens qui doivent-être protégés et non les musulmans car les musulmans n’étaient pas visés en particulier par les terroristes musulmans, ce qui n’était pas le cas des Charlie ou des juifs de l’hyper casher, ceux-là mêmes étaient visés en particulier, ailleurs c’est la citoyenneté française qui était visée notamment au Bataclan ou à Nice
    Hors le terrorisme, il serait inconvenant de protéger les affidés des autres religions qui, au même titre que la mahométane, prônent cette idéologie destructrice pour maintenir la domination ou la suprématie de l’homme sur les femmes

    Protéger et défendre le citoyen bec et ongles passe par par la prévention
    C’est, à l’École, en enseignant le fait athée et les philosophies de l’athéisme car la spiritualité athée, affranchie de toute forme sectaire, est l’expression de la recherche permanente de l’éthiqueainsi en s’évitant le recours à l’inefficace déradicalisation des fanatiques, c’est par la prévention de toutes les formes de fanatismes générés par les monothéismes et plus particulièrement, dans l’actualité, le développement de l’inquisition ou du terrorisme musulman
    Sans la spiritualité athée, " Les Droits de la Femme et de la Citoyenne ", n’auraient jamais vu le jour
    Défendre le Citoyen, c’est efficacement défendre les Droits de la Femme et de la Citoyenne et non faire preuve d’une irresponsable complaisance envers des minorités qui, à longueurs d’années, répandent dans nos société la peste ou le choléra au point d’affecter ou de rendre presque impossible une relation, un rapport de qualité entre les hommes et les femmes - CRAB

    Suites : Mémoires Facebook
    https://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/10/memoires-facebook.html

    Suites 2 : Les FAITS sont têtus
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/10/les-faits-sont-tetus.html

  • Les FAITS sont têtus

    mais pas pour tout le monde

    harcèlement sexuel.png

    Extraits :

    Après la mise en cause du producteur américain Harvey Weinstein, le mot-clé #BalanceTonPorc a connu un grand succès sur Twitter. Peut-on parler de libération de la parole au sujet du harcèlement sexuel ?

    Des femmes se lâchent sur Twitter et c’est tant mieux, même si elles ne représentent pas toutes les femmes victimes de harcèlement sexuel. Ce sont surtout des journalistes qui témoignent, donc des personnes qui ont plutôt l’habitude de s’exprimer. Marilyn Baldeck


    " Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur ". Sénèque

     

    Le Lundi 9 Octobre 2017 - j’écrivais, aujourd’hui c’est d’actualité, suites : Mémoires Facebook

    https://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/10/memoires-facebook.html


  • Éloge de l’irresponsabilité

    Une islamiste couverte de pieds en cape s’étonnait qu’il n’y ai pas de musulman ou d'islamiste dans les films de science-fiction alors que, dit-elle, le coran dit que monde sera musulman

    Clairement, il apparaît que cette « brave fille » n’a toujours pas compris que le musulman ou l'islamiste n'est pas l'avenir de l'Homme !


    Orchestration de l’irresponsabilité
    Selon le discours irresponsable ou le manque de discernement de certains « grands savants sociologues », spécialistes de la désinformation ou encore de la désincarnation, proches des idées d’un Edwy Plenel, autant de « spécialistes » qui ne manque pas une occasion d’insinuer, sinon de marteler que le djihadisme se résume à une affaire franco-française, car selon eux, c’est le passé colonial de la France qui fabriquerait les djihadistes

    Les troubles de l’intelligence
    Hors, les réalités du terrorisme musulman est tout autre car partout en Europe chacun peut observer que les djihadistes belges, allemands ou hollandais, sont des citoyens de pays où il n’existe pas de contentieux colonial avec le monde arabo-musulman, dans ce cas comment ces « sociologues » qu’un voile brouille l’esprit peuvent-ils affirmer que c’est le passé colonial de la France qui fabrique ces monstres ?
    Dire que le discours salafiste est seul responsable de la montée du djihadisme est tout aussi grotesque que de dire que la méconnaissance de la religion musulmane est la cause du fanatisme et de la radicalisation

    Origines de l’idéologie
    En fait la radicalisation de l’islam doit l’essentiel de son idéologie à son passé hyper-esclavagistes car, même à notre époque, le monde dominé par des musulmans n’en a toujours pas fini avec l’esclavage et la traite des esclaves

