Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

islam - Page 4

  • Couvertes de pieds en cape

    Féminité, Féminisme_universel, Islam, Laïcité, Présidentielles_2017, religions,voile, voiles_islamiques

    Policières de la terreur

    I

    Mettre ou ne pas mettre les voiles islamiques en Iran

    Ce sont près de 4 millions de femmes couvertes de pieds en cape pour un peu plus de 77 millions d’habitants qui, en Iran, ont la charge de défendre la morale ou plutôt l’immoralité des mollahs ;

    couvertes de pieds en cape ce sont ces policières des mœurs, de la terreur devrais-je plutôt dire, qui arrêtent les vraies femmes de ce pays qui prennent parfois un peu trop de risques pour ne pas porter le voile ;

    et ce sont ces mêmes « femmes » affublées d’un linceul mortuaire qui se chargent de l’exécution de la sentence islamique : 80 coups de fouets* pour leur « faire entendre raison »

    .

    L’égalité des droits, c’est l’humanisme

    En France, aucun des candidats ou candidates à la Présidence de la République ne peut revendiquer l’égalité femmes-hommes sans proposer d’interdire le port de tous les voiles islamiques

    * Dans cet Iran, cette « grande civilisation » ainsi qu’aiment tant à le rappeler nos « grands-islamophiles » français-es, s’ils se font prendre par la police des mœurs les homosexuels se voient infligés 91 coups de fouets

    Mais nos gentils « antiracistes » ne manqueront pas de nous rappeler que la France n’a pas de leçon à donner ni de souligner que porter le voile est-un droit alors que les voiles islamiques n’ont pourtant absolument rien-avoir avec la laïcité, ni ne sont-en rien une prescription religieuse mais sont bien les pires signes de l’infériorisation de la femme - CRAB

    .

    Vidéo, extrait ARTE Reportage :

    Iran_police-des-moeurs.mp4

    I

    Suites : Contre ce que femme veut tous les dieux sont-impuissants

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/03/contre-ce-que-femme-veut-tous-les-dieux.html

    I

    Suites 2 : Laïcité et campagne présidentielle

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/03/laicite-et-campagne-presidentielle.html

     

  • Contre ce que femme veut tous les dieux sont-impuissants

    Contre les dieux, ce que femme veut, elle le prend pour le rendre à toutes les femmes - CRAB

    .

    Irak : une jeune femme à vélo brave les tabous à Bagdad

    Pour faire entendre la voix des femmes, une jeune Irakienne circule à vélo dans les rues de Bagdad.
    La petite reine de Bagdad. Au mépris des tabous, une jeune Irakienne de 25 ans s'est promenée ce lundi à vélo dans le centre de Bagdad, accompagnée de dizaines de jeunes, pour promouvoir les droits de la femme dans un pays pétri de traditions. «Assez de la peur : les femmes devraient faire valoir leurs droits et s'en servir, car nous sommes la société», a déclaré Marina Jaber en expliquant sa démarche, applaudie par de nombreux passants.

    .

    Se libérer du regard des autres
    En Irak, il n'est pas formellement interdit aux femmes de monter à vélo. Mais cette pratique est rare car socialement mal tolérée. «Nous revenons de Rachid street (une rue animé du centre-ville, ndlr) et la seule chose que nous avons entendue c'était "l'Irak va quand même bien", raconte la jeune artiste-peintre, diplômée en nutrition. «Je suis très heureuse, je réalise que notre société n'est pas si rétrograde, les gens nous encouragent», sourit-elle.

    Un succès fou sur les réseaux sociaux

    .

    Depuis quelques semaines, les photos de cette musulmane aux longs cheveux bruns déambulant à vélo dans les rues de Bagdad créent la sensation sur les réseaux sociaux. Le compte Instagram de Marina compte aujourd'hui plus de 29.000 abonnés.

    .

    Sur l'un de ces clichés, Marina dépasse un vieil homme à vélo qui lui jette un regard noir, visiblement choqué.

    Marina a fait des émules chez les jeunes femmes de Bagdad. Parmi elles, Mina, 25 ans, venue se joindre à la promenade de lundi, dans l'espoir de faire avancer les mentalités. «Quand j'étais enfant j'avais un vélo, j'en faisais toute la journée. Mais quand j'ai eu 10 ans, ma famille a commencé à me l'interdire, je ne comprenais pas pourquoi. Plus tard j'ai réalisé que c'est parce que j'étais une fille», confie-t-elle. Une bien triste réalité. - Sources : LAPARISIENNE

    I

    Suites : Les-audacieuses
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/03/les-audacieuses.html

     

  • Le rhinocéros et la mort

    rhinocéros.png

    La mort d’un rhinocéros s’invite à la journée de la femme
    Citation :
    Un rhinocéros a été abattu et ses cornes découpées à la tronçonneuse dans la nuit de lundi à mardi à Thoiry. Photo d'illustration AFP
    Dans le nuit de lundi à mardi, des braconniers ont abattu un rhinocéros au zoo de Thoiry et lui ont volé sa corne principale.
    Selon des informations du Parisien, des braconniers ont abattu un rhinocéros mâle de 4 ans et lui ont volé sa corne principale au zoo de Thoiry, dans les Yvelines, à une trentaines de kilomètres de Paris. Source : ledauphine.com

    I

    ✔ @RoyalSegolene
    Rhinocéros tué à #Thoiry : je saisis le procureur de la République pour délit d'atteinte à espèce protégée art. L415Code de l'Environnement

    I

    Maltraitance des animaux
    Dans l’actualité, c’est-observer la main sur le cœur l’indignation sélective coutumière, pourrais-je dire, qui caractérise le petit monde de la classe politique - mais-aussi quelques rédactions de « grands médias - télévision - », avec la montée aux créneaux d’intellectuel-le-s au grand cœur très médiatisés, à l’âme si sensible, tellement, tellement sensible ...

    I

    Un silence assourdissant
    S’étonner, s’indigner du massacre des rhinocéros quand-on tolère sur notre territoire l'abattage rituel et la tauromachie* ( * : avec blessures et mise à mort des taureaux ) n’est pas crédible, bafoue notre culture, notre humanité
    Tolérer l’abattage rituel et la tauromachie avec mise à mort du taureau participe à l’installation ou à conforter la maltraitance des animaux et de façon plus générale à induire dans l’éducation un mauvais rapport entre les-enfants et les-animaux
    Ce sont autant d’actes répréhensibles commis, au nom de croyances religieuses ou autres, des délits extrêmement graves - intolérables : n’est-il pas grand temps car ce serait l’honneur de la France de mettre fin à ces pratiques malsaines ? - CRAB -

    I

    Notes : L'engouement pour les corridas s'expliquerait peut-être, aux yeux de certains analystes, par ce désir secret et inavoué de tuer la bête intérieure ; mais il se produirait comme une substitution et la bête sacrifiée à l'extérieur dispenserait du sacrifice intérieur ou donnerait l'illusion, par la médiation du toréador, d'une victoire personnelle.

    .

    Des analystes ont vu aussi dans le taureau l'image du père déchaîné, à l'exemple d'un Ouranos, que son fils Cronos se détermina à châtrer ; ou une autre forme du complexe d' Œdipe : " tuer le taureau, c'est supprimer le père ".

    .
    Pour l’anthropologue Julian Pitt-Rivers (1919-2001), cette corrida qu’il apprécie tant est d’abord un " rituel d’exorcisme contre la peur du sang menstruel, et donc de la féminité comme source de danger "
    .

    [ Journée de la femme
    " rituel d’exorcisme contre la peur du sang menstruel, et donc de la féminité comme source de danger " - pour ce 8 Mars, journée de la femme, ce scoop ne manquera pas de faire le bonheur de ces dames - CRAB ]

    I

    Suites : Maltraitance des animaux et Présidentielles 2017
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/02/maltraitance-des-animaux-et.html

    I

    Suites 2 : Le statut juridique des animaux
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013/11/le-statut-juridique-des-animaux.html

  • Sexisme - Fausse route

    otto_dix - le viol.png

    Otto DixLe viol
    I

    Le chien est le seul à voir la mort - Otto Dix - ( Le triomphe de la mort, 1934 )

    I

    Je peux ajouter que le chien n’est ni musulman ni chrétien attendu que pétri de bon sens il est le seul à voir que la mort est-absence de sensation

    I

    Droits des femmes et gratuité de la pilule du lendemain
    Il n’y a pas de différence entre un régime théocratique musulman et, en Europe, le système politique d’un pays chrétien tel que la très catholique Pologne ou l’Irlande dès qu il s’agit de maintenir ou d’abaisser le statut des femmes, soit par la déconstruction « d’acquis de droits » ou, au nom de dieu, inscrire dans la loi le refus de valider les droits des femmes à disposer librement de leur corps
    Le gouvernement polonais dans sa perversité la plus monstrueuse fait de sorte qu’elles quittent leurs emplois, cessent d’exercer - ainsi pour ces femmes de se préparer des lendemains désenchantés quand les-enfants auront quittés le domicile familial signal de la fin des-aides de l’État pour rester à la maison ;
    y pensent-elles, celles qui, aujourd’hui, se font-ainsi piégées par les « idéaux charitables » de ces hommes de foi l’émanation des conservatismes les plus sordides - qu’elles se retrouveront demain quasi sans ressources - ce n’est pas sûr, pas sûr du tout...

    I

    Être conscient-e de la ressemblance de genre des femmes et des hommes éviterait à plus d’un-e de s’engager jusqu’à l’impasse sur d’épineuses, voire christiques " fausses routes "
    Il n’y a pas que dans les écritures dites saintes où l’on ne dit jamais du bien des incroyants, hors, en tant que récidiviste, n’en déplaise aux « féministes » peu enclin-e-s à faire confiance enfermé-e-s dans la difficulté de regarder, de lire pour comprendre un tableau aussi tragique soit-il, ici en-aucun cas il ne sera nullement question, sur cette page, de victimiser les femmes, car elles sont en grande partie responsable*1 du sort qui leur est réservé à travers les-idéaux « sacrés » misogynes non critiqués des patriarcats qui par leurs-emprises sur la société rend non consubstantielle l’identification de la citoyenneté à l’égalité femmes-hommes, notamment en ce qui concerne Pologne où paradoxalement 99 % des enseignants sont des femmes, et la question qui se pose : qu’enseignent-elles aux-enfants dans la journée, quand le soir ils sortent de l’école sexistes ?
    ( En tant que chien, je ne cesse, à longueur d’année, de rappeler qu’il faut afin de mettre fin aux fanatismes ou terrorismes islamiques en contrepartie du fait religieux enseigner le fait athée à l’école sous la forme d’un récit historique qui va de l’antiquité à notre riche époque contemporaine ) - Sexisme en Europe, *1 - Vidéo :
    http://blvids.free.fr/0_Fausse_route.mp4

    I

    Suites : La catharsis
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/la-catharsis.html

    I

    Suites 2 : Élisabeth Badinder sur la sellette
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/02/elisabeth-badinder-sur-la-sellette.html

    I

    Suites 3 : Sexisme 2017
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/03/sexisme-2017.html

     
  • Artistes iraniennes

     iraniennes 2.png

    Artistes iraniennes
    I

    Artistes iraniennes conscientes qu’un voile opaque brouille très profondément l’esprit des mollahs - vidéo, extrait :
    http://blvids.free.fr/Voile_et_artistes_iraniennes.mp4

    .
    Le pire des signes d’infériorisation de la femme
    Parfois il arrive que les artistes iraniennes perdent la bataille d’autant plus lorsque l’occident lâchement n’interdit pas le port du voile islamique dans tout l’espace public - CRAB

    Suites : Laïcité ?
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/02/dieu-est-anti-laique.html

     
  • Présomption d’innocence ou de culpabilité ?

    Albert Einstein.png

    Sectarisme et communautarisme
    Il y a quelques jours, dans le questionnaire que devait remplir une étudiante pour postuler à Kedge Business School, on demandait :
    « Quel est l’événement majeur, de ces derniers mois, qui vous a marqué-e- ? » Et la jeune fille, une marseillaise issue, comme on dit, de l’immigration, de répondre : « Le viol du jeune Théo… » - Présomption d’innocence ou de culpabilité ?

