Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

télévision

  • L’individualisme

    Kathrine Switzer.png

    Quand une femme n’accepte pas la dictature du clan

    I

    Les féodaux de toujours

    Dans l’actualité, la forme la plus répandue de prosélytisme couvre un large spectre pour s’étendre désormais jusqu’aux fanatismes religieux, et, pour ces féodaux ou bigots impénitents ;

    c’est tenter au quotidien par tous moyens disponibles de la communication, ( télévision et réseaux sociaux ), de faire accroire cette idée que l’individualisme et l’égoïsme sont synonymes, ce qui bien évidemment est complètement faux - CRAB

    I

    Individualisme - de quoi s’agit-il ?

    Individualisme, étymologie : dérivé de individu, issu du latin individuus, indivisible, inséparable, lui-même composé du préfixe privatif in- et de dividuus, divisible, divisé, partagé, séparé.

    Le terme individualisme sert à désigner toute théorie, doctrine ou attitude qui consiste à privilégier les intérêts, les droits et les valeurs de l'individu par rapport à tous les groupes sociaux, que ce soit la famille, le clan, la corporation, la communauté, la société, etc. L'intérêt individuel est considéré comme supérieur à l'intérêt général.

    L'individualisme repose sur deux principes :

    la liberté individuelle : la priorité est donnée à la condition des individus avant celle de la société elle-même,

    l'autonomie morale : les opinions de chacun doivent résulter d'une réflexion individuelle qui ne soit pas dictée par un quelconque groupe social, y compris par les religions.

    L'individualisme fait de l'individu le fondement de la société et prône l'initiative individuelle, l'indépendance et l'autonomie de la personne par rapport à la société et à tous les groupes sociaux auxquels elle appartient et qui font peser sur elle de multiples pressions. Source dictionnaire -

    I

    Être individualiste n’exclue nullement, sans sombrer dans je ne sais quel sectarisme ou esprit de secte, avec des acteurs différents de participer à des activités créatives, de nature culturelles ou économiques car ce qui compte [ citation : " Gardons-nous bien de suivre, à la manière des moutons, le troupeau de ceux qui précèdent en allant non pas vers où il faut aller, mais simplement où vont les autres. Car rien n'entraîne à de plus grands malheurs que de se conformer à la rumeur publique, en estimant que les meilleurs choix sont ceux du plus grand nombre, de se laisser conduire par la multiplicité des exemples - cela parce que nous vivons non d'après la raison mais dans un esprit d'imitation." - Sénèque - La vie heureuse ( De Vita Beata ) ]

    Hors il ne faudrait plus parler ou se déclarer individualiste sous le prétexte fallacieux que des individus sans scrupule, plus ou moins médiatisés par une presse ou des chaînes de télé peu soucieuses d’informer, essaient de faire passer l’individualisme pour le comportement de personnes égoïstes - pourquoi ?

    Tout simplement parce que ces individus issus de la minorité chrétienne et musulmane, en prenant un soin hypocrite à ne pas évoquer la réalité : raciste, sexiste, antisémite, athéophobe et homophobe de leurs « textes sacrés » ni les bouffées de délires de leurs prophètes ou encore émanant de leurs théologiens plus infantiles les uns que les autres - espèrent banaliser le principe du " vivre ensemble " comme s’il s’agissait exclusivement d’une affaire de coexistence des religions sans faire la moindre allusion aux athées ni aux sans-religion pourtant majoritaires dans notre pays – CRAB -

    I

    Suites : Journaliste - un métier ?

