Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

0 Terrorisme islamique

  • Laïcité et inégalités dans la société française

    L'enjeu ultime, c'est notre relation, notre lien à l'autre, comme personnifié, non de notre assujettissement, mais de notre liberté

    laicite et ecritures.jpg

    Le sexuel et le désir dans la société ou la perte d’identité
    Une vie sans les problèmes de sexualité et de désir, sans le choc des volontés individuelles ni dans-une concurrence permanente émulatrice et émancipatrice est négative, elle n’est-autre qu’une vie de soumission proposée par des mondes ou l’interdiction de penser fait place à des mœurs sacralisés par une religion totalitaire rédigée au 7e siècle essentiellement contre la ressemblance des deux sexes par des hommes imbus des valeurs négatives masculines
    Sociétés islamiques ou nul-le ne peut, sans mettre sa vie en danger, se définir par le " je " et le " moi " ;
    cette escroquerie masculine, fige l’appartenance à l’un des deux sexes, car les-illusions sont tenaces - dès sa naissance, chacune et chacun dans les milieux musulmans se voit priver de la possibilité quasi instantanée de construire son identité
    Piqûre de rappel : la dernière enquête de l’Institut Montaigne ( enquête dirigée par Hakim el Karoui ) ne se contente pas de rappeler les préjugés antisémites grandissants chez les jeunes de culture musulmane mais précise que 28 % sont partisans de la suprématie de la charia sur les lois françaises

    I

    La théologie de femmes «qui osent le voyage contre la liberté»
    Ce n’est donc pas sans-effet, et, c’est ce qu’il faut bien comprendre quand, dans les faits les plus actuels, il est aisé d’observer que les femmes djihadistes ne sont pas des victimes, ni d’une instabilité psychologique liée à leur féminité ainsi qu’aiment à le faire observer les « bonnes-âmes » chantres des patriarcats sacralisés par les religions du monothéisme dont la religion la plus nocive de toutes est indiscutablement l’islam, quand, par exemple, il est apparu dès le départ que ces musulmanes étaient tout-aussi responsables et redoutables que leurs très proches, et fréquemment dans-un couple, elles apparaissent assez souvent comme le moteur de la radicalité

    I

    L’absence de la dimension critique dans la « déradicalisation »
    Nous savons ( et qui donc pouvait bien en douter ? ) que les repentis djihadistes sont très minoritaires car la plupart garde une radicalité religieuse, et/ou violente, finalement révélatrices des inutiles entreprises de déradicalisation conduites par de soit-disant spécialistes de la déradicalisation parmi lesquels bizarrement ne figure aucun membre athée – chercher l’erreur...

    I

    L’islam, une idéologie politique et sociétale violente et non une spiritualité religieuse ou athée
    Qu’est-il de plus-imbécile, de plus déplacé de la part de nos gouvernants de demander à l’ État de procéder à la déradicalisation quand domine chez les musulmans l’idée totalitaire de la communauté, un concept de société aux-antipodes de l’idée de Nation Républicaine, c’est-à dire ou en-outre laïque – ce qui explique, dans notre pays, le silence assourdissants de la majeure partie de la communauté musulmane au regard des-actes commis par des terroristes islamistes, et peut s’interpréter comme une forme de tolérance, car dans les faits, dans le plus courant des cas, émerge dans la conversation ou dans les débats pratiquement mécaniquement le pathos le plus sordide : " on doit respecter notre religion et son prophète " justifiant le crime contre l’humanité – conséquence immédiate de ce dire, la meilleur façon d’absoudre la criminalité islamique, car ainsi nommé, pour la majorité des musulman-e-s lui vient-à l’esprit « l’idée naturelle » de ne pas sortir en masse dans la rue pour condamner sans-appel la criminalité islamistes

    I

    Laïcité et inégalité dans la société française
    La France ou plutôt une importante partie de la classe politique et « intellectuelle » très médiatisée aime à présenter au monde notre pays comme un modèle de neutralité, de tolérance et de respect pour les philosophies de l’incroyance et des croyances sans-en privilégier aucune, mais qu’en-est-il vraiment dans la réalité [ ? ]
    Comment entreprendre la déradicalisation des islamistes quand-un gouvernement introduit l’enseignement du fait religieux à l’école sans en contrepartie prévoir d’enseigner le fait athée ?
    Que peuvent bien penser de ces politiques publiques l’émanation du « bien penser » de nos gouvernants et des association « antiracistes » les victimes du terrorisme islamique quand-on sait que quelque soit la manière l’islam ne peut survivre dans-un milieu ouvert, sinon par la violence et les assauts théocratiques sans cesse renouvelés contre la laïcité ?
    Comment entreprendre la déradicalisation des islamistes quand des politicien-es et des « intellectuel-le-s » au lieu de condamner sans réserve les-inégalités considérablement aggravées entre les femmes et les-hommes dues à la religion musulmane ( coran et charia ), s’y refusent, comble de la crétinerie ou de l’incompétence, au nom de la laïcité ?