    Un état permanent de crétinisme
    L’imbécillité ou l’idiotie sont des maladies de l’intelligence, car dire que la méconnaissance de la religion musulmane par les djihadistes est en cause ou la cause majeure de la radicalisation c’est purement et simplement nier que le coran est l’expression d’une religion de l’irresponsabilité qui du début à la fin décline sur tous les tons ce qui est autorisé ou n’est pas autorisé et je ne parle pas des hadiths qui selon leur bon vouloir font parler plus pour le pire que pour le meilleur le guerrier sanguinaire chef de tribu Mahomet
    Qui oserait sans sourciller dire que ce texte infantile et égoïste qui interdit tout jugement personnel, interdit la liberté de conscience, infiniment plus sexiste et athéophobe que les autres religions n’est pour rien dans la montée du fanatisme et de l’inquisition musulmane en France et partout ailleurs dans le monde ?
    Admettons - ils n’ont pas lu coran, cependant il n’empêche que les « valeurs » que transmet la famille ou les milieux qui se réclament de la religion musulmane impliquent la soumission et, avant tout, pour les filles de « vivre » sous le regard du clan d’où entre-autres affublements islamiques de porter impérativement le pire des signes d’infériorisation des femmes : le voile

    Établissement de la réalité
    Ce n’est pas dû au hasard si plus de 63 % de nos compatriotes sont sans religion, car la peur n’est pas française, et la France est toujours en quête de nouveau, s’implique toujours plus dans une spiritualité athée orientée vers la recherche permanente de l’éthique
    Et pour ces « sociologues » de tenter, par médias interposés, de faire accroire cette idée saugrenue que la large majorité de nos compatriotes à peur, sont xénophobes quand ils sont parfaitement conscients qu’ils ont affaire à une idéologie de destruction de la démocratie laïque et sont tout simplement exaspérés de constater le laxisme des pouvoirs publics vis à vis des assauts théocratiques contre la laïcité ou de contestation sans appel de l’égalité femmes-hommes générés, dans notre pays, par un fanatisme émergeant majoritairement dans les milieux musulmans
    Rappel : Ce ne sont pas les religions qui ont inventé le féminisme mais la spiritualité athéeCRAB

    allah,communautarisme,coran,djihadistes,fanatisme_religieux,france,guerres_de_religions,international,islam,islamophobie
    Suite :
    https://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/10/lislamosphere.html

    Suites 2:
    https://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/10/feminisme-universel-en-octobre-2017.html

    Suites 3 : déroulé d’articles
    https://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Islam

  • Féminisme universel en Octobre 2017

    Pour victimiser*1 sans partage toutes les femmes au lieu de les considérer majeures, certains voudraient remettre en cause la ressemblance de genre, hors le féminisme universel ne nie pas pour mémoire les différences entre les femmes et les hommes
    *1 : quand une femme poignarde les autres femmes dans le dos en portant volontairement un des voiles islamique ou la burqa, fait-elle partie des victimes … ?
    Rappel : Le voile n’a pas d’autre fonction que de servir d’emballage à la musulmane comparée à un objet sexuel
    Le féminisme universel est l’efficace antidote du " « féminisme » musulman " qui s’appuie sur les différences entre les femmes et les hommes ( et non sur l’égalité des droits ) ainsi que sur le différentialisme culturel vise à ethniciser le « combat féministe » dans le dessein de maintenir en l’état l’inégalité entre les femmes et les hommes ;
    ce « féminisme » musulman n’a pas d’autre objectif que de pérenniser la substantielle moelle des patriarcats car ne peuvent résister à l’examen les effets de ces tentatives d’imposer, plus particulièrement policés ou pervers, ressentis par les habitants de certains des quartiers de nos villes ainsi que dans toutes les régions du monde dominées par des musulmans et que dénoncent, sans relâcher, les femmes émancipées ou insoumises frappées par cette interdiction de vie publique et d’autonomie qui caractérise les idéologies musulmanes
    Au regard de ce que nous savons des mondes totalitaires, donc pour la plupart dominés par des musulmans, au moment du référendum en Turquie, peut-on oublier ou ne pas tenir compte des visées coloniales d’Erdogan s'adressant à ces compatriotes vivant en Europe ? : Ne faites pas trois enfants mais cinq parce que vous êtes l’avenir de l’Europe qu’il faut raccorder à ses déclarations précédentes, cette fois-là en 1998, quand il était Maire d’Istanbul : " Les minarets seront nos baïonnettes, les coupoles nos casques, les mosquées nos casernes et les croyants nos soldats."
    Ce qui grave, et extrêmement irresponsable, surtout d’une lâcheté effarante dans la mesure ou la presse française n’en a dit mot, dont en tête de pont le pontifiant journal " Libération " qui a pris l’habitude, certes à géométrie variable ignorant superbement la symétrie axiale, de se prendre pour le défenseur attitré des " Droits de l’Homme " - quitte à me répéter c’est tout aussi irresponsable de laisser un Edwy plenel se répandre, sans contradicteurs, dans les médias pour asséner que " les premières victimes des totalitarismes se réclamant indûment de l’islam sont les musulmans eux-mêmes " - hors, c’est archi-faux, les premières victimes des islamistes que la grande majorité des musulmans laissent, sans lever le petit doigt, assassiner ou emprisonner sont les athées, les femmes insoumises, les apostats et les homosexuels - CRAB -