    I

    Le silence assourdissant des « grands médias »
    En 2015, 12.388 policiers blessés en mission et en service n’intéressent pas les hyper gauchistes – d’autre part, quels sont les grands médias qui en parlent en boucle et longuement [ ? ]

    I

    Algérie - Piqûre de rappel : après les victoires de la marine américaine en méditerranée, la France à occupé l’Algérie pour mettre un terme aux activités criminelles, sur les mers et cotes européennes, des esclavagistes musulmans
    Un seul regret, j’eusse préféré une occupation militaire et non coloniale, mais on ne peut refaire l’histoire
    Crime contre l’humanité : les deux parties ( FLN et une partie de l’armée française ) peuvent se les partager équitablement durant les épisodes sanglants des années de guerres - mais les pires exactions des deux cotés de la méditerranée, notamment à l’encontre des harkis furent commises en Algérie après le départ des troupes françaises
    Sans les fanatiques des deux cotés l’Algérie serait indépendante et les pieds-noirs presque tous encore sur place - se référer à Albert Camus -

    I

    Quand Michel Onfray ne joue pas auxs
    De par son livre " Décadence " le philosophe durant l’émission " on-est pas couché " déclare que c’est la fin de la civilisation chrétienne, essentiellement sur le vieux continent – jusque là, je suis d’accord et je m’en réjouis ;
    selon M. Onfray les citoyen-n-e-s européens n’auraient pas d’autre alternative que de « sombrer avec élégance », c’est-à dire faire un peu mieux que les romains
    Hors, c’est oublier que tout le monde n’est pas endoctriné dès sa naissance ni dans les-idéaux de la chrétienté ou de l’islam, que l’athéisme et les sans-religions sont majoritaire dans notre pays – c’est faire un peu rapidement l’impasse que grâce aux découvertes scientifiques l’athéisme, chez les non-musulmans, gagne rapidement du terrain, ( surtout ces dix dernières années )
    L’athéisme progresse, certes, nettement plus lentement et s’accompagne d’une sécularisation, certes faible, mais néanmoins de plus-en plus visible dans les populations originaire des pays totalitaires dominés par les musulmans
    Si nous voulons construire une société fraternelle nous ne pouvons ignorer que dans les familles dès leur plus jeune âge, âgés d’à peine plus d’un an, on apprend aux enfants " quoi penser " ( * : religions et autres ) au lieu de les aider à apprendre à " comment penser "
    Dans la mesure ou la mort est absence de sensation, le déclin observé, annoncé ou encore constaté par les penseurs de l'immanent nous donne autant de raison de déconstruire ( sans relâcher ) toutes les idéologies relevant de la maladie d'illusions dont principalement la chrétienté et l'islam pour construire une société plus fraternelle, donc universelle
    Pour faire primer la recherche de l’éthique sur les fables infantiles et égoïstes colportées, imprimées dans les jeunes cerveaux à l’aide de « textes sacrés » racistes et sexistes, il importe d’enseigner à l’école le fait athée en contrepartie de l’enseignement du fait religieux car les mortifères monothéismes sont les sources ou les racines des pires sectarismes

    I

    Question subsidiaire : selon vous, cher-e-s-ami-e-s, les candidat-e-s à la présidence de la république ont-ils une préférence pour les dés ou les jeux de cartes électoraux ? - CRAB

    I

    Suites : L’athéisme à l’école - Chapitre n°1 - suivi du n°2 et n°3
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/latheisme-lecole-chapitre-n1.html

     

  • Laïcité et Présidentielles 2017

    " Il n'y a pas deux visions de la laïcité, il n'y en a qu'une. Celle qui a été assise par la loi de 1905 "
    " Il y a une partie de la gauche, dont probablement Benoît Hamon fait partie, qui considère que la laïcité, c'est quasiment du racisme ou de l'islamophobie " -
    " Mon objectif est de manifester de la solidarité aux femmes qui ne veulent pas se plier aux canons islamiques " - Élisabeth Badinder

     

    0_Laïcité.png

    Qui, dans notre pays, veut la guerre civile ?
    Benoît Hamon est représentatif de cette partie des gauches qui n’ont-eu de cesse, par lâcheté ou électoralisme depuis Mitterrand et Jospin, de trahir la laïcité pour soutenir les assauts théocratiques des chantres du différentialisme ou du communautarisme contre la laïcité
    Sans réagir contre des idéaux moyenâgeux ( toutes confessions confondues ) d’une partie de la population de notre pays, en affectant d’ignorer que faire entrer la religion dans la politique c’est préparer la guerre civile comme c’est le cas dans tous les pays où la religion participe de la gouvernance ;
    cette gauche là ( et une partie des droites ) dans le plus grand mépris du féminisme universel fait peser une lourde menace sur " les droits de la Femme et de la citoyenne " pourtant indissociables de notre culture, notre humanité car en France l’égalité femmes-hommes prime sur le sexisme ou toute les discriminations de genre dues au religions ;
    c’est-observer dans l’espace public, notamment dans certains des quartiers de nos villes, le refus de la mixité sociale et plus particulièrement plus qu’ailleurs l’inégalité entre femmes et l’inégalité entre femmes hommes que veulent installer, dans notre pays, les théocrates du différentialisme ou du communautarisme nettement symbolisées par le port des voiles islamiques sous le regard attendri d’un Hamon, d’un Plenel, d’un Jean-Louis Bianco ou d’un Mélenchon
    Entendre, sans surprise, Mélenchon ( l’ami intime de Robespierre ) déclarer : « Faire comme mes-amis tunisiens...», en affectant d’ignorer que la Tunisie, ainsi que tous les pays dominés par les musulmans, emprisonne les athées, n’est pas sans rappeler que la majeure partie de la gauche avait en d’autres temps soutenu le stalinisme, désormais se charge de faire la promotion de l’islamo-fascisme
    Comment il se fait qu’aucun des candidats à la Présidence de la République ne propose de rétablir la laïcité sur l’ensemble des territoires de la république, en abrogeant le Concordat, en cessant de subventionner des écoles confessionnelles, ce qui actuellement revient à détourner une partie de l’argent public au profit de minorités religieuses ?
    Comment il se fait qu’aucun des candidats à la Présidence de la République ne propose de prendre des mesures ou des lois plus efficaces contre les mariages forcés ou encore l’excision des fillettes ni ne se préoccupe d’introduire l’enseignement du fait athée à l’école en contrepartie du fait religieux ? - CRAB

    I

    Suites 1 : L’athéisme à l’école - Chapitre n°1
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/latheisme-lecole-chapitre-n1.html

    I

    Suite 2 : L’athéisme à l’école - Chapitre n°2
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/02/latheisme-lecole-chapitre-n2.html

    I

    Suite 3 : L’athéisme à l’école - Chapitre n°3
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/02/latheisme-lecole-chapitre-n3.html

    I

    Déroulé d’articles :
    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/tag/iran

  • Laïcité et inégalités dans la société française

    L'enjeu ultime, c'est notre relation, notre lien à l'autre, comme personnifié, non de notre assujettissement, mais de notre liberté

    laicite et ecritures.jpg

    Le sexuel et le désir dans la société ou la perte d’identité
    Une vie sans les problèmes de sexualité et de désir, sans le choc des volontés individuelles ni dans-une concurrence permanente émulatrice et émancipatrice est négative, elle n’est-autre qu’une vie de soumission proposée par des mondes ou l’interdiction de penser fait place à des mœurs sacralisés par une religion totalitaire rédigée au 7e siècle essentiellement contre la ressemblance des deux sexes par des hommes imbus des valeurs négatives masculines
    Sociétés islamiques ou nul-le ne peut, sans mettre sa vie en danger, se définir par le " je " et le " moi " ;
    cette escroquerie masculine, fige l’appartenance à l’un des deux sexes, car les-illusions sont tenaces - dès sa naissance, chacune et chacun dans les milieux musulmans se voit priver de la possibilité quasi instantanée de construire son identité
    Piqûre de rappel : la dernière enquête de l’Institut Montaigne ( enquête dirigée par Hakim el Karoui ) ne se contente pas de rappeler les préjugés antisémites grandissants chez les jeunes de culture musulmane mais précise que 28 % sont partisans de la suprématie de la charia sur les lois françaises

    I

    La théologie de femmes «qui osent le voyage contre la liberté»
    Ce n’est donc pas sans-effet, et, c’est ce qu’il faut bien comprendre quand, dans les faits les plus actuels, il est aisé d’observer que les femmes djihadistes ne sont pas des victimes, ni d’une instabilité psychologique liée à leur féminité ainsi qu’aiment à le faire observer les « bonnes-âmes » chantres des patriarcats sacralisés par les religions du monothéisme dont la religion la plus nocive de toutes est indiscutablement l’islam, quand, par exemple, il est apparu dès le départ que ces musulmanes étaient tout-aussi responsables et redoutables que leurs très proches, et fréquemment dans-un couple, elles apparaissent assez souvent comme le moteur de la radicalité

    I

    L’absence de la dimension critique dans la « déradicalisation »
    Nous savons ( et qui donc pouvait bien en douter ? ) que les repentis djihadistes sont très minoritaires car la plupart garde une radicalité religieuse, et/ou violente, finalement révélatrices des inutiles entreprises de déradicalisation conduites par de soit-disant spécialistes de la déradicalisation parmi lesquels bizarrement ne figure aucun membre athée – chercher l’erreur...

    I

    L’islam, une idéologie politique et sociétale violente et non une spiritualité religieuse ou athée
    Qu’est-il de plus-imbécile, de plus déplacé de la part de nos gouvernants de demander à l’ État de procéder à la déradicalisation quand domine chez les musulmans l’idée totalitaire de la communauté, un concept de société aux-antipodes de l’idée de Nation Républicaine, c’est-à dire ou en-outre laïque – ce qui explique, dans notre pays, le silence assourdissants de la majeure partie de la communauté musulmane au regard des-actes commis par des terroristes islamistes, et peut s’interpréter comme une forme de tolérance, car dans les faits, dans le plus courant des cas, émerge dans la conversation ou dans les débats pratiquement mécaniquement le pathos le plus sordide : " on doit respecter notre religion et son prophète " justifiant le crime contre l’humanité – conséquence immédiate de ce dire, la meilleur façon d’absoudre la criminalité islamique, car ainsi nommé, pour la majorité des musulman-e-s lui vient-à l’esprit « l’idée naturelle » de ne pas sortir en masse dans la rue pour condamner sans-appel la criminalité islamistes

    I

    Laïcité et inégalité dans la société française
    La France ou plutôt une importante partie de la classe politique et « intellectuelle » très médiatisée aime à présenter au monde notre pays comme un modèle de neutralité, de tolérance et de respect pour les philosophies de l’incroyance et des croyances sans-en privilégier aucune, mais qu’en-est-il vraiment dans la réalité [ ? ]
    Comment entreprendre la déradicalisation des islamistes quand-un gouvernement introduit l’enseignement du fait religieux à l’école sans en contrepartie prévoir d’enseigner le fait athée ?
    Que peuvent bien penser de ces politiques publiques l’émanation du « bien penser » de nos gouvernants et des association « antiracistes » les victimes du terrorisme islamique quand-on sait que quelque soit la manière l’islam ne peut survivre dans-un milieu ouvert, sinon par la violence et les assauts théocratiques sans cesse renouvelés contre la laïcité ?
    Comment entreprendre la déradicalisation des islamistes quand des politicien-es et des « intellectuel-le-s » au lieu de condamner sans réserve les-inégalités considérablement aggravées entre les femmes et les-hommes dues à la religion musulmane ( coran et charia ), s’y refusent, comble de la crétinerie ou de l’incompétence, au nom de la laïcité ?