    I

    Le discours de la différence

    Contre la percée d’une parole novatrice, et l’emprise des patriarcats sacralisés par les monothéismes dire que dieu n’aime pas les femmes est-une aberration puisque dieu a été inventé par des hommes qui n’aimaient pas les femmes

    Quand-un discours de la différence, qui produit ou reproduit de l’inégalité entre femmes, aussi entre les femmes et les hommes : comment, dans cette condition d’infériorisation stéréotypée du statut assigné aux femmes et insuffisamment, voire pas du tout critiqué au plus haut niveau de l’État républicain, entreprendre la déradicalisation des islamistes dans la mesure où certains des signes ostentatoires soit-disant religieux, en réalité les marqueurs d’idéologies sexistes de l’inégalité entre femmes et des-inégalités entre femmes et homme, signes ou symboles totalement incompatibles avec les valeurs républicaines égalitaires et fraternelles, si l’on songe, qu’à ce jour, ils ne sont toujours pas interdits sur l’ensemble de nos territoires [ ? ]
    Comment entreprendre la déradicalisation des islamistes à partir du moment où le Concordat et des écoles privées confessionnelles sont financés ou subventionnés par le détournement de l’argent public avec l’approbation hypocrite du Conseil Constitutionnel qui assez récemment avait déclaré ( ce qui est contraire à la moi de 1905 ) que le Concordat peut cohabiter avec la laïcité ?
    Comment entreprendre la déradicalisation des islamistes quand les pouvoirs publics ferment les yeux sur le sort réservé aux-animaux de consommation - n’interdisent pas l’inacceptable : le sordide et cruel abattage rituel ?
    Comment entreprendre la déradicalisation des islamistes quand la télévision publique consacre une matinée par semaine aux religions sans réserver une matinée aux philosophies nées de la pensée ou de la conscience athée que proposent depuis la plus lointaine antiquité jusqu’à notre époque contemporaine les philosophes de l’immanent – philosophies qui n’entrent pas dans le cadre idéologique restrictif que proposent les philosophes de pouvoir, mais bien-au contraire font preuve d’un engagement universel, au plus près de nous, contre les courants déistes platoniciens ou aristotéliciens ?
    Comment entreprendre la déradicalisation des islamistes quand des politicien-e-s chefs ou cadres de partis ou encore des représentants des religions proposent un jour férié pour l’islam et un autre pour le judaïsme sans proposer une journée fériée pour l’athéisme ? - CRAB

    I

    Suites :
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/benoit-hamon-lhomme-cle-de.html

    I

    Suite 2 :
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/presidentielles-clientelisme.html

    I

    Suite 3 : http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/latheisme-lecole-chapitre-n1.html

    I

    Suites 4 :
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/theologie-apophatique-de-lexistence-de.html

    I

    Suites 5 :
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/10/deradicalisation.html

  • Twitter ou prendre Le Large

    Laura_Dekker.jpg

    Laura_Dekker
    I

    Un tweet de " Salut les Terriens " sur Charlie Hebdo et Gérard Louvin fait scandale
    Par La rédaction de Télé Star
    Un tweet publié par le compte officiel de l'émission Salut les Terriens sur C8 a fait le buzz : le producteur de Gérard Louvin était comparé aux frères Kouachi, auteurs de l'attentat de Charlie Hebdo

    .

    Sa venue dans " Salut Les Terriens " aura fait le buzz... malgré lui. Invité dans l'émission de Thierry Ardisson sur C8, Gérard Louvin a évoqué sa carrière de célèbre producteur de musique français. Une venue qui a visiblement amusé le community manager de l'émission, qui a fait le parallèle entre Louvin et... les frères Kouachi, auteurs de l'attentat contre Charlie Hebdo.
    Souvenez-vous : la semaine dernière, un ex-djihadistes et mentor des deux terroristes était venu sur le plateau à l'occasion de la sortie de son livre " Mon djihad, itinéraire d'un repenti ", écrit avec Dounia Bouzar, anthropologue engagée dans la prévention contre l'embrigadement djihadiste.
    Sur les réseaux sociaux, la séquence avait été vivement critiquée. Sur Twitter, le président du Centre d'analyse du terrorisme ( CAT ) Jean-Charles Brisard avait même réagi : " La séquence Bouzar-Benyettou livre / promo / réhabilitation est scandaleusement inopportune, déplacée et indécente."

