Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

voiles_islamiques

  • Couvertes de pieds en cape

    Féminité, Féminisme_universel, Islam, Laïcité, Présidentielles_2017, religions,voile, voiles_islamiques

    Policières de la terreur

    I

    Mettre ou ne pas mettre les voiles islamiques en Iran

    Ce sont près de 4 millions de femmes couvertes de pieds en cape pour un peu plus de 77 millions d’habitants qui, en Iran, ont la charge de défendre la morale ou plutôt l’immoralité des mollahs ;

    couvertes de pieds en cape ce sont ces policières des mœurs, de la terreur devrais-je plutôt dire, qui arrêtent les vraies femmes de ce pays qui prennent parfois un peu trop de risques pour ne pas porter le voile ;

    et ce sont ces mêmes « femmes » affublées d’un linceul mortuaire qui se chargent de l’exécution de la sentence islamique : 80 coups de fouets* pour leur « faire entendre raison »

    .

    L’égalité des droits, c’est l’humanisme

    En France, aucun des candidats ou candidates à la Présidence de la République ne peut revendiquer l’égalité femmes-hommes sans proposer d’interdire le port de tous les voiles islamiques

    * Dans cet Iran, cette « grande civilisation » ainsi qu’aiment tant à le rappeler nos « grands-islamophiles » français-es, s’ils se font prendre par la police des mœurs les homosexuels se voient infligés 91 coups de fouets

    Mais nos gentils « antiracistes » ne manqueront pas de nous rappeler que la France n’a pas de leçon à donner ni de souligner que porter le voile est-un droit alors que les voiles islamiques n’ont pourtant absolument rien-avoir avec la laïcité, ni ne sont-en rien une prescription religieuse mais sont bien les pires signes de l’infériorisation de la femme - CRAB

    .

    Vidéo, extrait ARTE Reportage :

    Iran_police-des-moeurs.mp4

    I

    Suites : Contre ce que femme veut tous les dieux sont-impuissants

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/03/contre-ce-que-femme-veut-tous-les-dieux.html

    I

    Suites 2 : Laïcité et campagne présidentielle

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/03/laicite-et-campagne-presidentielle.html

     

  • Présidentielles - clientélisme

    « le corps est la grande raison » ( Gai savoir ) - Nietzsche, plus que tout autre philosophe, a dit le rôle déterminant du corps dans l’élaboration d’une pensée, d’une œuvre

    Voiles islamiques ou l'Hyper-patriarcat.png

    Voiles islamiques ou l'Hyper-patriarcat
    I

    Liberté religieuse ?
    Le délire d'une construction idéologique sexiste d'époques révolus n'a pas d'autre raison, faire de telle sorte que les femmes oublient leur corps
    À juste titre, la plupart des femmes et des hommes ( dont les athées ) ont stigmatisé le port du voile car cette antique marque de la sujétion féminine n’a pas le moindre rapport avec des convictions religieuses ou la croyance dans-une divinité

    I

    Piqûre de rappel : Origines des voiles par Hajer Zarrouk - enseignante chercheuse -
    Quand les voiles islamiques brouillent les esprits, extraits : Le voile, une question de classes
    L'obligation du port du voile s'est aussi inscrite dans un contexte qui n'a rien à voir avec celui d'aujourd'hui.
    Les sociétés antiques distinguaient deux catégories d'individus: les hommes libres et les esclaves. Le voile vient ainsi différencier la femme libre de l'esclave ou de la prostituée. Voilées, les femmes libres, les esclaves et les prostituées sacrées assyriennes échappaient aux étrangers qui séjournaient dans les villes et qui partaient le soir chercher des femmes de joie. Les étrangers avaient en effet pour ordre de ne pas aborder, importuner ou toucher les femmes voilées.
    Voici le texte de loi
    :