    I

    Le discours de la différence

    Contre la percée d’une parole novatrice, et l’emprise des patriarcats sacralisés par les monothéismes dire que dieu n’aime pas les femmes est-une aberration puisque dieu a été inventé par des hommes qui n’aimaient pas les femmes

    Quand-un discours de la différence, qui produit ou reproduit de l’inégalité entre femmes, aussi entre les femmes et les hommes : comment, dans cette condition d’infériorisation stéréotypée du statut assigné aux femmes et insuffisamment, voire pas du tout critiqué au plus haut niveau de l’État républicain, entreprendre la déradicalisation des islamistes dans la mesure où certains des signes ostentatoires soit-disant religieux, en réalité les marqueurs d’idéologies sexistes de l’inégalité entre femmes et des-inégalités entre femmes et homme, signes ou symboles totalement incompatibles avec les valeurs républicaines égalitaires et fraternelles, si l’on songe, qu’à ce jour, ils ne sont toujours pas interdits sur l’ensemble de nos territoires [ ? ]
    Comment entreprendre la déradicalisation des islamistes à partir du moment où le Concordat et des écoles privées confessionnelles sont financés ou subventionnés par le détournement de l’argent public avec l’approbation hypocrite du Conseil Constitutionnel qui assez récemment avait déclaré ( ce qui est contraire à la moi de 1905 ) que le Concordat peut cohabiter avec la laïcité ?
    Comment entreprendre la déradicalisation des islamistes quand les pouvoirs publics ferment les yeux sur le sort réservé aux-animaux de consommation - n’interdisent pas l’inacceptable : le sordide et cruel abattage rituel ?
    Comment entreprendre la déradicalisation des islamistes quand la télévision publique consacre une matinée par semaine aux religions sans réserver une matinée aux philosophies nées de la pensée ou de la conscience athée que proposent depuis la plus lointaine antiquité jusqu’à notre époque contemporaine les philosophes de l’immanent – philosophies qui n’entrent pas dans le cadre idéologique restrictif que proposent les philosophes de pouvoir, mais bien-au contraire font preuve d’un engagement universel, au plus près de nous, contre les courants déistes platoniciens ou aristotéliciens ?
    Comment entreprendre la déradicalisation des islamistes quand des politicien-e-s chefs ou cadres de partis ou encore des représentants des religions proposent un jour férié pour l’islam et un autre pour le judaïsme sans proposer une journée fériée pour l’athéisme ? - CRAB

    I

    Suites :
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/benoit-hamon-lhomme-cle-de.html

    I

    Suite 2 :
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/presidentielles-clientelisme.html

    I

    Suite 3 : http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/latheisme-lecole-chapitre-n1.html

    I

    Suites 4 :
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/theologie-apophatique-de-lexistence-de.html

    I

    Suites 5 :
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/10/deradicalisation.html

  • Présidentielles - clientélisme

    « le corps est la grande raison » ( Gai savoir ) - Nietzsche, plus que tout autre philosophe, a dit le rôle déterminant du corps dans l’élaboration d’une pensée, d’une œuvre

    Voiles islamiques ou l'Hyper-patriarcat.png

    Voiles islamiques ou l'Hyper-patriarcat
    I

    Liberté religieuse ?
    Le délire d'une construction idéologique sexiste d'époques révolus n'a pas d'autre raison, faire de telle sorte que les femmes oublient leur corps
    À juste titre, la plupart des femmes et des hommes ( dont les athées ) ont stigmatisé le port du voile car cette antique marque de la sujétion féminine n’a pas le moindre rapport avec des convictions religieuses ou la croyance dans-une divinité

    I

    Piqûre de rappel : Origines des voiles par Hajer Zarrouk - enseignante chercheuse -
    Quand les voiles islamiques brouillent les esprits, extraits : Le voile, une question de classes
    L'obligation du port du voile s'est aussi inscrite dans un contexte qui n'a rien à voir avec celui d'aujourd'hui.
    Les sociétés antiques distinguaient deux catégories d'individus: les hommes libres et les esclaves. Le voile vient ainsi différencier la femme libre de l'esclave ou de la prostituée. Voilées, les femmes libres, les esclaves et les prostituées sacrées assyriennes échappaient aux étrangers qui séjournaient dans les villes et qui partaient le soir chercher des femmes de joie. Les étrangers avaient en effet pour ordre de ne pas aborder, importuner ou toucher les femmes voilées.
    Voici le texte de loi
    :

    " Les femmes mariées (...) qui sortent dans la rue n'auront pas leur tête découverte. Les filles d'hommes libres seront voilées. La concubine qui va dans les rues avec sa maîtresse sera voilée. La prostituée ne sera pas voilée, sa tête sera découverte. La hiérodule ( prostituée sacrée ) qu'un mari a prise sera voilée dans les rues. Et celle qu'un mari n'a pas pris ira la tête découverte. La prostituée non sacrée ne sera pas voilée, sa tête sera découverte. Qui voit une prostituée voilée l'arrêtera (...). Les femmes esclaves ne sont pas voilées et qui voit une esclave voilée l'arrêtera " ( Téglath Phalazar 1er, 1112-1047 AV.J.C, tablette A40 ). - soit douze siècles avant notre ère -
    - oui, le port des phallocrates voiles islamiques est le symbole sexiste d’une des pires injustices
    - oui, le port des voiles islamiques est le marqueur de l'inégalité
    entre femmes et femmes
    - oui, le port des voiles islamiques est le
    porte drapeau de l'inégalité entre femmes et hommes
    - oui, le port des voiles islamiques insulte
    les hommes dits « indignes » de voir la chevelure d'une femme

    I

    L’égalité femmes-hommes ne se traite pas en rapport avec la laïcité ou la religion
    La volonté d’obtenir dans tous les domaines de notre société l’égalité femmes-hommes, c’est ce qui fait notre humanité, ce concept est l’expression de la fraternité, il a sa place au sommet de nos valeurs culturelles et républicaines ;
    mais dans cette affaire, pour Benoît Hamon qui ne peut ignorer qu’il ne s’agit pas de laïcité, ni de croyance dans-une divinité, ni de religion, sans le moindre scrupule, par électoralisme, il passe cette valeur majeure à la trappe au profit du plus sordide des clientélismes ;
    ainsi fait, il se conforme à cette partie de la gauche qui n’a cessé depuis Mitterrand ( et ses grands frères ) et Jospin de trahir d’une part la laïcité et d’autre part de remplacer l’universalisme du féminisme par la valorisation, au nom du différentialisme, d’éléments de cultures comptant parmi les plus abjectes
    Le principe humain universel et fraternel de l’égalité femme-homme doit, toujours primer dans la loi et dans les faits sur les religions ou traditions culturelles prônant l’abaissement du statut des femmes

    I

    École Laïque ?
    J’observe qu’aucun des candidats ni des droites ni des gauches, au lieu de préconiser le respect scrupuleux de la loi de 1905, n’a proposé de rétablir la laïcité sur l’ensemble des territoires de la république - c’est-à dire : abroger le Concordat et cesser de subventionner les écoles confessionnelles
    Comble de la malhonnêteté intellectuelle, ce sont les personnes de bonne volonté qui demandent le respect de la laïcité qui se font traiter de laïcardes, un terme qui est chargé de connotations les plus négatives
    Je pose, une fois de plus la question : comment se fait-il qu’aucun des candidats à la présidence de la république ne propose l’enseignement du Fait athée en contrepartie du Fait religieux à l’école dite laïque dont la fonction est d’accueillir sans faire de discrimination les enfants de parents non-croyantS et croyants ? - CRAB

    I

    Suite :

    I

    Suites, déroulé d’articles :
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=voiles+islamiques

     I

    Suite 3 : La République est la racine du mal
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/la-republique-est-la-racine-du-mal.html

  • Islam - religion de l’irresponsabilité

    Islam.png

    Réponse aux lecteurs qui m’accusent de m’attaquer exclusivement à une seule religion

    Lectures comparées :

    En tant, ( entre-autres ), qu'incroyant et féministe je peux apprécier de lire sans croire pour autant à la fable ni valider le caractère d'une séquence misogyne dévalorisant la « première femme »

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/lectures-comparees_10.html

    I

    Je n’ai nul besoin d’insulter les gens, quand j’écris que la religion musulmane est par excellence et jamais dépassée par les-autres religions la religion de l’irresponsabilité

    Si je puis le dire ainsi, c’est bien parce que le coran sacralise l’abaissement aggravé du statut des femmes, des-athées, des juifs et des-homosexuels, et, je peux le prouver sans difficulté - suites :

    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/

    I

    Cécité ou mauvaise foi

    C’est faux de dire, ainsi que je l’ai entendu dire dans 28 minutes cette semaine, que dans notre pays 80 % des musulmans sont pour l’égalité femmes-hommes, car si tel était le cas, depuis longtemps, ils-auraient brûlé le coran et la charia

    D’autre part le silence assourdissant observé par cette majorité montre une tolérance inacceptable vis-à vis des-actes terroristes commis par des islamistes

    Le carnage récent dans-une discothèque à Istanbul démontre, une fois de plus, qu’il s’agit, au nom de la religion et du prophète, de détruire la culture partout dans le monde - donc, y compris dans les pays dominés par une majorité de musulmans

    Avant l’attentat, extrait d’un quotidien gouvernemental " Milli Gazete ", proche des-islamo conservateurs au pouvoir : « Ceci est votre dernier avertissement ! Ne fêtez pas le réveillon ! » - ce journal, dont l’emblème est un des minarets de la mosquée de Sultan Ahmet, décrit la fête du réveillon comme « une nuit de beuveries, de jeux et de débauche »

    I

    Oumma

    La motivation religieuse et idéologique des terroristes islamistes étant systématiquement écartée par une insensée propagande qui consiste à faire passer l’islam pour une religion de paix et d’amour, il est grand temps de réfléchir ou de vérifier si le coran, la charia et la vie de Mahomet n’ont pas le moindre rapport avec ce terrorisme meurtrier et crapuleux impliquant systématiquement des musulmans :

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/terrorisme-islamique.html

    I

    Comment en finir avec l’inculture islamique : La foi, c'est refuser de connaître la vérité. - F. Nietzsche

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/islam-et-les-faux-semblants-en-finir.html

    I

    Le déclin de la civilisation judéo-chrétienne est-une excellente chose qui méritait d’advenir

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/le-declin-de-la-civilisation-judeo.html

    I

    Voile islamique ou l’art de désinformer - Mahomet au volant, la charia au tournant

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/voile-islamique-ou-lart-de-desinformer.html

    I

    La fachosphère socialiste

    Craindre qu’il est été suscité par un plus noir dessin , l’irresponsabilité couronnée sur l’autel de la république des petits

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/la-fachosphere-socialiste.html

    I

    La racine du mal

    Lutter contre la pauvreté est une priorité - combattre l’islam car l’islam est répandu partout dans le monde est aussi prioritaire

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/11/la-racine-du-mal_85.html

    I

    Déradicalisation

    Le plaidoyer de Patrick Pelloux et Zineb El Rhazoui pour une meilleure déradicalisation

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/10/deradicalisation.html

    I

    La République est la racine du mal

    Fillon un mauvais coton, pour une Valls à contre-temps

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/la-republique-est-la-racine-du-mal.html

    I

    Mes sorcières mal aimées

    Sénèque ( Ier siècle ) écrivait dans sa " Lettre à Lucilius " : "...L'homme est un être doué de raison ", ce n’est pas ce que l’on peut dire de Freud qui affirmait le plus sérieusement du monde que " les femmes aiment être battues ", et ce distingué crétin assurait : "À la vanité corporelle de la femme participe encore l'action de l'envie de pénis, étant donné qu'il lui faut tenir en d'autant plus haute estime ses attraits, en dédommagement tardif pour son infériorité sexuelle originelle "

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/11/mes-sorcieres-mal-aimees.html

    I

    Qui a peur du sexe ?

    Dans l’antiquité, il fut, selon Pline l’ancien, le précurseur de l'insertion de la lumière et l'ombre révolutionnant ainsi la peinture grecque

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/10/qui-peur-du-sexe.html

    I

    Non, Manuel Valls n'est pas le défenseur de la laïcité et de l'égalité des sexes - ( mais je pourrais en dire autant des autres présidentiables des droites et des gauches, car nul d’entre-eux ne proposent de rétablir la laïcité dans notre pays )

    Les militant-e-s antiracistes et féministes qui l'adoubent, dont nous sommes nombreux à partager l'essentiel des idées et des combats, font, hélas, preuve d'une incroyable cécité

    http://www.huffingtonpost.fr/alban-ketelbuters/non-manuel-valls-nest-pas-le-defenseur-de-la-laicite-et-de-le/

    .

