Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Féminicide

  • Les bonnes mœurs

    Inouï
    Caroline De Haas ( spécialiste en milieux musulmans de l’élargissement des trottoirs pour permettre aux femmes de circuler sans être importunées... ), invitée un peu partout sur les plateaux de « grands médias », imperturbable, à présent espère un plan Orsec pour lutter contre les violences faites aux femmes, et ainsi de confondre ce qui es inhérent à la condition humaine avec une catastrophe naturelleni ne peut à fortiori se comparer à un génocide ( féminicide en l’occurrence ) car ces femmes n’ont pas été tuées parce qu’elles sont des femmes ce sont des faits criminels criminels sans le moindre rapport avec la shoah ou le génocide des arméniens 1
    .
    Cette exigence est d’autant plus tragique-comique que dans notre pays, et ce n’est que justice, les femmes ont presque tout gagné ( voir la condition des femmes dans la plupart des autres régions du monde – lire – entre-autres auteures - Leïla Slimani )
    .
    1 - Le refus de la séparation est la principale cause du passage à l’acte, aussi, il me paraît utile, une fois de plus, de rappeler qu’en 2016, 126 femmes ont été tuées par leur « compagnon » ou leur ex et 34 hommes l’ont été par leur « compagne » - et d’insister sur le fait que si 126 femmes ont-été tuées, 44 des auteurs de crimes se sont aussitôt donné la morttriste bilan de la face peu reluisante de la condition humaine
    .
    Il n’est pas question, pour moi, de minorer les harcèlements sexuels ou moraux ( selon les cas ) dont sont victimes majoritairement les femmes mais aussi des hommes ( harcèlements le plus souvent moraux, mais qui n’en sont pas moins humiliants ), et c’est une raison de plus d’inviter à réfléchir sur la frustration " pas que sexuelle " qui conduit des hommes et des femmes à commettre l’irréparable
    Cependant il faut observer que, dans notre pays, la très grande majorité de la population « vit » quotidiennement frustrée de ceci ou par cela sans que les hommes ou les femmes deviennent tous des assassins - ni pour la grande majorité des hommes de tous devenir des violeurs ou des harceleurs ;
    mais sans doute pour Carline De Haas ( qui elle est une vraie catastrophe naturelle ) - sorte dicône archaïsant de la « sécurité sexuelle », qui pour exister se borne à essentialiser les hommes comme s’il y avait une culture masculine du viol ou du harcèlement, au lieu de participer à la réflexion collective sur l’incapacité pour la majeure partie des populations, de notre pays, de résister sainement à la frustration que révèle bien souvent l’absence de retenue observée à travers des comportements, dont certains sont en effet anormalement nuisibles à autrui dès l’instant, bien sûr, qu’il s’agit de viol, de harcèlement moral ou encore sexuel
    La frustration ( ou les ) est globale, presque autant le refus ou l’incapacité psychologique de s’en accommoder ou de faire preuve de retenue, ce qui ne manque pas de laminer les valeurs d’urbanité - cependant, c’est très exactement le sujet majeur dont doit débattre la société - mais c’est sans doute pour cette brave dame, un exercice de réflexion bien trop difficile, c’est tellement plus facile d’incriminer les hommes, les hommes, les hommes... - CRAB
    .
    Suites : Féministes - si vous le dites
    https://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/11/feministes-si-vous-le-dites.html?showComment=1511959131648#c1421489465010004305
    .
    Suites 2 : La parole libérée des femmes
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/11/la-parole-liberee-des-femmes.html

