Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

terrorisme_islamiste

  • Les autruches de l’islamisme

    L’autruche, quand il faut voler, dit: « Je suis chameau » et quand il faut porter un fardeau, elle dit: « Je suis oiseau » : proverbe turc illustrant la paresse. Note: en turc, l’autruche se dit: l’oiseau-chameau

    Il n’est pas vain d’observer les points communs à relever entre l’aptitude de Riss à dénoncer l’inquisition musulmane et la sagacité de Caroline Fourest, ( lire la vidéo " Les autruches de l’islamisme par Caroline Fourest " ) qui fait état de l’extraordinaire lâcheté dont font preuve la plupart des journalistes qui se comportent en principal soutien d’une large majorité des élus ou dirigeants, ceux-là mêmes aidés par des sociologues, mais aussi par des spécialistes de l’islam tous plus déficients ou tous plus malhonnêtes les uns que les autres confortés dans leurs délires par l’absence de neutralité d’un observatoire de la laïcité complètement dominés par des bigots – CRAB

    Vidéo : Les autruches de l’islamisme par Caroline Fourest
    http://blvids.free.fr/Les_autruches_de_l_islamisme.m4v

    Les autruches en vacances par Riss
    Faut-il encore parler du terrorisme ? Dès l'annonce des attentats de Barcelone, chacun a joué son rôle comme dans une pièce de théâtre bien rodée. Les radios et les journaux ont invité comme il se doit des « spécialistes » qui répètent un peu la même chose que lors du dernier attentat. Les hommes politiques ont condamné sur Twitter ces « odieux actes de barbarie », et les personnalités ont tweeté des messages de soutien aux victimes. Chacun a fait ce qu'il devait faire, chacun a rempli son contrat, pour que, dès le lendemain, les choses reprennent leur cours normal. Pour nous convaincre que tout cela est devenu banal, on nous a même expliqué que, depuis le terrible attentat de Madrid en 2004, les Espagnols étaient habitués au terrorisme et que, à part quelques touristes trouillards, les voitures-béliers de Barcelone n'impressionnent plus grand monde.
    Quelque chose a changé depuis le 7 janvier 2015. Les débats et les interrogations sur le rôle de la religion, et plus particulièrement de l'islam, dans ces attentats ont complètement disparu. L'attaque contre Charlie Hebdo avait contraint les médias et les intellectuels à aborder cette question puisque c'était la publication des caricatures de Mahomet qui avait motivé les deux tueurs. Pour le 7 janvier, on ne pouvait pas dire que la cause était l'intervention de la France au Mali ou en Syrie puisqu'elle n'y avait pas encore mis les pieds. C'est peut-être pour cette raison que, plus de deux ans après, les médias parlent de moins en moins du 7 janvier...
    Depuis, un travail de propagande est parvenu à distraire nos esprits et à dissocier ces attentats de toute question religieuse. Aujourd'hui, plus personne ne s'interroge sur le rôle de l'islam dans l'idéologie de Daech. Le bourrage de crâne a réussi à nous faire admettre que le « fait religieux » ne doit pas être discuté. Il s'impose à nous, et ceux qui osent le remettre en question sont traités d'anticléricaux primaires d'un autre âge.
    Le confort, c'est l'obsession de nos sociétés consuméristes.
    Mais puisqu'il fallait quand même donner une explication à ces attentats, on nous a servi comme plat de substitution la géopolitique. Les causes de toutes ces attaques seraient la guerre en Irak, le pétrole, la politique d'Obama, de Trump et tout un tas de raisons, qui, si elles ne sont pas inintéressantes ni totalement dénuées de pertinence, ont le mérite d'éviter de parler de religion et surtout d'islam.
    On oppose souvent islam et islamisme. Comme si ces deux conceptions religieuses étaient deux planètes étrangères l'une à l'autre. Pour épargner aux musulmans modérés l'affront de relier leur foi à la violence djihadiste, on a méthodiquement dissocié islam et islamisme. Pourtant, l'islamisme fait partie de l'islam. Lorsqu'on critique l'Inquisition et ses crimes, on ne détache pas cette mouvance fanatique du reste de l'Église catholique. Même si beaucoup de chrétiens dénonçaient l'Inquisition, elle est un élément de l'histoire du christianisme et de l'Église. C'est pour cela que des siècles après, en l'an 2000, le pape Jean-Paul II s'est senti obligé de faire repentance des crimes commis au nom de l'Inquisition. Au nom du christianisme. Curieusement, chaque fois que les intégristes musulmans commettent des crimes, on dresse autour d'eux un cordon sanitaire pour les exfiltrer de l'islam afin d'épargner à la religion de Mahomet la moindre critique. Il est tellement plus confortable de parler de Bush, de Trump ou d'Obama que de mettre le nez dans les problèmes qui déchirent l'islam depuis maintenant plusieurs décennies. Le confort intellectuel passe avant tout. Le confort, c'est l'obsession de nos sociétés consuméristes. On veut des vacances confortables en Espagne, dans de bons hôtels avec de bons restos. On veut des débats passionnés sur Neymar et sur la fermeture des quais de Seine. On n'a quand même pas pris une location à Barcelone pour se faire écraser sur les Ramblas et pour parler d'islam !
    Pour notre confort, évitons de réfléchir à toutes ces questions pénibles qui gâchent nos vies. N'y pensons pas trop. D'autres, avec leur voiture-bélier et leur ceinture d'explosifs, le font à notre place. Riss - 23/08/2017