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/11/journaliste-un-metier.html

    I

    Suites 2 : 2016 : Novembre - Brèves

    http://democrite-epicure.hautetfort.com/archive/2016/11/24/2016-novembre-breves-5878479.html

     

  • 2016 : Novembre - Brèves

    1_Simone Segouin.png

    2_jeunes femmes montrent leurs jambes.png

    3_femmes afghanes.png

    4_L'aviatrice Amelia Earhart.png

    Amelia Earhart

    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2011/09/07/amelia-earhart.html

    I

    BRÈVE 1 : Censure et malveillance anti-républicaine

    Le 22 Novembre dernier une manifestation infantile a empêché la venue du vice-président du Front national, à l’école de la rue Saint-Guillaume. Il devait débattre avec le secrétaire d’État Matthias Fekl - C’est Navrant -

    Dans notre démocratie le principe du débat intellectuel ou contradictoire est la règle, c’est ce qui fait notre Culture, notre Humanité, en deux mots notre civilisation... la civilisation

    I

    Pour que vive la démocratie

    Les causes de la violence des extrêmes ou parfois « ordinaire » n’est pas la pauvreté mais l’inculture [ car ] là ou s’arrête la liberté d’expression, là où la liberté de penser, le droit de ne pas croire ou de douter et d’en débattre sont interdits est le propre des mondes dominés par des totalitaires, par des fascistes plus ou moins proches du terrorisme

    La France n’est plus, depuis longtemps déjà, la fille aînée de l’Église, ni de Danton, ni de Robespierre, ni de Napoléon ;

    notre époque sait ce qu’elle doit aux ultras des Lumières dont plus particulièrement Ninon de Lenclos, Mozart, Da ponte, Casanova, Émilie du Châtelet et Jean Meslier ;

    notre pays par sa population la plus émancipée sait aussi ce qu’il doit " aux personnes de bonne volonté ", talentueuses, qui, depuis la Révolution, à chaque période charnière, ont marqué notre histoire, haussé notre niveau de civilisation, activement ont participé ou participent encore à la construction de ce qui fait aujourd’hui notre identité - pour ne citer que quelques-uns et quelques-unes : Olympe de Gouges, Georges Sand, Nietzsche, Gisèle Halimi, Simone Veil, Élisabeth et Robert Badinter - CRAB

    I

    Suites : Journaliste un métier ?

    http://democrite-epicure.hautetfort.com/archive/2016/11/22/journaliste-un-metier-5877586.html

    ou sur :

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/11/journaliste-un-metier.html

    I

    BRÈVE 2 : Être mère n’a jamais été une fatalité

    L’actrice Valérie Lemercier revendique le droit au bonheur sans enfant. « Cela ne m’a jamais paru être vital » dit-elle, en ajoutant : « Je n’ai pas non plus tout fait pour avoir un enfant. Et arrive un jour où il est trop tard. Mais je ne considère pas ça comme un drame. » - Lu dans la presse -

    I

    Suite 1 : Qui sont les femmes ?

    http://democrite-epicure.hautetfort.com/archive/2016/11/15/qui-sont-les-femmes-5874531.html

    Suites 2 : Réaliser un féminisme féminin

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/03/realiser-un-feminisme-libertin.html

    I

    SIDA

    5_Sida.png

    Homophobie sans frontière

    L’homosexualité est ni plus ni moins « normale » que l’hétérosexualité, pourtant quelques-élus qui font honte à la Nation soutenus par leurs plus « belles populations », ainsi que par des associations ou mouvements plus pervertis les uns que les autres ont demandé le retrait de cette affiche

    Ce jour la Justice doit trancher - CRAB

    I

    Suite : Négationnistes et les conséquences

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013/04/negationnistes-et-les-consequences.html

    I

    Suite 2 : Et dieu créa l'homosexualité

    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/10/03/et-dieu-crea-l-homosexualite-5694446.html

    I

    Nota : photos publiées par Le Monde

    I

    Violences faites aux femmes

    Ministère FEDDF

    @Min_FEDDF

    .@laurossignol " 200 000 femmes sont victimes de violences chaque année. Un enfant témoin de violences est un enfant victime" #RTLMatin