    .

    Extrait :
    Un tweet jugé " déplacé " et " honteux "
    Samedi soir, les internautes ont ainsi été très étonnés de lire le tweet suivant de Salut Les Terriens : " La semaine dernière on a reçu le mec qui a formé les frères Kouachi. Ce soir, @GLouvin c'est le mec qui a formé le groupe Alliage." Il n'en fallait pas plus pour déclencher une vague de commentaires de tweetos outrés, dénonçant une publication " pas drôle ", " déplacée ", " honteuse " et " provocante ". Fin de l’article

    .
    Très perturbé d'avoir serré la main du mec qui est à l'origine de la tuerie de Charlie en plus des 2 ans après le drame.j'aurai du partir - Baffie Laurent
    .

    Guignolesques de genre
    Pour ma part je n’aurai pas employé le terme de provocation car il ne peut y avoir de création sans provocation – là, il ne s’agit pas de création car l’art est bien difficile, mais d’une dérive de petit journaleux animateur comme bien souvent il en-est dans la mesure où ce ce type d’animal aux-ailes coupées très médiatisé issu de zone de basse-cour n’a pas pour fonction d’informer mais de se cantonner exclusivement, sans réelle pertinence, dans cette prétention de produire à tout crin du spectaculaire
    Imbus de ces explications quand « notre homme » dans sa posture de vierge effarouché vient dire qu’il donne à voir la réalité et d’estimer que les téléspectateurs sont capables de juger comme des grands - hors ce n’est pas ce qui est reproché au communautariste Thierry Ardisson, mais plus-exactement cette hypocrisie de petit du journalisme que, depuis une éternité, pour ce qui me concerne je boycotte car inviter une ordure ( avec son mentor islamophile qui de toute sa vie n’a jamais rencontré un seul athée ) sans contradicteur n’est que recherche de l’audimat

    I

    Vendée Globe
    Bravo aux vainqueurs, cependant nul navigateur ou navigatrice de grand talent ne peut pour le moment faire oublier la magnifique performance de Laura Dekker*1 qui en 2012 à l’âge de 16 ans a bouclé en monocoque son tour du monde
    *1: Laura Dekker
    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2012/01/22/2012-l-egalite-femmes-hommes.html

    I

    Suite 2 : Déradicalisation
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/10/deradicalisation.html

    CRAB

  • Islam - religion de l’irresponsabilité

    Islam.png

    Réponse aux lecteurs qui m’accusent de m’attaquer exclusivement à une seule religion

    Lectures comparées :

    En tant, ( entre-autres ), qu'incroyant et féministe je peux apprécier de lire sans croire pour autant à la fable ni valider le caractère d'une séquence misogyne dévalorisant la « première femme »

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/lectures-comparees_10.html

    I

    Je n’ai nul besoin d’insulter les gens, quand j’écris que la religion musulmane est par excellence et jamais dépassée par les-autres religions la religion de l’irresponsabilité

    Si je puis le dire ainsi, c’est bien parce que le coran sacralise l’abaissement aggravé du statut des femmes, des-athées, des juifs et des-homosexuels, et, je peux le prouver sans difficulté - suites :

    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/

    I

    Cécité ou mauvaise foi

    C’est faux de dire, ainsi que je l’ai entendu dire dans 28 minutes cette semaine, que dans notre pays 80 % des musulmans sont pour l’égalité femmes-hommes, car si tel était le cas, depuis longtemps, ils-auraient brûlé le coran et la charia

    D’autre part le silence assourdissant observé par cette majorité montre une tolérance inacceptable vis-à vis des-actes terroristes commis par des islamistes

    Le carnage récent dans-une discothèque à Istanbul démontre, une fois de plus, qu’il s’agit, au nom de la religion et du prophète, de détruire la culture partout dans le monde - donc, y compris dans les pays dominés par une majorité de musulmans

    Avant l’attentat, extrait d’un quotidien gouvernemental " Milli Gazete ", proche des-islamo conservateurs au pouvoir : « Ceci est votre dernier avertissement ! Ne fêtez pas le réveillon ! » - ce journal, dont l’emblème est un des minarets de la mosquée de Sultan Ahmet, décrit la fête du réveillon comme « une nuit de beuveries, de jeux et de débauche »