    " Les femmes mariées (...) qui sortent dans la rue n'auront pas leur tête découverte. Les filles d'hommes libres seront voilées. La concubine qui va dans les rues avec sa maîtresse sera voilée. La prostituée ne sera pas voilée, sa tête sera découverte. La hiérodule ( prostituée sacrée ) qu'un mari a prise sera voilée dans les rues. Et celle qu'un mari n'a pas pris ira la tête découverte. La prostituée non sacrée ne sera pas voilée, sa tête sera découverte. Qui voit une prostituée voilée l'arrêtera (...). Les femmes esclaves ne sont pas voilées et qui voit une esclave voilée l'arrêtera " ( Téglath Phalazar 1er, 1112-1047 AV.J.C, tablette A40 ). - soit douze siècles avant notre ère -
    - oui, le port des phallocrates voiles islamiques est le symbole sexiste d’une des pires injustices
    - oui, le port des voiles islamiques est le marqueur de l'inégalité
    entre femmes et femmes
    - oui, le port des voiles islamiques est le
    porte drapeau de l'inégalité entre femmes et hommes
    - oui, le port des voiles islamiques insulte
    les hommes dits « indignes » de voir la chevelure d'une femme

    I

    L’égalité femmes-hommes ne se traite pas en rapport avec la laïcité ou la religion
    La volonté d’obtenir dans tous les domaines de notre société l’égalité femmes-hommes, c’est ce qui fait notre humanité, ce concept est l’expression de la fraternité, il a sa place au sommet de nos valeurs culturelles et républicaines ;
    mais dans cette affaire, pour Benoît Hamon qui ne peut ignorer qu’il ne s’agit pas de laïcité, ni de croyance dans-une divinité, ni de religion, sans le moindre scrupule, par électoralisme, il passe cette valeur majeure à la trappe au profit du plus sordide des clientélismes ;
    ainsi fait, il se conforme à cette partie de la gauche qui n’a cessé depuis Mitterrand ( et ses grands frères ) et Jospin de trahir d’une part la laïcité et d’autre part de remplacer l’universalisme du féminisme par la valorisation, au nom du différentialisme, d’éléments de cultures comptant parmi les plus abjectes
    Le principe humain universel et fraternel de l’égalité femme-homme doit, toujours primer dans la loi et dans les faits sur les religions ou traditions culturelles prônant l’abaissement du statut des femmes

    I

    École Laïque ?
    J’observe qu’aucun des candidats ni des droites ni des gauches, au lieu de préconiser le respect scrupuleux de la loi de 1905, n’a proposé de rétablir la laïcité sur l’ensemble des territoires de la république - c’est-à dire : abroger le Concordat et cesser de subventionner les écoles confessionnelles
    Comble de la malhonnêteté intellectuelle, ce sont les personnes de bonne volonté qui demandent le respect de la laïcité qui se font traiter de laïcardes, un terme qui est chargé de connotations les plus négatives
    Je pose, une fois de plus la question : comment se fait-il qu’aucun des candidats à la présidence de la république ne propose l’enseignement du Fait athée en contrepartie du Fait religieux à l’école dite laïque dont la fonction est d’accueillir sans faire de discrimination les enfants de parents non-croyantS et croyants ? - CRAB

    I

    Suite :

    I

    Suites, déroulé d’articles :
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=voiles+islamiques

     I

    Suite 3 : La République est la racine du mal
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/la-republique-est-la-racine-du-mal.html