    Venir en aide aux victimes les plus vulnérables

    Ce nouveau plan est également l'occasion pour le gouvernement de protéger les victimes les plus vulnérables, comme les enfants et les femmes jeunes et/ou isolées géographiquement. A l'antenne de RTL, Laurence Rossignol a ainsi déclaré qu'"un enfant témoin de violences est un enfant victime"

    Selon les chiffres établis, 143.000 enfants vivraient dans un foyer où la femme est victime de violences. Le nouveau plan du gouvernement devrait donc permettre la mise en place, à titre expérimental, "d'espaces de rencontre protégés", notamment en Seine-Saint-Denis d'ici 2017 Extraits de LE HUFFINGTON POST

    I

    Suites : Mimétismes violents

    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archives/tag/f%C3%A9minisme/index-3.html

     

     

  • Journaliste, un métier ?

    athéisme,télévision,presse_en_ligne,internet,réseaux_sociaux,journalistes,laïcité,religions

    Pourquoi les journalistes et autres analystes des politiques proposées par les candidats de la primaire des droites ne demandent pas aux éventuels présidentiables, en contrepartie de l’enseignement du fait religieux introduit par le gouvernement issu des gauches, s’ils comptent introduire l’enseignement du fait athée à l’école ?

    Suites :

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/11/enseigner-le-fait-athee.html

    ou sur :

    http://democrite-epicure.hautetfort.com/archive/2016/11/21/enseigner-le-fait-athee-5877082.html

    CRAB

  • Conseil d'État : nébuleuse de la République ?

    Notre planète évolue dans un espace sans haut ni bas ; évoquer l’idée même de monter au ciel est une absurdité

    Il n’existe ni Enfer ni Paradis - il n’y a point de Vie après la Mort car la mort est absence de sensation

    Rembrandt - la ronde de nuit - 1642.png

    Rembrandt : « la ronde de nuit » 1642

    I

    UBUESQUE - Notre république n’en finit pas de collectionner les institutions et associations bidons telles que le Conseil d’État, l’observatoire de la laïcité, l’observatoire de l’islamophobie, et j’en passe...qui ne savent plus vraiment où crécher, sinon font preuve de déraison ou encore de sottise quand cela ne témoigne pas ou ne relève pas d’une éthique et esthétique de la perversion

    I

    « JUSTICE » - La décision du Conseil d'État n'est pas d'une limpidité à toute épreuve, ainsi soit-il ;

    finalement autorise sans autoriser pour autoriser sans autoriser l’installation de crèches dans les Mairies ;

    il n’y a pas lieu de s’étonner de la réponse en clair-obscur rendue publique par cette nébuleuse juridiction qui, dans un passé récent, écrivait sans rougir et sans vergogne, dans le plus grand mépris de la loi de 1905, que la Laïcité, en Alsace et Moselle, pouvait cohabiter avec le Concordat*1 Rappel : le Concordat est financé avec les deniers de tous les contribuables alors que, comble de l’imposture, dans notre pays les athées et les sans-religions sont majoritaires

    I

    À quand une exposition dédiée à l’athéisme organisée par les municipalités tentées par l’installation d’une crèche dans la Maison Communale ?

    I

    Tartufferie

    Entendu un journaliste présentateur d’une chaîne privée de la télévision, dont la scolarité s’est déroulée dans une école catholique, poser non sans arrogance cette question : « Qui a-t-il de choquant à ce qu’une crèche soit installée dans une Mairie ?

    Ce qu’il y a de choquant : c’est qu’une Mairie n’est pas un lieu de culte ; [ aussi ] de constater que des croyants sans relâcher tentent d’imposer dans l’espace public aux non-croyants et aux sans-religion du dieu ou de leur dieu - [ aussi ] par pur prosélytisme de contrevenir à la loi laïque dans le plus grand mépris de la conscience et des convictions intimes de tous les citoyens non-catholiques de ce pays

    Que la télévision publique réserve une matinée par semaine aux religions sans en contrepartie une matinée réservée aux philosophies de l’athéisme, curieusement ça ne choque pas ce journaliste