    Presque inutile de dire que je partage cette analyse à 500% - suffit de lire mes blogs – suite : La fachosphère socialiste

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/la-fachosphere-socialiste.html

    CRAB

     

  • Terrorisme islamique

    Céline_Pina, Dounia_Bouzar, islam, Karam_Saber, Margot_Wallström, michel_onfray, Patrick_Pelloux, terrorisme_islamique

    Extrait d’un-article publié dans Charlie hebdo

    La spécificité du terrorisme islamiste est qu'il ne circonscrit pas l'aire géographique dans laquelle il se déploie : il exporte sa réaction partout dans le monde. Pourquoi ? Parce que le prisme au travers duquel il lit les interventions étrangères non pas contre un pays d'islam (l'intervention française au Mali n'est nullement destinée à renverser son gouvernement ni à démembrer le pays), mais dans un pays d'islam, est celui d'un affrontement mondial. Dans cette optique, une action de l'armée française à Gao peut être « vengée » par un attentat commis n'importe où, contre n'importe quel « ennemi », par un commando, ou un individu, qui peut n'être ni français ni malien. La nébuleuse islamiste est, on le sait depuis Al-Qaïda, engagée dans un « djihad mondial » qui abolit les frontières de la nationalité des combattants et des victimes. Elle est dans une logique imparable : puisque son action se réclame d'un soutien à la oumma agressée par une « croisade » et que la oumma comme les « croisés » sont disséminés à travers le monde, c'est celui-ci tout entier qui est le champ de bataille. Quiconque n'admet pas que le but ultime de l'islam radical est l'extension de son pouvoir - sinon par la conquête, du moins par la conversion - ne peut comprendre la nature du phénomène islamiste djihadiste qui, s'il est amplifié par l'intervention en Afghanistan puis en Irak, leur préexiste.
    La lecture des attentats à travers le prisme déformant des luttes anticoloniales et de l'opposition dominé/dominant a brouillé la vue de certains. Le Bangladesh, le Pakistan, l'Inde, les Philippines ont ainsi vu éclore un terrorisme islamiste que ne pouvaient justifier ni une colonisation ni une agression, qui mêlait l'inscription dans un schéma global et des facteurs proprement nationaux, dont l'exemple bangladais est très frappant puisque le pays ne connaît aucun mouvement séparatiste, aucun conflit avec un voisin. Les islamistes locaux massacrent au nom d'une idéologie d'exclusion de ceux qui ne se conforment pas à leurs normes, bien qu'ils soient aussi musulmans que leurs tueurs. - Jean-Yves Camus le 04/01/2017

    I

    MERCI
    J’observe que Jean-Yves Camus auteur de l’article parle bien de terrorisme islamiste dans le but de déconstruire les pratiques ou tentatives usuelles de désinformation émanant de la plupart des « grands médias » qui cache la réalité du terrorisme islamique derrière le seul mot de terroriste chaque fois que se produit un attentat et ses conséquences
    [ Piqûre de rappel : la conquête de l’Algérie par la France en 1830 a permis, à la suite des victoires de la marine américaine en Méditerranée, de mettre un terme aux razzias des esclavagistes musulmans sur les mers et sur les cotes européennes ]

    I

    Conséquence du clonage des esprits par une religion de l’irresponsabilité
    Pour un croyant musulman, il faut avoir le cerveau sérieusement fêlé pour imaginer que son dieu puisse être offensé par quelques dessins de caricaturistes, et pire c’est faire preuve d’un manque d’humilité sans borne que de se faire son porte parole vengeur

    I

    La haine anti-occidentale ?
    Le terrorisme islamique dû à des minorités musulmanes sectaires agissantes violentes, meurtrières dont les idées progressent avec le silence de la grande majorité des musulmans – un silence qui peut-être entendu comme une tolérance – c’est-en résumé ce que dit Michel Onfray j’approuve...
    Vidéo : Michel Onfray, ( extrait de sa Conférence à Oslo )
    http://blvids.free.fr/Realite_de_l_islam.mp4

    À titre personnel, durant l’année qui a suivi l’attentat meurtrier des Charlie, je n’ai pas rencontré une seule personne se déclarant musulmane capable de me dire ( en conclusion de la discussion ) autre chose que " on doit respecter les religions et le prophète " - CQFD
    I

    Une chance pour l’humanité
    Il n’y a pas de civilisation sans religion dit par ailleurs Michel Onfray - et alors, c’est une raison de plus de nous débarrasser des modèles monothéistes du sectarisme
    Que les civilisations s’éteignent - tant mieux, et pour le bien de tous, plus vite se fera la déconstruction de l’islamique mieux ce sera car notre humanité ne se conçoit que dans le monde libre, et dans notre monde humanisé, le débat public et contradictoire ne s’arrête pas là où commence la religion - mais il s’exerce au sein d’une société émancipée ou chacun est conscient que la mort est absence de sensation, que la vie est bien trop courte et qu’il n’y a pas lieu de compter sur d’imaginaires arrières-mondes

    I

    La seule chose qui compte c’est la culture
    Pour un être épris de liberté, d’urbanité, créatif, pour les-amoureux de la vie et des arts la quintessence n’est pas la rose desséchée d’Ispahan ni les jasmins flétris de Mossoul ( n’en déplaise à Gabriel Fauré, musicien quelque peu romantique, que par-ailleurs, j’aime bien ) mais le nec plus-ultra, inspirée par les Lumières, par l’esprit et la générosité des Lumières, la recherche exaltante et raffinée de l’éthique*1 CRAB -

    I

    Suites : Le plaidoyer de Patrick Pelloux et Zineb El Rhazoui pour une meilleure déradicalisation
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/10/deradicalisation.html

    I

    *1 : chronologie des personnalités qui ont marqué l’histoire de l’humanisme
    http://democrite-epicure.hautetfort.com/archive/2016/12/24/noel-2016-5890863.html

  • ISLAM et les Faux semblants - En finir

    NO COMMENT
    I
    La foi, c'est refuser de connaître la vérité. - F. Nietzsche
    Les fanatiques appellent souvent athée, non un homme qui nie l'existence d'un Dieu ; mais celui qui refuse de croire au Dieu qu'ils ont inventé. – note de voyage d’un casanier de Alphonse Kharr
    I
    La Science est laïque
    Les religions n’ont pas le monopole de la spiritualité car la spiritualité, c’est la vie de la conscience
    Quand-un chercheur, un scientifique élucide avec l’humilité qui le caractérise les lois de l’univers, il fait œuvre de spiritualité
    I
    Suites : Voile islamique ou l’art de désinformer
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/voile-islamique-ou-lart-de-desinformer.html
    I
    Suites 2 : Une question d’honneur
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/une-question-dhonneur.html
    I
    Suites 3 : Déradicalisation
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/10/deradicalisation.html
    I
    La croyance est le reflet surnaturel de la faillite de l'imagination. - E. Abbey
    On accepte un homme dans une Église pour ce qu'il croit et on le vire pour ce qu'il connaît. - M. Twain
    I
    Osons la science pour préparer notre avenir !
    [ … ]
    La télévision publique s’honorerait en faisant intervenir à des heures de grande écoute soit des journalistes de qualité soit des scientifiques ayant du charisme pour traiter de la science et de ses côtés ludiques, pratiques et essentiels.
    [ … ]
    Je n’aime pas ceux qui ont des certitudes. Avec l’imagination, le doute et l’humilité devraient être les principales qualités d’un chercheur. - André Brahic
    I
    « Ce que vous avez lu sur mes convictions religieuses était un mensonge, bien sûr, un mensonge qui est répété systématiquement. Je ne crois pas en un Dieu personnel et je n’ai jamais dit le contraire de cela, je l’ai plutôt exprimé clairement. S’il y a quelque chose en moi que l’on puisse appeler " religieux " ce serait alors mon admiration sans bornes pour les structures de l’univers pour autant que notre science puisse le révéler. »
    « Le mot Dieu n’évoque, pour moi, rien d’autre que l’expression et le résultat de la faiblesse humaine, et la Bible, une collection de légendes honorables, mais primitives et assez naïves. » - Albert Einstein
    I
    Écrivons donc « création » en italique et cerné de guillemets
    [ - Évoquer l’idée même de créer pour, invoquer l’existence même d’un créateur, concevoir les lois de la nature comme des règles pour arriver à un but, c’est renoncer à la démarche scientifique qui consiste à étudier comment fonctionne la nature et non à lui prêter une volonté.
    Le « principe anthropique » signifie que les conditions initiales de l’Univers auraient été choisies exactement ( par qui ? ) pour que l’homme puisse apparaître. En réalité, à tous les niveaux où l’on étudie la matière, la vie et l’homme, on n’a trouvé preuve d’aucune sorte d’une telle intentionnalité. Seulement le fait que le présent découle du passé, sans la moindre preuve que le présent était la seule évolution possible, bien au contraire. - d’après Robert Paris ]
    I
    Rien ne remplace une observation, En quelques décennies, nous en avons appris plus sur les planètes qu'au cours des quarante siècles qui ont précédé. Mais l'aventure ne fait que commencer - André Brahic
    I
    Piqûre de rappel : Le rôle de l'école de la république est l'enseignement des savoirs et non des opinions ou des croyances, hors actuellement, l’école enseigne le fait religieux mais pas, en contrepartie, le fait athée ;
    Hier, lors du premier débat " Primaires de la gauche ", les candidats ont évoqué la laïcité – problème, aucun d’entre eux n’a promis de la rétablir sur l’ensemble de nos territoires*
    * : http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/le-declin-de-la-civilisation-judeo.html
    I
    Suite : Science et morales
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/12/science-et-morales.html
    CRAB

  • Ce mercredi 7 Janvier

    Charlie_hebdo, déradicalisation, Dounia_Bouzar, islam, voile, Tarik_Ramadan, terrorisme_islamique, voiles_islamiques, Waleed Al-husseini

    Je n’oublie pas les autres victimes
    I

    Les Charlie n’iront ni au paradis ni en enfer mais-ils seront toujours présent dans la mémoire de tous ceux qui aiment la France, car ils-étaient et restent la France

    I

    Citation : Autour de la grande table rectangulaire sont assis, de gauche à droite à partir du seuil de la porte : Charb, Riss, Fabrice Nicolino, Bernard Maris, Philippe Lançon, Honoré, Coco, Tignous, Cabu, Elsa Cayat, Wolinski, Sigolène Vinson et Laurent Léger. L’invité, Michel Renaud, est assis sur une chaise dans un coin de la pièce. Luz et Catherine Meurisse, une autre dessinatrice sont en retard. Zineb El Rhazoui, la jeune reporter, est en vacances au Maroc, Gérard Biard, le rédacteur en chef, à Londres. Antonio Fischetti, le journaliste scientifique, assiste à l’enterrement de sa tante en province. Quant à Willem, il goûte peu les conférences de rédaction.
    Charb, comme toujours, enchaîne les jeux de mots et griffonne sur les feuilles du chemin de fer. « Il dessinait tout le temps, raconte Sigolène Vinson en esquissant un sourire. Ses feuilles de chemin de fer étaient géniales. J’admirais son sens du détournement. Tous ses dessins traduisaient instantanément nos échanges autour de la table. » - Extrait d’un article publié par Le Monde daté du 13/0/2015

    I
    Les principales raisons qui ont permis d’importer en France le terrorisme islamique ainsi que des idéologies*1 sacralisées prônant, ( *1 : coran et charia ), dont pour le principal l’abaissement du statut des femmes, ont pour début la mise en œuvre terroriste de l’islamisme en Algérie à partir du début des années 90, bon nombre de médias, une grande partie de la gauche et certains comptant parmi les intellectuel-elle-s sous-infuence islamique ou encore impacté-e-s par les idéaux des chantres du multiculturel ont préféré soutenir les islamistes au nom de la « liberté d’expression » plutôt que les démocrates qui résistaient et se faisaient assassiner : en Algérie près de 100 journalistes furent liquidés une balle dans la tête, après que les plus illustres de ses artistes aient subi le même sort, du romancier Tahar Djaout au dramaturge Abdelkader Alloula. Et ces médias ont récidivé récemment avec l’Égypte lorsque l’armée a décidé de mettre hors d’état de nuire les Frères musulmans

    Aussi parce que ces pseudos élites ont fait d’individus comme Tariq Ramadan, le chantre des Frères musulmans, la vedette de tous les plateaux de TV, sans manquer une seule occasion attentat après attentat terroriste de gommer toute référence à l’islam, quand nous savons que la volonté de conquête du monde par les islamistes ( l’oumma ), dans les faits, se manifeste sous la forme d’assauts théocratiques multiformes contre la laïcité