  • ISLAM et les Faux semblants - En finir

    NO COMMENT
    I
    La foi, c'est refuser de connaître la vérité. - F. Nietzsche
    Les fanatiques appellent souvent athée, non un homme qui nie l'existence d'un Dieu ; mais celui qui refuse de croire au Dieu qu'ils ont inventé. – note de voyage d’un casanier de Alphonse Kharr
    I
    La Science est laïque
    Les religions n’ont pas le monopole de la spiritualité car la spiritualité, c’est la vie de la conscience
    Quand-un chercheur, un scientifique élucide avec l’humilité qui le caractérise les lois de l’univers, il fait œuvre de spiritualité
    I
    Suites : Voile islamique ou l’art de désinformer
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/voile-islamique-ou-lart-de-desinformer.html
    I
    Suites 2 : Une question d’honneur
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/une-question-dhonneur.html
    I
    Suites 3 : Déradicalisation
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/10/deradicalisation.html
    I
    La croyance est le reflet surnaturel de la faillite de l'imagination. - E. Abbey
    On accepte un homme dans une Église pour ce qu'il croit et on le vire pour ce qu'il connaît. - M. Twain
    I
    Osons la science pour préparer notre avenir !
    [ … ]
    La télévision publique s’honorerait en faisant intervenir à des heures de grande écoute soit des journalistes de qualité soit des scientifiques ayant du charisme pour traiter de la science et de ses côtés ludiques, pratiques et essentiels.
    [ … ]
    Je n’aime pas ceux qui ont des certitudes. Avec l’imagination, le doute et l’humilité devraient être les principales qualités d’un chercheur. - André Brahic
    I
    « Ce que vous avez lu sur mes convictions religieuses était un mensonge, bien sûr, un mensonge qui est répété systématiquement. Je ne crois pas en un Dieu personnel et je n’ai jamais dit le contraire de cela, je l’ai plutôt exprimé clairement. S’il y a quelque chose en moi que l’on puisse appeler " religieux " ce serait alors mon admiration sans bornes pour les structures de l’univers pour autant que notre science puisse le révéler. »
    « Le mot Dieu n’évoque, pour moi, rien d’autre que l’expression et le résultat de la faiblesse humaine, et la Bible, une collection de légendes honorables, mais primitives et assez naïves. » - Albert Einstein
    I
    Écrivons donc « création » en italique et cerné de guillemets
    [ - Évoquer l’idée même de créer pour, invoquer l’existence même d’un créateur, concevoir les lois de la nature comme des règles pour arriver à un but, c’est renoncer à la démarche scientifique qui consiste à étudier comment fonctionne la nature et non à lui prêter une volonté.
    Le « principe anthropique » signifie que les conditions initiales de l’Univers auraient été choisies exactement ( par qui ? ) pour que l’homme puisse apparaître. En réalité, à tous les niveaux où l’on étudie la matière, la vie et l’homme, on n’a trouvé preuve d’aucune sorte d’une telle intentionnalité. Seulement le fait que le présent découle du passé, sans la moindre preuve que le présent était la seule évolution possible, bien au contraire. - d’après Robert Paris ]
    I
    Rien ne remplace une observation, En quelques décennies, nous en avons appris plus sur les planètes qu'au cours des quarante siècles qui ont précédé. Mais l'aventure ne fait que commencer - André Brahic
    I
    Piqûre de rappel : Le rôle de l'école de la république est l'enseignement des savoirs et non des opinions ou des croyances, hors actuellement, l’école enseigne le fait religieux mais pas, en contrepartie, le fait athée ;
    Hier, lors du premier débat " Primaires de la gauche ", les candidats ont évoqué la laïcité – problème, aucun d’entre eux n’a promis de la rétablir sur l’ensemble de nos territoires*
    * : http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/le-declin-de-la-civilisation-judeo.html
    I
    Suite : Science et morales
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/12/science-et-morales.html
    CRAB

  • Violence masculine à l’égard des femmes en Mauritanie

    Valeurs_masculines.png

    Valeurs masculines négatives
    I

    Mauritanie : Le Parlement rejette une loi contre la violence à l’égard des femmes
    Extrait :
    [ … ]
    Au final, l’Assemblée nationale mauritanienne a reporté sine die le vote en séance plénière du projet de loi présenté par le gouvernement, face à l’échec assuré de la procédure. Et pour cause : au cours des multiples réunions de la commission parlementaire de la Justice, les membres ont exprimé leur hostilité face à un texte qu’ils estiment enfreindre la Charia et la Constitution de la Mauritanie – dont le préambule souligne que l’Islam est « la seule source de droit ».

    Le projet de loi entendait établir des catégories de violence à laquelle les femmes sont exposées et définir une échelle de sanctions pour les auteurs, dont certaines assez radicales. Interrogé par l’agence espagnole EFE, le théologien Abdellahi Ould Cheikh Ahmed a déclaré que « la loi contient des articles contraires à l’Islam » et notamment l’article n°12, qui prévoit d’exécuter l’adultérin « par coups de feu »… alors que la Charia, selon le théologien, « prévoit la mort par lapidation » (sic).

    [ … ]
    , la loi prévoyait de fixer à 18 ans l’âge légal du mariage et condamne à une peine d’emprisonnement le parent qui donne sa fille mineure en mariage. Ce que l’on pourrait considérer comme une avancée sociale en Mauritanie a été décrié par les oulémas, qui soulignent que la Charia ne fixe aucune limite d’âge minimal au mariage d’une femme. Ould Cheikh Ahmed s’est d’ailleurs offusqué de l’emploi du terme « genre » à la place de « femme » dans tout le corps du texte, ce qui signifie pour lui une reconnaissance des personnes homosexuelles et transgenres, toutes deux condamnées par l’Islam. C’est précisément ce terme de « genre » qui a soulevé le plus de récriminations de la part des députés mauritaniens, une disposition qu’ils considèrent comme « une transposition aveugle des valeurs occidentales ».
    Source de l’extrait :
    http://maghreb-info.com/mauritanie-parlement-loi-violence-femmes/

    I

    Qu’en pense les françaises, les cultures sont-elles toutes respectables ?