    Suites : L’islamosphère
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/10/lislamosphere.html

    Suites 2 : Déroulé d’articles sur la critique de l’islamisme
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Islam

    Suites 3 :
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Edwy+Plenel

  • L’islamosphère

    Judith Waintraub .png

    Ci-dessus, une enquête publiée le 06/10/2017 par Judith Waintraub, dans LE FIGARO,fr

    « Ils haïssent la France, non parce qu'elle opprime les musulmans, mais parce qu'elle les libère » - Bruckner

    Lois et valeurs de la république
    Mille merci aux femmes insoumises, avant tout démocrates car vraies républicaines ou vraies citoyennes, celles-là même qui au nom de la ressemblance de genre à l'instar de la vraie ( entre-autres ) féministe Élisabeth Badinter, qui a le culot de « ne pas craindre d'être traitée d'islamophobe », ne concèdent jamais rien aux islamistes sans se laisser impressionner par ce quarteron d’individus dont le passe-temps favoris est de couvrir ( pour l’essentiel ) la haine culturelle sacralisée par la religion de tous les idéaux destinés à conforter l’égalité femmes-hommes, dont plus particulièrement la haine des femmes émancipées, insoumises, la haine de la liberté de conscience - un quarteron n’existant dans le débat public que par la grâce ou la complaisance irresponsable de certains médias prenant, la plupart du temps, un soin scrupuleux sur les plateaux, à ne les mettre en face de ceux qu’ils diffament à longueurs d’années en les traitant d’islamophobes – de toutes façons c’est peine perdue car être accusé d’islamophobie n’est pas en soi négatif car il n’est rien de plus naturel de trouver tout à fait détestable une religion totalitaire qui de pages en pages sacralise l’irresponsabilité pour ne jamais laisser le plus petit espace au jugement personnel
    Merci encore à Kamel Daoud, coupable entre autres méfaits d'avoir dénoncé « la misère sexuelle dans le monde arabo-musulman, le rapport malade à la femme » après les agressions de la nuit du Nouvel An à Cologne, en 2016. - CRAB -

    Suites : Jeannette Bougrab et la banlieue
    https://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/10/jeannette-bougrab-et-la-banlieue.html

  • Jeannette Bougrab et la banlieue

    Au-delà de l’incantation, quel projet positif proposer au nom des valeurs républicaines qui vous sont chères ?
    Les gens ont la mémoire très courte. Ils oublient que la France est une opportunité. Mes parents ont quitté l’Algérie où ils menaient une vie terrible. Ma mère a connu la faim, les sillons des champs de pois chiche, elle était l’aînée de 9 enfants vivants, sans compter ceux morts pendant l’accouchement. Elle a été mariée de force à 13 ans à un homme qui avait deux fois son âge, elle a perdu un enfant de deux ans. Mais mes parents ont eu la force de conviction de se dire qu’ils ont une vie meilleure en France. Parfois, j’imagine quelle aurait été ma vie en Algérie si ma famille y était restée… Mais dans notre société opulente, à Mantes-la-Jolie par exemple, quand un gamin de quinze ans va à l’école par éclipses, que ses parents acceptent de le voir vendre du shit et qu’il traîne aussi à la mosquée, il y a un problème d’autorité des institutions.