    I

    Le mal : est-ce la critique ou la censure ?
    Sans autres objets que de fragmenter l'occident, d'attenter à la liberté, les idéologies du différencialisme sont le cache-sexe du multiculturalisme ou du communautarisme, et sont essentiellement soutenues par des idéologues aveuglés par le relativisme culturel condescendant envers les étrangers

    Pour ma part, j’ai ce souvenir horrifiant de madame Mitterrand accusant d’ethnocentrisme madame Élisabeth Badinter parce qu’elle réclamait une loi d’interdiction des voiles*2 islamiques marqueurs de l’inégalité entre femmes et entre femmes et hommes, signant ainsi le début de la lâcheté d’une gauche qui depuis ce moment d’inversion des valeurs démocratiques par la femme du Président bafoue la laïcité, les droits de l’homme et les valeurs démocratiques sous le regard attendri d’une bonne partie des droites et des centres les plus réactionnaires
    *2, citation : le voile n’est pas-une obligation coranique. ....il cherche à différencier les femmes « pudique et pieuses » des femmes occidentales « décadentes ». il fait de la femme un objet impur devant se cacher, tandis que l’homme est libre de son habillement. Waleed Al-husseini
    L’islam est compatible avec la démocratie nous dit-on, alors s’il en-est-ainsi, dans ce cas ce sont les musulmans non sécularisés qui ne le sont pas
    Dans notre pays, le droit à la différence n’autorise pas ( en-aucun cas ) un groupe de population de faire de la femme un objet politique ni socialement ou culturellement d’abaisser du statut des femmes imposé par tous les régimes autocratiques musulmans ;
    la pratique des mariages forcés, l’excision ou interdire la liberté de conscience ( dont le droit de ne pas croire associé à toutes les libertés individuelles ), au même titre que l’homophobie et l’antisémitisme ne sont pas-acceptables dans une démocratie

    I

    Certains clament*3 que l’islam est compatible avec les droits de l’Homme et du citoyen, dans ce cas ce sont les musulmans qui ne le sont pas et se voient, ce qui est le comble du déni de la citoyenneté, soutenus ou adoubés par une poignée de pseudo féministes quand ce n’est pas par ce qui reste encore de chrétiens peu chrétiens
    *3 : certains d’entre-eux n’ont même pas lu ni le coran ni la charia – et ceux qui l’ont lu sans dénoncer ni condamner au même titre que " Mein Kampf " ces deux documents racistes sont à ranger dans les affidés totalitaires, les islamo-fascistes ou encore parmi les islamo-gauchistes
    Il faut en finir avec l’hypocrisie, sinon on n’en finira jamais avec le terrorisme islamique aussi longtemps que l’on-expliquera pas correctement aux enfants et aux jeunes gens ( y compris aux-enfants des-autres confessions monothéistes ) que la mort est-absence de sensation, ce qui signifie et permet de comprendre qu’il n’y a rien après la mort, qu’il n’y a pas d’arrière mondes - que parler de paradis ou d’enfer relève de fables de très mauvais goût qui ne cessent d’encourager la guerre livrée, sous différentes formes anti-citoyennes ou militaires, aux mécréants occidentaux au nom d’Allah - il existe tellement, tellement de magnifiques-histoires à raconter aux-enfants sans faire référence à je ne sais quelles bondieuseries plus-incongrues les-unes que les-autres - c’est dans ses programmes scolaires à l’Éducation Nationale de donner l’exemple au cessant d’enseigner le fait religieux sans-enseigner en contrepartie le fait athée- CRAB

    I
    Suites : déroulé d’articles
    I

    Suites 2 : Les Prisons d'Allah

    I

    Suites 3 : Déradicalisation
    Je ne vais pas m’étendre sur l’action entreprise par Dounia Bouzar qui se fait passer pour une spécialiste de la déradicalisation, qu’en tant que lanceur d’alertes je n’ai jamais prise au sérieux car de toute sa vie elle n’a jamais rencontré un seul athée
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/10/deradicalisation.html

    I

    Apparté : hier soir, ( 6 Janvier ), sur France 3, un immense et sublime fauteuil d’orchestre animé par l’excellente, généreuse et très cultivée Anne Sinclair, et c’est bien ce qui fait la différence - ne pas se priver d’un replay...

     

  • Vœux 2017

    Reflet de la pulsion de mort, le monothéisme est la racine du sectarisme, l'invention monothéiste signe l'acte de naissance du sectarisme
    L’athéisme est universel car nul ne naît monothéiste
    Reflet de la pulsion de vie, par amantissa nostri natura le plaisir est la racine de la morale

    I
    Galerie des Méduses

    1 Esther Benbassa .jpg

    2 Christine Boutin.jpg

    2 Frigide Barjot .jpg

    3 Ludovine de la Rochelle.jpeg

    En 2017, ce que nous ne voulons, nul part, lire ou entendre : " Le voile n’est pas plus aliénant que la minijupe ", écrivait en avril 2016 la sénatrice EELV Esther Benbassa dans une tribune publiée par " Libération "

    I

    Quand Esther Benbassa ne voit pas ou ne fait pas de différence entre la mini-jupe et le voile, elle se hausse au niveau de la pègre islamiste*0 ou s’aligne sur tout-autre méduses avec ou sans poil
    *0, citation : " Que des jeunes femmes témoignent au quotidien de leurs difficultés à marcher dans certains quartiers vêtues d’une jupe courte ou d’un pantalon moulant se le tiennent pour dit : leur souffrance est raciste. Qu’elles passent leur chemin, et de préférence en talons plats. « Le problème de ces néo-féministes est qu’elles ont un prisme différentialiste et culturaliste, explique l’essayiste Djemila Benhabib. Elles définissent la victime uniquement en fonction d’une origine : à savoir les musulmans*1, forcément victimes de la violence et du racisme de l’Occident. » (…) Et l’écrivain de fustiger « la trahison » de ces féministes-là, « incapables de prendre acte de la réalité ». « Elles ont largué le droit des femmes au passage, c’est cela qui est impardonnable. »
    « On ne naît tout de même pas terroriste. On le devient. Pourquoi certains le deviennent-ils*2 et pas d’autres ? » " - Fin de citation
    *1 : surtout gardons-nous bien de rappeler que les pays dominés par les musulmans ont été les pires pays esclavagistes (...et ce n’est pas terminé ) et que la conquête de l’Algérie a mis mis un terme définitif aux attaques en mer et aux razzias sur les cotes européennes

    I
    L’égalité femmes-hommes est la racine de la civilisation
    Ce qui différencie la civilisation des mondes soumis à de moyenâgeuses idéologies patriarcales sacralisées par la religion est l’égalité femmes-hommes
    *2 : Le coran, la charia et la vie exposée jusqu’à la plus totale désinformation dans les médias sur la réalité des textes « sacrés » et sur l’histoire sublimée d’un prophète criminel de guerre et pédocriminel, sont autant de références sans-autres destination que de maintenir la suprématie des hommes sur les femmes
    Sans que nul ne puisse l’ignorer, la solidarité féminine ça n’existe pas puisqu’il y a des femmes pour s’affubler volontairement de l’accoutrement islamique, donc la vraie question c’est plutôt de se demander pourquoi cette trahison, pourquoi ce coup de poignard des-unes dans le dos des-autres femmes ?
    I
    Point de civilisation sans l’égalité femmes-hommes
    " Le voile n’est pas plus aliénant que la minijupe " dit-elle, hors, non seulement je me méfie beaucoup et invalide, sans la plus petite hésitation, ce genre d’argument - ou encore de lire : '' On vit dans une société où les corps des femmes sont sexualisés, « objectivés » partout autour de nous '' l’argument massue que nous livrent, depuis toujours, les pudibond-e-s que ce soit ou non au nom d’une religion ;
    néanmoins pour la plupart, ils sont issus de mouvements religieux ou d’associations pseudo-féministes plus ou moins impactées par les mortifères religions monothéistes, tous et toutes bénéficiant du soutien sans faille des hiérarchies monothéistes qui ne manquent jamais de se servir de cet-argument - car ils-entendent éradiquer le sexuel dans la société jusqu’à interdire plus particulièrement et surtout aux femmes le droit de jouir sexuellement ( cela va... jusqu’à la mutilation génitale ) ;

    ils se servent de ce type d’argument porter atteinte aux libertés des femmes car nous ne pouvons oublier que la minijupe à été inventé par la styliste anglaise Mary Quant au début des années 1960 pour permettre aux femmes de courir plus vite ne serait-ce que pour attraper un autobus -

    I

    Jouir sans se nuire ni nuire à autrui - Épicure
    Aimer et voir un petit rat ou une danseuse étoile de l’Opéra danser gracieusement est-un moment privilégié il est clair, car on ne peut-imaginer, en tous cas difficilement, Esther Benbassa interpréter " La mort du Cygne " - et ne lui en déplaise ainsi qu’aux aux-apôtres boutonneux de la vertu ou chantres de la fausse pudeur, en France, depuis 1867, quand Johann Strauss décide pour la première fois, sans la partie chantée, de ne faire jouer que la musique de son " Beau Danube bleu " sa valse devient une danse universelle aussitôt jouée partout dans le monde occidental une valse qui ne se danse pas les hommes entre-eux et les femmes dans la pièce d’à coté
    Placer au même niveau le voile et la mini-jupe, c'est donner raison à tous les fanatiques religieux ou puritains de toutes obédiences qui ne veulent pas du sexuel dans la société - bien évidemment dans cette affaire c’est-essentiellement le corps de la femme qui est visé et qui se traduit par le refus, voire la négation totale d’un quelconque érotisme la « meilleure » des façons d'investir et de pourrir le champ politique

    I
    De 1974 à 2015, il aura fallu six lois pour contrecarrer et maîtriser la malhonnêteté intellectuelle des anti-IVG ;
    est-ce que les meilleurs voeux que, les-uns et les-autres, nous-aimons nous adresser chaque début d’année nouvelle suffiront à mettre fin aux agissements de ces-esprits malins dont la parole ex-cathedra n’en finit jamais, dans nos sociétés, de propager la peste ou le choléra ? [ …? ]
    I

    Il faut beaucoup plus d’esprit pour faire l’amour que pour faire la guerre. - Ninon de Lenclos
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/02/elements-de-reflexion.html

    I

    Déroulé d’articles :
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=voiles+islamiques
    CRAB

     

  • ATHÉISME : 2016 -

    Le monothéisme est la racine du sectarisme, l’athéisme est universel et le plaisir est racine de la morale

    charb-laicitc3a9.jpg

    Calliste et le jeune écuyer
    Édmond, jeune écuyer et Calliste, fille du seigneur étaient éperdument amoureux.
    Mais le père ne l’entendant pas de cette oreille, mit le jeune homme d’atteindre le sommet du mont la tenant dans ses bras.
    S’il y parvint, le père lui céderait la main se sa fille.
    Investi par la force de son amour, le vassal y parvint mais mourut aussitôt
    De chagrin Calliste rendit l’âme sur le corps de son amant. - selon une légende romantique antérieure au XIIe siècle raconté par Anne Merville

    Cette histoire fait la preuve qu’au-dessus ni au-dessous et nul part ailleurs en ce monde à fortiori du vivant il n’y a de dieu ni de grand ni de petit quoique puissent prétendre certaines personnes atteintes de la maladie d’illusions
    I

    Protection juridique internationale
    États-Unis : sans jouer sur le velours, désormais, l’athéisme entre en compte dans une loi de protection
    [ À moins d’un mois de la fin de son mandat, le Président des États-Unis Barack Obama a signé une modification de loi sur la liberté de religion à l’international. Celle-ci inclut désormais les athées comme groupe à protéger au même titre que les groupes religieux Source CITIZENPOST ]
    Voilà un fait, qui fera, en partie, un peu oublier l’affligeant discours dObama, pas vraiment inspiré par les riantes muses d’Hélicon ni par la poétesse Asma*** fille de Marwan qui, en son temps, écrivit des poèmes contre l’islam et Mahomet, quand au Caire il avait tenu, en début de son premier mandat, sans tenir compte de l’égalité femmes-hommes, il s’était mis très malencontreusement, compte tenu à l’époque du récit porté sur la place publique par tous les apôtres sexistes du fanatisme musulman, à valoriser le port de l’odieux et hyper phallocrate voile islamique
    *** Esprit éclairé, Asma Bint Marwan critique l’islam et les musulmans, réprimande les tribus qui se convertirent hâtivement à l'Islam et qui suivirent Mahomet aveuglément
    Elle dénonce les meurtres perpétrés sous son commandement et demande si quelqu'un est prêt à l'arrêter ;
    poétesse lucide et responsable, à son tour elle sera assassiné pour avoir critiqué Mahomet un chef de tribu guerrier vénéré « messager » d’une religion ou plutôt d’une sorte de manifeste de l’irresponsabilité