    I

    Les oulémas sont d’indécrottables phallocrates et la religion musulmane, religion de l’irresponsabilité sacralise l'abaissement du statut des femmes*1 CRAB

    I

    *1 : Accusé – levez-vous !
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2012/10/accuse-levez-vous.html

    I

    Suites, déroulé d’articles :
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Les+diktats+musulmans

     
     
     
  • Ce mercredi 7 Janvier

    Charlie_hebdo, déradicalisation, Dounia_Bouzar, islam, voile, Tarik_Ramadan, terrorisme_islamique, voiles_islamiques, Waleed Al-husseini

    Je n’oublie pas les autres victimes
    I

    Les Charlie n’iront ni au paradis ni en enfer mais-ils seront toujours présent dans la mémoire de tous ceux qui aiment la France, car ils-étaient et restent la France

    I

    Citation : Autour de la grande table rectangulaire sont assis, de gauche à droite à partir du seuil de la porte : Charb, Riss, Fabrice Nicolino, Bernard Maris, Philippe Lançon, Honoré, Coco, Tignous, Cabu, Elsa Cayat, Wolinski, Sigolène Vinson et Laurent Léger. L’invité, Michel Renaud, est assis sur une chaise dans un coin de la pièce. Luz et Catherine Meurisse, une autre dessinatrice sont en retard. Zineb El Rhazoui, la jeune reporter, est en vacances au Maroc, Gérard Biard, le rédacteur en chef, à Londres. Antonio Fischetti, le journaliste scientifique, assiste à l’enterrement de sa tante en province. Quant à Willem, il goûte peu les conférences de rédaction.
    Charb, comme toujours, enchaîne les jeux de mots et griffonne sur les feuilles du chemin de fer. « Il dessinait tout le temps, raconte Sigolène Vinson en esquissant un sourire. Ses feuilles de chemin de fer étaient géniales. J’admirais son sens du détournement. Tous ses dessins traduisaient instantanément nos échanges autour de la table. » - Extrait d’un article publié par Le Monde daté du 13/0/2015

    I
    Les principales raisons qui ont permis d’importer en France le terrorisme islamique ainsi que des idéologies*1 sacralisées prônant, ( *1 : coran et charia ), dont pour le principal l’abaissement du statut des femmes, ont pour début la mise en œuvre terroriste de l’islamisme en Algérie à partir du début des années 90, bon nombre de médias, une grande partie de la gauche et certains comptant parmi les intellectuel-elle-s sous-infuence islamique ou encore impacté-e-s par les idéaux des chantres du multiculturel ont préféré soutenir les islamistes au nom de la « liberté d’expression » plutôt que les démocrates qui résistaient et se faisaient assassiner : en Algérie près de 100 journalistes furent liquidés une balle dans la tête, après que les plus illustres de ses artistes aient subi le même sort, du romancier Tahar Djaout au dramaturge Abdelkader Alloula. Et ces médias ont récidivé récemment avec l’Égypte lorsque l’armée a décidé de mettre hors d’état de nuire les Frères musulmans

    Aussi parce que ces pseudos élites ont fait d’individus comme Tariq Ramadan, le chantre des Frères musulmans, la vedette de tous les plateaux de TV, sans manquer une seule occasion attentat après attentat terroriste de gommer toute référence à l’islam, quand nous savons que la volonté de conquête du monde par les islamistes ( l’oumma ), dans les faits, se manifeste sous la forme d’assauts théocratiques multiformes contre la laïcité

    I

    Le mal : est-ce la critique ou la censure ?
    Sans autres objets que de fragmenter l'occident, d'attenter à la liberté, les idéologies du différencialisme sont le cache-sexe du multiculturalisme ou du communautarisme, et sont essentiellement soutenues par des idéologues aveuglés par le relativisme culturel condescendant envers les étrangers