    Piqûre de rappel : Laïcité
    Depuis sa création l’observatoire de la laïcité dominé par une majorité de bigots partisans sert l’intérêt de quelques-uns de ses membres - à aucune période de son histoire, il n’a rien entrepris pour faire respecter la laïcitéen outre les autres membres de ce comité d’une neutralité plus que douteuse, devant ce traitement inégal de tous les citoyens, se contentent d’enfouir leurs têtes dans le sable, sinon imperturbables ferment les yeux sur une situation des plus scandaleuse car à ce jour :
    1. Le Fait Athée en contrepartie du fait religieux n’est toujours pas enseigné à l’École
    2. La télévision publique ne consacre pas une matinée aux philosophies de l’athéisme en contrepartie de la matinée qu’elle réserve aux religions depuis de nombreuses années
    3.
    Le Concordat religieux Meurthe-Mosellan n’est toujours pas abrogé et reste financé avec les deniers des contribuables ainsi que les écoles confessionnelles – ce qui relève d’un détournement de l’argent public au profits de minorités religieuses - CRAB

    Suites :
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Islam

  • Islam - religion de l’irresponsabilité

    Islam.png

    Réponse aux lecteurs qui m’accusent de m’attaquer exclusivement à une seule religion

    Lectures comparées :

    En tant, ( entre-autres ), qu'incroyant et féministe je peux apprécier de lire sans croire pour autant à la fable ni valider le caractère d'une séquence misogyne dévalorisant la « première femme »

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/lectures-comparees_10.html

    I

    Je n’ai nul besoin d’insulter les gens, quand j’écris que la religion musulmane est par excellence et jamais dépassée par les-autres religions la religion de l’irresponsabilité

    Si je puis le dire ainsi, c’est bien parce que le coran sacralise l’abaissement aggravé du statut des femmes, des-athées, des juifs et des-homosexuels, et, je peux le prouver sans difficulté - suites :

    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/

    I

    Cécité ou mauvaise foi

    C’est faux de dire, ainsi que je l’ai entendu dire dans 28 minutes cette semaine, que dans notre pays 80 % des musulmans sont pour l’égalité femmes-hommes, car si tel était le cas, depuis longtemps, ils-auraient brûlé le coran et la charia

    D’autre part le silence assourdissant observé par cette majorité montre une tolérance inacceptable vis-à vis des-actes terroristes commis par des islamistes