    I
    La superstition engendre la crainte, obstacle à la vérité - Épicure
    [ L’astrologie est une réminiscence de ce l’on croyait il y a 4000 ans avec un dieu dans le ciel qui dirigeait le monde - André Brahic ]
    I
    Vagabonde, planète dans l’antiquité grecque
    Il ni y a plus rien de pourri au royaume du Danemark, sauf pour les anglais qui, à présent et depuis bien longtemps déjà, dédaignent la langue de Shakespeare pour celle du plus affligeant des communautarismes

     

    [ André Brahic disait rêver " d’un chef d’État qui se prenne d’un coup de cœur pour la science comme l’avait fait Frédéric II, roi du Danemark, qui, en 580, avait dépensé 5 % du produit national brut de son pays pour financer un observatoire
    Ce fut le début de la renaissance de la science en Europe et c’est pourquoi l’Europe a été en avance
    Un tel effort, nous pouvons encore le faire, ce sont des crédits qui sont à la marge
    Mais au-delà des crédits, c’est l’enthousiasme, c’est la passion et je pense que la science doit être au cœur de tout
    D’ailleurs, si j’étais candidat en 2022 à la présidence de la République, j’aurais un programme avec trois priorités : la science, la culture et l’éducation", concluait-il ]
    Mille fois merci à André Brahic qui hélas n’est plus...
    I

    Noël
    Si cela déplaît au pape, c’est tant mieux, le jour de Noël, avant d’être un événement commercial, c’est avant tout, et pour le meilleur, exclusivement un jour de grande fête pour les enfants
    On reconnaît un pouvoir totalitaire à sa volonté de contrôler la totalité des vies, et la veille de Noël, le pape des pauvres d’esprits François du Vatican dans son homélie, avec une dose d’hypocrisie dont-il a le secret, n’a pas manqué à la règle de ses prédécesseurs, sous couvert de penser aux enfants qui un peu partout dans le monde souffrent, ne s'est pas privé, depuis son malsain siège, de radoter pour dénigrer*1, sans le moindre scrupule, les femmes autonomes qui en toute conscience librement choisissent d’interrompre leur grossesse
    *1 : Homélie de Noël : le pape pense aux enfants qui souffrent et qu'« on ne laisse pas naître » - Ce type et ses pareils sont indécrottables *2

    *2 : La catharsis
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/la-catharsis.html

    I
    ATHÉISME, LIENS :
    I
    I

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/10/deradicalisation.html

    I

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/une-question-dhonneur.html

    I

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/11/la-racine-du-mal_85.html

    I

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/jean-soler.html

    I

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/11/enseigner-le-fait-athee.html

    I

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/06/feminisme-universel-2015.html

    I

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/en-democratie-islam-est-un-oxymore.html

    I

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013/02/lexception-dalsace-et-moselle.html

    I
    I
    I
    I
    I

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/11/journaliste-un-metier.html

    I

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/11/la-racine-du-mal_85.html

    I

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2012/12/changelejeu-et-mahomet-reedition.html

    I

    NOËL 2016 - Classement de mes personnalités préférées : chronologie
    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/noel-2016.html
    CRAB

  • La fachosphère socialiste

    athéisme, blasphème, coran, crèches, islam, institutions_républicaines, Laïcité, religion_catholique, sectes

    Craindre qu’il est été suscité par un plus noir dessin, l’irresponsabilité couronnée sur l’autel de la république des petits

    Sous-influence islamiste les pires ennemis de la Science, des Mathématiques et de la Culture auront été Jacques Lang et récemment adoubée par François Hollande la ministre de l’Éducation Nationale Najat Vallaud-Belkacem

    Citation : Enseigner le fait religieux comme Sénèque ou La Fontaine ?

    " Il faut un enseignement des religions à l'école, mais un enseignement laïque ", recommandait en mars François Hollande. Mais vingt ans après son introduction dans les manuels, le fait religieux peine toujours à être enseigné.

    Le sujet intéresse les participants à l' "instance de dialogue avec l'islam de France ", réunie récemment place Beauvau. Un atelier y a souligné l'urgence de renforcer l'enseignement du fait religieux, qui pourrait être un des projets soutenus par la Fondation de l'islam de France, active dès janvier. – Fin de citation

    I

    Dans l’histoire de l’humanité, l’invention du monothéisme signe l’acte de naissance du sectarisme

    Enseigner le fait religieux comme Sénèque n’est vraiment pas la bonne réponse car le « monde intérieur » de Sénèque n’a eu de sens que pour des chrétiens empressés à brûler les bibliothèques

    Le plaisir est la racine de la morale, j’imagine parfaitement La Fontaine écrire la fable de l’apprenti sorcier s’exerçant à la pratique du clonage des esprits par la religion - bref, cette fausse solution socialiste est d’autant plus dérisoire quand dans notre pays les athées et les sans religions sont majoritaires et de plus en plus excédés d’observer, de constater années après années que « nos gouvernants » ne prennent-en compte que les exigences anti-laïques les plus grotesques formulées, sans relâcher, par les hiérarchies monothéistes ;

    à l’École ne pas enseigner en contrepartie du fait religieux l’enseignement du fait athée, alors que nous savons que les athées sont persécutés dans tous les pays dominés par les musulmans, fait à la fois preuve d’une intolérance insupportable et d’une faute politique qui se traduit par le refus de nos gouvernants issus des gauches de rétablir la laïcité – cette gauche ou ces gauches, dont la lâcheté par clientélisme et électoralisme n’est plus à démontrer ;

    escamoter l’enseignement du fait athée, pour la plus grande satisfaction de quelques « intellectuels » ( genre Régis Debray ou Odon Vallet ) bigotisés qui voient ( comble du ridicule ) une révélation dans les religions rédigées exclusivement par des hommes sans qu’une seule femme n’ait été invitée à participer à l’élaboration de ces soit-disant textes sacrés

    Attendu que le coran, texte de référence de l’islam est l’expression d’un sectarisme aggravé : raciste, sexiste, athéophobe, antisémite et homophobe, pouvoir observer que la Fondation de l’islam se montre favorable à l’enseignement du fait religieux à l’École ne fait pas surprise car nous savons à la lecture que l’islam est le manifeste de l’instrumentalisation de toutes les religions connues au 7e siècle

    I

    L’esprit de secte

    Pour les terroristes islamistes deux motivations majeures : mourir pour leurs idéaux fascistes ou totalitaires car dans leur délire ils se montrent persuadés que la vie éternelle est au bout du chemin, alors que c’est totalement impossible puisque la mort est absence de sensation, et, comble de l’esprit de secte, in fine veulent obtenir la victoire de l'Oumma sur les démocraties

    Mettre fin à la haine, c'est mettre fin à l'esprit de secte - le polythéisme accueillait tous les dieux d'où qu'ils viennent - l'invention du monothéisme signe l'acte de naissance du sectarisme

    I

    On ne naît pas croyant en un dieu ni adepte d'une religion

    Enseigner à l'école l'athéisme en contrepartie du fait religieux relève de l’urgence car l'athéisme ne divise pas les populations parce qu’il est universel

    I

    Nos-actes sont la cause de notre avenir

    [ Il n’est-écrit ni dans l’Ancien Testament, ni dans le Nouveau Testament, ni dans le coran que le bis doit-intervenir à la fin du concert, c’est vrai non, et donc le bis on va le jouer maintenant - Giora Feidman ] - Shalom Alekhem -

    Quand les athées et les sans religions sont toujours plus nombreux dans la population de notre pays, il apparaît que contrairement aux défaitistes qui pleurent la décadence de la civilisation occidentale en y plaçant la France en tête de pont - plus particulièrement est agressée la population des " français-es dits de souche ou blanc visés par les activistes du multiculturel qui voudraient effacer, faire oublier " Les Droits de l’homme " revus et corrigés par Olympes de Gouges, puis pour l’essentiel de ces droits élargis, à notre époque, par Simone Veil et Élisabeth Badinter, ce qui signifie pour notre société bien en deçà de cela que la quête de nouveau prend le pas sur l’ordre établi qui de jours-en jours se réduit à une peau de chagrin ;

    sans coup férir, marque le début d’un processus qui va dans le sens et le mouvement de l’histoire, l’humanisme prend corps car la recherche de l’éthique et le Droit finiront par effacer ces mondes anciens, oublieux au passage des femmes, marqués par le refus du sexuel, des sexualités dont l’homosexualité, se voulant protégés par je ne sais quel « être suprême » qui n’a jamais servi au mieux que des tyrans avec ou sans barbe, et c’est bien là la meilleure des choses qui nous arrive car nous ne la devons qu’à nous-même

    Aux diables les civilisations, dans une société ou désormais la culture, surtout l’urbanité prime sur l’irrationnel, il n’est rien de plus sacré que l’être humain – d’ailleurs ne dit-on pas d’une personne qu’elle est une sacrée bonne femme ou d’un homme un sacré bonhomme, et parfois ne dit-on pas aussi, qu’il y a de sacrés con-e-s ou encore de sacrés con-e-s de sacrés con-e-s ? - CRAB

    I

    Suites :

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/la-catharsis.html

    I

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/lectures-comparees_10.html

    I

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/11/mes-sorcieres-mal-aimees.html

    I

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/10/deradicalisation.html


  • Aïcha

    Aïcha, islam, pédocriminalité, Mahomet, religions, lectures_comparées

    '' Préparation du paquet cadeau '' - peinture numérique – CRAB

    .

    Le 09/04/2009 - j'écrivais :
    Dans l'idéologie islamiste ainsi que dans tous les patriarcats l'homme est propriétaire de la femme - parfois propriétaire d’une fillette, dès son plus jeune âge...

     

    I

    ÊTRE ou ne pas ÊTRE SUJET

    .
    Alibi (d'un) ; la divination...

    .

    Le paquet cadeau

    Psycholucide seul dans son cabinet est très intrigué un Hadith dissident qui lui a demandé de recevoir Aïcha [ en islam, connue comme mère des croyants ]

    Son secrétaire introduit une femme qui n'est plus une très jeune fille

    Passé les présentations à sa demande Aïcha se déclarant prête accepte de s'allonger, placé devant une grande baie à contre-jour, sur le canapé d’un vert sombre - la couleur de l'inconscient

    Psycholucide s'assoie dans un fauteuil orienté de trois quart près de la '' tête '' du canapé, un bloc note et un stylo en mains et attend en silence

    Aïcha, d'une voix que l'on pourrait presque qualifier d' impersonnelle commence à se raconter :
    - " J'avais six ans lorsque le Prophète m'épousa […]" Nous nous rendîmes à Médine. J'avais eu la fièvre pendant un mois, et avais perdu mes cheveux; mais ils repoussèrent abondamment et m'arrivèrent jusqu'aux épaules. Ma mère, 'Umm Rûmân, vint me trouver tandis que j'étais sur une balançoire, entourée de mes compagnes. Elle m'appela et je me rendis à son appel sans savoir ce qu'elle voulait de moi.

    Elle me prit par la main, me fit rester sur la porte de la maison, jusqu'à ce que ma respiration haletante se fût calmée. Elle me fit ensuite entrer dans la maison où se trouvaient des femmes des 'Ansâr qui me dirent: "A toi le bonheur, la bénédiction et la meilleure fortune ! " Ma mère m'ayant livrée à ces femmes, celles-ci me lavèrent le visage et la tête ; et se mirent à me parer. J'avais à peine fini, que l'Envoyé d'Allah entra, lorsqu'il était encore le matin. Alors on me remit entre ses mains." […] ''

    .