    Pour ma part, j’ai ce souvenir horrifiant de madame Mitterrand accusant d’ethnocentrisme madame Élisabeth Badinter parce qu’elle réclamait une loi d’interdiction des voiles*2 islamiques marqueurs de l’inégalité entre femmes et entre femmes et hommes, signant ainsi le début de la lâcheté d’une gauche qui depuis ce moment d’inversion des valeurs démocratiques par la femme du Président bafoue la laïcité, les droits de l’homme et les valeurs démocratiques sous le regard attendri d’une bonne partie des droites et des centres les plus réactionnaires
    *2, citation : le voile n’est pas-une obligation coranique. ....il cherche à différencier les femmes « pudique et pieuses » des femmes occidentales « décadentes ». il fait de la femme un objet impur devant se cacher, tandis que l’homme est libre de son habillement. Waleed Al-husseini
    L’islam est compatible avec la démocratie nous dit-on, alors s’il en-est-ainsi, dans ce cas ce sont les musulmans non sécularisés qui ne le sont pas
    Dans notre pays, le droit à la différence n’autorise pas ( en-aucun cas ) un groupe de population de faire de la femme un objet politique ni socialement ou culturellement d’abaisser du statut des femmes imposé par tous les régimes autocratiques musulmans ;
    la pratique des mariages forcés, l’excision ou interdire la liberté de conscience ( dont le droit de ne pas croire associé à toutes les libertés individuelles ), au même titre que l’homophobie et l’antisémitisme ne sont pas-acceptables dans une démocratie

    I

    Certains clament*3 que l’islam est compatible avec les droits de l’Homme et du citoyen, dans ce cas ce sont les musulmans qui ne le sont pas et se voient, ce qui est le comble du déni de la citoyenneté, soutenus ou adoubés par une poignée de pseudo féministes quand ce n’est pas par ce qui reste encore de chrétiens peu chrétiens
    *3 : certains d’entre-eux n’ont même pas lu ni le coran ni la charia – et ceux qui l’ont lu sans dénoncer ni condamner au même titre que " Mein Kampf " ces deux documents racistes sont à ranger dans les affidés totalitaires, les islamo-fascistes ou encore parmi les islamo-gauchistes
    Il faut en finir avec l’hypocrisie, sinon on n’en finira jamais avec le terrorisme islamique aussi longtemps que l’on-expliquera pas correctement aux enfants et aux jeunes gens ( y compris aux-enfants des-autres confessions monothéistes ) que la mort est-absence de sensation, ce qui signifie et permet de comprendre qu’il n’y a rien après la mort, qu’il n’y a pas d’arrière mondes - que parler de paradis ou d’enfer relève de fables de très mauvais goût qui ne cessent d’encourager la guerre livrée, sous différentes formes anti-citoyennes ou militaires, aux mécréants occidentaux au nom d’Allah - il existe tellement, tellement de magnifiques-histoires à raconter aux-enfants sans faire référence à je ne sais quelles bondieuseries plus-incongrues les-unes que les-autres - c’est dans ses programmes scolaires à l’Éducation Nationale de donner l’exemple au cessant d’enseigner le fait religieux sans-enseigner en contrepartie le fait athée- CRAB

    I
    Suites : déroulé d’articles
    I

    Suites 2 : Les Prisons d'Allah

    I

    Suites 3 : Déradicalisation
    Je ne vais pas m’étendre sur l’action entreprise par Dounia Bouzar qui se fait passer pour une spécialiste de la déradicalisation, qu’en tant que lanceur d’alertes je n’ai jamais prise au sérieux car de toute sa vie elle n’a jamais rencontré un seul athée
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/10/deradicalisation.html

    I

    Apparté : hier soir, ( 6 Janvier ), sur France 3, un immense et sublime fauteuil d’orchestre animé par l’excellente, généreuse et très cultivée Anne Sinclair, et c’est bien ce qui fait la différence - ne pas se priver d’un replay...

