Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Féminicide

  • Féminicide

    Élisabeth_Badinter, féminicide, féminisme, machisme, Ninon_de_Lenclos, Olympe_de_Gouges, phallocratie, violences_conjugales

    Françaises dans la rue contre les violences faites aux femmes

    En Pologne: les-enfants sortent le soir sexiste de l'école alors que 99 % des enseignants sont des femmes ? – qu’apprennent-elles à leurs-élèves en petite section dans la journée ?
    En France nos enseignants sont-aussi majoritairement des femmes - Fin 2013 : 69,2 % des personnels de l'Éducation nationale sont des femmes

    .

    La violence machiste est la première cause de mortalité des femmes de 16 à 44 ans dans le monde
    En France, entre 2014 et 2016, plus de 300 femmes sont mortes sous les coups de leurs conjoints

    .

    Le féminicide ( ou gynécide, gynocide ) est par définition le meurtre d'une ou de plusieurs femmes et filles en raison de leur condition féminine. Le terme a été inventé par l'auteure féministe Diana E. H. Russell en 1976, qui définit « le meurtre de femmes commis par des hommes parce ce que sont des femmes »

    .

    Ces crimes machistes portent un nom : ce sont des féminicides.
    Pour mettre un terme à ces meurtres, il faut commencer par reconnaître ce qu’ils sont et les appeler par leur nom.De nombreux pays ont déjà sauté le pas: Mexique, Bolivie, …. et plus proche de nous l’Espagne ou l’Italie reconnaissent dans la loi le meurtre de femme parce que femmes. Plus récemment, le Petit Robert a fait rentrer ce terme en 2014 dans son dictionnaire
    « Meurtre d’une femme, d’une fille, en raison de son sexe » -Petit Robert, 2015 -

    I

    Suites : Les-audacieuses
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/03/les-audacieuses.html