    L'entretien ce termine là, il est convenu d'une nouvelle séance quelques jours plus tard. Psycholucide demande à Aïcha l'autorisation de contacter le Hadith dissident avant leur prochain rendez-vous
    Psycholucide note sur son bloc : Cette femme quand elle n'était qu'une fillette aura été considéré comme un paquet cadeau

    C'est sa propre mère qui s'était donc chargé d'envelopper et de livrer le paquet cadeau
    Aïcha épousée à six ans, c'est une fillette, comme toutes les fillettes n'étant pas encore femme n'avait pas la maturité ( comme n'importe qu'elle autre fillette ) pour elle faire le choix d'épouser ce vieux

    Rien n'indique que la fillette ait manifesté la moindre volonté de se marier

    .

    Ayant obtenu l'assentiment d'Aïcha, le lendemain Psycholucide reçoit le Hadith dissident

    - Que pourriez-vous me dire sur les circonstance qui ont amené Muhammad à épouser Aïcha ?

    - [ … ] '' Muhammad inspiré par l'ange Gabriel agissait en accord et selon la volonté d'Allah ''

    .

    - Merci de votre visite si vous le voulez bien je vous revois après le second rendez-vous que j'ai pris avec votre '' protégée ''

    .

    Psycholucide note : Donc Muhammad est considéré par les siens comme irresponsable... il est sensé obéir à la volonté divine

    .

    Lors du deuxième entretien Aïcha entre et s'allonge d'emblée sur le canapé et enchaîne aussitôt :
    -'' […] j'avais, neuf ans lorsqu'il eut effectivement des relations conjugales avec moi ''.

    […]

    - '' Mais surtout '' on '' voulut bien me reconnaître comme très intelligente, je devais être ( destinée ) la mémoire du prophète ''

    .

    Un rendez-vous est pris pour la semaine suivante, Psycholucide retient deux phrases ''...il eut effectivement des relations conjugales avec moi '' et note : Il eut, c'est lui, il eut des relations... Donc elle n'avait pas participé mais subi l'acte...

    Elle a subit un contact unilatéral sans comparaison possible avec le choix d’une relations sexuelle qui est l’expression d’un ressenti ou d’une attirance sexuelle partagé par une femme et un homme

    Son intelligence-mémoire du prophète !? Je mets, se dit-il, en réserve cette question, il faut d'abord que parle avec le Hadith

    .

    Psycholucide reçoit à nouveau le hadith dissident

    - Dites moi n'y avait-il pas autre chose dans ce désir de Muhammad d'épouser une fillette autre chose que la seule volonté divine ?

    .

    - '' Le prophète ( s.a.w.s ) dans un hadith authentique disait : « ceux qui veulent avoir une idée des femmes du paradis, regardent la mère de AÏCHA » ( femme d’ABOU BAKR ), elle était d’une très grande beauté éblouissante et d’une grande taille et AÏCHA a hérité d’elle ces deux qualités, elle était très belle et d’une taille supérieur à son âge. « que dans un songe, il a vu AÏCHA enveloppée dans un tissus de soie blanche, portée par deux anges et ils lui ont dit voici ta future épouse » et il a été la demandé à son père ''

    .

    Psycholucide remercie chaudement le Hadith dissident, lui dit que désormais grâce à lui il comprend mieux pourquoi Aïcha avait voulut le consulter

    Il note : Un personnage qui pour toute révélation nous renvoie celle d'une nature qui n'est en rien inspirée par quoi que ce soit de divin

    En fait '' son intelligence '' '' sa mémoire '' un alibi réductible à '' elle était d’une très grande beauté ''

    Muhammad c'est clair était de par sa nature porteur d'une idéologie phallocrate, misogyne que tente de masquer une mise en scène élaborée par le hadith pour banaliser un acte incestueux et pédocriminel

    .

    Vient l'entretien, le troisième, et comme la fois précédente Aïcha s'allonge sur le canapé sans attendre mais cette fois paraît plus détendue, et de façon inattendue, mais d'une voix sereine déclare ; '' Vous ne me dites jamais rien, je parle, mais vous n'avez vous rien à me dire ? ''

    .

    - Vous m'avez parlé de votre mariage et des relations conjugales qui suivirent comme si tout cela était extérieur à vous ou comme arrivé à une autre : Jamais à aucun moment vous n'avez dit nous

    .

    Aïcha ne dit rien mais resta longtemps, vraiment très longtemps silencieuse

    .

    Des rendez-vous furent pris mais ils sont d'un contenu qui ne peut être rapporté ici car dans l'instant ils appartiennent toujours au domaine privé -

    I
    Notes : Analyse - Le paquet cadeau

    " J'avais six ans lorsque le Prophète m'épousa...[…] " Nous nous rendîmes à Médine. J'avais eu la fièvre pendant un mois, et avais perdu mes cheveux ; mais ils repoussèrent abondamment et m'arrivèrent jusqu'aux épaules. Ma mère, 'Umm Rûmân, vint me trouver tandis que j'étais sur une balançoire, entourée de mes compagnes. Elle m'appela et je me rendis à son appel sans savoir ce qu'elle voulait de moi.

    Elle me prit par la main, me fit rester sur la porte de la maison, jusqu'à ce que ma respiration haletante se fût calmée.

    Elle me fit ensuite entrer dans la maison où se trouvaient des femmes des 'Ansâr qui me dirent: " A toi le bonheur, la bénédiction et la meilleure fortune ! " Ma mère m'ayant livrée à ces femmes, celles-ci me lavèrent le visage et la tête ; et se mirent à me parer. J'avais à peine fini, que l'Envoyé d'Allah entra, lorsqu'il était encore le matin. Alors on me remit entre ses mains." Fin l'extrait

    I

    Sa mère se charge d'envelopper et de livrer le paquet cadeau
    « Ma mère, 'Umm Rûmân, vint me trouver tandis que j'étais sur une balançoire, entourée de mes compagnes.

    « Elle m'appela et je me rendis à son appel sans savoir ce qu'elle voulait de moi »
    " Ma mère m'ayant livrée à ces femmes, celles-ci me lavèrent le visage et la tête; et se mirent à me parer. J'avais à peine fini, que l'Envoyé d'Allah entra, lorsqu'il était encore le matin. Alors on me remit entre ses mains "

    I

    Inceste et pédocriminalité
    À six ans, Aïcha ne pouvait librement choisir d'épouser ce vieux ;
    facteur aggravant et insupportable dans l’attitude de ce vieux, c'est de savoir qu’Aïcha était sa fille adoptive
    Non seulement il capte sa fille adoptive Aïcha qui à l'âge de neuf ans est encore une fillette et il la met dans son lit - si vous rencontrez, une fillette de neuf ans, regardez la bien dans les yeux...

    I

    Piqûre de rappel
    Bien souvent, dans le cadre de mes interventions sur plusieurs forums, j'ai dû sans cesse rappeler que le rôle d'un père biologique ou adoptif est de permettre à sa fille de se construire pour devenir une femme et non de la mettre dans son lit
    Prétendre tel qu’on le lire çà et là, qu'épouser et mettre dans son lit une fillette, à l'époque, était chose courante ne change rien au fait que cela relève de la pédocriminalité – en outre, ici, sacralisée...
    Sauf erreur de ma part aucune révélation divine ne propose à une femme adulte de mette un petit garçon de neuf ans dans son lit ( ni de prendre quatre époux, sinon plus ), ce qui fait de l'ange Gabriel un petit mâle misogyne et sans scrupule

    I

    Justification d'un droit de cuissage

    D 'office Aïcha s'entend dire qu'elle est bénie - sans savoir pourquoi et après l'avoir apprêtée on la remet entre les mains d'un homme, et ce qui lui est dit se résume par, qu'il est un prophète et que c'est ce qui a de mieux pour Elle
    Rien dans les propos de Aïcha, paroles qu'a le culot de lui attribuer le hadith .., rien n'indique que la fillette ait manifesté la moindre volonté de se marier

    I

    Justifications du viol " conjugal "

    Aïcha dit « [...]..., neuf ans lorsqu'il eut effectivement des relations conjugales avec moi »
    Cette phrase à elle seule résume cette sorte '' de viol conjugal '', c'est lui « il eut des relations conjugales avec moi »
    Cette phrase est tout simplement révélatrice de la passivité de Aïcha
    , ou plutôt de sa mise en situation de passivité, elle subit car rien dans '' ses propos '' n'indique la moindre volonté de participer ou de partager un acte sexuel

    I
    Un objet sexuel

    Comment en aurait-il put être autrement, elle n'était rien de plus qu'un objet sexuel dont dispose de sa seule volonté un soit-disant prophète ?

    Le comble de cette histoire racontée et sublimée par le hadith comme si Muhammad agissait selon la volonté d'Allah, un artifice pour le dédouaner de sa responsabilité et par là même en absoudre et du coup autoriser tous les membres de la tribu qui se livreraient à cette sordide pratique sur des fillettes ou très jeunes filles...
    Faut-il s'étonner que encore à notre époque bon nombre de jeunes filles ( souvent très jeunes ) soient mariées de force ?

    I

    La passivité

    Ne dit-elle pas ; " lorsqu'il eut effectivement des relations conjugales avec moi "
    Cette phrase comme toutes les phrases prononcées par Aïcha révèle sa passivité - elle n'est pas acteur de son destin, c'est une fillette, elle est '' normalement '' du fait de son âge immature
    C'est un trait commun, toute enfante violée se donne pour passive ; un objet dont use le violeur

    I

    Émotion ???
    Les propos que le hadith met dans la bouche de Aïcha, la façon dont elle raconte sont dépourvus de tout sentiment, dépourvus de la plus petite parcelle d'émotion
    Elle décrit comme s'il s'agissait,ce mariage puis les relations conjugales qui suivirent comme si tout cela était extérieur à elle, comme arrivé à une autre : Jamais à aucun moment elle ne dit nous
    Hors elle a subit un contact unilatéral, sans comparaison possible avec un choix et les relations sexuelles qui sont expressions de sentiments partagés par une femme et un homme

    I

    L'éthique

    Pourquoi avait-il besoin de mettre la fillette dans son lit ?
    Quand est-il de l'intelligence de Aïcha ?

    Ne devait-elle pas selon le hadith être ( devenir ) la mémoire du prophète ?
    Il est aussi dit dans les hadiths que Muhammad fut attiré par la beauté de Aïcha ( 1 ) ; voilà bien, ici, ce qui éclaire le principe de '' sa mémoire '' - en fait, ce n'est rien de plus qu'un alibi
    Ce point est d'une extrême gravité, car cet alibi construit par le hadith a pour objet de masquer ou de faire oublier l'affligeante réalité des faits

    I

    De qu'elle révélation parle t-on ?
    Un personnage qui pour toute révélation nous renvoie celle d'une nature qui n'est en rien inspirée par quoi que ce soit de divin
    Ici c'est bien de Muhammad dont-il s'agit à travers une mise en scène par le hadith de banaliser ou de faire oublier son acte incestueux et pédocriminel

    I

    ( 1 ) Le prophète ( s.a.w.s ) dans un hadith authentique : « ceux qui veulent avoir une idée des femmes du paradis, regardent la mère de AÏCHA » ( femme d’Abou Bakr ), elle était d’une très beauté éblouissante et d’une grande taille et AICHA a hérité d’elle ces deux qualités, elle était très belle et d’une taille supérieur à son âge
    De plus le prophète ( s.a.w.s ) a dit dans un hadith authentique : « que dans un songe, il a vu AÏCHA enveloppée dans un tissus de soie blanche, portée par deux anges et ils lui ont dit voici ta future épouse » et il a été la demandé à son père

    I

    Piqûre de rappel

    Salman Rushdie*1 auteur de l'essai; '' les Versets Satanniques '' décrit Mahomet sous les traits d'un obsédé sexuel mégalomane...connaissant de grave trouble de l'activité mentale

    *1: Salman Rushdie est de culture musulmane, du coup désigné apostat par les fanatiques

    I

    Lu, sur un site islamiste : '' La page de l'islam ''

    …pour connaître, apprendre, comprendre l'Islam... simplement... sereinement...

    Source :

    http://www.muslimfr.com/modules.php?name=News&file=article&sid=128

    .

    Extraits :

    Que dit l'Islam sur les contacts entre hommes et femmes ?

    .

    Réponse :

    La femme peut-elle regarder un homme étranger ?

    Il y a aussi des divergences sur ce point : Selon l’école Hanafite : une femme peut regarder le corps d’un homme étranger, exceptée la partie située entre le nombril et les genoux, à condition qu’elle soit certaine d’être à l’abri de la tentation, et qu’elle ne regarde pas par plaisir.