     

  • Une question d’honneur

    Briser cette loi du silence.png

    Quand les femmes sont indésirables dans des lieux publics: " Ça fait plus de 20 ans que ça existe "

    Mercredi dernier, un reportage à Sevran ( Seine-Saint-Denis ), puis à Rillieux-la Pape ( Rhône ) diffusé sur France 2 a montré que dans certains quartiers, on ne trouvait aucune femme dans les rues -

    ( Caroline Sinz, journaliste au service société de France 2 et auteure de l'enquête )

    I

    Lu dans la presse : Des associations alertent sur ces quartiers où les femmes deviennent indésirables dans l’espace public. Se promener en jupe ou boire un café en terrasse peut alors devenir un vrai défi pour elles

    Ces terrasses de café et ces rues qui ont un point commun : les femmes semblent effacées. Dans certains quartiers populaires, les hommes occupent les lieux publics et les femmes subissent. France 2 a suivi deux militantes de La Brigade des mères dans une banlieue de la région parisienne. Nadia Remadna et Aziza Sayah se battent pour la liberté des femmes dans ces quartiers. Pour démontrer la réaction des hommes, elles les filment en caméra cachée.

    « Il fallait briser cette loi du silence »

    Dans ce bar, il n’y a que des hommes peu accueillants. Le patron n’a pas envie de discuter et d’autres hommes sont choqués de voir ces femmes. « Dans ce café, il n’y a pas de mixité », assure sèchement un homme. Aller dans un bar, ici à Sevran (Seine-Saint-Denis), c’est braver un interdit pour une femme. Pourquoi les hommes rejettent-ils les femmes ? C’est un problème de tradition, de culture, mais aussi de religion, selon ces militantes.

    « Il fallait briser cette loi du silence », explique à franceinfo Caroline Sinz, journaliste à France 2 et auteure de cette enquête. « J’espère que je n’ai pas été caricaturale. Je n’ai pas pointé du doigt, j’ai posé les choses. A chacun de se faire son idée. Je ne regarde pas les choses avec une orientation politique mais il fallait dire ‘attention, regardez le sort de ces femmes’. » - Fin de citation

    I

    L’immigration, une chance la France ou pour qui - les femmes ?

    À force de nier, de refuser de nommer depuis plusieurs décennies les réalités inacceptables observées dans notre société dues essentiellement à l’immigration musulmane importatrice, contre nos principes majeurs, d’une culture de l’abaissement du statut de la femme dont la racine est l’anti-démocratie coran - les voiles sont les porte-drapeaux de cette idéologie obscurantiste

    Ces femmes ont raison de rappeler que cette injustice a commencé avec la mise en place des grands frères - [ je précise, par Mitterrand ]

    J’avais a de nombreuses reprises fustigé, maintes fois rappelé et dénoncé cette mesure pris sous Mitterrand – mesure digne des politiques inégalitaires islamistes institutionnalisées dans les pays dominés par une majorité de musulmans anti-démocratie

    Mais nous savons puisqu’on nous le répète à longueur d’année, que l’immigration en prenant soin de ne pas préciser musulmane est une chance pour la France - surtout évitons de stigmatiser « la communauté musulmane », une communauté pourtant inventée de toute pièce pour éviter de parler d’islamisation de certaines villes ou quartiers - mais qu’à cela ne tienne - au diable la justice, au diable notre culture, au diable notre humanité, au diable la solidarité de la nation avec les femmes, au diable l’égalité entre femmes, au diable l’égalité femmes-hommes, mais plus qu’adoubées dans les milieux musulmans : vive les valeurs masculines négatives qui trouvent leurs racines dans le raciste, sexiste, athéophobe, antisémite, homophobe, xénophobe, infantile et égoïste coran

    Faire respecter notre culture, notre humanité, c’est désormais plus jamais une question d’honneur

    Il est encore temps de mettre fin à l’immigration musulmane, et, de revoir le regroupement familial pour au minimum les cinquante années à venir, le temps durant cette période de conduire des politiques publiques *1 contributives à la sécularisations de populations formatées par la religion dans leur pays [ aussi dans notre pays ] dans le plus grand mépris du " Droit de la femme " et des " Droits des femmes " - CRAB

    I

    *1 : Satan (de); et du rire de Vénus....