    La démission de certains parents n’est-elle pas aussi en cause ?
    Pas toujours. Je peux vous citer le cas du fils d’un ami qui est actuellement au dépôt à Nanterre. Il a brûlé une voiture avec trois autres voyous et ils ont foncé sur les policiers qui les ont arrêtés. Or son père est quelqu’un de très bien, séparé depuis des années de la mère de ses enfants qui en a la garde. Le fils de quinze ans et demi ne va plus à l’école, est passé pour la troisième fois devant le juge qui n’a pas retenu de circonstances atténuantes car le petit vend aussi de l’herbe ! Mais la mère laisse faire, parce que la vente de drogue rapporte de l’argent à la maison. Le gamin vend du shit, va à la mosquée et tient parfois des propos antisémites. Son frère aîné n’a aucun diplôme, ni le brevet des collèges ni le bac. Dans ces quartiers, il y a 50% de taux de chômage. Certains gamins n’ont pas envie de bosser, ce n’est pas à moi de leur faire aimer la République mais s’ils sortent du droit de chemin, il nous appartient de sévir. A défaut de leur faire aimer les règles de la République, il faut leur faire respecter. Au lieu de quoi, les pays occidentaux sont prêts à renoncer à certains principes universalistes comme l’égalité.


    A quels exemples pensez-vous ?
    Pendant un temps, la charia a pu s’appliquer au Royaume-Uni en matière de droit de succession. Or, la force des Lumières, c’est d’avoir construit un monde où l’individu prime sur la communauté. Des révolutionnaires comme l’abbé Sieyès refusaient tout intermédiaire entre l’Etat et le citoyen. C’est une vision très anglo-saxonne d’estimer au contraire que la communauté doit avoir des droits au détriment des individus. Comme en Chine, la communauté ne reconnaît pas la primauté de l’individu. Aujourd’hui, qui conteste la Déclaration universelle des droits de l’homme adoptée en 1947 alors que tous les pays n’étaient pas indépendants ? Certains défendent l’excision au sein des Nations-Unies en soutenant qu’elle devrait être pratiquée au sein d’un hôpital ! Tariq Ramadan prétend que ce débat ne soit se tenir qu’à l’intérieur de l’Oumma musulmane, c’est un peu la même position que celle, absurde, de Houria Bouteldja qui prétend exclure du débat les personnes non-musulmanes ou non-« colonisées ».

    Je pensais que vous alliez incriminer des élus locaux…
    Ce n’est pas une nouveauté. Au moment des émeutes de 2005 dans les banlieues, des élus locaux ont laissé le champ libre aux imams en pensant qu’ils allaient sortir les gamins de la délinquance et obtenir la paix sociale. Mais c’est un mauvais calcul parce que tous ces gens-là vivent des fruits de la délinquance. Les parents font un peu de recel, bénéficient de l’argent de la drogue. Quand j’étais au gouvernement, sous Nicolas Sarkozy, on a démantelé un certain nombre de réseaux de trafics de stupéfiants, on a augmenté les expulsions de HLM. Des familles vivent des choufs, ces gamins qui font le gué. Si j’avais fait le quart du millionième de ce qu’ils font, mes parents m’auraient donné des coups de bâton ! A l’évidence, il y a un problème d’autorité et l’Etat ne peut pas tout faire. D’autant que la plupart des quartiers sont gangrenés par l’islamisme depuis longtemps.

    Pouvez-vous dater le tournant dans les banlieues ?
    Dans la décennie noire, pendant la guerre civile algérienne, les imams et les islamistes plus radicaux ont fui l’Algérie des années de sang. La faute de la France est d’avoir accueilli au nom du droit d’asile ceux qui perpétraient et commanditaient des attentats en Algérie. Je cite souvent l’exemple de l’imam salafiste de la rue Myrha qui a été assassiné, et encore, ce n’était pas le plus fanatique… Tout ceci me rappelle un très beau texte de Stefan Zweig sur l’enseignement de l’histoire. Il y explique comment le nazisme construit des générations fondées sur la haine alors qu’on pourrait les faire reposer sur un socle de fraternité. De ce point de vue, l’islamisme procède comme le nazisme. Zweig nous donne une lueur d’espoir puisque réfugié au Brésil, fuyant le nazisme, devant la décomposition de son idéal européen, il pense que l’enseignement de l’histoire peut reconstruire le vivre-ensemble. C’est peut-être une vision très utopiste mais on ne résoudra pas la question du jour au lendemain. On doit admettre l’idée qu’il y aura des générations perdues. Du jour au lendemain, on ne résoudra pas la question du terrorisme.

