Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jean_meslier

  • AMOURS


    Fragonard

    .
    Tripartite du rire - Recueil
    Il n’y a rien à craindre de la mort, la mort est-absence de sensation – ÉPICURE et LUCRÈCE morale : il n’y a point d’au-delà, ni Paradis ni Enfer, accordons donc toute notre attention aux vivants - CRAB

    .
    " Jouir sans se nuire ni nuire à autrui " - ÉPICURE - " Le plaisir est la racine de la morale " - LUCRÈCE
    Quand la recherche de l’éthique prime sur l’irrationnel - pour la société, c’est faire œuvre de civilisation
    Le grand siècle [ français ] n'est pas celui de Louis XIV, ni de Bossuet, mais celui de Ninon de Lenclos, de Jean-Philippe Rameau, de Molière et de Jean de La Fontaine - CRAB

    .

    Citation : Dès lors, l'esprit humain se délivre des contraintes théologiques et formelles pour s'intéresser à la nature, dans une nouvelle démarche de recherche des connaissances, caractéristique de l'esprit même des Lumières. - LAROUSSE
    Le siècle des " Lumières " n’est pas celui de Voltaire mais celui de Jean Meslier, d’Émilie du Châtelet ( ...traduit et commente Newton ), de d’Holbach, de Mozart et Da Ponte, de Francesca Bruni et de Casanova - CRAB

    .
    « le mariage est le tombeau de l'amour et de la fortune.» - Olympes de GOUGES - le mariage forcé et qui plus est ponctué d’un sordide examen gynécologique pour vérifier l’état de virginité des femmes, c’est la liberté violée - CRAB

    .
    « En amour, la propriété c’est le viol ». - Henriette DEVANCE - Aller voir ailleurs sans se mentir : L’infidélité est l’expression majeure de la force vitale, elle est naturelle, c’est la fidélité qui n’est pas naturelle
    Que peut-on dire de la monogamie, sinon qu’elle est réductrice puisqu'elle n'est rien de plus que la pire des idéologies inventées pour rendre tout-un chacun propriétaire exclusif du corps de l'autre - cause des pires et stupides drames dus à l’extrême jalousie, dont bien souvent, quand il y en-a, font les frais les enfants de divorcés ou de parents séparés mariés ou non-mariés - CRAB
    « Il faut beaucoup plus d'esprit pour faire l'amour que pour faire la guerre.» - « Plaignons les tourterelles qui ne baisent qu'au printemps. » - Ninon de LENCLOS - Cueillez dès-aujourd’hui les roses de la vie - RONSARD
    Il n’y aura jamais d’égalité femmes-hommes sans réaliser un féminisme libertin, et je ne vois pas ce qu'il y aurait de réducteur à être libertin libertaire puisque les amours des femmes et des hommes libertins libertaires sont non-contraints
    Il n’y a de vraiment scientifique que la notion d’attirance sexuelle : elle est hétérosexuelle, bisexuelle ou homosexuelle
    Sans se soucier du lendemain ne signifie pas pour-autant " point de lendemain du tout ", car rien n’est plus faux que de dire que les-amours libertins libertaires séparent le sexe ou le sexuel des sentiments*1 car ces femmes et ces hommes sont toujours sincères, elles ou ils changent de sincérité, voilà tout *1: « sauf peut-être dans un club d’échangistes, ce qui, sans façon, n’est-en rien répréhensible, n’en déplaise au « âmes sensibles » - CRAB

    .
    Vidéo : Point d’Amours sans la liberté
    http://blvids.free.fr/Mozart_et_da_Ponte.mp3

    .
    " Les religions n'ont pas le monopole de la spiritualité - la spiritualité c'est la vie de la conscience " - Henri Peña-Ruiz
    Il est bienvenu, de temps-à autres, de rappeler que les religions n’ont pas le monopole de la spiritualité - pour l’athée libertaire la spiritualité c’est la vie de la conscience, la recherche de l’éthique fait sens et prime sur le langage pétrifié des religions
    Plus de soixante pour cent des français-es sont sans religion ce que semble oublier la majeure partie de la classe politique
    La France n'est pas le pays du déiste Voltaire qui estimait que l’athéisme était bon pour l’aristocratie mais pas pour le peuple, mais est bien ce beau pays de Jean Meslier, de Jean de La Fontaine, d'Olympe de Gouges et d'Élisabeth Badinter ;
    il est urgent pour en finir avec le dieu impuissant, mais raciste, infantile, égoïste, sexiste et homophobe des monothéismes d’enseigner le fait athée à l’École
    Question à Le Pen et à Macron : Pour compenser la fable du fils de dieu qui marche sur les eaux, ressuscite le 3e jour après crucifixion et Mahomet qui contraint une fillette de six-ans à l’épouser pour quelle devienne sa mémoire tout-en expliquant à qui veut bien l’entendre comment battre graduellement sa femme, proposerez-vous à l’école l’enseignement du fait athée, en contrepartie de l’enseignement des écritures, sournoisement appelées « fait religieux » ? - CRAB

