Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

france

  • Éloge de l’irresponsabilité

    Une islamiste couverte de pieds en cape s’étonnait qu’il n’y ai pas de musulman ou d'islamiste dans les films de science-fiction alors que, dit-elle, le coran dit que monde sera musulman

    Clairement, il apparaît que cette « brave fille » n’a toujours pas compris que le musulman ou l'islamiste n'est pas l'avenir de l'Homme !


    Orchestration de l’irresponsabilité
    Selon le discours irresponsable ou le manque de discernement de certains « grands savants sociologues », spécialistes de la désinformation ou encore de la désincarnation, proches des idées d’un Edwy Plenel, autant de « spécialistes » qui ne manque pas une occasion d’insinuer, sinon de marteler que le djihadisme se résume à une affaire franco-française, car selon eux, c’est le passé colonial de la France qui fabriquerait les djihadistes

    Les troubles de l’intelligence
    Hors, les réalités du terrorisme musulman est tout autre car partout en Europe chacun peut observer que les djihadistes belges, allemands ou hollandais, sont des citoyens de pays où il n’existe pas de contentieux colonial avec le monde arabo-musulman, dans ce cas comment ces « sociologues » qu’un voile brouille l’esprit peuvent-ils affirmer que c’est le passé colonial de la France qui fabrique ces monstres ?
    Dire que le discours salafiste est seul responsable de la montée du djihadisme est tout aussi grotesque que de dire que la méconnaissance de la religion musulmane est la cause du fanatisme et de la radicalisation

    Origines de l’idéologie
    En fait la radicalisation de l’islam doit l’essentiel de son idéologie à son passé hyper-esclavagistes car, même à notre époque, le monde dominé par des musulmans n’en a toujours pas fini avec l’esclavage et la traite des esclaves

    Un état permanent de crétinisme
    L’imbécillité ou l’idiotie sont des maladies de l’intelligence, car dire que la méconnaissance de la religion musulmane par les djihadistes est en cause ou la cause majeure de la radicalisation c’est purement et simplement nier que le coran est l’expression d’une religion de l’irresponsabilité qui du début à la fin décline sur tous les tons ce qui est autorisé ou n’est pas autorisé et je ne parle pas des hadiths qui selon leur bon vouloir font parler plus pour le pire que pour le meilleur le guerrier sanguinaire chef de tribu Mahomet
    Qui oserait sans sourciller dire que ce texte infantile et égoïste qui interdit tout jugement personnel, interdit la liberté de conscience, infiniment plus sexiste et athéophobe que les autres religions n’est pour rien dans la montée du fanatisme et de l’inquisition musulmane en France et partout ailleurs dans le monde ?
    Admettons - ils n’ont pas lu coran, cependant il n’empêche que les « valeurs » que transmet la famille ou les milieux qui se réclament de la religion musulmane impliquent la soumission et, avant tout, pour les filles de « vivre » sous le regard du clan d’où entre-autres affublements islamiques de porter impérativement le pire des signes d’infériorisation des femmes : le voile

    Établissement de la réalité
    Ce n’est pas dû au hasard si plus de 63 % de nos compatriotes sont sans religion, car la peur n’est pas française, et la France est toujours en quête de nouveau, s’implique toujours plus dans une spiritualité athée orientée vers la recherche permanente de l’éthique
    Et pour ces « sociologues » de tenter, par médias interposés, de faire accroire cette idée saugrenue que la large majorité de nos compatriotes à peur, sont xénophobes quand ils sont parfaitement conscients qu’ils ont affaire à une idéologie de destruction de la démocratie laïque et sont tout simplement exaspérés de constater le laxisme des pouvoirs publics vis à vis des assauts théocratiques contre la laïcité ou de contestation sans appel de l’égalité femmes-hommes générés, dans notre pays, par un fanatisme émergeant majoritairement dans les milieux musulmans
    Rappel : Ce ne sont pas les religions qui ont inventé le féminisme mais la spiritualité athéeCRAB

    allah,communautarisme,coran,djihadistes,fanatisme_religieux,france,guerres_de_religions,international,islam,islamophobie
    Suite :
    https://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/10/lislamosphere.html