    Pourtant, au lendemain de la guerre civile des années 1990, après un bain de sang un pays comme l’Algérie semblait en avoir fini avec la violence islamiste…
    L’Algérie est un très bon miroir. Sa société s’islamise, la vente d’alcool est devenue plus compliquée. Dans un article, l’ancien ministre Ali Haroun, qui avait participé au report des élections de 1992 et était aller chercher Boudiaf au Maroc, a bien décrit le contrôle de la société sur les pratiques et les mœurs des individus. En Algérie, dans les années 1980, les mosquées étaient vides mais les gens allaient prier dans les rues. Un film algérien raconte très bien cette montée de l’intégrisme : Bab-al-oued City (1994). Les gens qui ne respectaient pas les préceptes de l’islam se faisaient attaquer. Et les prieurs de rue agrippaient ceux qui ne priaient pas. Quand on a des liens de l’autre côté de la Méditerranée, on voit cette crispation venir aussi en France.
    En Algérie, au Maroc et en Tunisie, il est quand même des hommes qui manifestent pour revendiquer la liberté de ne pas jeûner pendant le Ramadan. Je n’accepte pas qu’on impose à tel ou à tel de respecter une consigne religieuse alors qu’ils n’en ont pas envie. Chaque année, des chrétiens sont jetés en prison en Algérie. Mais en France aussi, dans certaines prisons, si vous ne faites pas le Ramadan, vous êtes attaqué par les autres détenus ! Quand on en est réduit à ne pas prendre d’élèves juifs dans son école, comme ce principal de Marseille qui a écrit un livre, on ne peut plus rien pour vous. Il a sans doute pensé agir pour protéger l’enfant juif mais moi j’aurais accepté l’élève. Par bon sens paysan, je sais que le vivre-ensemble s’apprend à l’école dès la maternelle. Si quelques petites frappes estiment qu’un élève juif n’a pas sa place dans leur établissement, ce sont elles qui doivent partir et pas l’élève !
    Dernière question : Le Figaro vous a classé parmi les « musulmanes » révoltées contre « les dérives de l’islam » aux côtés de Sonia Mabrouk, Lydia Guirous ou Leïla Slimani. Mais vous considérez-vous comme musulmane ?
    Bien qu’athée, je suis de culture musulmane. Cela ne me dérange pas plus de fêter l’Aïd ou de manger le repas de rupture du jeûne que de fêter Noël. Dans un pays arabe, je serais forcément considérée comme musulmane car le droit d’apostasie n’existe pas en islam. - Fin de l’article.

    Le meilleur des mondes
    Tous les chats sont mortels. Socrate est mortel. Donc Socrate est un chat. Ionesco dans le Rhinocéros pareillement le terroriste musulman est un martyr car dans les mondes islamo-gauchiste ou des « bien pensants » du genre Danièle Obono, souvent, pour cette dernière, reçue à la télévision ( sans que les organisateurs ne placent en face d’elle au moins un contradicteur qualifié ) tous les chats sont gris car le terroriste musulman est un criminel comme les autres et guère différent d’un français moyen qui assassine sa compagne
    Bien qu’incroyant et sans religion, imprégné d’une spiritualité athée car les religions n’ont pas le monopole de la spiritualité, je peux néanmoins observer qu’une seule des religions monothéistes pose des problèmes en rapport avec le refus de la mixité femmes-hommes dans de nombreux compartiments de notre société, mais aussi, depuis plus d’un siècle, par sa lutte terroriste contre l’Occident mécréant - CRAB -

    Suite : Lectures comparées
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/lectures-comparees_10.html

    Suites 2 : déroulé d’articles
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Islam

     