    I
    Suite : Culture
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/04/culture.html

    I
    Suite 2 : " Le triomphe de l’individualisme est-un vrai bonheur " - CRAB
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/04/le-triomphe-de-lindividualisme.html

  • Diogène

    Adeline Baldacchino.png

    Adeline Baldacchino
    Démocrite, Diogène, Épicure, Ésope, Jean_de_La_Fontaine, Jean_Meslier, Lucrèce, Nietzsche, Ninon_de_Lenclos, Francesca_Bruni, Casanova, Mozart, Olympes_de_Gouges, Georges_Sand, Marie_Curie, Élisabeth_Badinter...
    I

    Diogène
    https://www.youtube.com/watch?v=hSFOQt0wEss

    I

    Sans-attendre, à ne pas manquer
    http://disq.us/t/2mlk8vc

     
     
  • Petite musique de jour

    Le Chat.gif

    En France la beauté n’est pas un risque - attendu que dans notre pays, la pensée est la seule lumière

    I

    L’Athéisme est universel - les religions sont tribales et le reflet d’un état d’esprit sectaire

    I

    Qui a t-il de plus vrai que les histoires à dormir debout d’Hermès, d’autant que selon Nietzsche " les vérités sont bien plus dangereuses que les mensonges " ?

    I

    La spiritualité est la vie de la conscience et les religions n’en-ont pas le monopole

    I

    Dans toute l’histoire de la vie spirituelle de l’Humanité, il n’y a jamais-eu qu’un seul miracle : le chant lyrique et la musique

    I

    Le plaisir est la racine de la morale - Épicure* et Lucrèce* observent avec justesse que " la mort est absence de sensation " ( IVe avant notre ère et Ie siècle après J. C )

    I

    Navrant : un survivant d’un séisme en Indonésie remercie dieu – qui donc les victimes doivent-elles remercier ?

    I

    Hommage : [ « Je suis avant tout athée mais, d'un autre côté, je suis juif et si je ne l'étais pas, je serais athée également. - Gotlib ]

    I

    Il n’existe pas d’hommes de bonne volonté ( sauf pour les idéologues des religions ), mais pour l’athée " des personnes de bonne volonté " ainsi que des femmes et des hommes de bon sens

    I

    Culture religieuse est un oxymore - la religion n'est pas une culture ni une science, mais une croyance

    I

    [ Janvier 1954 - L’idée de Dieu est un " produit des faiblesses humaines ", la Bible, " plutôt enfantine " - Albert Einstein ]

    I

    [ « Il semble impossible que, dans un grand champ, il puisse ne pousser qu’une seule tige de blé, et que dans le vaste Univers il n’y ait qu’un seul monde vivant » - Métrodore de Chio, IVe siècle avant notre ère

    I

    « Un être humain est une partie d'un tout que nous appelons « l'univers », une partie limitée dans le temps et l'espace. Il fait l'expérience de lui-même, de ses pensées et de ses sentiments comme quelque chose de séparé du reste - c'est une espèce d'illusion d'optique de la conscience. Cette illusion est une espèce de PRISON pour nous, qui nous limite à nos désirs personnels et à l'affection pour quelques proches. Notre tâche doit être de nous libérer de cette prison en élargissant le cercle de compréhension et de compassion pour embrasser toutes les créatures vivantes et la nature dans sa beauté .» Albert Einstein ]

    I

    La nocuité des religions fait que toutes les répressions commencent et finissent par le droit des femmes

    I

    Le prosélytisme religieux et l’art de désinformer consiste à faire croire que l’individualisme et l’égoïsme sont synonymes

    I

    N’ayez pas peur de déconstruire la religion ni d’être traité d’islamophobe, c’est de l’inverse dont il faut s’inquiéter

    I

    Le coran est un livre esclavagiste, sexiste, athéophobe, et criminalise la liberté de penser

    I

    Le voile n’est pas un signe ostensible religieux, mais le symbole de l’abaissement du statut des femmes

    [ " Voiler les adolescentes et les femmes était un préalable indispensable pour amorcer la réislamisation massive de la jeunesse issue de l’immigration musulmane " - Chahdortt Djavann ]

    I

    Le coran est la racine d’une culture autorisant, « dans la plus sacralisée et la plus parfaite légalité », les hommes à violer les femmes

    Le mariage forcé est un des aspect d’une culture du viol dont la racine est le coran et la vie de Mahomet en témoigne quand il force une fillette de six ans à l’épouser pour la mettre dans son lit à neuf - *1 -