    Que le fait religieux soit enseigné à l’école sans l’enseignement en contrepartie du fait athée, étonnement ça ne choque toujours pas ce journaliste

    Ne pas exiger l’abrogation du Concordat et la cessation du subventionnement des écoles confessionnelles ne semble pas préoccuper « notre » journaliste dont la détestation de la laïcité au nom de sa maladie d’illusions ne fait pas l’ombre d’un doute - CRAB - 11 Novembre 2016

    I

    *1 : L'exception d'Alsace et Moselle

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013/02/lexception-dalsace-et-moselle.html

    I

    Suites 1 : La femme voilée d'aujourd'hui sera la Marianne de demain

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/10/la-femme-voilee-daujourdhui-sera-la.html

    I

    Suites 2 : L’observatoire de la laïcité

    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/observatoire-de-la-laicite/

    I

    Suites 3 : Au nom du ciel

    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/02/21/au-nom-du-ciel-5563851.html

     

  • Religions - Les grands mensonges à la télé

    andré brahic,aristippe de cyrène,céline_pina,démocrite,leucippe,Épicure,lucrèce,religions,islam,islamistes,socialistes,télévision

     

    Piqûre de rappel :

    Être islamophobe, c’est naturel, c’est le contraire qui ne l’est pas :

    ce ne sont pas les Athées qui posent des bombes dans les lieux de cultes ni eux qui assassinent des croyants, mais ce sont bien les athées qui sont persécutés par des croyants dont plus que partout ailleurs dans tous les pays dominés par les musulmans

    I

    En France, il y a toujours, quelque part, contre la liberté d’expression des faut-culs, plus ou moins bénis, pour exiger la censure, en général partie prenante au même titre que les rois des rois du " c’est pas le bon moment pour en parler "

    I

    Attaquer en Justice Zemmour un jour pour islamophobie et le lendemain pour pro-djihadisme, l’accuser de faire l’apologie des islamistes est grotesque - quand bien même si à titre personnel je ne vois rien de respectable dans la mentalité et le comportement des djihadistes inspirés par une « religion » qui n’est rien de plus qu’un document totalitaire raciste et sexiste

    Sans partager certaines de ses analyses dont notamment des propos sexistes qu’il a tenu çà et là, il n’empêche que ce qu’il dit ou écrit sur l’islam est nettement plus juste et très nettement moins dangereux que ce que racontent les chantres de la déradicalisation des candidats au djihad - idem pour le traitement proposé pour circoncire les islamistes de retours sur notre sol ;

    en réalité ces apôtres de la dé-radicalisation et leurs soutiens sont avant tout ( à l’exception de quelques naïfs ) des prosélytes mains dans la mains avec tous ceux qui, dans notre société, s’efforcent, sans relâcher, de masquer que le coran est un document infantile et égoïste : raciste, athéophobe, sexiste, antisémite et homophobe, et sont plus particulièrement bien soutenus par tous ceux qui sans scrupule participent à toutes les tentatives de masquer que l’islam n’est pas une « religion », mais une idéologie totalitaire incompatible avec notre culture, notre humanité ;

    en réalité, ces chantres de la déradicalisation sont, au quotidien, bien aidés par des « journalistes » et des « intellectuels » bigotisés, des politiques carriéristes se complaisant par électoralisme dans un clientélisme forcené qui n’ont jamais-eu d’autres intérêts ou visées que d’obtenir l’enseignement du fait religieux pour exercer une influence normative sur les élèves - puisqu’en contrepartie n’est pas enseigné le fait athée à l’école, ce qui d’emblée interdit aux élèves de prendre connaissance de toutes pensées philosophiques qui pourraient leur permettre d’exercer leur raison critique et penser par eux-mêmes ;

    ces mêmes bigotisés ou corrompus par la religion se contrefichent de la citoyenneté, leur projet plus ou moins avoué est d’installer le communautarisme et pour ce faire insistent, à longueur d’années, pour pour obtenir la généralisation de l’anti-laïque Concordat sur l’ensemble de nos territoires