  • Mémoires Facebook

    Il ne suffit pas d'avoir de l'esprit ou être débrouillard : il faut aussi et avant tout avoir du cœur afin de se faire aimer et d'être heureux. Comtesse de Ségur

     

    Dans une démocratie, la diversité multiculturelle ne fait pas force loi, c’est une question d’honneur ;

    à l’esprit, ainsi qu’à la lettre, le code civil de notre pays n’érige pas en " Droit ", à l’encontre des valeurs républicaines, la prééminence du relativisme multiculturel qui incarne l’abaissement du statut des femmes dans toutes les « cultures » dites traditionnelles fortement impactées par des religions plus politiques et sociétales, à l’image du coran, que réellement préoccupées de spiritualité ;

    aussi, dans notre pays, " Les Droits Humains " sont en l’occurrence insécables des " Droits de la Femme et de la Citoyenne "

    Le démontrer est propre à la vision athée libertine-libertaire intimement liée au féminisme universel car elle est radicale et transformatrice, particulièrement efficace dans la déconstruction des patriarcats sacralisés par la religion

    Il ne faut, à titre d’exemple, jamais oublier que tous les droits des femmes et l’égalité des droits obtenus pour les homosexuels l’ont été à la fois par la pensée critique athée et féministe des textes infantiles et égoïstes de chaque religion et en contrant avec pertinence toutes les bouffées de délires émanant de toutes les hiérarchies monothéistes

    Les « féministes » de salon font flèche de tout bois lorsque qu’un blanc puissant et riche est accusé de viol ou sous des formes différentes de harcèlement*1, mais ce montrent nettement plus discrets, voire absents dans les médias quand sont touchées d’autres catégories de populations, hors dans la critique de la misogynie chaque fois que nous l’avons identifiée, pas une seule fois nous n’avons pas exempté un violeur, un homme qui frappe les femmes ou un pédocriminel sous prétexte qu’il était pauvre ( car la plupart du temps, et c’est une raison suffisante, leurs victimes étaient pauvres aussi ) - ni un homme de couleur ( ses victimes étaient souvent des personnes de couleur aussi ) - ni encore parce qu’il avait subi une maltraitance infantile ( ainsi que souvent ses victimes )

    Pour nous Démocrates et Républicains*1, quelque soient ses origines ou sa culture ( prétendument traditionnelle ), c’est en tant que citoyen que le criminel doit-être jugé au Pénal, et non faire l’impasse ou minimiser le crime ainsi que s’y emploie ( par exemple ) la pseudo féministe Caroline De Haas ( qui plaît tant à la plupart des animateurs ou à bon nombre de journalistes de la télévision) sous le prétexte fallacieux que dans certains cas ce sont des individus d’origines non européennes ou fraîchement arrivés, ce qui sous entend que ces « braves gens » ne sont pas responsables de leurs actes puisqu’ils ne savent pas que la femme est l’égale de l’homme - CRAB -

     

    *1 : Athéniens. Que devez-vous faire, pour suivre sans embarras ma discussion sur l'illégalité ? Je vais vous le dire : Examinez à quelle classe appartient l'homme qui fait l'objet du décret. Est-il étranger, métèque ou citoyen ? Si nous l'appelons métèque, nous ne dirons pas la vérité. Si nous l'appelons étranger, nous aurons tort, car le bienfait du peuple qui lui a donné la qualité de citoyen constitue pour lui un droit acquis et irrévocable. Prenons-le donc comme citoyen et parlons de lui en conséquence. Extrait de Démosthène contre Aristocrate ( 476, avant notre ère )

     

    Suites :

    https://www.facebook.com/profile.php?id=100008312689210&ref=bookmarks


  • Laïcité et égalité femmes-hommes en Octobre 2017

    Les Droits de la Femme et de la Citoyenne
    La laïcité garantit la liberté de conscience et notre humanité, mais ne garantit pas l’égalité femmes-hommes - néanmoins partiellement participe à l’émancipation des femmes dans tous les compartiments de la vie publique dans notre société
    J’ai entendu un excellent Manuel Valls, ce matin, sur BFMTV, dommage qu’il n’en ait pas profité pour rétablir la laïcité quand-il était 1er Ministre