    I

    Terrorisme islamique : alors que la déradicalisation ne fonctionne pas et que l’arrogance et l’ignorance se mélange, Léa Salamé et Vanessa Burggraf influencées par l’idéologue islamophile Dounya Bouzar et par des spécialistes du double langage, dans la matinale de France inter ont conclu et asséné " que n’importe qui peut se radicaliser " comme s’il s’agissait le plus simplement du monde de s’enrhumer – ce genre de propos n’a pas d’autre objet que de masquer que le texte coranique n’est pas celui d’une religion, mais un document anti-démocratie : raciste, sexiste, athéophobe, antisémite, homophobe et xénophobe qui aggrave sans précédent ce qu’il y a d’odieusement nuisible dans les autres religions - 2 -

    I

    [ ...la différence entre un poète et un prophète, … , la différence c’est qu’un poète peut et même doit dire des mensonges, des fictions et pas seulement des vérités, et des vérités, autrement dit, là, avec le paganisme, l’enthousiasme et le poète, on est au plus loin de la vérité, on est dans le multiple et dans les vérités – Barbara Cassin ]

    I

    Sida : L’homosexualité est ni plus ni moins « normale » que l’hétérosexualité - sauf pour les hiérarchies monothéistes


    Toutes les répressions commencent par le " Droit de la femme " ainsi que la remise en cause " des droits des femmes " - la réponse à faire a ce fanatisme religieux passent à l'école par l'enseignement du fait athée en contrepartie du fait religieux

    I

    Contre la montée des fanatismes - Enseigner le fait athée

    I

    Droits des non-croyants : à l’école, en contrepartie du fait religieux, les " présidentiables " vont-ils proposer d’introduire le fait athée ?

    I

    Pourquoi les journalistes des principaux médias ne demandent jamais aux " présidentiables " s’ils comptent introduire le fait athée à l’école ?

    I

    - *1 - Les diktats musulmans

    http://democrite-epicure.hautetfort.com/archive/2016/11/15/les-diktats-musulmans-5874638.html

    I

    - 2 - Lectures comparées

    http://democrite-epicure.hautetfort.com/archive/2016/10/25/lectures-comparees-5865521.html

    I

    Suites 3 : Enseigner le fait athée

    http://democrite-epicure.hautetfort.com/archive/2016/11/21/enseigner-le-fait-athee-5877082.html

    I

    Suite 4 : Qui a peur du sexe ?

    http://democrite-epicure.hautetfort.com/archive/2016/10/24/qui-a-peur-du-sexe-5864974.html

    CRAB

  • Enseigner le fait athée

    Athéisme.png

    Quand on ne doute de rien !

    Lu dans la presse : Saint-Nazaire Enseigner la laïcité et les faits religieux c’est possible ! C’est l’objet d’une conférence organisée par Marine Quenin, fondatrice de l’association Enquête

    Citation : Et si un enseignement des faits religieux, articulé à celui de la laïcité, permettait aux enfants de mieux comprendre le monde dans lequel ils évoluent et de favoriser la coexistence apaisée des différentes convictions ? Mardi 13 décembre, 20h30, Le Parvis, passage Henri-Soulas, Saint-Nazaire. Gratuit. - fin de citation

    I

    Le " Vivre Ensemble " - [ ? ]

    Permettre aux enfants de mieux comprendre le monde sans enseigner le Fait Athée, c’est-à dire sans porter à la connaissance des élèves les philosophies qui ne matérialisent pas la volonté de domination, n’a pas d’autre objet que d’introduire du dieu ou des bondieuseries à l’école - ainsi y participent à grande échelle les nouveaux programmes* scolaires ( * : enseignement du fait religieux ) éructés par la ministre et ses équipes bigotisées de l’éducation nationale, qui, dors et déjà depuis la rentrée, participent à intoxiquer les enfants dès leur plus jeune âge

    I

    Comment peut-on prétendre permettre de mieux comprendre le monde sans préciser aux enfants qu’il n'existe rien dans l'Univers qui ressemble de près ou de loin à ce que les croyants appellent un « dieu », ou « Dieu » :

    Que la spiritualité, c’est la vie de la conscience et que les religions n’ont pas le monopole de la spiritualité

    I

    Que pour l’athéisme ( philosophie de l’immanence ), au contraire de l’ascétisme religieux, le plaisir est la racine de la morale

    I

    Que sans les philosophies athées* : ( * : philosophies non matérialistes de la volonté de domination ), il n’y aurait point de libertés individuelles

    I

    Que pour l’athée, ici et maintenant, prime la recherche de l’éthique car sans les philosophies de l’athéisme, il serait interdit à une femme de travailler sans l’autorisation de son mari ou de son père

    - que le sexuel serait banni de la société, donc de vivre en couple et + hors mariage interdit

    - qu’il ne serait pas autorisé aux personnes mariées de divorcer à l’amiable et rapidement

    - que la contraception et l’interruption volontaire d’une grossesse serait interdite

    - qu’une femme ne serait pas autorisée, sans se déclarer en détresse, d’interrompre volontairement sa grossesse

    - qu’un couple non marié ou marié partage l’autorité parentale ne serait pas devenu la loi

    - que l’homosexualité serait-encore considérée maladie ou perversion et non ni plus ni moins « normale » que l’hétérosexualité - ect. ect. ect.