    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2009/08/29/le-premier-feministe.html

    I

    Suite 2 : Les mille et un diktats

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2011/06/les-mille-et-un-diktats.html

     

  • La racine du mal

    Ni paradis ni enfer ne sont à craindre [ car ] " La mort est absence de sensation " - Épicure

    La vie et la mort.png

    Le coran, après Mein Kampf, est la racine du mal absolu

    Lutter contre la pauvreté est une priorité - combattre l’islam car l’islam est répandu partout dans le monde est aussi prioritaire

    I

    N’ayez pas peur de déconstruire la religion ni d’être traité d’islamophobe, c’est de l’inverse dont il faut s’inquiéter

    I

    Parler d'islam de France sans attester que le coran*1 est un document raciste et sexiste est une galéjade sans équivalent parmi les plus mystificatrices

    *1 : Culture du viol

    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2010/06/01/la-sourate-dite-les-lumieres.html

    I

    Rire de tous les dogmes nous délivre, attendu que la citoyenneté ou le féminisme ne procède pas du religieux

    I

    La vraie leçon de Galilée : " il ne faut jamais mélanger les torchons et les serviettes ", surtout si l’on veut brûler le torchon

    I

    Le « féminisme islamiste » n’a aucun sens car la liberté de religion implique fondamentalement de se libérer de la religion

    I

    « féminisme islamique » est un oxymore, sinon une illusoire tentative de récupération du féminisme par la religion

    I

    En islam, le coran est la racine d’une culture du viol, et, l’expression la plus exécrable de l’interdiction de douter et de penser

    I

    La nocuité des religions fait que toutes les répressions commencent et finissent par le droit des femmes

    I

    Pour les femmes, dans les sociétés musulmanes proscrivant le sexuel, faire de leur sexualité une force et non d’y voir une faiblesse

    Suites :

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/03/realiser-un-feminisme-libertin.html

    ou sur :

    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2016/03/18/realiser-un-feminisme-libertin-5775975.html

    CRAB

     

    Ne pas plaire à tout le monde, c’est la liberté

    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2009/08/18/aicha.html

     

  • La femme voilée d'aujourd'hui sera la Marianne de demain

    féminisme, François_Hollande, immigration, islam_politique, religions, voiles_islamiques, laïcité

    Extraits de " Un président ne devrait pas dire ça "

    « La femme voilée d'aujourd'hui sera la Marianne de demain.» - « D'une certaine façon, si on arrive à lui offrir les conditions pour son épanouissement, elle se libérera de son voile et deviendra une Française, tout en étant religieuse si elle veut l'être, capable de porter un idéal.»

    « Finalement, poursuit François Hollande, quel est le pari que l'on fait ? C'est que cette femme préférera la liberté à l'asservissement.»

    « Que le voile peut être pour elle une protection, mais que demain elle n'en aura pas besoin pour être rassurée sur sa présence dans la société », note encore le président de la République. Fin des extraits

    I

    Ces affirmations le cul entre deux chaises ne caractérisent pas seulement la « vision républicaine » de la femme émanant d’un Président issu des gauches dont un voile viendrait brouiller l’esprit, mais correspond aussi à une large fraction de ces gauches favorables à l’immigration refusant de regarder de plus près qui l’on doit accueillir ;

    ces gauches vivent dans l’illusion du pouvoir ou de la prise du pouvoir, minées par un clientélisme forcené, depuis environ une trentaine d’années, font le jeu des fanatiques ou radicaux musulmans qui n’en demandaient pas tant ;

    en conséquence, ces gauches participent à installer le communautarisme contre " les Droits de la femme et de la citoyenne " car d’un coté Hollande ne peut pas dire la gauche aurait pu être la plus critique. « Je pense qu'il y a trop d'arrivées, d'immigration qui ne devrait pas être là » et d’autre part ne pas faire le geste politique d’interdiction de tous les voiles islamiques sur l’ensemble de nos territoires ;

    en effet ce qui compte n’est pas tant ce que la femme voilée a dans la tête ( au dire de certains ), mais ce quelle représente et de mesurer que, depuis plusieurs décennies, le « port volontaire » des voiles islamiques a eu pour fonction première d’impacter les enfants dès leur plus jeunes âges, afin que ces marqueurs de l’inégalité entre femmes, entre femmes et hommes leur paraissent plus tard naturels ;

    c’est ainsi que l’islam politique espère faire oublier que les voiles sont les symboles moyenâgeux à la fois d’une discrimination sexuelle, d’autre part, au nom d’une fausse pudeur, il s’agit de essentialiser les hommes car le but recherché in fine est de séparer les femmes et les hommes dans l’entier espace public – c’est ce que l’observateur ou le lanceur d’alertes appellera l’islamisation de la société – Crab 14 Octobre 2016

    I

    Suite 1 : Féminisme universel

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/06/feminisme-universel-2015.html

    I

    Suites 2 : Salomé

    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/08/31/salome-5437551.html