    I

    Oumma

    La motivation religieuse et idéologique des terroristes islamistes étant systématiquement écartée par une insensée propagande qui consiste à faire passer l’islam pour une religion de paix et d’amour, il est grand temps de réfléchir ou de vérifier si le coran, la charia et la vie de Mahomet n’ont pas le moindre rapport avec ce terrorisme meurtrier et crapuleux impliquant systématiquement des musulmans :

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/terrorisme-islamique.html

    I

    Comment en finir avec l’inculture islamique : La foi, c'est refuser de connaître la vérité. - F. Nietzsche

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/islam-et-les-faux-semblants-en-finir.html

    I

    Le déclin de la civilisation judéo-chrétienne est-une excellente chose qui méritait d’advenir

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/le-declin-de-la-civilisation-judeo.html

    I

    Voile islamique ou l’art de désinformer - Mahomet au volant, la charia au tournant

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/voile-islamique-ou-lart-de-desinformer.html

    I

    La fachosphère socialiste

    Craindre qu’il est été suscité par un plus noir dessin , l’irresponsabilité couronnée sur l’autel de la république des petits

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/la-fachosphere-socialiste.html

    I

    La racine du mal

    Lutter contre la pauvreté est une priorité - combattre l’islam car l’islam est répandu partout dans le monde est aussi prioritaire

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/11/la-racine-du-mal_85.html

    I

    Déradicalisation

    Le plaidoyer de Patrick Pelloux et Zineb El Rhazoui pour une meilleure déradicalisation

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/10/deradicalisation.html

    I

    La République est la racine du mal

    Fillon un mauvais coton, pour une Valls à contre-temps

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/la-republique-est-la-racine-du-mal.html

    I

    Mes sorcières mal aimées

    Sénèque ( Ier siècle ) écrivait dans sa " Lettre à Lucilius " : "...L'homme est un être doué de raison ", ce n’est pas ce que l’on peut dire de Freud qui affirmait le plus sérieusement du monde que " les femmes aiment être battues ", et ce distingué crétin assurait : "À la vanité corporelle de la femme participe encore l'action de l'envie de pénis, étant donné qu'il lui faut tenir en d'autant plus haute estime ses attraits, en dédommagement tardif pour son infériorité sexuelle originelle "

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/11/mes-sorcieres-mal-aimees.html

    I

    Qui a peur du sexe ?

    Dans l’antiquité, il fut, selon Pline l’ancien, le précurseur de l'insertion de la lumière et l'ombre révolutionnant ainsi la peinture grecque

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/10/qui-peur-du-sexe.html

    I

    Non, Manuel Valls n'est pas le défenseur de la laïcité et de l'égalité des sexes - ( mais je pourrais en dire autant des autres présidentiables des droites et des gauches, car nul d’entre-eux ne proposent de rétablir la laïcité dans notre pays )

    Les militant-e-s antiracistes et féministes qui l'adoubent, dont nous sommes nombreux à partager l'essentiel des idées et des combats, font, hélas, preuve d'une incroyable cécité

    http://www.huffingtonpost.fr/alban-ketelbuters/non-manuel-valls-nest-pas-le-defenseur-de-la-laicite-et-de-le/

    .

    Presque inutile de dire que je partage cette analyse à 500% - suffit de lire mes blogs – suite : La fachosphère socialiste

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/la-fachosphere-socialiste.html

    CRAB

     

  • Terrorisme islamique

    Céline_Pina, Dounia_Bouzar, islam, Karam_Saber, Margot_Wallström, michel_onfray, Patrick_Pelloux, terrorisme_islamique