    Suites 2:
    https://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/10/feminisme-universel-en-octobre-2017.html

    Suites 3 : déroulé d’articles
    https://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Islam

  • Macron : Discours de la Sorbonne

    Macron.png

    Liminaire
    Les politicien-e-s à l’instar des religions ont perdu définitivement le monopole de la spiritualité car la spiritualité est la vie de la conscience
    Être souverainiste n’est pas une position de repli mais un choix qui n’exclue aucune des possibilité d’échanges ( Erasmus, par exemple ) de mutualisation des savoirs ou de coopérations avec tous les autres États européens - ( inutile de m’assimiler à un parti car je fais parti des abstentionnistes )

    " Napoléon Macron " ironise Jacques Dutronc
    " La meilleure façon d'être cru, c'est de rendre la vérité incroyable. Ça n'est pas de moi, c'est de Napoléon… Macron ! "
    Le très sérieux Washington Post prétend que l’Aigle avait fait remonter la France de la dernière place à la première sur l’échelle de l’influence diplomatique : du jamais vu
    Cependant en France, après son discours à la Sorbonne sur l’Europe de nombreux journalistes toujours prêts à raconter de chaque chef de l’État qu’il est un personnage de roman, se sont empressés de voir dans Macron le nov-empereur des français-es, mais, ceux-là mêmes se gardent bien de rappeler que Napoléon a rétablit l’esclavage et pondu un code civil misogyne, un code civil que n’aurait pas renié le très sexiste Mahomet - mais comment oser dire cela du prophète des musulmans quand le grand Victor Hugo lui-même et quelques-autres grands hommes de lettres tous plus misogynes les-uns que les-autres ont été des admirateurs éblouis de Mahomet ?
    Ben si, on peut toujours le dire et ne jamais manquer de le rappeler - il suffit de se référer à l’œuvre littéraire, philosophique, politique et polémique que nous a léguée la vraie républicaine, girondine, ( donc non-jacobine ), contre tout système politique de gouvernance par la guillotine, anti-esclavagistes, et qui plus-est est l’auteure des " Droits de la femme et de la Citoyenne " - vous voyez bien qu’on peut, si - si - CRAB -

    Notes :
    Olympe de Gouges, assassinée ( guillotinée ) par le grand ami de super Mélenchon, le très distingué Robespierre, le meilleur d’entre tous les « révolutionnaires », dont le savoir-faire dans le genre guillotineur est sans pareil

    Suites : La République est la racine du mal
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/la-republique-est-la-racine-du-mal.html

    Suites 1 : Abstention – pourquoi ?
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=%C3%89lections&updated-max=2017-03-03T00:30:00-08:00&max-results=20&start=7&by-date=false

    Suites 2 : Le divorce ( daté du 4 Février 2014 )
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/02/le-divorce.html

  • Maltraitance des animaux et Présidentielles 2017

    L’abattage rituel, au nom d’une croyance religieuse ou autre* ( tauromachie avec blessures et mise à mort, par exemple ) ne doit plus faire débat car la souffrance, largement démontrée, des animaux due à cette pratique moyenâgeuse relève de la plus extrême maltraitance des animaux
    Sans-étiquetage sérieux, beaucoup trop de gens ignorent qu’on leur impose de manger Halal ou Casher

    Abattage rituel, Changelejeu, Charb, France, Laïcité, maltraitance_des_animaux, Présidentielles 2017

    Changelejeu - ( s’adresse à l’un de ses voisin )
    Faire preuve d’une acribie particulière vis-à vis de l’abattage rituel, pour vous - c’est du racisme

    I

    Islam
    Oui, car cela stigmatise et blesse profondément notre communauté

    I

    Changelejeu
    Parmi les juifs, les croyants, bien qu’ils ne soient pas les plus nombreux, refusent, pour les mêmes raisons que vous, de renoncer à l’abattage rituel !