    Le carnage récent dans-une discothèque à Istanbul démontre, une fois de plus, qu’il s’agit, au nom de la religion et du prophète, de détruire la culture partout dans le monde - donc, y compris dans les pays dominés par une majorité de musulmans

    Avant l’attentat, extrait d’un quotidien gouvernemental " Milli Gazete ", proche des-islamo conservateurs au pouvoir : « Ceci est votre dernier avertissement ! Ne fêtez pas le réveillon ! » - ce journal, dont l’emblème est un des minarets de la mosquée de Sultan Ahmet, décrit la fête du réveillon comme « une nuit de beuveries, de jeux et de débauche »

    I

    Oumma

    La motivation religieuse et idéologique des terroristes islamistes étant systématiquement écartée par une insensée propagande qui consiste à faire passer l’islam pour une religion de paix et d’amour, il est grand temps de réfléchir ou de vérifier si le coran, la charia et la vie de Mahomet n’ont pas le moindre rapport avec ce terrorisme meurtrier et crapuleux impliquant systématiquement des musulmans :

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/terrorisme-islamique.html

    I

    Comment en finir avec l’inculture islamique : La foi, c'est refuser de connaître la vérité. - F. Nietzsche

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/islam-et-les-faux-semblants-en-finir.html

    I

    Le déclin de la civilisation judéo-chrétienne est-une excellente chose qui méritait d’advenir

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/le-declin-de-la-civilisation-judeo.html

    I

    Voile islamique ou l’art de désinformer - Mahomet au volant, la charia au tournant

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/voile-islamique-ou-lart-de-desinformer.html

    I

    La fachosphère socialiste

    Craindre qu’il est été suscité par un plus noir dessin , l’irresponsabilité couronnée sur l’autel de la république des petits

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/la-fachosphere-socialiste.html

    I

    La racine du mal

    Lutter contre la pauvreté est une priorité - combattre l’islam car l’islam est répandu partout dans le monde est aussi prioritaire

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/11/la-racine-du-mal_85.html

    I

    Déradicalisation

    Le plaidoyer de Patrick Pelloux et Zineb El Rhazoui pour une meilleure déradicalisation

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/10/deradicalisation.html

    I

    La République est la racine du mal

    Fillon un mauvais coton, pour une Valls à contre-temps

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/la-republique-est-la-racine-du-mal.html

    I

    Mes sorcières mal aimées

    Sénèque ( Ier siècle ) écrivait dans sa " Lettre à Lucilius " : "...L'homme est un être doué de raison ", ce n’est pas ce que l’on peut dire de Freud qui affirmait le plus sérieusement du monde que " les femmes aiment être battues ", et ce distingué crétin assurait : "À la vanité corporelle de la femme participe encore l'action de l'envie de pénis, étant donné qu'il lui faut tenir en d'autant plus haute estime ses attraits, en dédommagement tardif pour son infériorité sexuelle originelle "

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/11/mes-sorcieres-mal-aimees.html

    I

    Qui a peur du sexe ?

    Dans l’antiquité, il fut, selon Pline l’ancien, le précurseur de l'insertion de la lumière et l'ombre révolutionnant ainsi la peinture grecque

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/10/qui-peur-du-sexe.html

    I

    Non, Manuel Valls n'est pas le défenseur de la laïcité et de l'égalité des sexes - ( mais je pourrais en dire autant des autres présidentiables des droites et des gauches, car nul d’entre-eux ne proposent de rétablir la laïcité dans notre pays )

    Les militant-e-s antiracistes et féministes qui l'adoubent, dont nous sommes nombreux à partager l'essentiel des idées et des combats, font, hélas, preuve d'une incroyable cécité

    http://www.huffingtonpost.fr/alban-ketelbuters/non-manuel-valls-nest-pas-le-defenseur-de-la-laicite-et-de-le/

    .

    Presque inutile de dire que je partage cette analyse à 500% - suffit de lire mes blogs – suite : La fachosphère socialiste

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/la-fachosphere-socialiste.html

    CRAB