     
    De la nature dans l’immanent
    Si la nature était bonne, nul besoin de médecine, si les religions étaient bonnes nul besoin de la critique athée, féministe et scientifique des religions
    Les fascismes ne sont jamais dus au hasard, mais-à l’esprit de secte, et toujours s'appuient sur les religions
    L'islam politique et son corollaire l’inquisition musulmane est une réalité dès le début du 20e siècle - sur ce point Michel Onfray fait erreur, ce ne sont pas les interventions militaires actuelles dans les mondes dominés par des musulmans qui sont la cause de l'islam politique ou de son corollaire l’inquisition musulmane, cette idéologie de conquête de l’Occident par la force ou divers moyens plus pervers les-uns que les-autres a pris forme peu avant 1920
     
    Matière à réfléchir
    Dans notre pays, le port " volontaire " du voile, du voile intégral ou de la burqa est le signal qui ouvre la porte à la radicalisation et à l’inquisition musulmane
    C’est contre-productif de qualifier le port du voile de dégradant, car il est parfaitement identifié comme le pire des signes d’infériorisation des femmes

    Il est urgent pour l’ensemble de la classe politique d’écouter la parole ou le cri d’alarme lancé par Nadia Ould Kaci de Femmes sans voile d’Aubervilliers et Nadia Remadna de la Brigade des Mères, sur les femmes des banlieues qui subissent de plein fouet la pression de l’islamisme, mais aussi, pour aider les nouvelles générations à aimer la vie, impérativement de former les professionnels d’accueil et encadrants des enfants et des jeunes à l’analyse de genre si au nom de la démocratie l’on veut vraiment faire comprendre l’importance du féminisme universel

     
    Piqûre de rappel : être contre ou détester une « religion » de l’irresponsabilité ce n’est pas être d’extrême droite ( ou autres tendances politiques ), mais profondément démocrate car l’émancipation des femmes dans certains des quartiers de nos villes dominés démographiquement par des populations musulmanes et partout ailleurs dans les régions du monde régis par des islamistes demeure la priorité pour toute personne qui considère que la raison doit toujours l’emporter sur l’obscurantisme - CRAB -
     

    Suites : Apologie du terrorisme musulman
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/10/apologie-du-terrorisme-musulman.html

    Suites 2 :

     
  • Apologie du terrorisme musulman

    Pour que Sonia Nour soit inculpée d'apologie du terrorisme

    À l'attention : du Gouvernement
    Tandis que deux jeunes femmes viennent d'être assassinées lâchement, tandis que s'ouvre le procès Merah, tandis que l'Europe et la France comptent leurs morts, leurs blessés, leur familles endeuillées, une employée de mairie de la Courneuve fait l'apologie du terrorisme et appelle ça du féminisme bafouant le combat des femmes.

    Pour que la loi s'applique contre Sonia Nour :
    Article 421-2-2 du Code Pénal :
    le fait de provoquer directement des actes de terrorisme ou de faire publiquement l'apologie de ces actes de 5 ans de prison et de 75 000 euros d'amende. Ces peines peuvent être portées à 100 000 euros d'amende et à sept ans d'emprisonnement ont été commis en utilisant un service de communication au public en ligne - Auteure : Femmes Libres


    « On vous traite de raciste et d’islamophobe quand vous êtes laïque » - Jeannette Bougrab
    C’est logique, le coran est un document infantile et égoïste ; il n’est pas l’expression d’une religion ou alors par excellence le texte d’une religion de l’irresponsabilité sacralisée car ses contenus se limitent du début à la fin à des injonctions, ce qui, du coup, interdit tout jugement personnel ou toute réflexion personnelle et en fait sans équivoque un programme politique et sociétal totalitaire, donc par essence anti-laïque – CRAB

    La loi de 1905 a consacré – si j’ose dire – un sécularisme déjà installé dans les esprits modernes. Si j’en crois les enquêtes de l’Institut Montaigne, une bonne part des musulmans de France font passer la charia avant la loi française. Comment faire respecter la laïcité aux réfractaires ? - Jeannette Bougrab