    - Qu’il n’y a ni Paradis ni Enfer, qu’en conséquence la vie de chaque citoyenne et/ou citoyen est ce qu’il y a de plus précieux car la mort est absence de sensation

    - Que là où prime le débat contradictoire c’est notre humanité, notre culture, en deux mots : c’est le monde civilisé - là où la liberté de conscience et le débat contradictoire sont interdits, c’est le monde de l’ignorance, de la brutalité, de la bestialité et du terrorisme

    I

    Le Fait Athée

    Pourquoi devrait-on s’interdire d’expliquer aux enfants des écoles dans le cadre de l’enseignement du Fait Athée ? - par exemple, citation : que toute théorie n’est que le reflet du corps, sa " confession " et non le produit d’une pensée venue d’ailleurs.

    L’individu est une unité, indissociable du corps en " interaction avec le monde ( milieu culturel, social, familial, historique, etc.) qui le contient." C’est ce qui justifie une philosophie de l’immanence.

    Par immanence, entendre ce qui a sa cause en soi, dans le réel, dans la matière, dans la chair.

    Ainsi, le choix, le désir, l’idée, l’esprit, etc., ne sont que les effets d’un processus physiologique, neuronal et nerveux, c'est-à-dire exclusivement lié à la chair et au cerveau.

    Il n’y a donc pas de libre arbitre, pas plus qu’il n’y a de transcendance.

    Par là, entendre qu’il n’existe pas, au-dessus du corps d’un individu, une âme ou une instance invisible divisant l’individu en deux.

    La transcendance, comme capacité pour l’homme, de s’extraire de son être mondain et de se séparer du monde réel, afin de décider sans cause extérieure ( pulsions, désirs, passé social, familial, culturel, etc.) grâce à une conscience absolument autonome, n’est donc qu’une fiction, au même titre que la métaphysique ou l’idéalisme en philosophie ne sont qu’une illusion qui a entretenu le phénomène religieux ( Dieu, la morale, la raison ou l’amour ).

    A cela, la philosophie athée oppose une conception de l’existence hédoniste, esthétique et pragmatique exaltant la vie et fondée sur l’idée que " tout se joue à hauteur d’homme, de monde, et sûrement pas en direction d’un ciel des idées ou de tout autre lieu au-dessus ou au-delà qui justifierait la transcendance."
    ..../....Ect...Ect... [ ? ] fin de citation - ( citation inspirée par Michel Onfray)

    I

    Informer les enfants

    Pourquoi ne pas faire observer aux enfants que les athées et les sans-religions sont persécutés presque partout dans le monde - que ce ne sont pas les athées qui assassinent, emprisonnent des croyants ni ne posent de bombes dans les lieux de cultes ?

    Faudra t-il supporter indéfiniment sans rien faire les carences de nos gouvernants des droites, des centres et des gauches et la propagande au quotidien émanant d’associations ou observatoires de ceci ou de cela plus bigotisés que réellement laïques - sans compter toutes les tentatives de « sauver les religions », émanant de politiciens ou d’« intellectuels » chantres du relativisme culturel tenants d’un process de désinformation qui consiste à fondre culturel et religion au bénéfice le plus souvent de la défense systématique, mécanique d’une religion d’entre-toutes la plus raciste et sexiste ?

    Dans notre pays où les athées et les sans-religions sont majoritaires, contre l’infantilisme et l’égoïsme des religions et de beaucoup de croyants poussés parfois jusqu’aux fanatismes, mais tous plutôt plus que moins ennemis acharnés de l’individualisme - n’est-il pas grand temps de passer à un athéisme plus offensif dans l’objectif de faire valoir auprès des pouvoirs publics l’égalité de droit entre non croyants et croyants ? - CRAB

    I

    Suites : athéisme, déroulé d’articles

    http://democrite-epicure.hautetfort.com/atheisme/

    I

    Suites 2 : L’œuf et la poule

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/10/luf-et-la-poule_70.html

    I

    Suite 3 : Présence de Jean Meslier

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/11/presence-de-jean-meslier_97.html