    I

    Islam
    Les juifs veulent que leur religion soit respectée, ils se sentent agressés, blessés par des gens comme vous

    I

    Changelejeu
    C’est extraordinaire, vous, le monde des croyants : c’est toujours et toujours le monde à l’envers – et pourrais-je dire envers et contre-toute raison

    I
    Islam

    Je ne comprends pas

    I

    Changelejeu
    Vous vous dites blessé - il ne vous vient pas l’idée que je puisse me sentir blessé *1 quand je constate que dans mon pays la loi n’interdit pas la maltraitance des animaux due à l’abattage rituel

    I

    Islam
    Mais-enfin, vous ne pouvez pas nous demander de renoncer ni à notre religion ni à nos traditions

    I

    Changelejeu
    Si, je le peux - je le fais en que citoyen car j’estime que dans le pays des droits de l’homme rien ne peut justifier la maltraitance des animaux - Crab

    I
    *1

    Abattage rituel, Changelejeu, Charb, France, Laïcité, maltraitance_des_animaux, Présidentielles 2017

    Les candidats à la Présidence de la République issus des gauches et des droites ont-ils prévus, dans leur programme de gouvernement, de mettre un terme à l’abattage rituel ?

    I

    Suites : Déroulé d’articles
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Abattage+rituel

    I

    Suite 2 : Laité et Présidentielles 2017
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/02/laicite-et-presidentielles-2017.html

     
  • Femmes kurdes, yézidis et syriaques

    Femmes kurdes, yézidis et syriaques.png

    Femme, Vie, Liberté

    Quand des abruties issues très très majoritairement des milieux musulmans quittent notre pays pour soutenir les assassins, les esclavagistes et les violeurs de l’État islamique, des femmes venues du monde entier s’engagent aux coté des femmes kurdes, yézidis et syriaques pour réaliser, dans ces régions du monde, une force militaire, féministe et politique

    Ces femmes, sur le théâtre de guerre, se montrent capables de faire reculer les hordes de Daech sur tous les fronts, dans le même temps elles se donnent les moyens politiques de déconstruire les mentalités négatives masculines

    Elles ont compris en prenant le pouvoir militaire qu’il fallait non seulement éliminer Daech mais aussi entreprendre la rééducation des hommes pour " tuer la masculinité comme système de domination ", et pendant ce temps là nos dirigeants traitent, discutent avec Erdogan le pire ennemi des femmes libres kurdes, yézidis et Syriaques

    En France, pour les « padalmagame » ou les chantres du relativisme culturel « nos pauvres abruties » chercheraient en rejoignant les rangs de l’État islamique à donner du sens à leur vie – donc de là à en déduire que les femmes du monde entier qui ont choisi de combattre pour la vie et la liberté des femmes avec les femmes kurdes, yézidis et syriaques sont donc des insensées [ ?? ? ]

    Mais pour « nos intellectuels bien pensants » le chaos dans ce Moyen-Orient et Proche-Orient n’est rien de plus que la conséquence des guerres déclenchées par les occidentaux – dans ce cas - c’est tant mieux car comme le disent les femmes yézidis qui ont pris les armes : « durant toute notre histoire nous les femmes nous avons tout le temps subi, et c’est la première fois qu’on se révolte – hormis les agresseurs et violeurs de femmes allemandes à Cologne dont nul ne peut vouloir, nos « responsables » politiques feraient mieux de se poser cette question : pourquoi les soit disant réfugiés politiques où demandeurs d’asile ne sont-ils pas là où ils devraient-être, c’est à dire aux cotés des forces kurdes et mieux encore pour les plus ouverts d’entre-eux aux cotés des femmes kurdes, yézidis et syriaques [ ? ]

    " les féministes n'ont rien à faire avec notre religion et notre civilisation ". dixit Erdogan