    .

    Que dire de '' cette observation '' , sortie tout droit d'un monde où le mot valeur est-un oxymore, le produit d'une idéologie s’interdisant de respecter la liberté de conscience - L'expression d'un état d'absence de civilisation

    Cette opinion est aussi celle des shafeites et des hambalites. Les malékites pour leur part n’autorise à la femme de regarder que le visage, les mains et les pieds d’un homme étranger, à condition là encore qu’il n’y ait pas tentation ou plaisir. Par ailleurs, la femme a le droit de regarder l’homme avec qui elle a l’intention de se marier

    .

    « Autant de sottises, dépasse complètement l'entendement...Jean Rostand écrivait : « Avoir l'esprit ouvert n'est pas l'avoir béant à toutes les sottises. »

    .

    Le contact physique :

    Les savants sont pratiquement unanimes à affirmer qu’un homme n’a pas le droit de toucher une femme étrangère sauf en cas de nécessité. De même, une femme n’a pas le droit de toucher un homme étranger.

    .

    Quand '' on '' lit ce genre de truc, comment ne pas parler de cerveaux endommagés, fêlés

    Crétinerie insondable de lire que cette proposition dont l'infantilisme dépasse l'imagination serait faite par des savants – un tel degré d'ignorance laisse sans voix – [ quels savants ? ]

    .

    En ce qui concerne la parole

    Il est permis à un homme et à une femme de dialoguer lorsque le besoin se présente ( lors de transactions commerciales par exemple…) La seule condition pour la femme est de parler d’une voix sérieuse, et non pas sur un ton mielleux, mélodieux et séducteur, qui pourrait attirer le convoitise des hommes de mauvaise foi.

    .

    C'est on ne peut plus pervers - dire que ce tissu de sottises est odieux, horrifiant ne dira jamais à quel point cette idéologie islamique représentative de l'anticulture échappe à l’entendement

    Échanger, se sourire est le propre de la civilisation, et, peut se définir par se parler - c'est à dire pour deux personnes s'engager dans l'échange

    .

    Pour ce qui est de la rencontre

    Il faut savoir que l’Islam interdit à un homme et à une femme étrangère de se retrouver seuls, sans la présence d’un Mahram ( personne avec qui le mariage est pour toujours interdit ). Le Prophète S.A.W. disait en ce sens : " Aucun homme ne se retrouve seul avec une femme ( étrangère ) sans que la troisième personne avec eux ne soit Satan. " Ce qui laisse comprendre que dans une telle situation, le risque de tomber dans le péché est très grand

    .

    Une « culture » islamique regorgeant d'un infantilisme, d’un égoïsme, d’un racisme délirant et fulgurant ; « ...sans que la troisième personne avec eux ne soit Satan... » - si – si, vous avez bien lu...

    Songer que dans les pays assujetti à la religion musulmane, dominés par une majorité de musulmans, des femmes et des hommes ayant-eu des relations sexuelles non-contraintes ou parce qu'ils faisaient preuve d’indépendance ont été emprisonnés ou assassinés au nom de ce type d'absurdités ! - CRAB – 18 08 2009

    I

    Suites : - La femme de Loth

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/la-femme-de-loth.html

    ou sur :

    http://democrite-epicure.hautetfort.com/archive/2016/12/12/la-femme-de-loth-5886017.html

  • En démocratie - islam est un oxymore

    Athéisme, Charlie_hebdo, islam, Justice, musulmans, oxymore, religions

    L’écrivaine Djemila Benhabib gagne son procès contre l’École musulmane de Montréal

    La Cour suprême du Québec a tranché en faveur de la militante féministe et laïque, dans son procès qui l’oppose à l’École musulmane de Montréal pour diffamation. Auparavant, elle avait déclaré sur les ondes de la radio de Montréal que l’enseignement procuré aux élèves de cette école était de « l’endoctrinement digne d’un camp militaire en Afghanistan ou au Pakistan » .

    Son avocat, Maître Marc-André Nadon, évoque là une énième victoire en faveur de la liberté d’expression, d’autant plus que le tribunal estime que l’auteure de Ma vie à contre Coran n’avait pas outrepassé les limites de la liberté d’expression. - Kabylie NEWS

    I

    On reconnaît la profondeur d’esprit d’une personne de bonne volonté à son rapport à la vérité, à la justice et à la justesse ;

    il fallait que ce procès induit par cette école musulmane contre l’écrivaine Djemila Benhabib fut gagné car non seulement il conforte l’idée généreuse que la liberté d’expression est un des cinq piliers de notre démocratie, de notre Culture, de notre Humanité

    Il fallait et il faut rappeler, sans relâche, que dans une société démocratique la liberté d’expression ne s’arrête pas là où commence la religion

    Les cinq piliers de la démocratie

    1. La Laïcité - ( le droit de ne pas croire ou de croire )

    2. La liberté d’expression

    3. l’Égalité femmes-hommes

    4. Le " Droit de la femme " et " les Droits des femmes "

    5. l’égalité de Droit pour tous les citoyen-e-s - ( quelques soient leurs sexualités )

    I

    Gagner ce procès montre, que dans une démocratie islam est un oxymore, et cette énième victoire contre l’obscurantisme n’est pas sans rappeler, en 2007, le procès dit " des caricatures de Mahomet " gagné par Charlie hebdo ;

    lors de l’audience, dans une ambiance, de fous rires, le rapport à la vérité, à la justice et à la justesse aura permis, avant tout, dans la mesure où les terroristes font-eux mêmes le lien avec la religion, de ne plus nier qu’un croyant blessé ou se sentant offensé par un athée ne peut en aucun cas se comparer à un athée blessé mortellement par un croyant - CRAB

    I

    Suites : Point de contrainte en athéisme

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/point-de-contrainte-en-atheisme.html

    ou sur :

    http://democrite-epicure.hautetfort.com/archive/2016/12/14/point-de-contrainte-en-atheisme-5886734.html

     

  • Point de contrainte en athéisme

    Athéisme, Écoles,  Éducation_Nationale, islam, religions, terrorisme_islamique

    D’emblée il faut préciser que " Point de contrainte en religion " ( coran ) n’est en rien un appel aux croyants à tolérer les autres religions ni par ailleurs à accepter l’athéisme puisque religion s’écrit au singulier ;

    en ce sens " Point de contrainte en religion " ne signifie rien de plus que si tu n’a pas le temps de faire tes prières à 14 Heures tu fais le double à 17 Heures

    [ Si tu dis que tu es athée, on te dit que tu te goure et on te tuePierre Perret ]

    Dans aucun pays la religion n’est passible de la peine de mort ou d’emprisonnement, dans de nombreux pays l’athéisme si, et pourquoi ? : parce qu’une croyance n’est pas une idée que possède l’esprit, mais une idée qui possède l’esprit au point de pas supporter la liberté de conscience de l’autre essentiellement – la majorité de ces crimes contre l’humanité s’observe dans les pays dominés par les musulmans

    Enseigner à l’école le fait religieux, sans en contrepartie enseigner le fait athée est une discrimination – dans notre pays cette politique de l’Éducation nationale, depuis 2016, due à nos gouvernants issus des gauches a pour vocation de privilégier les minorités religieuses puisqu’elle ne tient compte ni ne respecte les convictions des athées *1

    I

    Point de contrainte en athéisme

    N’en déplaise à qui de droit, l’athéisme met en lumière les trois monothéismes, animés par une même pulsion de mort généalogique qui partagent une série de mépris identiques : haine de la raison et de l'intelligence, haine de la liberté, haine de tous les livres au nom d'un seul, haine de la vie, haine de la sexualité, des femmes et du plaisir, haine du féminin, haine des corps, des désirs, des pulsions

    I

    Réponse aux lecteurs qui me reprochent d’être islamophobe

    C’est vrai, à mainte reprises, j’ai écris : " être islamophobe, c’est naturel – c’est le contraire qui ne l’est pas ", dans la mesure où j’estime que le coran est un document raciste – le manifeste social-politique le plus néfaste avec Mein Kampf jamais rédigé par des cerveaux fêlés tous plus phallocrates les-uns que les-autres

    I

    Est-une discrimination, toute mesure politique qui privilégie les religions

    Contrairement à ce que voudraient faire croire d’hypocrites islamophiles qui, sans vergogne, déclarent dans les médias que la radicalité peut frapper tout le monde,et , en outre pour certains d’entre-eux ( ou elles ) prétendent agir en première ligne pour obtenir la déradicalisation de certains jeunes, ( sans d’ailleurs obtenir de succès ), laisserait ainsi supposer que la radicalité s’attraperait comme un rhume ;

    hors, nous savons parfaitement, depuis toujours, qu’elle est générée par la « religion » musulmane et impacte essentiellement les jeunes et moins jeunes issus des milieux musulmans;

    n’en déplaise à ces islamophiles, nous constatons que les françaises et les français dans leur grande majorité ne font pas du tout preuve de faiblesse d’autant plus que dans notre pays les athées et les sans religion femmes et hommes sont majoritaires et en constante progression démographique ( y compris dans les population maghrébines ou d’Afrique... )

    I

    Mais dites-moi, vous n’imaginez tout de même pas qu’après m’être livré, pendant des décennies, à la critique athée et féministe des religions sexistes et homophobes judéo-chrétiennes que je vais épargner l’islamique qui, depuis l’installation au début des années 80 par Mitterrand des « grands frères », graduellement, d’une décennie à l’autre, divise notre pays en renforçant les inégalités car le comportement anti-social des tenants de cette fausse religion à pour effet d’inciter les jeunes enfants à s’identifier à des pratiques religieuses stéréotypées, sexistes et parfois fondamentalistes, et, progressivement se livrent, dans notre société, à des assauts théocratiques incessant contre la laïcité, à une tentative quasi permanente d’abaisser le statut des femmes, de les chasser de la rue, des cafés, des lieux de fêtes, et, pour la plupart d’entre-eux, de faire preuve d’un nov-antisémitisme – allant, dans l’actualité la plus récente, jusqu’à générer sur notre sol un terrorisme islamique au nom de l’Oumma - CRAB

    I

    Suites : Lectures comparées

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/lectures-comparees_10.html

    I

    La femme de Loth

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/la-femme-de-loth.html

    I

    Salomé

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/08/salome.html

    I

    MARIE

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/marie.html

    I

    *1 - L’œuf et la poule

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/10/luf-et-la-poule_29.html


  • La racine du mal

    Ni paradis ni enfer ne sont à craindre [ car ] " La mort est absence de sensation " - Épicure

    La vie et la mort.png

    Le coran, après Mein Kampf, est la racine du mal absolu

    Lutter contre la pauvreté est une priorité - combattre l’islam car l’islam est répandu partout dans le monde est aussi prioritaire

    I

    N’ayez pas peur de déconstruire la religion ni d’être traité d’islamophobe, c’est de l’inverse dont il faut s’inquiéter

    I

    Parler d'islam de France sans attester que le coran*1 est un document raciste et sexiste est une galéjade sans équivalent parmi les plus mystificatrices

    *1 : Culture du viol

    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2010/06/01/la-sourate-dite-les-lumieres.html

    I

    Rire de tous les dogmes nous délivre, attendu que la citoyenneté ou le féminisme ne procède pas du religieux

    I

    La vraie leçon de Galilée : " il ne faut jamais mélanger les torchons et les serviettes ", surtout si l’on veut brûler le torchon

    I

    Le « féminisme islamiste » n’a aucun sens car la liberté de religion implique fondamentalement de se libérer de la religion

    I

    « féminisme islamique » est un oxymore, sinon une illusoire tentative de récupération du féminisme par la religion

    I

    En islam, le coran est la racine d’une culture du viol, et, l’expression la plus exécrable de l’interdiction de douter et de penser

    I

    La nocuité des religions fait que toutes les répressions commencent et finissent par le droit des femmes

    I

    Pour les femmes, dans les sociétés musulmanes proscrivant le sexuel, faire de leur sexualité une force et non d’y voir une faiblesse

    Suites :

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/03/realiser-un-feminisme-libertin.html

    ou sur :

    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2016/03/18/realiser-un-feminisme-libertin-5775975.html

    CRAB

     

    Ne pas plaire à tout le monde, c’est la liberté

    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2009/08/18/aicha.html