    I

    En tant que lanceur d’alerte, je n’ai jamais cessé depuis 1995 de dénoncer l’islamisme rampant validé par le train-train d’une propagande soporifique parmi les plus nauséabondes,

    il y a quelque jours, diffusé sous la forme d’une série télévisée prenant pour prétexte fallacieux d’expliquer les différences entre les religions en se gardant bien de ne pas évoquer dans les civilisations de l’Antiquité grecque et romaine, puis en Europe au début de notre ère, la place incontournable qu’occupaient et occupent toujours dans notre [ Culture ] les essentielles et grandes découvertes scientifiques divulguées, vulgarisées et publiées sur parchemins par de grands penseurs ni platoniciens ni aristotéliciens , dont pour les principaux : les chercheurs ou philosophes athées : Aristippe de Cyrène, Démocrite, Leucippe, Épicure, Lucrèce, etc. etc.

    I

    Imaginer réduire les tensions identitaires en gardant le silence sur ( voir les manuels scolaires 2016 ) la condition de la femme en islam médiéval ni sur l'historicité et la fiabilité des éléments biographiques concernant Mohamed, c’est purement, pour ne pas dire autre chose, une scandaleuse entreprise de désinformationnoter, contre le droit pro-égalité, qu’il s’agit là, dans notre pays, de l’institutionnalisation d’un déni de l’histoire de l’islam sans précédent dû à un gouvernement socialiste ;

    hors ne pas évoquer la condition des femmes en islam en rapport étroit avec ce que l’on peut lire ( entre-autres ) dans le coran et ses annexes quand en principe le gouvernement de toutes les françaises et de tous les français se doit, scrupuleusement, d’être garant de l’égalité femmes-hommes, donc de la citoyenneté, donc de la mixité sociale contre toutes les tentatives islamistes de ségrégation sexiste - et j’en passe... [ rire si possible ]

    I

    Cette série télévisée revenons-y, d’emblée commence par un énorme mensonge, un sommet en matière desinformation " une religion répond aux questions auxquelles on n’a pas vraiment de réponses sur l’origine de la vie et du monde, sur ce ce qui se passe après la mort par exemple " - Hors dès l’antiquité par Démocrite et par l’atomiste Leucippe sur les origines de « notre » univers, nous savons que ce " deux doubles " avait tout compris [ je pense, récemment décédé, à l’astrophysicien André Brahic qui ne manquait pas de le rappeler - auteur de " Enfants du soleil " ]

    Quand à la mort, plusieurs siècles avant le sus nommé J.C, par Épicure qui parmi les premiers sinon le premier comprit ou eut clairement conscience qu’il lui fallait mener sa bataille philosophique contre l’expression d’une culture déiste envahissante due à Platon et Aristote, puis plus tard au début de notre ère par Lucrèce ( ainsi que le fit savoir Épicure avant lui ) nous savons qu’il n’y a peu lieu d’épiloguer sur la mort puisque la mort est absence de sensation, ce qui déconstruit toutes les tentatives émanant des religions monothéistes et leurs dignitaires de crédibiliser des arrières-mondes ( Paradis-Enfer ) tous plus imaginaires et infantiles les uns que les autres

    Mais la télé, avec l’argent de tous les contribuables, décidément ne manque pas d’air: " C’est aussi [ la religion ] un chemin et un message à suivre " - beurk, donc inutile de penser votre vie ni de faire référence à vos expériences personnelles puisque la religion " vous dit tout " ;

    ainsi, vous n’avez plus qu’à suivre, à vous conformer, à vous normer – bref, dogme oblige, la religion est bien le clonage des esprits... Crab – 10 Octobre 2016

    I

    Suites : Les diktats musulmans

    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2010/06/01/la-sourate-dite-les-lumieres.html

    I

    Déroulé d’articles :

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Les+diktats+musulmans