    Mille excuses, j’oubliais qu’en France ils trouveront le soutien des Edwy Plenel et compagnies qui leurs conseilleront de répliquer, d’entretenir soigneusement sur notre sol le système de domination masculin qui leur est si cher – au diable l’égalité femmes-hommes, pourquoi se priver d’installer la phallocratie sacralisée par la religion puisque nos gouvernants et autres chefs d’États de l’Europe traitent de l’avenir des peuples frontaliers de la Turquie, de l’Iran et du Liban avec l’islamiste fanatique Erdogan le champion vénéré, adulé par la grande majorité des musulmans vivant en France, en Europe ou partout ailleurs dans le monde – qui plus est quand cet individu brigue de faire entrer la Turquie dans l’Europe

    Mais ces sinistres personnage politiques " nos gouvernants " et « nos bien pensants du padalmagame » perdront leurs illusions - la nocivité de leur comportement sociétal et politique sera anéantie au final car ce que font pour les femmes en général les femmes kurdes, yézidis et syriaques dépasse largement le cadre de la constitution d’une force militaire de femmes contre l’État islamique – Crab - 9 Mars 2016

    Extrait vidéo : Kurdistan, la guerre des filles

    http://blvids.free.fr/Femmes_soldates_kurdes_Yezidis_et_Syriaques.mp4

    °

    Suites 1 :

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/03/realites-et-irrationalites.html

    °

    Suites 2 :

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/01/thierry-pech-ou-le-poison-socialiste.html

     

  • Qui a peur du sexe ?

    Égalité_femmes-hommes, féminisme, liberté_d’expression, censure, France, islam, musulmans, Sexualités, sexuel, libertines_libertins, abattage_rituel

    Magritte

    I

    Dans l’antiquité, il fut, selon Pline l’ancien, le précurseur de l'insertion de la lumière et l'ombre révolutionnant ainsi la peinture grecque, Apollodore d'Athènes est un peintre athénien ( Ve siècle avant notre ère ) surnommé « le peintre d’ombre » dont Magritte appréciait son goût du mystère - ce goût du mystère, contre les idéaux des principaux penseurs surréalistes qui estimaient que de ne pas associer l’image aux mots ne faisait pas sens, Magritte en toute indépendance élabore l’essentiel d’une production picturale dont chacun de ses tableaux est le révélateur de sa volonté sans faille de détecter, de pénétrer, de signifier exclusivement par l’image le mystère de la pensée – peindre le mystère fut dans la vie d’artiste de Magritte sa raison de vivre

    I

    En France la beauté n’est pas un risque - attendu que dans notre pays, la pensée est la seule lumière

    I

    Dans notre pays, un mari ne décide pas à la place de sa femme, et en France la beauté n’est pas un risque, en islam si - car le monde musulman hait, à peur de la belle femme*1 qui sait s’habiller parce que cette « sorcière ou ensorceleuse » se sait séduisante d’autant plus qu’envers et contre tout éprise de liberté, sans pour autant se prendre au sérieux - sure d’elle, elle aime en tout et pour tout faire ce qu’elle veut quand elle veut

    ( *1 : on sait aussi que l’islam a peur des beaux hommes – récemment l’Iran a refoulé un homme européen à sa frontière, jugé trop beau, donc dangereux...

    Dans une société qui croit à l’émancipation féminine, devons-nous normaliser, dès l’enfance, ce signe plus que très problématique qu’est le voile islamique ?

    Si les enseignantes et les éducatrices en garderie devaient porter le voile ne serait-ce pas inquiétant ?

    Effet nocebo, ces personnes incarnent une autorité symbolique immense : devant les enfants, elles représentent la société et si tel était le cas, le relativisme, ici, justifie la soumission féminine )