    Le sens de ce qui fait notre culture ou notre humanité échappe entièrement à Sonia Nour - ses propos, en revanche, sont bien le reflet d’un pseudo féminisme à géométrie variable qui nuit gravement à toutes les personnes qui mènent le combat pour réaliser ou parfaire l’idée de Citoyenneté - Droit de la Femme et de la Citoyenne -
    Une lutte libertaire pour une idéologie qui s’affirme d’abord au nom de la démocratie et que l’on qualifie de féminisme universel sans rapport avec on ne sait quel ridicule ou grotesque « féminisme » musulman ou chrétien

    Face à des individus qui ont perdus tout sens d’humanité pour ne sublimer que la mort, on ne propose aucun discours alternatif
    Hors depuis plus de 15 ans, pour ce qu’il en est de ma contribution, je ne cesse de proposer l’enseignement du fait athée à l’École en contrepartie du fait religieux - ne serait-ce que pour faire comprendre aux enfants que la mort est absence de sensation et qu’il n’y aura ni récompense ni punition après la mort mais aussi, c’est autant une question de respect de la laïcité que de cohérence, il importe que la télévision publique réserve une matinée chaque fin de semaine aux philosophies de l’athéisme en contrepartie de la matinée réservée aux religions - CRAB
    Suites : déroulé d’articles
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Islam

    Suite 2 : Insoumission
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/10/insoumission.html

  • À l’Ouest - rien de nouveau

    Chère télévision
    Un petit pas pour l’humanité : nouveauté dans le débat, ce matin 03 Octobre, sur une chaîne « d’info », j’ai entendu dire enfin que la société française à mis trop longtemps avant de comprendre que le terrorisme est affaire d’idéologie, que les terroristes n’ont pas, comme nous, un rapport rationnel à la mort. Etc. Etc.

    Ce n’est pas tout à fait exact : ce n’est pas dans son ensemble toute la société française, en effet dans sa plus large majorité ( plus de 63 % des français-es sont sans religions ), la plupart de nos compatriotes savent parfaitement depuis toujours qu’il s’agit non pas d’un terrorisme bêtement terre à terre mais d’un terrorisme " tombé du ciel islamiste " dû à l’inquisition musulmane composée majoritairement d’individus ( femmes-hommes ) endoctrinés dès leur enfance dans la religion par leurs parents, puis confortés de très près par des « spécialistes distingués-grands savants » de l’islam, dans ce goût pour l’irrationnel au regard de la mort et au nom d’une pseudo pudeur de verser dans la haine des femmes
    Impactés par une « religion » étrangère à toutes formes de spiritualités religieuses ou athées car elle est essentiellement sociétale et politique, faite exclusivement d’injonctions, qui par son contenu génère l’irresponsabilité et de fait ne peut fabriquer que des asociaux plus ou moins modérés ( mais pas sur le fond pour une grande majorité ) au point que passé l’adolescence ces individus ne sont plus du tout en mesure de concevoir que la mort est absence de sensation et surtout d’arriver à un tel niveau de la haine du corps au point de ne plus savoir que la femme à une identité – il en sera ainsi aussi longtemps que l’islam ne sera pas méthodiquement purgée de tout ce qui fait de cette religion une doctrine de souffrance et d’humilité tout juste bonne au plus pour des volontaires de l’esclavage mais dont souffre plus particulièrement les femmes émancipées issues des milieux ou des régions du monde dominées par des musulmans

    Il est temps pour une large partie de « l’élite » politicienne ou de la société civile de regarder les choses en face : ce n’est pas seulement la réalité d’une crise religieuse qui depuis le 7e siècle secoue le monde musulman, à notre époque, il faut que chaque citoyen puisse se rendre compte et être informé correctement que nous avons affaire qu’ils soient chiites ou sunnites à des populations qui majoritairement en référence à la religion de l’islam ne peuvent concevoir ni la démocratie, ni l’égalité femmes-hommes et encore moins la liberté de conscience, sinon elles se verraient symboliquement dans le devoir de brûler le coran, la charia sans omettre de considérer Mahomet simple personnage historique

    Ne jamais oublier que les premières victimes des musulmans ne sont pas des musulmans, mais les athées, les apostats ainsi que les femmes insoumises

    Rappel : à l’École, enseigner d’urgence, en contrepartie du fait religieux, le fait athée – CRAB

    Suites :
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/10/si-dieu-le-veut.html

    Suites 2 :
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/09/lirresponsabilite-sanctuarisee.html

    Suites 3 :
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/09/etes-vous-islamophobe.html