    Extrait d’un-article publié dans Charlie hebdo

    La spécificité du terrorisme islamiste est qu'il ne circonscrit pas l'aire géographique dans laquelle il se déploie : il exporte sa réaction partout dans le monde. Pourquoi ? Parce que le prisme au travers duquel il lit les interventions étrangères non pas contre un pays d'islam (l'intervention française au Mali n'est nullement destinée à renverser son gouvernement ni à démembrer le pays), mais dans un pays d'islam, est celui d'un affrontement mondial. Dans cette optique, une action de l'armée française à Gao peut être « vengée » par un attentat commis n'importe où, contre n'importe quel « ennemi », par un commando, ou un individu, qui peut n'être ni français ni malien. La nébuleuse islamiste est, on le sait depuis Al-Qaïda, engagée dans un « djihad mondial » qui abolit les frontières de la nationalité des combattants et des victimes. Elle est dans une logique imparable : puisque son action se réclame d'un soutien à la oumma agressée par une « croisade » et que la oumma comme les « croisés » sont disséminés à travers le monde, c'est celui-ci tout entier qui est le champ de bataille. Quiconque n'admet pas que le but ultime de l'islam radical est l'extension de son pouvoir - sinon par la conquête, du moins par la conversion - ne peut comprendre la nature du phénomène islamiste djihadiste qui, s'il est amplifié par l'intervention en Afghanistan puis en Irak, leur préexiste.
    La lecture des attentats à travers le prisme déformant des luttes anticoloniales et de l'opposition dominé/dominant a brouillé la vue de certains. Le Bangladesh, le Pakistan, l'Inde, les Philippines ont ainsi vu éclore un terrorisme islamiste que ne pouvaient justifier ni une colonisation ni une agression, qui mêlait l'inscription dans un schéma global et des facteurs proprement nationaux, dont l'exemple bangladais est très frappant puisque le pays ne connaît aucun mouvement séparatiste, aucun conflit avec un voisin. Les islamistes locaux massacrent au nom d'une idéologie d'exclusion de ceux qui ne se conforment pas à leurs normes, bien qu'ils soient aussi musulmans que leurs tueurs. - Jean-Yves Camus le 04/01/2017

    I

    MERCI
    J’observe que Jean-Yves Camus auteur de l’article parle bien de terrorisme islamiste dans le but de déconstruire les pratiques ou tentatives usuelles de désinformation émanant de la plupart des « grands médias » qui cache la réalité du terrorisme islamique derrière le seul mot de terroriste chaque fois que se produit un attentat et ses conséquences
    [ Piqûre de rappel : la conquête de l’Algérie par la France en 1830 a permis, à la suite des victoires de la marine américaine en Méditerranée, de mettre un terme aux razzias des esclavagistes musulmans sur les mers et sur les cotes européennes ]

    I

    Conséquence du clonage des esprits par une religion de l’irresponsabilité
    Pour un croyant musulman, il faut avoir le cerveau sérieusement fêlé pour imaginer que son dieu puisse être offensé par quelques dessins de caricaturistes, et pire c’est faire preuve d’un manque d’humilité sans borne que de se faire son porte parole vengeur

    I

    La haine anti-occidentale ?
    Le terrorisme islamique dû à des minorités musulmanes sectaires agissantes violentes, meurtrières dont les idées progressent avec le silence de la grande majorité des musulmans – un silence qui peut-être entendu comme une tolérance – c’est-en résumé ce que dit Michel Onfray j’approuve...
    Vidéo : Michel Onfray, ( extrait de sa Conférence à Oslo )
    http://blvids.free.fr/Realite_de_l_islam.mp4

    À titre personnel, durant l’année qui a suivi l’attentat meurtrier des Charlie, je n’ai pas rencontré une seule personne se déclarant musulmane capable de me dire ( en conclusion de la discussion ) autre chose que " on doit respecter les religions et le prophète " - CQFD
    I

    Une chance pour l’humanité
    Il n’y a pas de civilisation sans religion dit par ailleurs Michel Onfray - et alors, c’est une raison de plus de nous débarrasser des modèles monothéistes du sectarisme
    Que les civilisations s’éteignent - tant mieux, et pour le bien de tous, plus vite se fera la déconstruction de l’islamique mieux ce sera car notre humanité ne se conçoit que dans le monde libre, et dans notre monde humanisé, le débat public et contradictoire ne s’arrête pas là où commence la religion - mais il s’exerce au sein d’une société émancipée ou chacun est conscient que la mort est absence de sensation, que la vie est bien trop courte et qu’il n’y a pas lieu de compter sur d’imaginaires arrières-mondes

    I

    La seule chose qui compte c’est la culture
    Pour un être épris de liberté, d’urbanité, créatif, pour les-amoureux de la vie et des arts la quintessence n’est pas la rose desséchée d’Ispahan ni les jasmins flétris de Mossoul ( n’en déplaise à Gabriel Fauré, musicien quelque peu romantique, que par-ailleurs, j’aime bien ) mais le nec plus-ultra, inspirée par les Lumières, par l’esprit et la générosité des Lumières, la recherche exaltante et raffinée de l’éthique*1 CRAB -

    I

    Suites : Le plaidoyer de Patrick Pelloux et Zineb El Rhazoui pour une meilleure déradicalisation
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/10/deradicalisation.html

    I

    *1 : chronologie des personnalités qui ont marqué l’histoire de l’humanisme
    http://democrite-epicure.hautetfort.com/archive/2016/12/24/noel-2016-5890863.html