    I

    Autrefois les chrétiens excellaient dans cette idée saugrenue de séparer le corps d’une personne de son entendement, c’est dire le désir généré par l’attirance sexuelle, le choix, l’idée, l’esprit, etc., qui du moins ne sont que les effets d’un processus physiologique, neuronal et nerveux, c'est-à-dire exclusivement lié à la chair et au cerveau - mais dans notre époque contemporaine à l’exception d’une minorité résiduelle de catholiques ou autres judéo-chrétiens de pailles, c’est à présent l’islam exporté dans notre pays - pays des libertés individuelles qui, dans notre société, ne veut pas et entend bannir le sexuel ;

    cependant s’observe qu’il en est ainsi un peu partout dans le monde où la religion musulmane entend interdire dans chaque pays le sexuel, interdit la sexualité, sauf pour les hommes en autorisant la polygamie, et de s’acharner à cacher les femmes par crainte du pouvoir de séduction qu’exercent les plus belles d’entre-les femmes, et pour ce faire soumet et humilie toutes les jeunes femmes en leur imposant de rester vierges jusqu’au mariage ( le plus souvent forcé ) - allant jusqu’à mécaniquement les obliger ou en cas de doute à passer un teste de virginité, dans d’autres cas ainsi qu’en Égypte et dans certains pays africains de les priver de la possibilité de jouir de leur sexe par la mutilation génitale ( l’excision )

    I

    Invention des théoriciens islamistes, cette idéologisation, cette instrumentalisation sans précédant du corps de la femme comptant parmi les plus sexistes, inégalitaire, discriminante et inhumaine ( un homme vaut deux femmes et a le droit de battre sa femme dans le coran - c’est dit-on la parole du dieu musulman [?] - ), n’a pas sa place dans notre société où voluptueusement le plaisir est la racine de la morale, de même que le droit de ne pas savoir, de ne pas croire au surnaturel est le reflet de la joie intense procurée par la recherche et l’enthousiasmante satisfaction de la découverte - in fine, si l’on peut rire, se gausser sans modération ( c’est bon pour la santé ) de l’explication des origines de l’univers et de la vie rapportées par les autres religions, il n’en va pas de même avec l’islam ;

    dénué de spiritualité l’islam n’est pas une religion, mais une idéologie purement politique et sociétale qui n’a pas sa place dans aucune des sociétés réellement démocratiques et citoyennes où la recherche de l’éthique prime sur l’irrationnel, sur l’obscurantisme, sur l’exhibitionnisme identitaire dans l’espace public ou encore sur l’ensemble des préjugés ou inepties très genrées que vient ou tente de sacraliser cette fausse religion - CRAB - 23 Octobre 2016

    I

    Révolution sexuelle : vidéo

    http://crab.painter.free.fr/videos/Revolution_sexuelle.mp4

    I

    Libertines - Libertins

    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2016/09/02/libertines-libertins-5842958.html

    I

    Réaliser un féminisme libertin

    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2016/03/18/realiser-un-feminisme-libertin-5775975.html

    I

    Qui sont les femmes ?

    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2016/01/24/qui-sont-les-femmes-5749595.html

    I

    Casanova

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/10/casanova.html

     

    I

    Casanova – Suites :

    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/10/23/casanova-5704641.html

     

    I

    L'Éros féminin...

    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2009/03/13/l-infemme.html

    I

    Carmen

    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2009/12/08/carmen.html

     

  • L’athéisme en France : 63 % de « non-religieux »

    athéisme.png

    16 Octobre 2016

    Les conservateurs, la nouvelle droite et les racialistes mettent de plus en plus au sein du débat politique les questions religieuses. Le débat politique s’est transformé en un débat cultuel continu.

    Les religions et les cultes sont devenus un sujet de société primordial, dont les contours s’inspirent essentiellement de différents fantasmes. En effet, il ne se passe pas une heure, pas un jour, pas une semaine sans que les religions soient mises en avant sur fond de polémiques stériles.

    Dans un pays laïc, dont la majorité de la population est athée, cela soulève des questions profond sur l’état de la panique au sein de la classe dominante. En effet, si l’athéisme est largement majoritaire, la voix de ces personnes est entièrement effacée des différents débats, comme si les athées n’existaient pas.

    Dans un pays où le taux d’athéisme et le taux de personnes se déclarant « non-religieux » représentent près de 63 % de la population, les questions religieuses ne concernent en réalité une minorité de personnes, soit 37 %. La France est un des pays où le taux d’athéisme est le plus élevé du monde (le quatrième).