  • La parole libérée des femmes

    Pour courir plus vite, rien ne peut remplacer la minijupe - CRAB


    Une minute de silence – pour qui ?
    N’en déplaise à la pseudo-féministe Caroline De Haas, la minute de silence du Président Macron est symbolique de l’hystérie qui, en rapport avec l’actualité dite « de la parole libérée des femmes », s’est emparée des femmes et des hommes féministes de boudoirs dont principalement le concept avancé de féminicide repris par de nombreux médias ou au cours de débats radios et de la télévision est des plus absurde, car dans la face sombre de la condition humaine, sans rien minimiser, les femmes ne sont pas assassinées parce qu’elles sont des femmes ;
    dans notre pays, les faits sont là,
    la violence ne vient pas exclusivement des hommes, en 2016, 126 femmes ont été tuées par leur « compagnon » et 34 hommes l’ont été par leur « compagne »
    Compte tenu de l’hystérie qui parcoure le milieux des féministes de boudoirs,
    il me paraît nécessaire de rappeler d’autant que ce microcosme se garde bien d’exposer sur la place publique que de source judiciaire ( Ministère de la Justice ) si 126 femmes ont-été tuées, 44 des auteurs de crimes se sont aussitôt donné la mort – mais certains diront que je règle des comptes.... alors que je ne fais que m’appuyer sur les statistiques qui comptent

    Quand à Plenel (
    dit le ouistiti-moustachu ), pour répondre à une question qui m’a été posé, il n’est qu’un néo stalinien adoubé dans les milieux ou la maladie d’illusions fait citoyenneté sexuée pour le plus grand bonheur de Caroline De Haas porte parole d’un caricatural féminisme victimaire


    La face noire de la condition humaine
    Pour tous ceux qui veulent vraiment connaître les fondamentaux presque indécrottables d’une société enpatriarquée depuis plusieurs millénaires - plus d’actualité que jamais en novembre 2016, j’écrivais : " Mes sorcières mal aimées "
    Sénèque ( Ier siècle ) écrivait dans sa " Lettre à Lucilius " : "...L'homme est un être doué de raison ", ce n’est pas assurément ce que l’on peut dire de Freud qui affirmait le plus sérieusement du monde que les femmes aiment être battues ", et ce distingué crétin assurait : "À la vanité corporelle de la femme participe encore l'action de l'envie de pénis, étant donné qu'il lui faut tenir en d'autant plus haute estime ses attraits, en dédommagement tardif pour son infériorité sexuelle originelle ".
    De nos jours il est des spécialistes pour...


    Suites : Mes sorcières mal aimées
    https://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/11/mes-sorcieres-mal-aimees.html?spref=fb

    Suites 2 : Viols et excision 2017
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/11/viols-et-excisions-en-2017.html

    Suites 3 : Féministes – si vous le dites
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/11/feministes-si-vous-le-dites.html

  • Féminicide

    Élisabeth_Badinter, féminicide, féminisme, machisme, Ninon_de_Lenclos, Olympe_de_Gouges, phallocratie, violences_conjugales

    Françaises dans la rue contre les violences faites aux femmes

    En Pologne: les-enfants sortent le soir sexiste de l'école alors que 99 % des enseignants sont des femmes ? – qu’apprennent-elles à leurs-élèves en petite section dans la journée ?
    En France nos enseignants sont-aussi majoritairement des femmes - Fin 2013 : 69,2 % des personnels de l'Éducation nationale sont des femmes

    .

    La violence machiste est la première cause de mortalité des femmes de 16 à 44 ans dans le monde
    En France, entre 2014 et 2016, plus de 300 femmes sont mortes sous les coups de leurs conjoints

    .

    Le féminicide ( ou gynécide, gynocide ) est par définition le meurtre d'une ou de plusieurs femmes et filles en raison de leur condition féminine. Le terme a été inventé par l'auteure féministe Diana E. H. Russell en 1976, qui définit « le meurtre de femmes commis par des hommes parce ce que sont des femmes »

    .

    Ces crimes machistes portent un nom : ce sont des féminicides.
    Pour mettre un terme à ces meurtres, il faut commencer par reconnaître ce qu’ils sont et les appeler par leur nom.De nombreux pays ont déjà sauté le pas: Mexique, Bolivie, …. et plus proche de nous l’Espagne ou l’Italie reconnaissent dans la loi le meurtre de femme parce que femmes. Plus récemment, le Petit Robert a fait rentrer ce terme en 2014 dans son dictionnaire
    « Meurtre d’une femme, d’une fille, en raison de son sexe » -Petit Robert, 2015 -

    I

    Suites : Les-audacieuses
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/03/les-audacieuses.html