    Or, de nos jours les questions religieuses des 37 % restant prennent une dimension considérable au point de corrompre profondément le débat public. L’athéisme n’est pas une religion, mais en l’absence de croyances religieuses, ils ont un lien avec le concept des religions. En effet, le référentiel de leur opposition est la religion. De ce fait, les athées ont la nécessité de peser sur ce dernier.

    Il faut rappeler que le fait de ne pas croire en une religion ne pousse pas forcément à la discrimination des personnes qui y croient. Cette affirmation est reprise dans de différents cultes, mais certaines personnes se considérant athée déversent toutes leurs haines oubliant que si Dieu n’existe pas, les religions ne sont que des créations de l’Être Humain pour dominer l’Être Humain. À quoi bon détester quelque chose qui n’existe pas ? Réfléchir sur le lien entre oppressés et oppresseurs pourraient faire grandir la qualité des débats de revenir sur les mêmes sujets. Si les religions n’existent pas, ce sont les Êtres Humains qui propagent des discours religieux, c’est donc à eux qu’il convient de s’opposer.

    Au sein de l’extrême-gauche, la devise « Ni Dieu, Ni Maître » est extraite du journal de Louis-Auguste Blanqui, repris par la mouvance anarchiste, tant bien même que le blanquisme s’oppose à l’anarchisme. On pourrait croire que l’athéisme est un courant libertaire, sauf qu’il traverse de nombreux courants, mais est de plus en plus important en fonction de si l’on se situe à droite qu’à gauche.

    Les religions pourrissent la vie politique du pays, mais aussi lasse de nombreuses personnes qui n’ont aucun intérêt à gagner. Pourtant, plus le temps avance, plus l’athéisme gagne du terrain. Si l’état n’est pas en mesure de le comprendre, il s’agit du rôle des travailleurs de reprendre le flambeau de la liberté, et de son émancipation. - Publié dans " Révolution et Liberté "

    I

    La citoyenneté est le principe de la justice et de la légitimité politique

    Hors le refus de la citoyenneté est caractérisé par les origines politico-religieuses in-fraternelles qui minent notre société et porte atteinte, au quotidien, à la dignité de la personne ;

    en ce sens, j’ajouterais, à l’article publié dans " Révolution et liberté " ( dont je partage une partie des analyses proposées, notamment : le refus de la classe politique à reconnaître l’importance de l’athéisme et des sans-religion ), que les gauches, lâchement, par électoralisme, en refusant de nommer la réalité de l’islamisation politique et la radicalisation rampante observée dans de nombreux quartiers de nos villes ont fait autant et gravement preuve d’irresponsabilité au même titre que les droites ou les centres qui au pouvoir ce sont contentées de voter des demi-lois au lieu d’interdire le port de tous les voiles islamiques sur l’ensemble de nos territoires car ces prétendus signes ostensibles religieux n’ont en réalité aucun rapport avec la religion, mais sont les symboles de l’inégalité entre femmes, de l’inégalité entre femmes et hommes un affichage généré par le refus islamiste de la citoyenneté ;

    les voiles islamiques, au final, sont l’expression de l’in-fraternité au nom d’un communautarisme moyenâgeux au service de toutes les formes de sectarismes importé des mondes dominés par une majorité de musulmans ennemis de la liberté et plus largement ennemis des libertés individuelles ;

    et si la situation contemporaine dans notre pays révèle au grand jour ce qu’elle a d’intolérable, c’est bien parce que nos gouvernants apprentis sorciers issus des droites et des gauches n’ont pas voulu auparavant regarder qui l’on devait accueillirCrab – 18 Octobre 2016

    I

    Suites : déroulé d’articles

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Ath%C3%A9isme

    I

    Suites 2 : Athéisme 2016

    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2016/09/20/atheisme-2016-5850168.html

    I

    Suites 3 : La femme voilée d'aujourd'hui sera la Marianne de demain

    http://democrite-epicure.hautetfort.com/archive/2016/10/14/la-femme-voilee-d-aujourd-hui-sera-la-marianne-de-demain-5860475.html